Sortie de la version 7.4 de Bokeh

Posté par . Édité par laurent laffont, Nÿco, Lucas, BAud, clrh et Pierre Jarillon. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
30
22
jan.
2016
Communauté

Bokeh

Bokeh est un portail documentaire libre et communautaire sous licence AGPLv3.

Il permet aux réseaux de médiathèques d'agréger leurs fonds physiques (livres, DVD, journaux…), numériques (fonds patrimonial numérisé, par exemple) ainsi que catalogues numériques externes (Arte VOD, Jamendo, Numerique Premium…).

Le moteur d'indexation et de recherche intégré offre une interface unifiée aux utilisateurs pour qu'ils puissent consulter ce fonds, rechercher des documents précis ou bien élargir sur des ressources susceptibles de les intéresser.

Les abonnés aux médiathèques peuvent réserver des documents ou gérer leurs prêts entre autres. CMS et gestion de lettres d'information permettent au médiathécaires de publier la programmation évènementielle du réseau, d'enrichir et mettre en avant leurs fonds.

Cette version comporte de nombreuses évolutions du moteur de recherche :

  • ajout des suggestions qui permettent d'améliorer la pertinence des recherches ;
  • l'élargissement de la recherche à d'autres sites ;
  • la possibilité de restreindre la recherche à des domaines favoris ;
  • la personnalisation de l'impression du résultat de recherche ;
  • l'abonnement à une recherche via flux RSS ;
  • l'amélioration des performances du moteur (avec affichage des temps de recherche) et calculs des facettes en totalité.

Suggestions de recherche

Bokeh 7.4 offre aussi la possibilité de s'interfacer avec la plateforme de Prêt Numérique en Bibliothèque de Dilicom (qui n'offre malheureusement pour l'instant que des livres sous DRM Adobe).

Vous pouvez consulter la liste complète des nouvelles fonctionnalités.

Et l'avenir ?

Actuellement Bokeh fournit un portail libre à plus de 200 réseaux de médiathèques.

Nous aimerions élargir la communauté Bokeh :

  • intégration avec plus de SIGB: actuellement Bokeh peut communiquer via web services avec une douzaine de plateformes libres (Koha, Nanook) ou non (Aloes, Orphée…). Plus il y en a, mieux c'est ;
  • internationalisation : nous avons besoin d'aide pour la traduction, pour les courageux, nous avons ouvert un projet sur Transifex ;
  • plus de forks du code source, de merge requests, de hackfests et d'initiatives à l'instar du projet Waterbear;
  • # Bokeh vs Bokeh

    Posté par . Évalué à 5.

    Il y a donc Bokeh et Bokeh, à ne pas confondre. Même les logo se ressemblent. Heureusement qu'ils ne sont pas dans le même domaine, ça aurait été difficile pour les recherches sinon.

    • [^] # Logo

      Posté par . Évalué à 1.

      À propos du logo, il ressemble fortement à celui de Aperture Science, avec plus de couleur :
      Logo de Aperture Science

      • [^] # Re: Logo

        Posté par . Évalué à 2.

        Il semble que ces logos s'expliquent par la signification du terme bokeh, un terme du jargon photographique :

        Le bokeh s'explique par une faible profondeur de champ, mais son aspect plaisant ou non, dépend de la conception de l'objectif et plus précisément de la forme de son diaphragme. Ainsi, les objectifs à grande ouverture et disposant d'un diaphragme à lames arrondies et nombreuses (8 ou 9) permettent les plus beaux bokeh grâce à l'aspect bien rond des taches donné par le diaphragme et une transition plus franche avec la zone nette

        (source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bokeh)

  • # Retour d'expérience webmaster

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Hello.

    J'ai un peu hésité avant de faire un retour mais bon…

    Je me présente : je travaille en bibliothèque et l'un de mes boulots, c'est de mettre à jour le site qui est conçu avec Bokeh.

    Pour faire court : j'en chie :)

    Déjà merci pour l'exemple de Marchecoul, le site est sympa et bien fait en front-end, je rêve du même, malheureusement la charte du projet d'origine et certaines décisions éloignées de la réalité du Net font que mon (notre) front-end est… je reste poli en fait.

