Publication de SliTaz GNU/Linux 2.0

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g.
18
17
avr.
2009
Distribution
Le projet SliTaz est fier d'annoncer la publication de SliTaz GNU/Linux 2.0, la nouvelle version stable de la distribution. SliTaz est un système libre fonctionnant en mémoire vive et démarrant depuis un média amovible tel qu'un CDROM ou une clé USB. Le projet est entièrement traduit en français et dispose d'une communauté très réactive.

Cette nouvelle version est le résultat d'une année de travail communautaire, elle fournit un système d'exploitation ultra-léger, rapide, stable et modulable. SliTaz propose un bureau graphique complet dans moins de 30 Mo, les applications nécessaires à un serveur fiable et robuste, et environ 1400 paquets logiciels facilement installables en quelques clics de souris. Cette nouvelle version propose le montage automatique des partitions (dont celles en NTFS), le support Wifi, un bureau respectant les standards Freedesktop, le glisser-déposer, le démarrage réseau via gPXE et boot.slitaz.org, la détection automatique des périphériques PCI et USB, un gestionnaire de paquets et un centre de contrôle graphique, ainsi que divers outils propres à la distribution. La création de média USB bootable et de LiveCD à saveur, a été grandement améliorée et simplifiée. Le LiveCD core inclut entre autres : Firefox 3.0.8, gFTP, LostIRC, ePDFView, mtPaint, Transmission, Osmo et Alsaplayer. La documentation du site a été mise à jour et vous pouvez consulter les notes de publication, incluses dans la distribution, pour plus de détails sur cette version. SliTaz GNU/Linux 2.0 est téléchargeable dès maintenant depuis les miroirs du projet.

Le projet distribue aussi différentes saveurs de LiveCD directement téléchargeables depuis les miroirs du projet. La saveur base (~6 Mo) fournit un système minimum en mode texte et la saveur JustX (~14 Mo) propose un bureau graphique minimal, respectant les standards, drag and drop, avec les bibliothèques GTK2 et les outils pour installer des applications supplémentaires en quelques cliques de souris.

SliTaz 2.0 propose un bureau libre, simple et rapide, élégant et respectant les standards Freedesktop.org. Le système a été construit à partir de la chaîne d'outils GNU : glibc-2.7, gcc-4.2.3, binutils-2.17.50 et propose le noyau Linux 2.6.25.5. Le corps du LiveCD de SliTaz 2.0 propose Perl en remplacement de PHP comme langage de programmation. Les outils système Hardinfo et LXTask permettent de connaître et surveiller le matériel. Le support des partitions NTFS est aussi inclus sur le CDROM et les disques Windows sont facilement accessibles via le gestionnaire de fichiers.

La distribution fournit un support partiel des cartes réseaux sans fil (Wifi), certaines cartes fonctionnent directement avec un module du noyau et d'autres ont besoin d'un pilote non libre additionnel. Les modules et pilotes peuvent être installés automatiquement facilement via des interfaces graphiques créées pour la distribution.

Pour finir sur les nouveautés de cette version 2.0. SliTaz est capable de démarrer depuis le réseau internet en téléchargeant et lançant le système en mémoire vive. Cette fonctionnalité permet de démarrer un ordinateur n'ayant pas de disque dur comme des thin stations. Toutes les instructions pour utiliser ce service sont disponibles sur : http://boot.slitaz.org/
  • # Bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    J'avais essayé la première release et j'avais eu une plutôt bonne impression.
    Distribution très opérationnelle, très légère, avec une traduction française bien complète.
    Avec ça une documentation fournie.
    Je recommande.
  • # Paquets (et JWM)

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Tout d'abord juste un point de détail, il n'est pas fait mention du windows manager dans la dépêche, alors qu'à plusieurs reprises il est fait mention d'un environnement de bureau léger qui déchire...En l'occurence c'est JWM, cela aurait été un plus de le mentionner dans la dépêche (ou alors il y est et j'ai rien vu). Autre chose, je ne sais pas si c'est dû à la dépêche mais le site est super lent, et il est quasiment impossible d'y naviguer sans exploser souris et clavier :) !

