Tracim - entre forum, wiki et gestion de fichiers

20
15
nov.
2014
Bureautique

Tracim est un outil collaboratif à la croisée des chemins entre forum, wiki, gestion électronique de documents voire réseau social d'entreprise. Tracim est la refonte et la rationalisation du projet Pod que je vous avais présenté en juin 2014. Tracim est disponible sous licence AGPL.

Sommaire

Introduction

Problématique

Animer une communauté ou une équipe nécessite :

  • de discuter ;
  • de partager des information ;
  • de collaborer sur des fichiers.

Des outils répondant à chacun de ces besoins existent, certains répondent même à l'ensemble de ces besoins dans un contexte métier particulier (exemple : Redmine dans le domaine du développement logiciel).

Cas d'utilisation

Équipes réparties ou nomades

Vous avez une équipe de techniciens nomades qui interviennent chez vos clients. Quel outil utiliser pour stocker les documents associés à chaque client, centraliser l'historique client et accéder/enrichir une base de connaissance et de collaboration entre techniciens ?

Animation de communauté

Vous souhaitez mettre en place une plateforme comme support de votre communauté d'experts ou de passionnés. Wiki ? Forum ? Partage de fichiers ?

Synergie et support client

Vous souhaitez créer une synergie entre vos clients et vous pensez mettre en place un forum. Mais vous voulez également partager avec eux des informations générales - installation de vos logiciels, documentations, et idéalement également des informations privées (copie des fichiers de configuration du client, page d'information résumant son environnement technique, etc).

Le problème des solutions existantes

Les solutions existantes ne sont pas satisfaisantes sur plusieurs aspects :

  • esthétique : on collabore difficilement avec des clients ou collaborateurs non techniques sur des produits austères, même si ces outils sont puissants ;
  • facilité d'utilisation : trop de fonctionnalités complexifie inévitablement l'interface, pour des besoins simples les utilisateurs veulent une interface simple ;
  • cloisonnement de l'information : utiliser plusieurs outils spécialisés cloisonne l'information ; c'est également le cas avec des solutions comme Redmine : les pages d'informations sont dans les wiki, les discussions dans les forums, les fichiers dans la section fichiers…

C'est là qu'intervient Tracim.

Qu'est-ce que Tracim ?

Un outil collaboratif

Tracim est un outil collaboratif à la croisée des chemins entre forum, wiki, gestion électronique de documents voire réseau social d'entreprise. Tracim est la refonte et la rationalisation du projet Pod que je vous avais présenté en juin 2014.

Espaces de travail et utilisateurs

Tracim vous propose de créer des espaces de travail, d'y inviter des utilisateurs en leur affectant un rôle

  • lecteur ;
  • contributeur ;
  • gestionnaire de contenu ;
  • ou encore responsable.

Chaque utilisateur a accès à un certain nombre de fonctionnalités en fonction de son rôle. Les utilisateurs peuvent être membre de plusieurs espaces de travail, ce qui permet de gérer différents niveaux d'accès sur différentes ressources. Exemple : votre client Michel R. sera par exemple "lecteur" sur l'espace de travail "documentation et fichiers à télécharger" mais il sera contributeur sur l'espace "discussions et entraide".

Chaque utilisateur définit lui-même s'il reçoit des notifications par email, et ce pour chacun de ses espaces de travail. Cela lui permet d'être informé en temps réel sans pour autant être submergé de notifications.

Contenus : fichiers, discussions et pages d'informations

Les contributeurs, gestionnaires et responsables peuvent créer des contenus tels que fichiers, pages d'information et discussions, les commenter, les mettre à jour et en changer le statut. Ces informations sont organisées dans des dossiers dont le contenu peut être limité à certains types.

Traçabilité, versionning et historique de l'information

Quand on assimile de l'information, il est primordiale de connaître son contenu (évidemment), mais également sa validité et comment on en est arrivé là. C'est pour cela que Tracim propose pour chaque contenu :

  • un statut : ouvert, résolu, non résolu ou obsolète ;
  • un historique et un versionning complet.

Pourquoi utiliser Tracim plutôt qu'un autre outil ?

