Soutenez la Quadrature du net auprès de vos élus !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
9
17
fév.
2009
Communauté
La défense des libertés numériques est un sujet voisin de la défense du logiciel libre. Faut-il se taire sur des problématiques informatiques ou culturelles autres que celles qui concernent directement les GULL ?

Chtinux s'engage clairement aux côtés de la Quadrature du Net dans son combat contre le projet de loi HADOPI. À Chtinux nous considérons qu'il n'est pas possible de ne rien faire quand des projets de lois parlent d'interdire le P2P, d'interdire des modèles économiques, sociaux, culturels émergents sous prétexte de protéger des modèles existants. Il n'est pas possible de rester silencieux quand les modifications législatives cachent la régression des libertés numériques des citoyens. Il n'est pas possible de laisser s'installer dans la loi des dispositions menant à la distorsion de la concurrence. C'est pourquoi il est indispensable de soutenir le travail du collectif La Quadrature du Net.
Chtinux a donc publié un communiqué de presse exposant ses positions. Positions qu'elle va présenter notamment à Bernard Gérard, député-maire de Marcq-en-Baroeul et rapporteur pour avis de la commission des affaires économiques pour le projet de loi. L'association va également alerter les autres élus.

Chtinux invite tous les GULL et tous les individus à contacter leurs élus afin de les alerter sur les inquiétudes des citoyens que nous sommes.
Contacter son député est une action simple : vous pouvez trouver ses coordonnées sur le site de l'assemblée nationale. Un appel téléphonique est la meilleure méthode : vous aurez plus de certitudes sur l'écoute qui vous est accordée. Un mail ou un courrier n'apporte aucune garantie de retour.
Ne cherchez pas à suivre les argumentaires de la Quadrature du Net si vous n'êtes pas un expert : vous êtes juste un citoyen inquiet. Il vous est inutile de perdre des journées à apprendre des argumentaires : lorsque la Quadrature du Net contactera le député pour le convaincre, ce dernier se souviendra de vous.

Contacter vos élus est aussi un bon moyen de se préparer à l'imminente campagne candidats.eu de l'April !
GULL, engagez-vous en tant qu'associations locales : ne sous-estimez pas votre importance.
Libriste, contacte ton député : c'est 5 minutes de ton temps mais c'est beaucoup pour alerter ton élu sur l'importance du sujet.
  • # Liste des députés

    Posté par . Évalué à 5.

    C'est dommage d'avoir donné un lien vers l'assemblée nationale pour la liste des députés alors qu'il existe bien mieux et en plus c'est en phase avec le sujet :


    Accessible facilement depuis mémoire politique[1], on peut avoir la liste des députés français :
    * Par département : http://www.laquadrature.net/wiki/Deputes_par_departement (probablement le plus utile)
    * Par ordre alphabétique : http://www.laquadrature.net/wiki/Deputes_par_nom
    * Par parti : http://www.laquadrature.net/wiki/Deputes_par_groupe
    * Par commission : http://www.laquadrature.net/wiki/Deputes_par_commission

    Il est possible de rapporter les positions de députés, les réponses aux mails ou téléphone, et tout un tas de chose qui pourront nous êtres utiles à informer les citoyens lors de la prochaine élection.

    On a par ailleurs accès directement à leurs coordonnées (avec un lien callto:// qui permet d'appeler d'un simple clic grâce à son logiciel de voip préférée), et des liens vers les pages wikipedia, etc.

    Sinon merci à Chtinux et à la Quadrature du Net pour leur engagement ;)


    [1] L'outil d'archivage des positions, fonctions, déclarations et de tout ce qui concernes nos députés (français ou européen) : http://www.laquadrature.net/wiki/Memoire_politique
  • # Il ne faudra pas s'étonner...

    Posté par . Évalué à -3.

    ...si l'amalgame est encore fait dans les médias entre logiciel libre et piratage de créations audiovisuelles...
    • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

      Posté par . Évalué à 4.

      Tu peux développer ce point de vue, qui a priori parait trolleur et réducteur, mais pourrait s'avérer intéressant?

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

        Posté par . Évalué à 5.

        Puisque tu y tiens je vais développer un peu :)

        Pour le point d'amalgame dans la presse, je me souviens de ce journal qui m'avait fait marrer a l'époque http://linuxfr.org/~alci/26815.html

        Ce qui va suivre n'est que mon avis personnel, mais apperemment ici comme partout ailleurs les voix dissidentes sont "moinssées", dommage pour la liberté d'expression, le reproche que certains font parfois aux médias de ne pas asser parler du libre, technologie "dissidente" perdent un peu de leur sens. Mais bon tout le monde sait que les gens viennent lire sur la toile ce qu'ils croient déjà dans leur tête.

