Distribution Sortie de SliTaz 4.0

Posté par . Édité par Nÿco. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
41
12
avr.
2012
Distribution

SliTazChristophe Lincoln a annoncé la sortie de SliTaz GNU/Linux 4.0, une nouvelle version majeure de la distribution minimaliste, rapide, simple à utiliser et facile à adapter à ses besoins grâce à son propre gestionnaire de paquets (tazpkg).

« Les contributeurs de SliTaz sont heureux d'annoncer la publication de SliTaz GNU/Linux 4.0, la nouvelle version stable de la distribution.
Deux années de travail communautaire ont apporté un système de fabrication fiable, un temps de démarrage encore plus court et plus de 1000 nouveaux paquets installables.

SliTaz propose un bureau graphique complet dans 35 Mo s'appuyant sur OpenBox et LXDE qui fonctionne entièrement en RAM avec 192 Mo. Sa nouvelle organisation 4 en 1 permet de l'installer sur disque dur avec 48 Mo seulement en sélectionnant automatiquement la configuration logicielle adaptée.

Les outils maisons ont progressé. Tazpkg apporte un nouveau système de notification : il est beaucoup plus véloce malgré l'augmentation du nombre des paquets et TazPanel permet de centraliser la gestion du système. »

  • # ISO hybride?

    Posté par . Évalué à  3 .

    J'ai un peu testé SliTaz dans une machine virtuelle et elle me plaît bien du coup j'ai voulu m'en faire une clé USB live…mais je n'ai pas réussi.

    J'ai essayé le classique dd if=/Downloads/slitaz-4.0.iso of=/dev/sdb mais ça ne marche pas (enfin ça ne boot pas). D'ailleurs si je jette un œil à la clé, elle n'a même pas de table de partition après le 'dd'.

    Dois-je en conclure que l'image n'est pas une ISO hybride ou juste que je ne suis pas doué?

    • [^] # Re: ISO hybride?

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Depuis le live-cd, man tazusb devrait t'aider.

      • [^] # Re: ISO hybride?

        Posté par . Évalué à  1 .

        Depuis le live-cd, man tazusb devrait t'aider.

        Je l'avais vu sur la doc en ligne et je pourrais le faire au sein de la VM. C'est juste que je voulais essayer de démarrer en live USB avant pour voir s'il n'y a pas de cagade avec le matos de mon ordi.

    • [^] # Re: ISO hybride?

      Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 14/04/12 à 17:57

      Le truc ultime qui marche partout : isohybrid --partok /chemin/distro.iso
      dd if=/chemin/distro.iso of=/dev/clef && sync

      Presque partout Sur des iso déjà préparées, ça évite d'avoir à consulter la doc pour savoir bs=x ou y. Mais également sur des isos de distro exotiques ayant déjà un système d'install (ou copie) spécifique pour une clef usb. Et bien sûr pour des isos pas du tout préparées. Evite la doc, pense au --partok ;)

  • # Ravi

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Juste pour vous faire part de mon enthousiasme à voir cette distro revivre après un long moment de doute et de flottement. Car contrairement à bon nombre de clones d'Ubuntu ou autres, qui n'apportent pas grand chose à part une pré-sélection de paquets et un nouveau thème, SliTaZ est vraiment innovante sur beaucoup de points.

    Vraiment idéale pour faire revivre du matériel un peu ancien!

    Allez hop, m'en vais me faire une pizza

    • [^] # Re: Ravi

      Posté par . Évalué à  1 .

      D'accord à 100%… bien que je ne teste plus autant de distro live que je ne le faisait, j'ai souvent tendance à chercher des solutions style DIY-à-la-flemmarde genre modulable façon paquets mais avec des machins récents et une base légère.
      Slax m'a d'ailleurs bien plu au départ, mais il s'avère que la base de paquets n'augmente plus depuis longtemps et que beaucoup commencent à bien dater.

  • # Multiple rootfs

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Pour ceux qui galèrent un peu avec les 4 rootfs et le grub2 qui ne supporte pas les multiples initrd (chez moi en tout cas), il suffit de les concaténer pour n'en faire qu'un seul comme avec la 3.0. Avec une commande du style :

    cat rootfs1.gz rootfs2.gz rootf3.gz rootfs4.gz > rootfs.gz

    Ensuite il suffit simplement de copier le noyau et le rootfs, puis de configurer le grub pour booter dessus.

    • [^] # Re: Multiple rootfs

      Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 16/04/12 à 16:24

      Lapin compris.
      Comment on choisit entre les 4 ensuite ?

      • [^] # Re: Multiple rootfs

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Dans ce cas : on choisi les 4. Tu peux n'en concaténer que 3 dans une autre image et faire une nouvelle entrée dans le grub.
        C'est comme ce qui est fait avec l'isolinux, mais là il faut faire la concaténation à la main. Si quelqu'un sait comment spécifier plusieurs initrd dans le grub2, je suis preneur.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.