    Bon sinon, je vois que la distrib utilise son propre système de paquetage : tazpkg.
    Qu'en est-il de ce nouveau système ? C'est proche d'un système slackware, paquet tgz sans gestions de dépendances (c'est mon souvenir de slack en tout cas), ou plus proche d'un deb/rpm, paquets binaires et dépendances avec moults outils d'administration ? Existe-t-il une toolchains complète pour générer ces paquets et est-ce facile de se faire un propre dépôt ?
    Par exemple, j'ai une centaine de clients léger (à base de Geode donc x86) qui repose tous sur la même distrib, et je veux me créer un dépot perso sur lequel je met les paquets que je vais déployer sur x machines (des paquets compilés maison, des version x ou y de tel ou tel soft), slitaz facilite-t-elle l'ensemble de cette tâche. Enfin, à l'heure ou le gestionnaire de paquet est un peu la pierre angulaire de toutes les distribs, ce qui l'a fait 'vendre', il est dommage de ne pas avoir développé ces questions. C'est un peu l'argument numéro 1 qui me fera tester (et pourquoi pas déployer par la suite) une distrib (cela inclu aussi le nombre et la variété des paquets dispos, mais si il est facile d'en créer (type archlinux ou distro basées sources) alors la question de la quantité de paquets dispo est moins importante.
    • [^] # Re: Paquets (et JWM)

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le gestionnaire de fenêtres n'est plus jwm, mais openbox du fait de l'adoption par défaut de lxde comme environnement de bureau.
    • [^] # Re: Paquets (et JWM)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour ce qui est de la création de paquets, c'est assez simple si on sait faire ./configure; make; make install.
      L'outil de création de paquets s'appelle tazwok et comme tout le reste de la distribution, il est documenté en plusieurs langues ( http://www.slitaz.org/fr/doc/cookbook/wok-tools.html ) et la création des paquets se fait à l'aide de recettes de cuisine, les fichiers "receipt" ( http://www.slitaz.org/fr/doc/cookbook/receipts.html ).
      Je ne connais pas Slackware et la manière dont sont gérés les paquets, mais tazpkg, le gestionnaire maison de SliTaz supporte les dépendances, et la plupart des choses que supportent un gestionnaire usuel comme dpkg ou yum.
      Pour la facilité de se créer un dépot, c'est extrêmement simple, il suffit de changer l'url du miroir, de faire un clone du dépot officiel appelé "wok" ( http://hg.slitaz.org/wok/file/ ) et de s'en servir pour regénérer les paquets à l'aide de tazwok.
      La liste des paquets disponibles et leurs dépendances peut être consultée en ligne de manière claire ici : http://pkgs.slitaz.org.

      Pour la lenteur du site ... chezmoiçamarchetrèsbien(tm)
    • [^] # Re: Paquets (et JWM)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ce qui distingue Slitaz des autres distributions, c'est AMHA, sa gestion des paquets.

      Un paquet.tazpkg, contient non seulement le binaire, mais aussi la recette permettant de le recompiler en une commande "tazwok cook paquet". Qui veut ajouter ou supprimer une option de compilation n'a qu'a modifier la recette. Tazwok permet par ailleurs de recompiler tout le système en une commande (et un peu de patience...). Ceci fait de Slitaz une distribution à la fois source et binaire.

      À ceci s'ajoute que tout, dans Slitaz, est fait pour qu'elle soit réplicable facilement: génération de clef usb bootable à l'image du système en trois commandes, gération d'un livecd en trois clics, gpxe...

      Bref, Slitaz invente l'auto-réplication.

