Opale, un logiciel libre pour produire des documents de formation

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
1
5
mar.
2008
Éducation
Opale 3, sorti le mois dernier, est destiné à ouvrir de nouvelles possibilités pour les enseignants souhaitant bénéficier d'une méthodologie plus intelligente pour produire des documents de formation. Quelques fonctionnalités d'Opale :
  • Publier les documents : polycopié, diaporama, site web à diffuser en ligne ou sur une plate-forme LMS ;
  • Structurer le contenu pédagogique, créer des référentiels (bibliographie, glossaire, liste de sigles...) ;
  • Insérer des fichiers multimédia et créer des activités interactives (qcm, drag & drop...).
À proprement parler, avant d'être une application autonome, Opale est une chaîne éditoriale Scenari, principe déjà évoqué dans une précédente brève, il reprend tous les avantages de cette technologie :
  • Rédiger une seul fois le contenu, le maintenir sur une seul source, pouvoir le publier sur différents supports ;
  • Permettre à un auteur néophyte des technologies HTML ou en stylage OpenOffice de publier des documents de qualité graphique professionnelle ;
  • Permettre de réorganiser ou réutiliser des parties de contenu dans plusieurs cours différents sans avoir à les dupliquer.

En ce qui concerne les autres nouveautés marquantes dans le monde de Scenari : Quelques détails sur Opale : il est disponible comme l'intégralité des outils Scenari et la majorité des modèles de documents sous quatre licences au choix (GPL, LGPL, MPL, CeCILL). En ce qui concerne la configuration requise :
  • Un ordinateur PC ou Mac avec 512 Mo de RAM, CPU 1 GHz, 200 Mo d'espace disque disponible ;
  • Linux, Mac OS X ou Windows ;
  • OpenOffice.org 2 ou supérieur ;
  • Sous Linux : glibc 2.4 ou supérieur ( = toute distribution récente, malheureusement pas etch dans la série des Debian). Pour Debian et Ubuntu, il y a des packages .deb sur un repository alternatif, pour simplifier l'installation.
Opale3 a déjà ses premiers utilisateurs, plusieurs universités rassemblées au sein du réseau scenari-sup : une communauté Opale pour l'enseignement supérieur, et une version du logiciel dévouée à cette tâche : OpaleSup. Un des buts d'Opale est également de fournir un point de départ pour créer d'autres programmes de formations, réutilisant les mêmes concepts mais avec par exemple de nouveaux types de blocs d'intention pédagogique et une charte graphique s'intégrant au contexte d'une entreprise donnée.

Je voudrais aussi remercier les "linux-friens" qui ont réagi lors de la première news sur Scenari, avec des commentaires qui nous ont permis d'avancer, ils ont donné lieu à :
  • Deux nouveaux tutoriels pour s'initier à la création ou la modification de chaînes éditoriales avec l'outil SCENARIbuilder ;
  • Un comparatif pour positionner Scenari par rapport aux autres méthodes ou outils de production, publication ou mise en ligne de document connus dans le monde libre. (fait "avec bonne foi" mais sans prétention de neutralité ou vérité absolue, et bien sûr ouvert à toute critique).
N'hésitez pas à faire d'autres commentaires ou à communiquer sur le forum Opale.
  • # Alors...

    Posté par . Évalué à  7 .

    Bon alors, comme je connais des personnes dans l'enseignement, je me suis dit que j'allais voir par moi même ce qu'on peut leur proposer, pour les sortir du sacro-saint Office97 si répandu dans ces milieux.

    En effet, d'après la dépeche, il y aurait de quoi faire des polycopiés et des exercices interactifs.

    Je clique. Je lit.. Et je comprend rien ! Ca fait quoi? A partir de quoi? C'est un serveur? C'est un générateur de PDF?

    Ah ya des video, voyons voir... Ah oui OK, on clique sur "générer" et ca fait un PDF ou un ODF, ou une page HTML. Mais bon, OO sait le faire aussi. C'est quoi le but du logiciel? Les modèles sont tout fait? ou faut les faire? Comment on rentre les données?

    Je cherche de la doc... en vain....

    Pas de panique, j'en ai matté des plus coriaces... Il y a un bouton "Télécharger", taïo, taïo !
    It's a fuckin' install.sh. Même pas peur, je l'execute.
    Il me dit que j'ai pas OO, alors que si (Hmm je commence à devenir pointilleux... Je vais prendre une verveine avant de continuer)


    Bon finalement, après quelques essais, ca me parait être une excellente idée!! Enfin du texte structuré et stylisé de façon stricte! Je suis personnellement aberré lorsque les gens se servent d'OO comme de Wordpad, alors qu'il possède plein de possibilité de structure et de style prédéfinis.