        Le combat pour le logiciel libre n'a rien à voir avec le combat pour le droit au piratage, on atteint des sommets de non sens. Quel est le rapport entre une personne qui utilise un OS alternatif, utilisé dans le public, dans les entreprises, ayant des bases légales solides (enfin on sait pas trop) et un modèle économique pas trop sensible à la crise (ironie inside), et une personne qui vole des oeuvres culturelles ?

        Je suis rentré dans la communauté Linux il y a déjà 5 ans donc même si je suis jeune je commence à avoir du recul, et tout ce que j'ai constaté, c'est qu'au fur et à mesure, en France surtout ("pays des droits de l'homme blablabla"), s'est multipliée dans la communauté ce que j'appelle une dérive, vers une politisation à outrance du libre, c'est dommage. J'ai l'impression qu'on est passés d'une communauté de 80% de développeurs et 20% de philosophes à une communauté de 80% de philosophes et 20% de développeurs, il faut dire que les philosophes ont davantage tendance a ouvrir leur gueule, du coup on les voit davantage. Se dégage une impression un peu "alter", c'est bien gentil ca ne mange pas de pain, la concurrence en a rien a foutre de débats idéologiques néo-marxiste, alter-mondialistes ou néo-hippies, Microsoft s'est révéillé, dans combien de temps OOo, pourtant fleuron du libre, pourra concurrencer de nouveau MSO 2007 en terme d'ergonomie ? Mais non, on préfère parler licence, faire des fork, et lier des LUG (ah non pardon, des GULL, je viens de découvrir, ca fait plus politiquement correct faudrait pas froisser les windowsiens qui utilisent firefox, et en plus y'a libre dedans) a la défense d'adolescents qui téléchargent le dernier Lorie.

        Je n'aborderais pas le sujet épinieux de X-Moto évoqué ici comme FLEURON DU LOGICIEL LIBRE ! Vous comprendrez (j'espère), que je caricature un peu mais quand je regarde autour de moi je ne suis pas le seul a faire ce constat, je trouve cela dommage, encore une fois ce n'est que mon avis personnel, moinssez moi si ca peut vous donner bonne conscience.
        • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

          Posté par . Évalué à 1.

          Mais non, on préfère parler licence, faire des fork, et lier des LUG [...] a la défense d'adolescents qui téléchargent le dernier Lorie.
          Nous ne cherchons pas à défendre le téléchargement illégal qui continue de faire débat, non n'avons pas de position commune dessus.
          Nous remarquons juste que le logiciel libre va de pair avec l'Internet et le respects des libertés fondamentales, ce que ce projet de loi mets en péril.
          • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

            Posté par . Évalué à 4.

            Correction:

            « Mais non, on préfère parler licence, faire des fork, et lier des LUG [...] a la défense d'adolescents qui téléchargent le dernier Lorie. »
            Nous ne cherchons pas à défendre le téléchargement illégal qui continue de faire débat, non n'avons pas de position commune dessus.
            Nous remarquons juste que le logiciel libre va de pair avec l'Internet et le respects des libertés fondamentales, ce que ce projet de loi mets en péril.
          • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

            Posté par . Évalué à -3.

            Pourquoi donc alors impliquer ton "GULL" ?
            Tu dis que vous n'avez pas de position commune sur le sujet, et pourtant Chtinux publie un communiqué de presse ?

            Qu'est-ce qu'a a voir la communauté du libre avec la riposte graduée, je sais pas on a quelque chose à se reprocher ? vlc ne vérifie pas si un fichier est sous licence creative commons avant de le jouer c'est ca, RMS a planqué un mp3 de britney spears dans la dernière version de HURD????

            Tu crains pour ta vie privée ? Tout le monde s'en fout un peu non, c'est qu'un argument de façade, 5 minutes sur ton site web et ton profil facebook (si tu en as un) en apprendront surement plus qu'assez a un petit curieux qui veut te ficher, il peut déjà avoir ton adresse, tes opinions politiques, tes lectures sur le web, et vu que tu es inscrit a des réseaux sociaux retracer tout ton entourage personnel. Vas-tu porter plainte contre toi-même pour publication de ces informations ? Si tu es si paranoiaque, dis-toi de toute façon qu'avec échellon, y'a sans doute un "chinois du FBI" en train de lire ce message.

            Le fait est que des gens enfreignent la loi et des mesures répressives sont mises en place, les libertés (fondamentales ou pas) s'arrêtent la ou commencent celles des autres, ici être rémunérées pour leurs oeuvres. Si tu trouve qu'une loi enfreint tes libertés fondamentales, alors oui, c'est normal, c'est le principe de la loi, limiter les libertés, sinon on serait dans un monde anarchique, et je pense qu'on a eu assez d'utopies depuis 40 siècles d'histoire pour arrêter de croire qu'une nouvelle utopie "anar" est la solution, le modèle de développement du logiciel libre (du moins de ceux qui fonctionnent) est au contraire tout sauf anarchique.
            • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

              Posté par . Évalué à 6.

