Turin et la Corée du Sud passent au libre

Posté par . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
40
10
août
2014
Bureautique

Depuis la récente dépêche indiquant l'ouverture de la ville de Toulouse au libre et également des intentions du Royaume-Uni d'utiliser des formats ouverts, c'est au tour de la ville de Turin (en italien) et de la Corée du Sud (en anglais) d'annoncer leur intention de faire migrer leurs ordinateurs sous des logiciels libres.

Turin

La ville italienne indique qu'elle a utilisé 22 millions d'euros en dépense informatique durant les 5 dernières années. Cela inclut les licences logiciels, l'achat de nouveau matériel, l'assistance technique et les installations. En utilisant des logiciels libres, la ville espère économiser 6 millions d'euros sur la même période.

Les employés de la ville auront ainsi l'immense bonheur d'utiliser Mozilla Firefox et Open Office en lieu et place d'Internet Explorer et Microsoft Office. Windows est également remplacé par Ubuntu.

Le début de la transition est prévu pour cet automne et devrait s'achever un an et demi plus tard.

Corée du Sud

Le gouvernement coréen a annoncé fin juin son intention d'utiliser des systèmes d'exploitation libres dans toute son administration d'ici 2020. La date coïncide avec la fin du support de Windows 7. Le gouvernement espère ainsi faire disparaitre sa dépendance vis-à-vis des solutions propriétaires.

Le plan « Open Source Software Invigoration », établi par des experts du milieu de l'industrie, de l'université et de la recherche, prévoit les points suivants :

  • la possibilité de se connecter à Internet à partir de n'importe quel système d'exploitation et navigateurs Web. Pour cela, la technologie Active X disparaitra de tous les sites internet de l'administration publique au profit de technologie HTML5.
  • les documents publiés par l'administration publique seront distribués en différents formats, dont le PDF mais aussi dans le format propriétaire local, le hwp.

Pour mener à bien ce projet, 10 institutions publiques et privées testeront ces dispositions. Un point sera fait en 2018 pour savoir si les logiciels libres et les formats ouverts permettent de réduire les dépenses.

Enfin, un point notable vient du fait que Lee Hyeok-jae, chef du National IT Industry Promotion Agency, annonce que la transition sera accompagnée d'une main d’œuvre en développement logiciel qui aura pour but de prendre en charge le développement de logiciels libres tandis que l'enseignement universitaire sera renforcé sur ce point.

  • # Active X obligatoire

    Posté par . Évalué à 10.

    Si je ne dis pas de bêtise, les sites Coréens sont bourrés d'ActiveX qui obligent toutes la population à utiliser le couple IE / Windows. Je crois même qu'il existe une loi pour les sites marchands. C'est donc un gros pas en avant pour eux.

    • [^] # Re: Active X obligatoire

      Posté par . Évalué à 8.

      Faudrait que d'autres s'en inspirent un peu.
      En Chine, une banque que je ne citerai pas a réussi l'exploit de ne permettre les opérations en ligne que depuis un PC sous Windows 7 ou INFÉRIEUR, grâce à un logiciel à la con couplé à un truc clé USB dont on ne peut qu'imaginer ce qu'il y a dedans.

      Sous Win8, 'a marche pu.
      Sous Mac, 'a marche pas.
      Et je ne vous dis pas le reste…

      Nous avons fait ce constat il y a 8 mois. Qui c'est, ça s'est peut-être (sûrement pas) arrangé depuis.

  • # Autre temps, autres mœurs!

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il y a 12 à 15 ans, cette annonce aurait fait de bien plus gros titres.
    C'est ainsi que l'on peut apprécier le chemin parcouru.

  • # Le gros plus

    Posté par . Évalué à 4.

    Le gros plus c'est surtout qu'ils vont financer les universités et les développeurs pour qu'ils maintiennent ces infrastructures.
    Autrement dit c'est la promesse d'excellentes retombées économiques technologiques.

    • [^] # Re: Le gros plus

      Posté par . Évalué à -1.

      Oui, ça permettra peut-être de voir le logiciel de présentation de LibreOffice, Impress, ressembler à quelque chose qui créer des présentations digne de ce nom.

    • [^] # Re: Le gros plus

      Posté par . Évalué à -5.

      On ne sait pas trop ce qui se passe chez eux surement a cause de leur gros firewall.

      C'est dommage.

  • # en 2007

    Posté par . Évalué à 6.

    En 2007 lorsque j'étais en Corée, il fallait utiliser Windows XP SP1 (le SP2 et son lot de sécurisations était incompatible), IE6 et une locale coréenne (aucun support Unicode) pour accéder à la plupart des sites coréens et pour utiliser des logiciels coréens.

    VM obligatoire en somme.

    Je pense qu'avec le développement d'Android ces dernières années les gens là-bas ont pris conscience de l'état lamentable de leur couche services. Pour accéder à des services coréens sur Android, c'est un autre développement complet et appli obligatoire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.