      Il suffit d'y goûter pour ne plus pouvoir s'en passer.
      • [^] # Re: Paquets (et JWM)

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Merci aux trois réponses précédentes pour les précisions !
        En effet l'approche binaire/source des paquets me parait assez intéressante et versatile, et les autres points que tu énumères au dessus sont le sont tout étant. Cela la démarque de pas mal autres distribs, et vu la quantité phénoménale de distributions linux aujourd'hui, c'est un bon point. En tout cas, un point qui m'a donné envie de me pencher la dessus (j'étais un peu en quête d'une distrib X86 légère et versatile ces derniers temps faut dire !). Je vais tester ça sur une petite carte à base de Geode et 256MB et pourquoi pas remplacer la "voyage linux" qu'on fait tourner en alpha dessus et pour laquelle j'accroche (perso) moyen.
  • # Solutions Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Au passage, le fondateur de SliTaz (d'origine suisse) était à Solution Linux. Très sympa, il a pu m'expliquer le concept, dissiper quelques malentendus (pour une quelconque raison j'ai cru qu'elle n'était pas installable, et que ce n'était qu'une distribution live) et comment la communauté s'est créée petit à petit.

    C'est un acharné de l'octet qui fait tout pour que sa distribution prenne le moins de place possible, si vous vouliez un mainteneur méticuleux, c'est lui qu'il vous faut :-). Bref, SliTaz c'est une distribution à conseiller, et une bonne solution à la place des puppy linux, damn small linux (anglophones) et toutou linux (franchophone, mais pas avec la même finition). En plus le site web est très clair (suffit de voir celui de toutou linux à côté, la différence est frappante). Manque plus qu'un plus grand nombre de contributeurs francophones !
  • # Très interessant...

    Posté par . Évalué à 2.

    Très rigolo, cette possibilité de booter directement sur le serveur. J'ai voulu tester dans VMWare, mais ni l'image floppy ni le liveCD (en tapant "web" au boot) ne m'ont permis d'arriver à booter correctement. Les fichiers http://mirror.slitaz.org/boot/cooking/bzImage et surtout http://mirror.slitaz.org/boot/cooking/rootfs.gz mettent des heures (au premier sens du terme) à "passer". J'avais pensé à une surcharge du serveur hier soir, mais ce matin le problème reste le même. Si vous avez une idée, je suis preneur !
    • [^] # Re: Très interessant...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bah le miroir principal pour la 2.0 est switch et comme tout miroir sourceforge, tres rapide (ici sur une ligne 10Mb/s) : 30,453,760 999K/s in 31s

      Steph
      • [^] # Re: Très interessant...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je reponds aussi, slitaz-2.0 marche correctement sous VMware workstation 6.5

        • [^] # Re: Très interessant...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          testé également sur mon mac avec Virtualbox.

          ça marche chioupeur. Le boot est très rapide et pour une distro minimal, c'est esthétiquement très beau.
          Quelques paquets en plus et ça devient un super outil de réparation...

          merci aux auteurs!
  • # Un grand avenir

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Salut

    J'ai essayé Slitaz lors de la sortie de la version 1 ; comme un commentaire précédent, j'avais eu une bonne impression, mais la jeunesse du projet et le manque de temps pour m'y impliquer m'avait fait abandonner.

    Chose curieuse, j'ai retesté la distro il y a a quelques semaines, donc non pas en version 2, mais en 'cooking' (la version en développement régulièrement mise à jour), et j'ai eu une meilleure impression que la première fois :-)

    Vraiment une bonne alternative ; pour être ma distro principale (autre qu'en test sur une partition), il faudrait que je m'attèle à créer des recettes pour les logiciels manquant, et je pense que ça doit être assez facile, vu ce que j'ai pu lire dans la documentation.

    Voilà, du bon boulot, continuez dans ce sens :-)
  • # bravo

    Posté par . Évalué à 2.

    vraiment bravo pour ce travail qui devient une distribution idéale pour un vieux pc.
    j'ai du mal pour faire marcher le wifi encore mais je ne vais pas renoncer

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.