Vous utiliserez Tracim :

  • parce qu'il est simple et pragmatique et que sa vocation est de le rester ;
  • parce qu'il améliore la qualité en proposant versionning et traçabilité ;
  • parce que l'invitation d'un collaborateur se fait en trois clics et que cela lui permet de rapidement monter en compétence en ayant accès à l'intégralité du contenu ;
  • parce que c'est un logiciel libre et que vous pouvez l'adapter à vos besoins et notamment proposer un écran d'accueil attrayant à vos couleurs et visuels.

Vue d'un espace de travail

Si vous êtes administrateur système :

  • tout ce qui passe sur Tracim ne sera pas dupliqué dans les boîte mail de vos collaborateurs. Le partage d'un fichier de 500Ko entre 10 personnes ne prendra pas 5Mo mais 500Ko ;
  • la sauvegarde et la restauration d'un système se fait simplement par un dump SQL et par sa restauration (les fichiers sont stockés en base, c'est un choix qui simplifie les processus de sauvegarde et de restauration ; un stockage local est prévu dans les fonctionnalités à venir).

Vue d'un fichier

Je vous invite à découvrir deux captures d'écran. Si cela ne suffit pas, vous en trouverez plus sur le site de présentation. Le mieux reste de tester la démonstration en ligne.

Comment l'utiliser ?

Tracim est une application web Python3 / PostgreSQL. Pour utiliser Tracim, vous pouvez télécharger le code source sur Github et l'installer sur l'un de vos serveurs en suivant la procédure d'installation. Si vous souhaitez utiliser Tracim en mode "saas", je peux vous proposer de prendre en charge l'hébergement, l'administration et les mises à jour.

Contribuer au projet

Si le projet vous intéresse, vous pouvez contribuer de manière prolongée mais également de manière ponctuelle :

  • remonter des bugs, besoins de fonctionnalités, propositions d'amélioration ;
  • rejoindre la communauté ;
  • proposer des traductions dans une langue que vous maîtrisez (pour le moment l'Anglais & le Français sont disponibles) ;
  • parler du projet autour de vous, le conseiller aux personnes que cela pourrait intéresser.

Toute contribution est bonne, même celles qui vous paraîssent insignifiantes (comme des corrections d'orthographe, de formulation ou de typographie).

Futur et innovations

Un certain nombre de fonctionnalités sont d'ores et déjà prévues, tant techniques que fonctionnelles. Une piste d'innovation en cours de réflexion réside dans la collaboration par email. Là où de nombreuses plateformes collaboratives cherchent à remplacer l'email, Tracim cherche à collaborer avec (et capitaliser sur).

Mais la première chose, c'est de créer la communauté et d'avoir des utilisateurs. Alors n'hésitez pas : utilisez Tracim :)

  • # SVN / Git

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    On utilise très fortement 'trac' depuis des années pour faire un peu tout. C'est pas parfait mais lorsqu'on a fait le choix, c'était je pense le meilleur choix.

    Ton outil a l'air très bien mais un très grand nombre de nos projets ont besoins d'un système SVN, Git ou Mercurial associé (exemple typique - une thèse). J'ai pas bien compris s'il y avait un connecteur vers un gestionnaire de code source associé.

    • [^] # Re: SVN / Git

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ta question porte sur le contenu géré via Tracim ou sur un contenu annexe qui serait dispo à travers Tracim ?

      • [^] # Re: SVN / Git

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Sur un contenu annexe. Il est très pratique d'avoir en parallèle un SVN ou un Git pour gérer soit des bouts de code, soit du LaTeX, soit… Je pense par exemple à un rapport d'activité qui pourrait être en LaTeX. C'est donc bien pratique de pouvoir avoir un lien vers ce genre de contenu dans le même système.

        • [^] # Re: SVN / Git

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Du coup comment tu imagines l'intégration ?

          • Que l'arborescence de ton repo s'intègre dans l'arborescence de tracim ?
          • Une page qui permette de naviguer dans le repo ?
          • [^] # Re: SVN / Git

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Oui, c'est un peu cela. Et on a aussi les log du repo dans le flux RSS… En fait, c'est ainsi que fonctionne trac.

  • # Petit bogue

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Tu as mis les deux dans ton texte…

    • [^] # Re: Petit bogue

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est pas lui, c'est moi pendant la modération… Et de mémoire ça marchait.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Encore moi !

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je trouve que c'est dommage de ne pas utiliser tracim sur le portail du projet… D'ailleurs, l'information est un peu faible sur ce portail, mais c'est souvent un peu le cas des projets github ou il faut aller sur github pour avoir une liste précise des fonctionnalités.