              Tu aurais raison, si le débat autour du nécessaire respect des droits d'auteur était transparent, et si les mesures prises étaient justes.
              Le problème, c'est que (malheureusement) on assiste à une volonté de flicage et de censure d'Internet.
              Les droits d'auteurs ne sont qu'un prétexte pour:

              - intercepter des communications privées (HADOPI). Tu permettrais qu'on lise ton courrier, "des fois que" tu envoies un livre photocopié?

              - se passer d'une justice équitable avec un respect des droits de la défense. HADOPI, c'est kafkaïen: tu reçois une lettre qui te dit d'arrêter de télécharger. Que tu télécharges ou pas, tu peux aller te faire f****, tu n'as aucun droit de réponse ou de défense. Même si tu es une bille en informatique et que ton voisin télécharge avec ta connexion Wifi.

              - Verrouiller Internet. Vouloir filtrer le P2P, c'est porter atteinte à la neutralité des réseaux, et c'est inefficace: la majeure partie du téléchargement illégal se fait maintenant via des échanges de liens directs (HTTP, FTP) sur des forums, en utilisant les services de dl.free.fr ou autres. Par contre, si les FAI bloquent le P2P, ils bloquent ses usages légaux, et tuent l'indépendance d'Internet.

              Le rapport avec les logiciels libres? Il est simple: Internet et les logiciels libres sont intimement liés. Une vidéo qui vaut mieux qu'un long post:
              http://www.fdn.fr/Internet-libre-ou-Minitel-2.html

              J'aimerais être de ton avis, et pouvoir dire "Les gouvernements font la chasse au téléchargement illégal, mais respectent la liberté individuelle."
              Hélas, ce n'est pas le cas. Je le répète encore: le respect des droits d'auteurs, ainsi que la lutte contre la "cybercriminalité", ne sont que des prétextes destinés à tuer le dernier média libre et indépendant.

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                Posté par . Évalué à 3.

                - intercepter des communications privées (HADOPI). Tu permettrais qu'on lise ton courrier, "des fois que" tu envoies un livre photocopié?

                Il n'a pas tort, ça n'a rien à voir avec le libre. Ou, plus exactement, ça devrait concerner bien plus que les défenseurs du libre. Mais toujours est-il que je ne vois pas de lien direct entre "logiciel libre" et "le gouvernement s'octroie le droit de lire mon courrier".

                - se passer d'une justice équitable avec un respect des droits de la défense.

                C'est grave, mais même remarque : rien à voir avec le libre.

                Verrouiller Internet.

                C'est déjà plus pertinent.

                Vouloir filtrer le P2P, c'est porter atteinte à la neutralité des réseaux,

                Non, vouloir filtrer le P2P c'est vouloir porter atteinte à la neutralité des réseaux. Mais l'enculage de mouches sémantiques (une nouvelle espèce), si comme tu le prétends (et j'en suis le premier convaincu) les contournements sont monnaie courante pour les usages illégitimes, gageons que les usages légitimes ne devraient pas avoir trop de mal à se recycler.

                En tous cas, c'est ce qu'on pourrait t'objecter. Et accessoirement, je doute que les gens de Skype (notamment) acceptent de perdre le marché français sans protester.

                Par contre, si les FAI bloquent le P2P, ils bloquent ses usages légaux, et tuent l'indépendance d'Internet.

                Dieu merci, Internet marchait très bien avant les "P2P" actuels (qu'il ait fonctionné sur un modèle décentralisé au même moment reste vrai, mais c'est un autre débat et ce n'est pas le modèle décentralisé qui est combattu par ce projet, merci de ne pas tout mélanger).

                Je comprends un peu ce que veut dire le gusse qui se fait moinsser à tout bout de champ : la défense du P2P n'est pas aussi lié à la défense du logiciel libre qu'on voudrait bien nous le faire croire. Et, même si je trouve bittorrent bien pratique à l'heure actuelle, je conçois qu'on puisse militer pour le LL sans pour autant verser une larme à la mort de celui-là.
                • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                  Posté par . Évalué à 5.

                  « Il n'a pas tort, ça n'a rien à voir avec le libre »

                  Pour moi ça a un lien. La philosophie derrière le logiciel libre, c'est de libérer l'utilisateur, de rendre transparent le développement pour tous…

                  Je ne suis pas spécialiste HADOPI, mais il semble que ces lois sont une régression de la liberté sur internet. De plus s'il y a du filtrage qui s'installe partout la transparence si chère à la philosophie derrière le logiciel libre en prend un coup.

