Pastèque 1.4 et plus loin

Posté par . Édité par ZeroHeure, Xavier Teyssier, Xavier Claude et palm123. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
22
20
fév.
2014
Commercial

Pasteque est un logiciel de point de vente (Point Of Sales). Généralement accompagné d’une caisse et d’une imprimante à tickets, il permet de gérer tout point de vente, que ce soit pour un restaurant, une épicerie, un stock, un magasin de vêtements …

Pastèque

La nouvelle version de l’application de vente est disponible au téléchargement. Cette version apporte un certain nombre de facilités par rapport à la version précédente. Réduire le nombre de clics, rendre l’interface plus agréable encore et accélérer les manipulations, tels ont été les objectifs du développement de cette version.

Et on a essayé, ça marche sur Raspberry Pi.

Nouvelles icônes, affichage automatique du nombre de clients à l’ouverture de la table, affichage du nombre de clients sur le plan du restaurant, accélération de la recherche de ticket font partie des nouveautés pour encore plus de simplicité.

L’installation gagne aussi en rapidité avec un installateur intuitif. Quelques clics et votre caisse est installée.

Et pour la suite ?

Les prochaines évolutions sont déjà en cours de réalisation et même en test auprès de nos partenaires. Les travaux sont nombreux et à tous niveaux.

Une meilleure gestion du fond de caisse

À l’ouverture et la clôture de caisse, comptez les espèces dans le tiroir caisse simplement par décompte de chaque coupure et pièce. Le total est directement affiché et lors de la clôture la somme attendue est automatiquement calculée à partir des opérations de caisses réalisées.

Cette évolution est actuellement en cours de validation auprès du pilote qui a participé à sa réalisation.

Une nouvelle interface

Optimiser l’écran de vente et de paiement pour gagner de la place et en intuitivité. Le travail a été mené avec un ergonome pour réaliser des maquettes de la nouvelle interface.

Plus de place pour sélectionner les produits, un accès rapide aux produits les plus utilisés, des boutons groupés plus judicieusement… L’écran des ventes a assez peu évolué au fil des versions, il est temps de remettre à plat certains principes pour que Pastèque soit toujours plus simple à utiliser en intégrant au mieux les nouvelles fonctionnalités.

Une gestion des points de vente plus agréable

L’interface web utilisée actuellement conjointement avec la version tablette mais aussi par nos testeurs rend les manipulations de gestion plus agréable et efficaces. Fini les petits boutons, les informations éparpillées sur plusieurs écrans, tout a été revu pour que la gestion des points de vente soit aussi agréable et simple que la vente.

  • # Utilisé en librairie ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Est-ce que Pastèque est utilisé par une librairie ? Si oui, comment se situe-t-il par rapport par exemple à http://tmic-ellipses.com/ ?

    • [^] # Re: Utilisé en librairie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Pastèque est-il utilisé par une librairie ? On n’en sait trop rien. On n’a pas de retour, ça veut pas dire que ça n’existe pas :-)

      En tous cas, le logiciel que tu pointes est un logiciel spécialisé non-libre comme il en existe pour quasiment tous les métiers du commerce.
      La volonté avec Pastèque est d’arriver à un truc assez généraliste, quitte à le spécialiser avec des modules ou des options de configuration.

      Si tu veux t’essayer à spécialiser Pastèque pour la librairie, ne te prive pas !

      • [^] # Re: Utilisé en librairie ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Bonsoir,

        J'utilise Pasteque pour notre librairie associative.
        Tous les articles (littérature et divers) sont en catalogue par EAN (issu de l'ISBN pour la littérature).
        Nous avons actuellement 1900 articles en catalogue.

        Il me reste quelques améliorations à apporter aux rapports qui m'interressent et a implanter un rapport pour imprimer les factures format A4. Pour le reste, le logiciel me donne entière satisfaction.

        cdlt

  • # Code source !

    Posté par . Évalué à 3.

    Impossible d'accéder au code source du projet. Les quelques liens du site s'y rapportant sont morts… Des commentaires utilisateurs dans la section "développeurs" du site montrent la difficulté d'accès au code source de l'application.

    Where's the source, Luke?

    • [^] # Re: Code source !

      Posté par . Évalué à 1.