    Cela dit, beaucoup de questions restent en suspens et beaucoup de notions obscures... Comment on modifie les modèles, quel est le lien exactement avec Scenarii, est-ce juste une suite de modèles? Quels sont les fichiers à publier sur un serveur Web? Ou sont les modèles?


    Je reste sur ma faim, mais je renifle un potentiel incroyable, pas vous?
    • [^] # Re: Alors...

      Posté par . Évalué à  7 .

      La documentation est disponible à cette adresse (et je vais essayer de la rendre plus visible a partir du site) :
      http://scenari-platform.org/projects/opale/doc/opale/userGui(...)

      Je vous laisse chercher un peu sur vos questions "de manipulation" mais surtout n'hésitez pas à redemander si le guide utilisateur ne vous aide pas.

      Si Opale est un peu trop compliqué ou que vous voulez avoir une vue d'ensemble sur Scenari, commencez par le programme SCENARIdiscovery qui ménage l'utilisateur dans la difficulté et qui montre un panel plus large de petits modèles.


      Maintenant pour la partie plus "philosophique"... :)

      Opale c'est "un modèle de document tout prêt", un produit "utilisable", a usage spécifique : la formation (écrire et publier en différents formats).

      Scenari, c'est tout un ensemble d'outil de gestion autour des modèles de chaînes éditoriales, ce qui n'est pas une fin en soit pour les utilisateurs, mais on peux produire des applications comme Opale avec Scenari, aider à les exploiter en local, en réseau....

      2 pages du site en disent un peu plus dans la partie "comprendre" :
      http://scenari-platform.org/projects/scenari/fr/pres/co/logi(...)
      http://scenari-platform.org/projects/scenari/fr/pres/co/posi(...)

      Pour décrire ce qu'est Scenari, je dirais que la différence entre un un tableur et un programme de bases de données et du même ordre qu'entre un traitement de texte et Scenari :

      * Un informaticien habitué a la méthode la plus "artisanale" (traitement de texte ou tableur) et qui découvre le plus industriel (basses de données ou Scenari) pour la première fois de sa vie a souvent la même impression que vous : "le tableur ou le traitement de texte permet de faire 'la même chose' mais on voit qu'il y a du potentiel"

      * Avec un tableur on a pas besoin de "définir une vrai structure", avec un traitement de texte, pareil : on commence par la page blanche, on peux arriver à un résultat en quelques minutes. Avec une base de données, un informaticien doit commencer par créer le modèle de données, avec Scenari il s'agit d'un modèle documentaire ;

      * Si on veux modifier la structure d'une base de données ou d'un modèle Scenari sans avoir compris le fonctionnement, c'est difficile, alors qu'avec un tableur ou un traitement de texte il n'y a pas grand chose a comprendre. Pour faire des modifications de structure dans les bases de données ou dans Scenari il faut avoir vraiment le rôle modélisateur/concepteur, alors qu'avec un tableur ou traitement de texte, tout le monde peux faire tout et n'importe-quoi sur le document (et surtout n'importe quoi) ;

      * Dans l'utilisation d'un tableur ou avec un traitement de texte, il n'y a qu'un seul rôle d'utilisateur. Que ce soit pour Scenari ou avec des bases de données, il y a souvent un concepteur du modèle, et des utilisateurs qui n'a pas besoin de connaissances (à travers des formulaires ou une interface moins technique) ;

      * On pourrait croire que concevoir une base de donnée c'est juste "créer des colonnes" mais il y a beaucoup plus de méthodologie si on creuse. On pourrait croire que concevoir un modèle Scenari c'est juste "faire des styles" mais il y a beaucoup plus de méthodologie si on creuse.
      • [^] # Re: Alors...

        Posté par . Évalué à  3 .

        Suite à mon premier commentaires, j'ai continuer à essayer de comprendre le principe.

        Le problèmes est finalement que ce logiciel est destiné à un public non-technique, et les utilisateurs techniques sont un peu frustrés de ne pas savoir le comment du pourquoi.

        Je suis finalement tomber par hasard sur la doc que je cherchais :

        http://scenari-platform.org/doc/builder/userGuide1.0/userGui(...)

        Je reste cependant sur mon idée première : Ca me plait beaucoup-beaucoup!
        MAIS les principes techniques sont un peu compliqués (cf doc HelloWordl SCNEARIbuilder), et les principes utilisateurs sont un peu trop rigides (manque de modification simple de style par ex)

        A suivre...
  • # Merci :)

    Posté par . Évalué à  2 .

    Et bien moi je dis merci pour toutes ses explications qui ont pas mal éclairé ma lanterne depuis la discussion sur un stand de Solutions Linux.
    Impliqué dans la médiatisation de contenus de formation, j'ai le vague sentiment que tout cela va bien me servir.
  • # Remplacement d'un traitement de texte.