                  Logiciel libre et internet libre sont deux choses distinctes, mais relativement proche et très dépendantes l'une de l'autre. Utiliser une debian toute libre pour lire ses mails gmail, et visiter des sites qui sont tous centralisés, contrôlés et approuvés par une entité (gouvernement, google…) est un problème.
                  • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                    Je voudrais pas dire, mais le libre, c'est avant tout du logiciel. Et si on l'aime, on évite de l'instrumentaliser au service de la défense des amoureux désargentés du dernier Lorie.
                    • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                      Wikipedia ? Wikisource ? Wikibook… ? c'est des logiciels ?
                      Openstreetmap ?
                      NeoFreerunner ? GP2X ?
                      La musique, images, vidéos, médias libres ?

                      La partie logiciel libre est la plus visible sur linuxfr.org mais je suis convaincu que la culture du libre est bien plus large que les logiciels et qu'elle peut, à terme, bousculer beaucoup de choses.
                    • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                      Posté par . Évalué à 7.

                      Je voudrais pas dire, mais le libre, c'est avant tout du logiciel.
                      C'est un point de vue qui n'est pas le mien.

                      Il est possible d'avoir des livres libres sur in libro vertias ou oreilly par exemple. Il est possible d'écouter de la musique libre sur dogmazic.net. Il est possible de voir des films libres sur kassandre. Il est possible de récupérer des images libres (certaines sur flikr et d'autres tout autour de la toile).

                      in libro veritas a bien prouvé que c'est possible, ils ont aujourd'hui un salarié (et il faut aussi payer le gérant), malgré tous les a priori des écrivains, malgré le fait que personne dans la profession n'avait intérêt à encourager cette initiative, malgré le scepticisme général (le tien y compris). Bravo à Mathieu Paquini d'avoir montré que c'est possible. Mille fois bravo.


                      Et si on l'aime, on évite de l'instrumentaliser au service de la défense des amoureux désargentés du dernier Lorie.


                      Est ce la description que tu ferais de la Quadrature du Net ?


                      Est ce que tu trouves normal de supprimer la connexion Internet d'une famille, donc on suppose (sans avoir à donner de preuves) que l'un des membres (ou pas, ça fonctionne aussi si un voisin est de passage ou si on se fait rooter sa connexion wifi) aurait téléchargé un fichier potentiellement sans autorisation, et ce, sans aucun contrôle de l'autorité judiciaire ?

                      Si c'est combattre cela que d'être amoureux de lorie, alors j'achète tous les disques.

                      Au fait, comment ça va se passer pour la bande passante des miroirs debian, le jours où jigdo et bittorent seront filtrés ? Ce n'est qu'un exemple, mais je pense que dans le genre on peut en trouver pas mal.

                      Et comment tu fera pour avoir un système libre le jour où seul l'installation d'un spyware approuvé par le gouvernement permettra de te dédouaner de toute accusation ? Rien ne garanti que le software sera porté sous autre chose que sous Windows et au mieux, ce sera porté sous MacOS et GNU/Linux x86. Et pas sûr que ça gère certaines configurations (suffit de mettre un selinux avec un policy spéciale pour le spyware, ou un compte limité, à moins qu'il faille le full root pour le soft ? Non merci, pas pour moi).

                      Le soutient de Chtinux me semble pertinent, tout autant que celui de l'April et bien d'autres ( http://www.laquadrature.net/fr/ils-soutiennent-la-quadrature(...) )

                      J'approuve totalement cette action (même si je ne suis pas adhérent de Chtinux, c'est un peu loin d'où j'habite). Merci à Chtinux, merci à l'April et merci à la Quadrature.
                • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Les liens entre "logiciel libre" et "Internet" sont de trois types:

                  - techniques. Internet est basé sur des protocoles libres et standardisés, donc parfaitement bien gérés par des logiciels libres. Ce n'est pas pour rien si le routage d'Internet se fait avec quasi uniquement des logiciels libres, depuis les serveurs DNS jusqu'aux machinbox.

                  - philosophiques. Internet permet le partage de la culture et la diffusion d'informations. C'est également le modèle de développement du logiciel libre: partager l'information. Le libre se distribue d'ailleurs majoritairement via Internet, à comparer avec le propriétaire qui se vend via des supports physiques.

                  - culturels. La promotion du logiciel libre, ainsi que son support, se vont via Internet. Le moyen le plus efficace de parler du logiciel libre et de le faire découvrir, c'est Internet. A comparer avec le logiciel propriétaire, qui se base souvent sur des campagnes d'affichages coûteuses car sur support physique..

                  Donc oui, parce que le libre fait tourner la machine Internet, parce que le libre s'épanouit et se répand sur Internet, et parce que le libre se fait connaître sur Internet, ils sont liés.

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                  • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                    Posté par . Évalué à 4.

                    - techniques. Internet est basé sur des protocoles libres et standardisés, donc parfaitement bien gérés par des logiciels libres. Ce n'est pas pour rien si le routage d'Internet se fait avec quasi uniquement des logiciels libres, depuis les serveurs DNS jusqu'aux machinbox.

                    Va dire ça à Cisco, ça va les faire marrer en maudits.

