Open source technology center by Microsoft - interview of Tom Hanrahan

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
6
16
juil.
2010
Microsoft
Une dernière interview de Solutions Linux avant de passer à celle des RMLL. L'interview est celle de Tom Hanrahan qui est le responsable de la plateforme technologique open source chez Microsoft. Mr Hanrahan revient sur les raisons de la création de ce projet et le positionnement de Microsoft dans le domaine.

Historiquement, Tom Hanrahan a été le responsable de l’ingénierie à la Linux Foundation jusqu'en 2007, année où il a quitté la structure pour rejoindre discrètement Microsoft. Il compte à son actif une longue expérience du monde de l’open source, avec par exemple une carrière chez IBM avant de rejoindre OSDL (Open Source Development Labs).

La première mission de Mr Hanrahan a notamment consisté à diriger la division « Linux Interoperability » avec à la clé la direction du laboratoire qui devait être créé conjointement par Microsoft et Novell. Dans ce laboratoire, Hanrahan supervise l’ensemble des projets qui ont pour but de faire interagir les systèmes d’exploitation et les solutions logicielles de Microsoft et les logiciels open source en général et Linux Red Hat en particulier.
  • # Pierre Jarillon président de l'ABUL ... lors de la création des RMLL

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Et oui, Pierre fut président de l'ABUL notamment lors de la création des RMLL.

    Mais le président actuel de l'ABUL, qui a porté en son nom l'organisation des RMLL 2010, est Jean François Nifenecker.

    Le bonjour aux 2 présidents :-)
  • # Interopérabilité

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Microsoft emploie le mot interopérabilité dans le sens de la compatibilité entre ses propres logiciels. Or l'interopérabilité, ce n'est pas du tout ça :
    L’ interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système, dont les interfaces sont intégralement connues, à fonctionner avec d'autres produits ou systèmes existants ou futurs et ce sans restriction d'accès ou de mise en œuvre.

    En effet Microsoft a toujours eu de gros problèmes avec les interfaces et quand il arrive cette entreprise de les spécifier, elles sont dans le meilleur des cas incomplètes, couvertes par des brevets ou bordéliques comme OOXML.

    Personnellement, je ne suis pas prêt à faire confiance à une entreprise qui nous abuse et nous ment depuis des lustres.
    • [^] # Re: Interopérabilité

      Posté par . Évalué à 6.

      la paille, la poutre ? (et pour préempter certains types de dénégations outrées, non le code source n'est pas une spécification d'interface...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.