    Par contre, faut aussi parler du back-end.
    C'est une horreur.

    Comme je suis sympa, je file quelques screenshots anonymisés.

    Quand on arrive dans le backend :
    https://lut.im/447zUVutVm/NO55TfYAcsYQDMpf.png

    Quand on crée un article :
    https://lut.im/blPdu8JWTW/fELbm04y7UdxiWno.png

    L'auteur de la news devrait parler du rôle d'AFI, je pensais que c'était le proprio de Bokeh (et BibLibre étant proprio d'AFI…)…

    Je n'ai rien contre AFI/BibLibre ou patlabor ou autre mais soyons clair : si j'ai la possibilité de changer de CMS, je cours.

    Au passage le site dont je m'occupe n'est pas responsive, il est en Bokeh 7.5.2 donc la 7.4.0 de la news me laisse perplexe mais le changelog aussi vu que je ne pige pas les numéros de version.

    Enfin, je pense que là c'est la faute d'AFI, les URL sont rigolotes.

    Deux exemples :
    - Marchecoul (sité en news) : http://bibliotheque-machecoul.fr/bibliotheque-machecoul.fr/cms/articleview/id/3
    - Camélia 55 (Meuse) : http://camelia55.meuse.fr/meuse.fr/?id_profil=572

    Les noms de domaine sont répétés et les URL pas très sEO.
    Pour les NdD en répétition, il semble que le webmaster ai découvert comment gérer ça proprement (mon site n'a pas ce souci, ouf) mais pour les URL des pages à base d'ID=, profil/xx machin… ça sux.

    Et je ne parlerai pas du cosmogramme, qui est la partie du frontend qui fait interface entre Bokeh et le SIGB.

    Y'a du boulot pour que ça soit simple d'utilisation, par rapport à Joomla ou autre WordPress.

    Et je n'ai pas parlé des "profils", des paramétrages CSS, etc.

    • [^] # Re: Retour d'expérience webmaster

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour tenter de clarifier:

      Historiquement Bokeh constituait un OPAC qui a intégré au fur et à mesure des fonctionnalités CMS, et non le contraire. Alors oui pour un webmaster qui a l'habitude de travailler avec Drupal / Joomla / … pour publier des articles, on fait un bon en arrière. L'agrégation de contenu, catalogues et indexation restent les fonctions centrales de Bokeh, avec des fonctionnalités de CMS, mise en page, communication, … qui évoluent au fur et à mesure des besoins des projets.

      L'histoire des URLs doublées dépend de l'hébergement en production, les sites sont migrés au fur et à mesure. Bokeh permet en partie de générer des URLs propres. Ex: http://mediatheques.valenceromans.fr/agenda

      Biblibre n'est pas propriétaire d'AFI. Ceci dit les deux entreprises travaillent sur des projets communs. Et Bokeh est un logiciel libre (donc non propriétaire).

      Bokeh 7.5.x est une branche de développement, chacun de nos clients à la possibilité d'utiliser la branche stable (ici 7.4.x) ou de développement (ici 7.5.x). Pour le responsive, cela nécessite aussi d'adapter la charte graphique si elle n'a pas été conçue dans ce sens à la mise en place du site.

      L'interface admin est en cours de refonte, une première version devrait arriver dans les prochaines semaines. Tout retour et coup de main sont acceptés :)

    • [^] # Re: Retour d'expérience webmaster

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Comme je suis sympa, je file quelques screenshots anonymisés

      J'ai regardé les captures d'écrans, et je ne vois rien qui me choque.
      Peux-tu expliquer ce qui ne colle pas ?

      • [^] # Re: Retour d'expérience webmaster

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        ne liste de menus, de sous menus, de sous sous menus, un texte area de fckeditor tout petit qu'il faut agrandir avant.
        Tu arrives à me dire quelle est la fonction de chaque entrée du menu de gauche ?

        Je parle d'un point de vue Noob car ce CMS est quand même à visée noob (personnel de bibliothèque par forcément à la pointe des connaissances CMS, même pour moi qui manie régulièrement du WordPress par exemple)…

        Configurer une page, en liaison avec un profil, est une belle galère.

        Sentiment perso, partagé par d'autres.