      Les dépôts sont accessibles en IPv6 seulement. Sinon il y a aussi le code source des versions stables au téléchargement (accès possible en IPv4) http://downloads.scil.coop/pasteque/

      • [^] # Re: Code source !

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 21/02/14 à 10:33.

        Les dépôts sont accessibles en IPv6 seulement.

        Lol (comme dirait les jeunes). Ah pardon c'était sérieux ?!?!

        • [^] # Re: Code source !

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Oui c’est sérieux. À Scil on milite activement pour que les gens se mettent à IPv6. Si tu veux accès au code en développement, on te demande d’avoir IPv6.

          L’accès au code source de chaque version est juste à côté des-dites versions.

          Et puis bon … pour reprendre une des plus grandes philosophes de notre époque « tu traînes sur Linuxfr et t’as pas IPv6 ? Nan mais allo quoi » :-)

          • [^] # Re: Code source !

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            tu traînes sur Linuxfr et t’as pas IPv6 ? Nan mais allo quoi

            N'oublie pas de voter https://linuxfr.org/suivi/support-ipv6

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Code source !

            Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 21/02/14 à 11:06.

            À Scil on milite activement pour que les gens se mettent à IPv6.

            Dire merde aux gens qui ne font pas comme tu veux, mouais bof… Tu as choisis le batôn plutôt que la carotte.

            Si tu veux accès au code en développement, on te demande d’avoir IPv6.

            Quel est le rapport entre un développement en cours et IPv6? Pourquoi ne pas demander à ce que la personne soit bien sous tout rapport (avoir la dernière version de Firefox parce que Chrome ça pue et les vieilles version c'est pas bien, moeurs traditionnels parce que c'est nos convictions etc… autant de rapport entre ces exemple et IPv6 utile pour un développement) pendant qu'on y est?

            pour reprendre une des plus grandes philosophes de notre époque « tu traînes sur Linuxfr et t’as pas IPv6 ? Nan mais allo quoi » :-)

            1/ LinuxFr n'est pas disponible en IPv6, donc bon l'exemple est rigolo.
            2/ Vous avez tellement des développeurs que vous pouvez vous permettre de filtrer? Wow, vous battez tout le monde. D'habitude c'est l'inverse.
            3/ Donc si je comprend bien, si je veux accéder au dev', il me faut bidouiller (passer par un pon IPv6) pour ceux pas en IPv6, sympa pour le confort.
            4/ J'avoue ne pas voir le rapport entre Linux et IPv6 (les autres OS ont aussi le support d'IPv6, l'OS est orthogonal au protocole de transport. Linux ne veut pas dire "qui utilise les dernières technos partout")


            Ce n'est pas du militantisme actif pour que les gens se mettent à IPv6, c'est du militantisme actif pour passer pour des emmerdeurs (bon, après il y a un exemple avec LinuxFr, le certificat SSL étant pourri pour la même "raison"). Perso, je trouve que ça dessert le militantisme envers IPv6 car "ben ça marche pas" pour les gens qui essayent.
            Après, c'est un choix certes… Vous êtes libres.

            • [^] # Re: Code source !

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Quel est le rapport entre un développement en cours et IPv6? Pourquoi ne pas demander à ce que la personne soit bien sous tout rapport (avoir la dernière version de Firefox parce que Chrome ça pue et les vieilles version c'est pas bien, moeurs traditionnels parce que c'est nos convictions etc… autant de rapport entre ces exemple et IPv6 utile pour un développement) pendant qu'on y est?

              IPv6 est un protocole. Faudrait pas mélanger torchons et serviettes, navigateurs et protocoles.
              Si on va par là, exiger d’avoir un accès à Internet est déjà en soi une exigence :-)

              Quand à la citation nabilesque, il s’agit d’une boutade tendant à souligner que je considère que tout bon geek se devrait d’avoir un accès IPv6, fusse par seulement tunnel.

              Vendredi commence bien :-)

              • [^] # Re: Code source !

                Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 21/02/14 à 11:22.

                Faudrait pas mélanger torchons et serviettes,

                Tout à fait ce que je disait
                Genre mélanger protocole pour arriver à un point et développement d'un logiciel (logiciel qui est lui disponible en IPv4, preuve que les gens derrière savent faire).
                Merci de m'appuyer comme tu le fais, mais tu es quand même pas mal schyzophrène du coup, tu te descent toi-même sur le ridicule de cette forme de militantisme.

