Sortie de Modoboa 1.1.0

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Ontologia. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
22
3
jan.
2014
Internet

Une nouvelle version du logiciel libre (licence MIT) Modoboa est disponible. Modoboa est un outil visant à simplifier l’administration et l’utilisation d’une plate‐forme d’hébergement de courriel. Il est disponible dans neuf langues (anglais, français, allemand, espagnol, portugais, suédois, italien, russe et tchèque). Il est majoritairement écrit en Python/Django (avec un peu de JavaScript quand même pour la partie « dynamique »).

Il s'agit d'une version majeure pour plusieurs raisons. Tout d'abord, un certain nombre de fonctionnalités ont été ajoutées comme :

  • Le support des domaines relais (un mode gateway en quelque sorte) ;
  • Diverses améliorations au niveau de la quarantaine ;
  • Le support d'une date de démarrage pour les réponses automatiques ;
  • Activation/désactivation des réponses automatiques par les administrateurs ;
  • Le renforcement des algorithmes utilisés pour chiffrer les mots de passe ;
  • Le déploiement silencieux.

D'autre part, le code source a subit une restructuration importante et les tests de non-régression ont été complétés.

La chasse aux bogues continue et le russe fait désormais partie des langues disponibles pour afficher l'interface web. Faute d'équipe, la traduction portugaise est incomplète dans cette version, nous cherchons d'ailleurs des repreneurs ;)

Au chapitre des changements importants mais indépendants du code, Github est désormais utilisé pour la gestion du code source et des tickets, l'ancienne instance Redmine est donc obsolète.

  • # Pil poil

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Intéressant en 2014 c'est un des projets que j'ai au boulot, mettre en place une messagerie et non plus passer par un tiers.

    Est-ce qu'il est prévue d'avoir un système pour connecter un Outlook ou Thunderbird pour faire du partage de calendrier ?

    Born to Kill EndUser !

    • [^] # Re: Pil poil

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'envisage une extension pour intégrer modoboa avec radicale (http://radicale.org/). Elle sera potentiellement sponsorisée.

      Je pense que cela pourrait répondre à ton besoin…

      • [^] # Re: Pil poil

        Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 05/01/14 à 09:40.

        Ca pourrait effectivement convenir mais je ne sais pas (pas encore eu le temps de regarder) si Outlook est capable de fonctionner en CalDAV et CardDAV.

        Malheureusement Outlook est beaucoup utilisé en entreprise dont le poste utilisateur est en environnement Windows donc difficilement de s'adresser à des pro sans avoir un support Outlook au niveau de la messagerie.

        Tout comme pouvoir mettre les messages d'absence sans passer par l'interface web, avec un serveur Exchange je suppose que c'est possible depuis le poste client.

        Modoboa me parait bien plus simple à installer et faire fonctionner que Hord Groupware.

        Born to Kill EndUser !

        • [^] # Re: Pil poil

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je ne sais pas si Outlook est compatible avec ces standard mais j'aurais tendance à dire que oui. Je suis intéressé par tes résultats si tu effectues des tests ;)

          Il est vrai qu'outlook est encore bien déployé en entreprise mais son utilisation (à plein régime) reste dépendante d'une solution serveur compatible Exchange (MAPI), notamment pour fournir les services avancés comme la définition d'un message d'absence depuis outlook (pour peu que cela soit possible).

          Le but actuel de Modoboa n'est pas de fournir un n-ième groupware mais de proposer un outils simple et efficace pour exploiter sa messagerie. Si à terme certains l'envisagent en remplacement de solutions plus lourdes, tant mieux :)

          • [^] # Re: Pil poil

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Il est clair que j'envisage pas Modoboa comme une solution de groupware mais d'après ce que je lis sur la page d'accueil de Modoboa il s'adresse aux particuliers bidouilleurs mais aussi aux administrateurs donc l'entreprise. Il y a quelques temps la messagerie suffisait mais maintenant avec les synchro facile avec les téléphones, tablettes il est courant d'avoir des agendas partagés avec les collègues d'un groupe de travail ou même d'un service.

            Le groupware est l'étape au dessus qui dépasse largement la messagerie car il intègre la notion de partage de documents, des gestions de tâches, de gestions de projets…

            Born to Kill EndUser !

            • [^] # Re: Pil poil

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              C'est bien pour cela que j'envisage une intégration avec radicale :)

              A l'heure actuelle, Modoboa n'est pas forcément le meilleur outils pour une messagerie d'entreprise internalisée. Par contre, je pense qu'il trouve son public chez les fournisseurs d'accès internet (français ou pas) qui ont des quantités importantes de boites à gérer.