                    - philosophiques. Internet permet le partage de la culture et la diffusion d'informations. C'est également le modèle de développement du logiciel libre: partager l'information. Le libre se distribue d'ailleurs majoritairement via Internet, à comparer avec le propriétaire qui se vend via des supports physiques.

                    Ta comparaison est injuste : tu compares le libre avec du vieux propriétaire. Le logiciel non-libre, de nos jours, ça n'est plus la bonne vieille boiboite de MSOffice en carton glacé. Le logiciel non-libre, de nos jours, c'est pour beaucoup de "cloud" (Facebook, Google, ...), de l'hébergé "clé en main", et du "DRMisé à activation" (Steam, ...).

                    Opposer logiciel propriétaire et internet, de nos jours, c'est un peu limite.
                    • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      « Opposer logiciel propriétaire et internet, de nos jours, c'est un peu limite. »

                      Sauf que le monsieur n'a pas dit ça : il cherche juste à montrer le lien entre logiciel libre et internet.
                  • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Les liens entre "logiciel libre" et "Internet" sont de trois types:

                    - techniques. Internet est basé sur des protocoles libres et standardisés, donc parfaitement bien gérés par des logiciels libres. Ce n'est pas pour rien si le routage d'Internet se fait avec quasi uniquement des logiciels libres, depuis les serveurs DNS jusqu'aux machinbox.

                    En effet contrexemple parfait Cisco

                    - philosophiques. Internet permet le partage de la culture et la diffusion d'informations. C'est également le modèle de développement du logiciel libre: partager l'information. Le libre se distribue d'ailleurs majoritairement via Internet, à comparer avec le propriétaire qui se vend via des supports physiques.
                    Non, le modèle de développement d'internet c'est le buzz, la publicité et le micro-paiement a l'heure actuelle. Le propriétaire ne se vend pas uniquement par support physique, exemple simple Steam qui distribue des jeux-vidéo avec un catalogue très vaste via téléchargement. Internet est un support physique en lui-même, tu paies la location de serveurs physiques, au lieu de payer la location d'une boutique.


                    - culturels. La promotion du logiciel libre, ainsi que son support, se vont via Internet. Le moyen le plus efficace de parler du logiciel libre et de le faire découvrir, c'est Internet. A comparer avec le logiciel propriétaire, qui se base souvent sur des campagnes d'affichages coûteuses car sur support physique..
                    Donc oui, parce que le libre fait tourner la machine Internet, parce que le libre s'épanouit et se répand sur Internet, et parce que le libre se fait connaître sur Internet, ils sont liés.

                    C'est faux, Internet à la base c'est un réseau militaire, le libre n'a rien à voir dedans, les standards ont été faits par des boites privées. Ce sont des normes, rien à voir avec du logiciel libre, il existe des normes propriétaires, cf x86 que la majorité des serveurs sur lesquelles tu navigues utilisent également.

                    Pour revenir à Hadopi, tant que l'organisme est public, je le mets au niveau de la gendarmerie ou la police, et je ne vois aucun problème à ce que l'état contrôle mon activité sur internet, puisque tant que je me conformerais à la loi, ils ne pourront rien faire des informations. Nous ne sommes pas dans une société dictatoriale type ex-URSS, l'état ne va pas envoyer les flics chez toi si tu soutiens un parti de l'opposition.

                    Je trouverais bien plus grave par exemple que Gmail analyse mes emails pour me cerner sur un point de vue publicitaire.
                    • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Nous ne sommes pas dans une société dictatoriale type ex-URSS, l'état ne va pas envoyer les flics chez toi si tu soutiens un parti de l'opposition.

                      Ça, il faut le dire aux "groupes de terroristes d'ultra-gauche anarcho-autonome" et à son leader présumé (en prison depuis le 15 novembre sans aucune preuve formelle) !
                      Suite aux actes de sabotages des lignes SNCF sur plusieurs.


                      Une fois les moyens de contrôle "anti-téléchargement illégal" mis en place, les utiliser à d'autres fins (politiques, publicitaires, religieuses...) sera possible très facilement et très discrètement...
            • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est sur le sujet du téléchargement illégal qu'il n'y a pas de position commune. Sur ce projet de loi, il y a quasi-unanimité contre lui.
        • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je vais me permettre de résumer un peu ta pensée. La reformulation sera évidement partisane :)

          Nous devons continuer à développer les logiciels, à les débugguer, à améliorer les fonctionnalités et les rendre attractifs. Je suis d'accord avec toi sur ce point : le logiciel Libre ne pourra jamais s'imposer s'il est tout pourri.