                PS : pas mal la page perso (erreur 404, une histoire d'adressse mal formée lorsque tu a remplis le formulaire, sacrés protocoles, à croire que ça milite aussi pour les pages persos qui se méritent)

                • [^] # Re: Code source !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  PS : pas mal la page perso (erreur 404, une histoire d'adressse mal formée lorsque tu a remplis le formulaire

                  oui, il a omis d'indiquer le protocole (http:// donc) dans le champ site web personnel de ses options LinuxFr.org

          • [^] # Re: Code source !

            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 21/02/14 à 11:36.

            Je comprends votre démarche. Mais c'est à mon sens, complètement biaisé.
            Le problème n'est pas QUE la volonté de l'utilisateur, mais plutôt celle de fournisseur/pays/organisation qui fournit l'accès. Dans certaines zone l'accès même à internet est déjà une chance.
            Je trouve qu'il y a derrière une sorte de snobisme assez déplacé pour quelqu'un qui souhaiterai RÉELLEMENT rendre dispo ses sources au plus grand nombre.

            Une fois l'IPv6 démocratisé, c'est quoi l'étape suivante ? Un accès uniquement pour ceux qui ont la fibre/des panneaux solaire/une mamie Suzanne unijambiste un soir de pleine lune?

            • [^] # Re: Code source !

              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

              Tu peux avoir un tunnel ipv6 gratuitement, je ne vois pas le problème.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Code source !

                Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 21/02/14 à 13:27.

                On peut tout faire, y compris passer par un proxy aux USA qui passe par un proxy en Australie qui passe en X25 tans un tunnel IPX pour repasser en IPv4 et ensuite passer en IPv6.
                On peut aussi trouver ça bien chiant et emmerdant, prendre ça comme une volonté d'éjecter les "pas purs", plus qu'autre chose. C'est un choix, certes.

            • [^] # Re: Code source !

              Posté par . Évalué à -3.

              Y'a le Teredo sous Windows XP à 8 et Linux, et les bornes Airport activent du SIT quand elles ont une IPv4 publique. Y'a 4 opérateurs sur 16 qui le proposent en France (et Free qui l'active par défaut je crois). Sinon y'a SIXXS ou Hurrican Electrics. Ou alors un VPN FDN (ma solution pour de l'IPv6 propre même au bout du réseau en Afrique).

            • [^] # Re: Code source !

              Posté par . Évalué à 3.

              Je trouve qu'il y a derrière une sorte de snobisme assez déplacé pour quelqu'un qui souhaiterai RÉELLEMENT rendre dispo ses sources au plus grand nombre.

              D'autant qu'il n'est pas impossible de rendre le dépôt git accessible à ceux sans accès IPv6 (voulu ou imposé), et ce sans revenir sur cette volonté de promouvoir l'utilisation d'IPv6 ; il suffit d'activer l'accès http au dépôt qui permettrait aux naufragés de l'IPv6 de passer par un :

              git clone http://git.scil.coop.ipv4.sixxs.org/pasteque-desktop/ local-dir
              

              en lieu et place de l'inaccessible :

              git clone git://git.scil.coop/pasteque-desktop local-dir
              
          • [^] # Re: Code source !

            Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 21/02/14 à 14:37.

            Oui c’est sérieux. À Scil on milite activement pour que les gens se mettent à IPv6. Si tu veux accès au code en développement, on te demande d’avoir IPv6.

            Dans le genre condition débile, c'est pas mal ça. Bon moyen de réduire les contributions au passage

  • # API Soap?

    Posté par . Évalué à 0.

    Bonjour!

    J'étudie actuellement pour le compte d'un client la possibilité de migrer de Sage APICommerce vers Pastèque.
    Est ce que cela a déjà été fait par le passé? Comment cela s'est il passé?

    Autre question : nous envisageons de développer une passerelle entre la boutique en ligne (Prestashop) et le futur logiciel de gestion (Pastèque s'il est retenu, sinon Sage). Est ce que Pastèque fournit une API style SOAP pour récupérer les différentes infos nécessaires à une telle passerelle? Ou bien faut il taper directement dans la base de données?

    Merci!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.