Mozilla SeaMonkey 2.0 la suite Internet

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
16
28
oct.
2009
Mozilla
Le conseil SeaMonkey vient de publier la version 2.0 de SeaMonkey ce 27 octobre. Cette suite est le prolongement de la Mozilla Suite qui avait été abandonnée par Mozilla en mars 2005 pour se concentrer sur Firefox et Thunderbird. SeaMonkey est une suite d'applications comprenant un navigateur web, un logiciel de courrier électronique, un client IRC, et un éditeur de pages web.

Au chapitre des changements, SeaMonkey 2.0 adopte la même plateforme que Firefox 3.5.4, possède un nouveau gestionnaire d'extensions, la restitution de session (onglets et fenêtres), l'historique en base, l'interface mail par onglets comme Thunderbird 3 à venir, un nouveau gestionnaire de téléchargements, et bien d'autres améliorations encore.

Des binaires sont disponibles pour Linux, Mac OS X et Windows ainsi que le code source.

NdM : Merci à Piour pour son journal sur le sujet.
  • # Ouf !

    Posté par . Évalué à  3 .

    Il était temps, mais ça en valait la peine. Il n'était de toute façon pas question pour moi de passer sur Firefox, je préfère de loin le "tout-en-un", et au final Seamonkey est plus compact (install, exécution), plus pratique qu'une installation FF/TB/(etc.)...

    Seamonkey commençait à traîner des casseroles, comme le moteur obsolète, et surtout la gestion des extensions vraiment pourrie. Enfin, on a droit au même gestionnaire d'extensions que Firefox, avec test de compatibilité, installation/désinstallation, ... Ça fait du bien !

    Là où j'applaudis, c'est qu'ils n'ont pas abandonné les interfaces de config de Seamonkey. J'avais peur qu'ils passent au modèle Firefox, que je trouve vraiment pénible à utiliser. Ici on a toujours une grosse fenêtre de config, avec toutes ses rubriques qu'on peut parcourir facilement.

    Le gestionnaire de téléchargement est toujours là, toujours aussi pratique. Encore un détail, ils ont conservé le mode de gestion des onglets, avec un seul bouton de fermeture sur la droite. Très pratique (enfin comme toute interface, c'est pratique parce qu'on en a l'habitude ;) )

    Quant à la migration de profils Seamonkey 1.x, elle est magique ! Tout s'est très bien passé, on ne perd absolument rien. Très bonne idée d'avoir implémenté ça automatiquement au premier lancement.

    Penser tout de même à désinstaller Seamonkey 1.x avant d'installer la 2.0 !
  • # Je me demande...

    Posté par . Évalué à  5 .

    ... quel est l'intérêt aujourd'hui d'un éditeur de page web par rapport à un agenda ?

    Aujourd'hui, la grande majorité des gens utilisent un cms tout fait voire un service (service de blog) pour mettre en ligne leurs pages web... et pas mal de gens aimeraient disposer d'un outil pour gérer leur emploi du temps... sans parler des pros qui sont tentés par le remplacement d'Outlook par autre chose... d'autant que les briques logicielles existent (lightning)...

    Hein pourquoi ??? (c'est juste une question, pas un appel au troll)
    • [^] # Re: Je me demande...

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      je ne sais pas si l'equipe de seamonkey (qui n'est pas Mozilla, Mozilla n'est que l'hebergeur du projet) a prevu dans les prochaines version d'inclure un truc comme lightening. Mais une chose est sûr, c'etait vraiment le cadet de leur souci pour cette version 2.

      Ils sont très peu nombreux, et pour cette version, ils se sont focalisés à la migration du code vers une version récente de Gecko, et à remplacer des vieux trucs obsolètes par du neuf, maintenu régulièrement par les équipes de firefox (comme le toolkit XUL).

      Maintenant cette version 2 sortie, ils vont avoir plus de temps à consacrer à vraiment apporter des nouvelles choses. Et pourquoi pas un calendrier. Suffit de leur proposer et d'en discuter avec eux.
      • [^] # Re: Je me demande...

        Posté par . Évalué à  2 .

        Ma question était simplement de savoir si c'était un choix mûrement réfléchi (ie: si la question du choix d'inclure un éditeur de pages web plutôt qu'un agenda s'était posée) et dans ce cas connaître la raison de ce choix.
        Tout simplement.
        • [^] # Re: Je me demande...

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          hmmm c'est historique àmha, l'éditeur de pages web était dans Netscape iirc
          Mozilla_Lightning est tout de même arrivé bien après...
          • [^] # Re: Je me demande...

            Posté par . Évalué à  2 .