        • [^] # Re: Retour d'expérience webmaster

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour les rédacteurs, on suggère généralement d'écrire les articles directement côté front sans passer par le backend.

        • [^] # Re: Retour d'expérience webmaster

          Posté par . Évalué à 4.

          Sentiment perso, partagé par d'autres.

          Pas par moi et mes collègues en tout cas.

          C'est tiré par les cheveux que de comparer Bokeh avec un CMS classique : l'interface avec une base de donnée bibliographique externe, l'agenda / les formations, les connecteurs vers les ressources numériques, la gestion d'un parc de PC publics, la gestion des droits de rédaction-administration et je passe autant de fonctionnalités qui nécessiteraient le déploiement de plein de modules externes dans les CMS classiques.

          Pouvez-vous parler des CMS classiques réellement interfacés avec un système de gestion de bibliothèque, proposant toutes les fonctionnalités de Bokeh, et étant adaptés aux "noobs" (suivant votre expression) ? Et en option : libres ?
          Avez-vous testé l'adéquation Orphée-Joomla ? Koha-Drupal ? PMB-Spip ?…
          Et ne parlons pas des CMS qui trichent en intégrant l'OPAC du Sigb dans un Iframe.

          Bien sûr qu'il y a des améliorations à faire en termes d'ergonomie du backoffice, mais les rédacteurs peuvent complètement utiliser le frontoffice (rédiger, changer des boites…) Et ça c'est une sacrée avancée même par rapport aux CMS classiques.

    • [^] # Re: Retour d'expérience webmaster

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bon évidemment, en tant que patron de BibLibre, on va me soupçonner de partialité.
      Mais quand même… Avant de nous impliquer dans Bokeh, nous avons creusé l'autre piste : prendre un CMS (Drupal en l'occurrence) et lui mettre des fonctionnalités pour bibliothécaire.
      Soit on est des quiches du point de vue ergonomique, soit le résultat est ergonomiquement très complexe à utiliser pour un bibliothécaire "lambda".
      Et je trouve que Bokeh est 100 fois plus pratique/simple à utiliser pour un bibliothécaire qu'un Drupal. Comme l'a signalé Laurent, le truc qui tue : le bibliothécaire identifié, sur l'interface publique, il a une petite icone sur chaque "boite" de l'interface, qui lui permet de dire "ajoute un article ici" (et Bokeh se charge de la classer correctement). Impossible de faire plus simple !

      Après, il y a sûrement des améliorations possibles dans l'ergonomie, on accueille avec bienveillance les contributions et/ou les suggestions !
      (et on est d'accord qu'on n'a pas toute la versatilité d'un CMS. Mais comme l'a dit Laurent, au départ, Bokeh n'était pas un CMS)

      bonne journée !

    • [^] # Re: Retour d'expérience webmaster

      Posté par . Évalué à 4.

      Bonjour,

      je me présente, je travaille aussi en bibliothèque. Je suis un utilisateur normal de Bokeh, mais je ne prétends pas intituler mon poste "webmaster".

      Du moins si je ne suis pas professionnel de la publication web, j'ai quand même une expérience des portails de bibliothèques et des CMS classiques (Drupal, Spip, Wordpress) J'ai utilisé l'Opac d'Orphée, puis Joomla sur ce même Orphée. J'ai connu le POD puis Ermès sur Aloès. J'ai vu des collègues travailler avec Spip sur PMB.

      Pour faire court : j'en chie :)

      Ben nous c'est le contraire : le sentiment d'avoir la possibilité de faire plein de choses, d'avoir la main sur tous les composants du système.
      Les évolutions de ces dernières années, les manières de s'organiser des développeurs, tout cela est encourageant et mérite un soutien de la communauté des utilisateurs.

      Vous caricaturez beaucoup en comparant Bokeh avec des CMS classiques qui évoluent dans des écosystèmes simples (rédactionnel), alors qu'à la base une bibliothèque a un fonctionnement complexe, un public, des collections multi-supports, des activités diverses

  • # Journées communautaire Bokeh 2016

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,

    Si vous suivez les commentaire de ce thread et que vous voulez faire plus ample connaissance avec l'équipe de dev, testeurs, utilisateurs etc. nous organisons un événement sur 3 jours.

    Bonne journée,
    Claire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.