          Tu dis que les proportion développeurs/non-développeurs se sont inversées. Sur 5 ans de temps c'est déjà totalement faux : il y a 5 ans le nombre d'utilisateurs dépassait déjà méchamment celui des développeurs.
          Ces masses d'utilisateurs s'engagent, chacun en fonction de ses centres d'intérêts et de ses compétences, pour promouvoir le logiciel Libre. Certain dans l'éducation, d'autres auprès des entreprises, auprès des associations etc. Ceux qui s'engagent "politiquement" ne sont qu'une part de l'ensemble. Tu ne peux pas interdire à ces "80%" de vouloir aider le logiciel Libre.

          Ici nous ne parlons pas d'aider le logiciel Libre, mais de défendre une vision d'Internet. C'est un sujet voisin mais ce n'est pas le logiciel Libre.
          Chtinux s'y engage par choix personnel, tout comme elle est déjà fortement engagée dans la promotion de la culture Libre. D'un point de vue presse, les plus grandes réussites de Chtinux sont liés au projet Nord-Pas-de-Calais de Wikipédia.
          L'association Chtinux estime qu'il existe un vecteur commun entre tous ces sujets. L'association Chtinux ne représente qu'elle même et ses adhérents : tu es libre de t'en désolidariser tout comme je me désolidarise personnellement du Front National ou des Verts qui sont pourtant de grands partisans du logiciel Libre.


          Pour résumer : oui il faut coder, mais tu ne peux interdire à celui qui ne sait pas coder de s'engager à sa manière et de défendre des sujets qu'il estime liés au logiciel Libre.


          Et un dernier point sur GULL/LUG, je parie que tu n'as pas à vivre avec des BSDistes dans ton entourage :-)
          • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

            Posté par . Évalué à 1.

            Je plussoies pour les BSDistes.

            Quoi, comment ça on est pas encore vendredi...?
          • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

            Posté par . Évalué à 0.

            Je ne critique pas le fait que des libristes s'engagent dans telle ou telle association, ce que je reproche à LinuxFR, mais pas seulement, c'est de tenir une ligne éditoriale qui engager toute la communauté dans ce que je trouve une idéologie Libertaire, qui n'est pas forcément partagée par tous ses membres.

            Tu va me dire "non ce n'est pas vrai", je pense que le titre "Soutenez la Quadrature du net auprès de vos élus !" est pourtant assez explicite

            Tu peux aussi me conseiller "désolidarises-toi de LinuxFR", malheureusement comme beaucoup d'autres, j'utilise Linux et je suis Français, mon avis personnel (encore une fois) est que vu la diversité des utilsateurs de Linux Français, le site devrait être apolitique.

            Ce qui n'empeche pas chacun de militer politiquement, mais sans engager le monde du libre, c'est comme si je faisais du vélo et que je faisais un groupe "les cyclistes contre les expulsions", c'est peut-être noble, mais c'est manquer de respect envers les cyclistes qui sont pour les expulsions, ou de ceux qui s'en foutent, que de se prononcer en leur nom.

            Je m'excuse d'avance pour les cyclistes et les expulsables.
            Cordialement
            • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Merci de penser à ma place. Ca me libère du temps de cerveau pour les pubs cocas :-)

              https://linuxfr.org/submit.html :

              "Les thèmes principaux de LinuxFr.org sont Linux et les logiciels libres. D'autres thèmes peuvent être abordés, mais ils seront alors généralement relégués en seconde page. Les dépêches purement commerciales et publicitaires seront rejetées. "
              La seconde page n'existant plus, il était difficile d'y reléguer mon article.

              Et pour l'idéologiue libertaire de linuxFr, je te pointe vers ce lien : https://linuxfr.org/poll/send,148.html. François Bayrou, ce dangereux anarchiste :-)
              Ca ne concerne peut-être que les lecteurs, les administrateurs et rédacteurs ne sont peut-être pas représentés via ce sondage.
        • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

          Posté par . Évalué à 1.

          Je vois aussi un risque pour le libre avec cette loi.

          Mme Albanel présentait son projet devant la commission des lois l'autre jour.
          Phrase (parmi tant d'autres...sighhhh) qui m'a "surleculté" :
          "...il y a d’autres moyens puisque la haute autorité a tout un panel de dispositif à sa mesure et elle peut aussi faire injonction simplement à l’abonné de mettre un logiciel de protection, un logiciel pare-feu, comme il en existe dans de nombreuses entreprises."

          Alors, questions :
          Je passe le coté technique, mais ce logiciel, il sera adapté aux machines Linux?
          S'il l'est, il fera quoi sur ma machine? On aura le code source?
          S'il ne l'est pas, les possesseurs de cet OS (et eux seuls) auront leur connexion bloquée?

          Et je pousse le bouchon plus loin, pour contrer le piratage pourquoi l'Etat ne proposerait pas un OS français obligatoire avec des logiciels de surveillance dessus?
          • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

            Posté par . Évalué à 2.

            S'il n'est pas libre, il empêchera les utilisateurs qui ne veulent que des logiciels libres d'accéder à Internet (Difficile de faire plus fort comme lien entre Internet et logiciels libres !).