    Posté par . Évalué à  2 .

    Bonjour,
    Je suis un frustré de LaTeX, j'adore l'aspect contenu séparé de la forme, qui est encore plus vrai avec html/css. Mais voilà, pas d'éditeur pour faire ce genre de chose. L'utilité, c'est un CV, une lettre, ... Avoir un contenu, et présentations. Il semble que votre logiciel fait celà. Je vais m'y pencher, mais je voulais dire un grand merci. Par contre, il faudra peut-être essayer de centraliser des listes de modèle accéssible.
    Et je pense que les gens qui en ont marre de perdre leur présentation, avec word, ooo seront heureux.
    • [^] # Re: Remplacement d'un traitement de texte.

      Posté par . Évalué à  1 .

      J'ai oublié une question, est-il possible d'y ajouter des greffons : svg, xml pour formule mathématique, xml pour feuille de perso de jeu de rôle, ....
      • [^] # Re: Remplacement d'un traitement de texte.

        Posté par . Évalué à  1 .

        j'adore l'aspect contenu séparé de la forme, qui est encore plus vrai avec html/css
        HTML / CSS apporte une indépendance entre mise en forme d'éléments précis et contenu, mais il y a aussi le "layout de la page". Donc c'est plutôt un très mauvais exemple à notre sens : pour passer d'une présentation a une autre complètement différente, il faut souvent rajouter ou modifier complètement l'imbrication des "div". Petit exemple : enregistrez cette page du site linuxfr sur votre disque dur, et essayez en ne touchant qu'au fichier CSS d'afficher les commentaires avant le contenu de l'article, de passer le menu a droite, et de mettre la barre de navigation en bas.


        Par contre, il faudra peut-être essayer de centraliser des listes de modèle accéssible.
        Vous trouverez la liste ici :
        http://scenari-platform.org/projects/scenari/fr/models/co/
        (+ les exemples de SCENARIdiscovery : http://scenari-platform.org/projects/scenari/fr/demo/co/ )

        Par contre certains modèles ont plus d'intérêt a servir de base pour en construire d'autres alors que d'autres sont diffusés en plus en tant que "produit fini".


        est-il possible d'y ajouter des greffons : svg, xml pour formule mathématique, xml pour feuille de perso de jeu de rôle, ....
        Il y a 2 limites possibles :
        - Si vous voulez intégrer une technologie complètement inexistante dans les outils Scenari, c'est une limite du "noyau Scenari" et le plus compliqué a améliorer. Il faudra patienter, contribuer ou bidouiller (par exemple si vous voulez que certains paragraphes soient transformés par synthése vocale, ce n'est pas encore pour tout de suite).
        - Si vous voulez faire des manipulations qui sont possible avec Scenari mais qui n'existent pas dans le modèle : il vous faudra modifier le modèle et créer une nouvelle version. Des tutoriels existent pour les changements simple. Pour l'export dans différents formats, soit on est en HTML ou ODT ce qui fait intervenir des "transformeurs" qui facilitent le travail du modélisateurs, soit on peux toujours écrire des fichiers XSLT pour faire ces transformations a la main (exemple : le flux RSS de webradio).


        Pour l'instant, les modèles sont "monolitiques", mais il est prévu dans une version futur de Scenari que l'on puisse diffuser des extensions, en quelque sorte des "sous-modèles" venant complémenter celui d'origine.
        • [^] # Re: Remplacement d'un traitement de texte.

          Posté par . Évalué à  1 .

          J'aime également le fait que les tableaux soient dans la partie mise en forme, est pas dans le doc comme html ou docbook.

          Sinon, il y a possibilité de connecter à une base de données ?
          • [^] # Re: Remplacement d'un traitement de texte.

            Posté par . Évalué à  1 .

            Pour les bases de données, pas nativement. Le XML est un format qui correspond souvent mieux a la représentation de documents a structure complexe que les bases de données. (pour l'anecdote, on m'a raconté que les premiers prototypes de Scenari avait utilisé il y a plus de 5 ans une base oracle).

            Cependant le besoin d'intégrer certaines données provenant d'une base à l'intérieur d'un document XML est un besoin reconnu (interopérabilité avec d'autres systèmes...).

            2 pistes :
            - Dès maintenant : il est possible d'écrire a la main des scripts qui vont produire du "XML au format du modèle" pour faire une importation.
            - A l'avenir : une meilleur intégration est envisagée dans le futur (comme un grand nombre d'autres fonctionnalités, en générale elles sont poussées par les projets qui nous donnent l'occasion d'avoir des usages réels ou un financement).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.