Revue de presse de l'April pour la semaine 16 de l'année 2012

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
15
23
avr.
2012
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[indexel.net] Comprendre l'Open Data

Par Alain Bastide, le vendredi 20 avril 2012. Extrait:

Même si elle n’est pas réservée aux seules collectivités, l’ouverture des données publiques est aujourd’hui l’apanage des états et des villes. Mais certaines entreprises commencent à suivre le mouvement.

Lien vers l'article original: http://www.indexel.net/infrastructure/comprendre-l-open-data-3580.html

[LeJournalduNet] Open Source: les propositions des candidats se précisent

Par Virgile Juhan, le vendredi 20 avril 2012. Extrait:

Jean-Luc Mélenchon, Eva Joly, Nicolas Dupont-Aignan, François Bayrou, Nicolas Sarkozy et François Hollande ont répondu aux questions de l'April sur le logiciel libre, les brevets logiciels ou l'interopérabilité.

Lien vers l'article original: http://www.journaldunet.com/solutions/dsi/open-source-dans-la-presidentielle.shtml

Et aussi:

Voir aussi: http://candidats.fr

[L'INFORMATICIEN] Linus Torvalds a reçu le prix "Millennium Technology"

Par Orianne Vatin, le vendredi 20 avril 2012. Extrait:

Cette distinction, peu médiatisée auprès du grand public, est pourtant reconnue internationalement dans le milieu des nouvelles technologies. Elle est décernée tous les deux ans par la Technology Academy of Finland.

Lien vers l'article original: http://www.linformaticien.com/actualites/id/24573/linus-torvalds-a-recu-le-prix-millennium-technology.aspx

Et aussi:

[LeMonde.fr] Twitter propose une forme de brevet "défensif"

Par la rédaction, le mercredi 18 avril 2012. Extrait:

L'entreprise propose un modèle d'accord, qu'elle fera signer à ses employés, garantissant à ses salariés une forme de contrôle sur les brevets qu'ils contribuent à créer.

Lien vers l'article original: http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/04/18/twitter-propose-une-forme-de-brevet-defensif_1687190_651865.html

Et aussi:

[ITespresso.fr] Brevets: Google et Oracle vont régler leurs différents au tribunal

Par Jacques Franc de Ferrière, le mercredi 18 avril 2012. Extrait:

L’usage des technologies Java dans Andoid est-il illégal? Et s’il l’est, quelle est la juste rétribution que devra payer Google à Oracle? La justice américaine va devoir trancher.

Lien vers l'article original: http://www.itespresso.fr/brevets-google-et-oracle-vont-regler-leurs-differents-au-tribunal-52718.html

Et aussi:

Voir aussi: http://www.april.org/position-sur-les-brevets-logiciels

[LE CERCLE Les Echos] L’Allemagne, les Pirates et le Monde de demain

Par Philippe Payet, le mercredi 18 avril 2012. Extrait:

Le débarquement du Parti pirate dans le paysage politique outre-Rhin est en passe de provoquer un bouleversement significatif. Chance ou menace?

Lien vers l'article original: http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/international/europe/221145862/allemagne-pirates-et-monde-demain

[Numerama] Hadopi: un rapport évalue très généreusement les finances du piratage

Par Guillaume Champeau, le mardi 17 avril 2012. Extrait:

Un rapport commandé par l'Hadopi pour évaluer les modèles économiques du piratage conclut que les plus gros sites de streaming et de téléchargement direct en France gagneraient jusqu'à 36 millions d'euros par an, pour un marché global du piratage (hors P2P) évalué entre 51 et 72,5 millions d'euros. Des chiffres qui paraissent largement surévalués lorsqu'on les compare à ce qu'a gagné MegaUpload, l'ancien leader du marché.

Lien vers l'article original: http://www.numerama.com/magazine/22334-hadopi-un-rapport-evalue-tres-genereusement-les-finances-du-piratage.html

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.