            S'il est libre, tu peux utiliser la liberté numéro 1, celle de le modifier, afin de lui faire dire que tu ne télécharges jamais illégalement, puis ta liberté numéro 0, qui te permet de l'utiliser pour prétendre que tu ne télécharges pas illégalement, et ensuite ta liberté numéro 3, en redistribuant ta version modifiée, qui connaîtra un énorme succès chez tous les téléchargeurs illégaux de France, donc rendra inutile l'idée d'un logiciel "de surveillance".

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

      Posté par . Évalué à 7.

      On peut vouloir faire respecter le droit d'auteur, comme moi et défendre les libertés fondamentales.

      L'un n'empêche pas l'autre.

      À Chtinux, nous refusons qu'il y'ai une justice d'exception pour l'Internet. Et encore «justice» est un terme impropre ici, alors que justement, elle est effacée par ce projet de loi.
    • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      L'engagement en faveur de la défense d'un internet libre (car il ne s'agit pas ici de prendre position sur le piratage) a fait l'objet d'un débat profond à Chtinux.

      Nous étions parti sur l'idée de créer une association spécifique séparée, à l'image de la séparation qui existe entre l'April et la Quadrature du Net.
      Mais là où, du haut de ses 4000 adhérents et de ses dizaines d'actifs, l'April peut se permettre de se disperser, Chtinux et ses 80 adhérents et sa dizaine d'actifs ne le peut pas.

      Dès lors nous avons décidé que Chtinux devait être plus qu'une simple association de promotion des logiciels Libres : Chtinux défend toute œuvre sous licence libre, les libertés liées à l'informatique et l'internet Libre.

      Il y a 10 ans, un GULL était un regroupement surtout technique. La plupart des GULLs ont évolué et soutiennent des initiatives comme candidats.fr. Ce que fait ici Chtinux n'est que poursuivre une évolution logique.

      Nous pensons que ce virage est le bon et nous espérons que notre travail incitera d'autres GULLs à faire de même :-)
      • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est bien.

        Dans ce cas, ayez au moins la décence de consulter les autres GULLs avant de les impliquer dans votre discours. Et ne vous étonnez d'être contredits : le logiciel libre en tant que tel est déjà assez difficile à défendre pour que les discours consuméristes n'aident guère.
        • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Faut me relire : Nous n'impliquons personne, nous espérons être suivis.
          • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Ben disons que je ne suis pas certain que les entreprises à qui on demandait de soutenir le libre en cotisant avec la taxe d'apprentissage apprécieront de voir des clubs Linux qui ont mis dix ans à sortir du schéma reducteur "libre n'est pas gratuit" apprécier de voir le nom d'un club Linux associé à des revendications consuméristes.

            Ya quand même plus important dans la vie que de pouvoir écouter du Lorie !
            • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Chtinux n'est pas un club Linux.

              C'est une association loi 1901 dont l'objet est "d'engager toute action susceptible d'assurer la promotion, le développement et la démocratisation des Logiciels Libres.
              Elle engage également des actions générales de promotion des œuvres de l'esprit diffusées sous les termes d'une licence libre."

              Je pense accessoirement que les "simples clubs linux" sont appelés à disparaître :-)
              • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Du coup, je comprends mal ton affirmation plus haut : : "et nous espérons que notre travail incitera d'autres GULLs à faire de même :-) "
                • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  GULL : Groupe d'utilisateur de logiciels libres...à moins que tu ne considères que linux en soit en soit le seul exemple...
                  • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Et le -ux du nom Chti'nux, je suppose qu'il n'a rien à avoir avec Linux ?

                    Mais il est vrai que le glissement sémantique opéré par l'AFUL, devenue une association de simples utilisateurs de logiciels libres qui a choisi d'oublier le rôle de Linux dans l'existence du patrimoine de logiciel libre réel peut inspirer. Car bien entendu, le terme GULL n'est en rien une francisation du terme anglais LUG.

                    Amis défenseurs de la liberté notez ceci : c'est dans 1984 d'Orwell que fut illustrée l'intérêt pour les gouvernants d'effacer de la mémoire des citoyens les faits ne cadrant pas avec l'histoire officielle. Sur ce, bonne nuit.
                    • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Pour ta gouverne saches que l'OS officiel de Campux (ancien nom de Chtinux) était GNU/HURD. Celà a même était dans les statuts.

                      Il est donc difficile de dire que nous sommes un GUL/LUG.
            • [^] # Re: Il ne faudra pas s'étonner...

              Posté par . Évalué à 3.

              Ya quand même plus important dans la vie que de pouvoir écouter du Lorie !

              Bonjour,


              Nous somme entre gens de bonne companie. Inutile de dénigrer les personnes qui ne pensent pas comme vous.


              Pourquoi forcément ramener les personnes qui souhaitent défendre leur liberté à... des personnes qui veulent télécharger du lorie sans autorisation des ayants droit ?