              Je trouve qu'on néglige trop souvent les outils pour administrateurs ;)

    • [^] # Re: Pil poil

      Posté par . Évalué à 3.

      Est-ce qu'il est prévue d'avoir un système pour connecter un Outlook ou Thunderbird pour faire du partage de calendrier ?

      J'ai jamais bien compris le lien entre les mails et les calendriers. Ce ne sont pas les même protocoles. Qu'un fichier ics envoyé par mail soit enregistré dans un calendrier ne nécessite pas que coté serveur ce soit la même application qui fasse tout.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Pil poil

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Ce ne sont pas les mêmes protocoles, peut-être, mais c'est souvent lié en entreprise. Et un fichier .ics envoyé par mail est très loin d'être suffisant.

        Avec Outlook, quand tu veux poser une réunion, tu choisis les participants et tu vois instantanément s'ils sont disponibles (avant d'envoyer l'invitation), Outlook peut aussi te montrer les dates et heures permettant de réunir un maximum de participants. Ensuite, c'est bien gentil d'envoyer l'invitation, mais il faut également avoir l'accusé réception (accepté/refusé/peut-être), que l'invité propose une date qui l'arrange davantage, … Quand tu veux envoyer un mail, tu peux également savoir si la personne est absente avant même que le mail ne soit envoyé (pratique pour l'envoyer à une autre personne capable de te répondre), et à nouveau on sort du simple protocole mail (enfin, IMAP+SMTP).
        Je jongle fréquemment entre mails et calendrier (logique, vu que les échanges invitations/réponses comprennent des messages et commencent souvent par des mails), et c'est extrêmement pratique d'avoir les deux dans la même application.

        Du coup, rien que pour ça, il faut une connexion niveau serveur entre carnets d'adresse, mail et calendrier (et on pourrait très bien imaginer d'autres choses).

      • [^] # Re: Pil poil

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Qu'un fichier ics envoyé par mail soit enregistré dans un calendrier ne nécessite pas que coté serveur ce soit la même application qui fasse tout.

        Tout à fait. Cependant, rien ne nous empêche de simplifier la mise en place et l'exploitation d'une telle solution :)

  • # pourquoi être passé de Redmine à Github ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Redmine peut se brancher sur git pour le suivi de code source… Et Redmine garantit une certaine indépendance (puisque libre) ?

    • [^] # Re: pourquoi être passé de Redmine à Github ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le couple Redmine + git était une bonne solution. Les deux raisons principales qui m'ont poussé à changer :

      • Visibilité ;
      • Gain de temps (plus de maintenance).

      Github n'est effectivement pas libre mais ce n'est pas incompatible avec une bonne solution :)

  • # Simplifié ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    C'est moi où il y a publicité mensongère ?

    Parce que quand je vois la doc d'installation du logiciel, je me dis que ce n'est pas gagné : si on ne connait pas l'écosystème python (un peu comme moi), c'est mort. Première ligne de commande à taper : pip install modoboa -> unknow command. voilà voilà… après ça parle de virtualenv (faut intaller ? pas installer ?). Je ne parle même pas des lib de base de donnée : "voilà les liens", et demerden sie sich pour installer ces libs python.

    Enfin bref, toute la doc est du même acabit.

    Et là je pousse un coup de gueule, parce que maintenant la plupart des projets web, c'est pareil : les gars qui font la doc (quand il y en a une !) croient que tout le monde sont des roxors dans le développement avec (python|ruby|nodejs|langagequetuveux), et donc font l'hypothèse que les outils de dev/deploiement qui vont autour de ces langages sont connus de tous. L'autre jour, j'ai voulu installer un redmine (à la main parce que la version debian trop vieille). Bon ça demande ruby. ok. installation de ruby. Après faut installer Rake. Ah ? Kesako ? bon, allons voir ce que c'est ce Rake (oui, j'aime bien savoir ce que j'installe sur un serveur). Suivre les instructions pour installer Rake. Ah oui mais non, il faut aussi Bundle. Gni ? kesako encore ? lançons l'installation. Ah mais qu'est ce qu'il faut à compiler tout ces libs ? z'etes sûr que Redmine a besoin de ces libs de manipulation 3d ? pfff… Enfin j'ai pu lancer l'installation de redmine…

    Moi, quand je veux installer un logiciel, j'en ai STRICTEMENT RIEN A FICHE qu'il soit développé en python, ruby ou je ne sais quoi d'autre. je ne veux pas savoir ce qu'est pip, npm ou autre programme de distribution de paquet. Je veux un zip, éventuellement un ou deux scripts qui vont modifier la conf système. ou mieux, un .deb.