    Deux petites questions :

    • avec trac, je peux mettre le tag 'public' sur une page du wiki, celle-ci devient alors public. Très pratique pour offrir quelques pages ouvertes à tous.

    • tracim s'interface t-il avec LDAP pour les comptes utilisateurs et les groupes ?

    Personnellement, je tords un peu les configurations de trac et de spip en permettant l'accès anonyme via http sans authentification et en forçant l'authentification via Apache sur le https (évidement, le /ecrire de spip est interdit en http). Ainsi, c'est Apache qui authentifie l'utilisateur, non le code python, php… sous jacent. qui a bien plus grande chance d'avoir régulièrement des beaux trous. Est-ce possible avec tracim ?

    • [^] # Re: Encore moi !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je trouve que c'est dommage de ne pas utiliser tracim sur le portail du projet… D'ailleurs, l'information est un peu faible sur ce portail, mais c'est souvent un peu le cas des projets github ou il faut aller sur github pour avoir une liste précise des fonctionnalités.

      Tu parles de quel portail ? Sur le site tracim.fr, c'est logique : Tracim ne répond pas à ce besoin de publication de site web. Sur le portail communautaire, c'est ce que j'ai mis en place : http//tracim.org

      Pour ce qui est de la documentation et de la liste précise des fonctionnalités, ça va s'enrichir au fur et à mesure.

      • [^] # Re: Encore moi !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        OK, j'avais pas été sur http//tracim.org ;-)

        IL y a un truc bien avec TRAC, tu arrives pas défaut sur la page du wiki du projet : WikiStart. Je trouve bien d'arriver sur une page de wiki car cela te permet de décrire le projet en quelques lignes et donc d'avoir de suite une idée de celui-ci. Bref, je trouve pas mal de mettre le wiki devant le système de gestion de fichier (arborescence) plutôt que l'inverse, mais c'est peut être que personnellement, je privilégie celui-ci au travail sur fichier.

        Bon courage pour la suite

        • [^] # Re: Encore moi !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En fait, ce qu'il faut, c'est une page wiki que tu définirais comme "page d'accueil", non ? Ou alors même que ce soit la description de l'espace de travail qui tienne lieu de page d'accueil (donc une description en texte enrichi) ?

          Comment tu imagines gérer le truc avec plusieurs espaces de travail ? Est-ce que ce dont tu parles c'est une page qui est affichée quand tu sélectionnes un espace de travail (ce que je comprends) ou bien une page "générale" (en lieu et place du "dashboard" qui ne contient pas grand chose actuellement) ?

          • [^] # Re: Encore moi !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            J'image que le partage entre utilisateur se fait au niveau des espaces de travail. Donc ce qui me semble intéressant, c'est d'avoir la page wiki quand on ouvre un espace de travail, ainsi on a ainsi une page dédiée qui permet d'enrichir et de personnaliser cet espace.

            Ce que je fais avec TRAC, et qui marche plus ou moins bien, j'associe un style à chaque projet parmi une liste pré-définit. Ainsi, selon le type de projet : thèse, groupe de travail, projet… le style est légèrement différent. C'est assez pratique au quotidien pour les utilisateurs.

    • [^] # Re: Encore moi !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Deux petites questions :

      avec trac, je peux mettre le tag 'public' sur une page du wiki, celle-ci devient alors public. Très pratique pour offrir quelques pages ouvertes à tous.

      C'est une fonctionnalité qui est prévue mais n'est pas dispo actuellement.

      tracim s'interface t-il avec LDAP pour les comptes utilisateurs et les groupes ?

      Non, toujours pas ;) Le dév s'est surtout concentré sur la refonte de l'interface, la rationalisation des fonctionnalités pour avoir un système simple à utiliser. Les fonctionnalités "techniques" vont arriver ensuite.

      Personnellement, je tords un peu les configurations de trac et de spip en permettant l'accès anonyme via http sans authentification et en forçant l'authentification via Apache sur le https (évidement, le /ecrire de spip est interdit en http). Ainsi, c'est Apache qui authentifie l'utilisateur, non le code python, php… sous jacent. qui a bien plus grande chance d'avoir régulièrement des beaux trous. Est-ce possible avec tracim ?