              C'est la deuxième fois que je vois un message de votre part parlant de lorie. Quel est le but ?


              Cherchez vous vraiment à comprendre (ce que laisse penser votre post ci dessous "je ne comprends pas [...]") ou juste à troller/passez vos nerf sur des personnes qui ne partagent pas votre point de vue ?


              J'admire les gens qui ont la patience de vous répondre. En général quand une personne attaque l'ad hominem ou l'homme de paille, j'ai tendance à quitter le débat.

              Il n'y a aucune utilité d'essayer de convaincre quelqu'un qui détient la vérité.

              Ceci étant dit sans aucune animosité. Bonne continuation à vous.
  • # Une correction

    Posté par . Évalué à 2.

    À noter le député maire de Marcq-en-Barœul serait rapporteur pour avis de la commission des affaires économiques, en aucun cas le rapporteur du texte qui lui est Franck Riester.
  • # tentative de ne pas troller

    Posté par . Évalué à 4.

    j'ai pas très bien suivi les débats ci-dessus, en fait je me suis arrêté à la première phrase:

    ...d'interdire des modèles économiques, sociaux, culturels émergeants sous prétexte de protéger des modèles existants.

    +1 ça résume bien ce que je pense... mais les gens ont vraiment du mal à voir les choses autrement.
    Régulièrement j'explique ce que coûte une partition musicale et que c'est vraiment domage que de faire payer autant des jeunes pour qu'ils puissent faire de la musique. Il est arrivé qu'on me réponde (par exemple le gars qui les vend ces partitions... et qui n'aime pas beaucoup internet...hum...) qu'il ne suffit pas toujours de numériser une partition. Il y a un travail derrière la partition publiée: des rehcerches dans les archives, un travail de recomposition, de "décryptage" de partitions anciennes,... qui "doit nécessairement être payé". Je réponds alors: et pourquoi ça ne serait pas le rôle des concervatoires, des étudiants de ces concervatoires qui feraient ça dans le cadre de leur études... ce genre de travail qui arrive à l'université, puisque le concervatoire s'est mi à bologne et semble décidé à suivre un modèle universitaire (du moins en belgique)... quant vous monsieur, reconvertissez vous... "oui mais ça crée de l'emploi bla bla bla" - "c'est vrai ça, c'est un argument important, d'ailleurs je propose qu'on aille à la montagne d'à côté, qu'on ramène un tas de rochers, et qu'on paye des gens pour les casser en petits morceaux! ça crée de l'emploi ça non?"
    bref, les choses évoluent, des systèmes ne sont plus adaptés, c'est peut-être domage pour certains, et peut-être aussi qu'on arrive parfois finalement à quelque chose de mieux. Mais "qu'on puisse faire autrement" semble souvent très dur à imaginer pour les gens.
    Pourquoi penser qu'il faut continuer à payer des partitions trop chères, alors qu'on peut imaginer d'autres solutions. [attention je dévie un peu] Pourquoi (puisqu'on parle de Britney Spears plus haut, partons dans le people) faut-il que les acteurs et les "artistes" de la chanson continuent éternellement à être payé de manière indécente... c'est bien domages pour eux les DRM (et surtout pour les maisons d'éditions en fait) ils ne pourront pas se payer une 15ème jaguar et terminer leur 20ème salle de bains... plein de gens semblent trouver que c'est normal et que ça doit rester ainsi... je ne vois pas pourquoi... ce genre de piratage est une bo... nooon je ne vais pas troller quand même sorry :D
    • [^] # Re: tentative de ne pas troller

      Posté par . Évalué à 2.

      désolé pour la fin un peu embrouillée, je devais partir...petite correction :

      "c'est bien dommage pour eux si les DRM ne fonctionnent pas (...) (et surtout pour les maisons d'éditions en fait) ils ne pourront pas se payer une 15ème jaguar et terminer leur 20ème salle de bains! ... Pourtant plein de gens semblent trouver que c'est normal (d'être royalement assis sur un pareil tas d'or quand on est acteur ou chanteur [et d'autres encore]) et que ça doit rester ainsi..."
  • # Les réseaux P2P sont trop facilement manipulable!

    Posté par . Évalué à 2.

    En lisant certain articles concernant la fameuse loi HATOPI je suis tombé sur un article intéressant :

    http://www.numerama.com/magazine/9872-Riposte-gradue-o-seron(...)

    En substance cet article met en avant le fait que la "preuve de culpabilité" en l'occurrence l'adresse IP serait facilement manipulable par des individus mal intentionnés.

    Ce manque évident de sécurité devrait bien plus que la fameuse loi être combattu étant donné et cela est un fait que les réseaux P2P sont en partie utilisé par des pirates. Comme visiblement la communauté ne cherche pas vraiment à combattre le mal à la racine, l'état a décidé d'éliminer cette zone de non-droit.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.