    Tout ces frameworks et environnement de langage sont devenus de véritables usines à gaz, avec plein de softs à installer autour (à la main !). ça me gave.

    • [^] # Re: Simplifié ?

      Posté par . Évalué à 0.

      oui, j'aime bien savoir ce que j'installe sur un serveur)

      j'en ai STRICTEMENT RIEN A FICHE qu'il soit développé en python, ruby ou je ne sais quoi d'autre

      Vous êtes nombreux chez toi ?

      • [^] # Re: Simplifié ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        c'est quoi le problème ?

        Oui je veux savoir quels logiciels installés sur mon ordinateur. Par contre rien à fiche de savoir avec quels langages ils sont fait. Ou au moins, je ne devrais pas avoir besoin de le savoir pour l'installer.

    • [^] # Re: Simplifié ?

      Posté par . Évalué à -1.

      Tu ferai mieux dans ce cas plutôt que de dépenser ton énergie à vociférer ici participer au projet pour améliorer la documentation car open source ne veut pas juste dire gratos mais ouvert et communautaire,Nous ferions même mieux de remercier le dev de nous apporter cette solution.

      si tu n'es pas contant tu n'as qu'as te tourner vers une solution documentée stable packagée non libre et peu être même gratuite … tous les mêmes le beurre et l'argent du beurre.

      • [^] # Re: Simplifié ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Cher monsieur,

        Sachez que l'énergie à dépenser pour mettre à jour une doc est bien supérieure à celle dépensée pour "vociférer", puisque, pour cela, il faut connaitre le fonctionnement du logiciel, mais aussi, dans la partie qui nous concerne, les outils pour avoir un truc qui fonctionne. Hélas, je n'ai ni le temps, ni la compétence sur ces outils, pour écrire/modifier une telle documentation.

        open source ne veut pas juste dire gratos mais ouvert et communautaire

        C'est quoi le rapport avec le fait que la documentation d'installation est déficiente selon moi ?

        Pourquoi un utilisateur de logiciel pas content devrait toujours mettre la main à la patte et jamais critiquer ?

        Tu vois, tu nous fais une réponse à deux balles, classique de ceux qui, parce qu'ils ont fait un truc gratos, il ne faudrait pas les critiquer.

        Je suis l'auteur de quelques projets libres. Je n'ai encore jamais renvoyé un type comme tu viens de le faire suite à une critique. Je suis plutôt attentif au contraire, et, quand il y a critique, j'essaye de comprendre pourquoi et tente d'y remédier, sans forcément faire attention à la forme du discours (on a tous nos coups de gueule). Parce que, quand il y a mécontentement, c'est qu'il y a bien souvent un vrai problème à l'origine, petit ou gros. Et que ce problème gène peut-être d'autres personnes plus silencieuses. voir même qu'il y a des chances que le problème en question ait détourné illico presto les utilisateurs vers d'autres solutions. C'est tout perdant pour le projet (moins d'utilisateurs -> moins de retour sur les défauts -> moins de défauts corrigés -> insatisfaction -> moins d'utilisateurs etc…).

        Je ne veux pas le beurre et l'argent du beurre comme tu dis : je demande juste une doc plus complète pour ceux qui ne connaissent pas les outils annexes nécessaires au fonctionnement ou à l'installation. D'ailleurs le coup de gueule ne s’adresse pas qu'au projet de cette news, mais à d'autres projets. Il y a peu de temps je devais installer une appli, faites en Java et nécessitant tomcat. Pour la configurer, ils indiquaient "modifier la balise machin dans le fichier de configuration". Aucun moyen de savoir quel était ce fichier et où. Sauf si tu es expert J2EE, que tu sais comment fonctionne tomcat, comment est organisé un war, un jar etc… Bref, pour installer une appli à la con, il fallait être expert J2EE, ou en tout cas être développeur JAVA.

        Et là, c'est un presque pareil.

        Si il y avait qu'une seule chose à documenter et à bien documenter, ce serait l'installation. C'est primordiale car c'est la porte d'entrée. Si la doc d'install est trop succinte, si la procédure est trop longue, ça décourage vite d'essayer, et les gens vont voir ailleurs.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.