Thelia, le logiciel d'e-commerce GPL : essayez la version 2 basée sur Symfony

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier, NeoX, tankey et Xavier Claude. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
23
30
oct.
2013
Commercial

Thelia est un logiciel de commerce en ligne dont les débuts remontent à 2005. Huit ans ont passé et il était devenu nécessaire de rénover ce logiciel. C'est ce que l'équipe d'OpenStudio assistée de CQFDev a décidé de réaliser en procédant à une refonte du logiciel capitalisant ainsi huit années d'expérience. La version 2 de Thelia qui était accessible sur GitHub est maintenant disponible en version Bêta sous forme de paquets intégrés, faciles à installer et à tester. L'objectif est de publier la version finale au début de 2014.

À propos de Thelia 1

Les 350 modules de Thelia 1 seront, pour les plus utilisés, intégrés à Thelia 2. Les autres seront refaits. Comme on peut s'en douter après une telle refonte, la migration de Thelia 1 vers Thelia 2 ne sera pas automatique. Elle n'est pas encore d'actualité et Thelia 1 est toujours supporté.

À propos de Thelia 2

Cette nouvelle version repose sur les composants Symfony 2, avec Propel 2 comme ORM (Mapping_objet-relationnel), ainsi que PHPUnit et Travis pour l’intégration continue. Grâce à son API Rest, Thelia 2 s’interface très facilement avec les outils existants des marchands.

Très attendue des développeurs, elle offre une alternative aux solutions existantes qui n’ont pas su prendre le virage technologique.

Du côté des interfaces, front-office et back-office ont été entièrement revus : intégrés en html 5 avec Bootstrap 3, ils sont optimisés pour les tablettes et les mobiles. L’utilisation du moteur de templates Smarty facilite aussi leur personnalisation. Enfin, les microdata ont aussi été utilisées pour le front-office, en adéquation avec le web sémantique.

Les développeurs de Thelia ont voulu que leur logiciel soit souple et robuste. Ils s'en sont donné les moyens.

Implantation de Thelia

OpenStudio, situé à Clermont-Ferrand et au Puy-en-Velay, est une équipe de 26 personnes dont quatre développeurs à temps plein pour Thelia sans compter CQFDev ! On peut dénombrer environ 7000 sites réalisés avec Thelia ; OpenStudio supporte directement 350 d'entre eux. Ceci donne un chiffre intéressant pour l'étude économique des logiciels libres : sur 20 utilisateurs, l'éditeur a un client. Il y a actuellement 3270 personnes inscrites sur le forum, soit sensiblement un utilisateur sur deux.
Le support de Thelia est donc l'un des plus efficaces qui soit. C'est un argument de poids que comprennent les décideurs (pressés ou non).

  • # Et les boucles

    Posté par . Évalué à 3.

    Thelia est une superbe application sous licence GPL. Ce qui n'est pas le cas d'autres applications pseudo libre comme au hasard Prestashop.
    Et de là découlent beaucoup de choses.
    Les modules sont gratuits et peu nombreux aussi, ce qui surprend aussi. Mais en fait avec le système de boucles à la SPIP©, beaucoup de plugins que l'on trouve sur d'autres applis, se mettent en place facilement grâce aux boucles. On n'a pas besoin de faire un plugin pour afficher un mini-panier dans la colonne de gauche avec sa belle image.

    J'espère que la philosophie de 1.x est gardé sur la v2, notamment le système de boucles. Ce qui n'est pas du tout claire dans la dépêche.

    Remarque sur le forum.
    Comme l'inscription n'est pas obligatoire pour faire une recherche, hé bien je suppose que le nombre d'utilisateurs s'en ressent car moi-même je ne me suis pas inscrit par flemme et que j'ai trouvé les quelques réponses dont j'avais besoin sur le forum.

    C'est vraiment une appli simple à mettre en oeuvre pour un site e-commerce, surtout quand on a l'habitude de SPIP. C'est sur qu'il n'y pas toutes les fonctionnalités de Prestashop. Mais en a t on vraiment besoin? Le seul reproche est l'interface du backoffice qui est vraiment laide et pas vendeur. Il y a bien une nouvelle interface du backoffice pour la v1, mais il y a des modules qui ne sont plus paramétrables avec cette interface.

    Ce qui est curieux sur linuxfr, c'est que dès qu'il y a une dépêche sur une appli libre -> peu de commentaires. Par contre si il y a une dépêche avec les gros mots comme Microsoft, Google, c'est le déchaînement du vendredi tous les jours.

    • [^] # Re: Et les boucles

      Posté par . Évalué à 5.

      Ce qui est curieux sur linuxfr, c'est que dès qu'il y a une dépêche sur une appli libre -> peu de commentaires. Par contre si il y a une dépêche avec les gros mots comme Microsoft, Google, c'est le déchaînement du vendredi tous les jours.

      Ce n'est pas parce que personne ne commente que personne ne lit ;).

      • [^] # Re: Et les boucles

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je dirais même plus, c’est le nombre de clics sur le lien qui fait foi de l’intérêt réellement suscité

    • [^] # Re: Et les boucles

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ce qui est curieux sur linuxfr, c'est que dès qu'il y a une dépêche sur une appli libre -> peu de commentaires. Par contre si il y a une dépêche avec les gros mots comme Microsoft, Google, c'est le déchaînement du vendredi tous les jours.

      Qu'est-ce que tu attends comme commentaire pour une dépêche de ce style ? Surtout que les logiciels d'e-commerce, ce n'est pas utilisé par tout le monde.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Et les boucles

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Thelia est une superbe application sous licence GPL. Ce qui n'est pas le cas d'autres applications pseudo libre comme au hasard Prestashop.
      Et de là découlent beaucoup de choses.

      Un peu comme Drupal en fait.

    • [^] # Re: Et les boucles

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      J'espère que la philosophie de 1.x est gardé sur la v2, notamment le système de boucles. Ce qui n'est pas du tout clair dans la dépêche.

      Pour faire l'article, j'ai interviewé par téléphone Cédric Sibaud(¹) qui est l'un des créateurs de Thelia en 2005. Le système de boucles n'est pas remis en cause.
      Mon opinion est que la refonte du logiciel est signe de la bonne santé de Thélia.

      Je dois aider un ami pour la réalisation d'un site marchand. J'ai choisi Thelia car c'est le logiciel de commerce en ligne dont l'avenir me parait le plus prometteur. Nous partons directement sur la version 2 pour être opérationnels au printemps.

      (¹) Il ne pense pas être parent avec Benoît Sibaud, directeur de la publication de Linuxfr. Pourtant, ils sont de vrais auvergnats tous le deux !

  • # Re: Et les boucles

    Posté par . Évalué à 3.

    Je confirme que la ligne de conduite est et restera inchangée pour la V2 de Thelia.
    Le système de boucle est toujours là mais internationalisé pour ouvrir la solution à un maximum de contributeurs à travers le monde.
    Voici l'exemple d'une nouvelle boucle produit Thelia
    Parole d'Auvergnat ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.