            C'est ce que je me disais aussi, ils ont repris le package originel... ils auraient pu aussi mener une réflexion sur la pertinence des outils intégrés et avoir fait le choix d'intégrer l'éditeur pour pleins de bonnes raisons... d'où ma question
    • [^] # Re: Je me demande...

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      à propos de la soit-disante "inutilité" d'un éditeur de page web, la dernière version de maintenance de la branche stable de Kompozer (Kompozer, issue de Nvu, lui même issue du Composer de la suite Mozilla/Seamonkey), a quand même été téléchargée plus de 2 400 000 fois (et ça, rien que sur le site officiel, je ne suis pas aller voir sur les autres gros sites de téléchargement).

      Donc oui, il y a une demande pour ce genre d'outils, même si il est vrai que les CMS sont de plus en plus utilisés.

      Cependant, pour faire quelques pages pour un site web, il n'y a pas non plus besoin de sortir l'artillerie lourde avec un drupal ou un dotclear (et tout le monde n'est pas développeur web). Quelques pages statiques faites avec un éditeur de page web sont souvent amplement suffisantes.

      Et puis un éditeur de page web de la sorte est très utile pour faire du maquettage, avant intégration dans des templates pour tel ou tel CMS.

      À noter que le développeur de Kompozer (Fabien Cazenave) s'est rapproché de l'équipe de SeaMonkey, pour backporter toutes les avancées de Kompozer dans Seamonkey, en tout cas en ce qui concerne la base de code. Ca permettra de mutualiser les efforts à l'avenir.
      • [^] # Re: Je me demande...

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        C’est sûr qu’à l’époque de Netscape Composer, on pouvait encore se permettre de proposer un éditeur WYSIWYG sans support PHP ou CSS. Aujourd’hui c’est plus complexe, un éditeur web doit avant tout permettre d’éditer du code.

        Malgré tout, je vois un paquet de raisons d’utiliser un éditeur web WYSIWYG :
         * pour mettre en ligne des pages simples — SeaMonkey Composer fait alors bien l’affaire
         * pour apprendre les rudiments techniques : HTML, DOM, CSS… KompoZer 0.8, notamment, a été développé avec cet objectif d’apprentissage en tête
         * pour prototyper rapidement des templates de CMS, ou modifier en live les feuilles de style de son site ouèbe
         * pour produire des documents : slides (S5/Slidy), documentation technique, eBooks…

        L’équipe de SeaMonkey est bien consciente du fait que SeaMonkey Composer est dépassé aujourd’hui, mais on va bosser ensemble sur l’éditeur de SeaMonkey 2.1 et ça va arracher le stérilet de sa tante ! L’objectif est à la fois d’avoir un meilleur outil de dev web (intégration d’un vrai éditeur de code) et de gagner en polyvalence (génération de documents).

        Notez enfin que beaucoup d’utilisateurs de SeaMonkey le choisissent précisément parce qu’il intègre un éditeur WYSIWYG. Tous les libristes ne sont pas des Vimistes !
      • [^] # Re: Je me demande...

        Posté par . Évalué à  2 .

        Je n'ai pas dit qu'un éditeur de pages web était inutile, je me posais simplement la question de la pertinence de ce genre d'outil intégré à une suite navigateur web+client mail par rapport à celle de la présence d'un agenda à la place de l'éditeur... mais si la question ne s'est pas posée, elle ne s'est pas posée ! rien de plus à ajouter, ça viendra peut être.
        Encore une fois, la question était savoir si la présence de cet outil était un choix délibéré ou pas...
      • [^] # Re: Je me demande...

        Posté par . Évalué à  1 .

        Ça serait super en effet si l'éditeur de SeaMonkey recevait les avancées de KompoZer.

        Reste ensuite à espérer que KompoZer à son tour va s'améliorer. Il est déjà très bien, mais il lui manque encore des choses pour en faire une plateforme d'écriture de XHTML au top, surtout si on le compare à Dreamweaver. Je pense notamment à la manipulation du CSS, qui pourrait être encore plus interactive (sans tomber, évidemment, dans une philosophie WYSIWYG à tout crin au risque d'avoir un code dégoûtant). Je pense aussi à une meilleure prise en compte des langages de script, et, pourquoi pas, des diverses syntaxes de templates qui sont maintenant très courantes dans un fichier XHTML. Je n'ose même pas imaginer une gestion de XSLT ;)

        Concernant Lightning, ça serait une très bonne idée de l'intégrer. Mais comme on l'a dit, la 2.0 de Seamonkey avait pour objectif quasi exclusif de se débarrasser des vieilleries tenaces des anciennes versions au niveau de l'architecture et de l'écriture du code.

        Je suis persuadé que l'intégration de Lightning est une idée forte pour la suite. Mais pourquoi faire sauter l'éditeur HTML pour autant ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.