      Non pas possible pour le moment : il faudrait écrire un module de gestion de contrôle d'accès différent de celui utilisé (c'est faisable techniquement, mais pas "par configuration")

      • [^] # Re: Encore moi !

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Au niveau des petites entités de type laboratoire de recherche publique, les Alfresco et autres sont des usines à gaz et on n'a pas vraiment les moyens humains de les maintenir dans le temps. Donc ton système plus simple pourrait être très bien mais il faut le LDAP car on a tous passé du temps pour arriver à centraliser les comptes et savoir qui utilisait le SI ;-)

        Ceci dis, on va te demander le CMISYNC rapidement aussi ! https://github.com/aegif/CmisSync/

        • [^] # Re: Encore moi !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Est-ce que le LDAP est vraiment la fonctionnalité clé pour entrer dans ce genre d'entité ?

          Concernant CMISYNC, ça fonctionne avec les fichiers seulement ou avec tout type de contenu ? Est-ce qu'un Webdav n'est pas plus simple / approprié ?

          • [^] # Re: Encore moi !

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Est-ce que le LDAP est vraiment la fonctionnalité clé pour entrer dans ce genre d'entité ?

            Mettant régulièrement des appli en mode web ou pas en place dans mon entreprise c'est l'un des critères. Si pas de LDAP alors il passe en bas de liste et sera choisi en dernier choix. Alors certes il y a l'authentification LDAP au niveau d'apache mais je ne sais pas comment est fait le lien entre apache et l'appli.

            Il est tout de même dommage d'avoir passer des mois/années à centraliser la gestion des comptes et devoir revenir en arrière pour une appli ou alors devoir monter des scripts de synchro qui forcement à un moment ou un autre ne marcherons plus. On pourrait même pousser la réflexion jusqu'à l'authentification unique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Authentification_unique qui pour moi est l'évolution logique de l'authentification LDAP.

            Born to Kill EndUser !

            • [^] # Re: Encore moi !

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Malheureusement, beaucoup d'applis ne prennent pas en compte authentification + autorisations en externe (par exemple Kerberos pour l'authent' et LDAP pour les autorisations).

          • [^] # Re: Encore moi !

            Posté par . Évalué à 1.

            Le problème de WebDAV c'est qu'il n'existe pas (je crois) de logiciel de synchronisation propre qui utilisent du WebDAV pur (c'est pas fait pour).

  • # pod la suite ??

    Posté par . Évalué à -6.

    C'est pas une évolution de pod déjà présenté quelque part sur linuxfr et sur lequel nous avions échangé??

  • # Moteur de recherche ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,

    J'ai trouvé l'outil intéressant… et je me disais pourquoi pas en faire une base de connaissance pour mon service.

    Mais en y regardant de plus près, je n'ai vu aucun outil de recherche…
    Du coup c'est un peu rédhibitoire.

    C'est dans la roadmap ? (ou déjà dedans et je suis passé à côté :p )

    Patrice

    • [^] # Re: Moteur de recherche ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le moteur de recherche n'est pas dans cette version de Tracim, mais il est dans la roadmap.

      Si tu veux voir à quoi ça va ressembler fonctionnellement, tu peux regarder celui qui était dans la version précédente - pod : http://demo.archipeldata.com/ (login admin@localhost, mot de passe admin).

      Je l'ai retiré, là, parce que celui que j'avais implémenté avait été développé à l'arrache.

      J'utilise moi-même pod/tracim et le moteur de recherche est une fonctionnalité clé, donc ça va revenir vite :)

  • # Test tracim pour un conseil municipal

    Posté par . Évalué à 1.

    je cherchais une solution simple pour animer la vie municipale de ma ville. Tracim semble répondre aux critères de simplicité des utilisateurs concernés. Au delà de l'outil que j'ai installé très simplement (merci pour le tuto qui est très bien fait, en 1h tout était opérationnel et customisé au look de ma ville), je vais devoir organiser de l'accompagnement et de la formation. Je suis donc intéressé par tout type de support existant (en français) que je suis prêt à enrichir dans la logique du libre.
    Je n'ai pas vu de documentation utilisateur (ou d'une organisation existante à enrichir), où faut-il chercher? sur le site communautaire?
    Je ne manquerai pas de faire un retour d'expérience et de soutenir ce projet si j'arrive à faire adhérer mes concitoyens à cet outil.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.