Ascension de la bureautique libre en Europe de l'ouest

52
28
juil.
2014
Bureautique

Ces derniers jours, ont été annoncées plusieurs bonnes nouvelles concernant l'utilisation des logiciels libres de bureautique au Royaume-Uni, en France et en Espagne. En France, c'est Toulouse Métropole qui est passé à LibreOffice sur environ 9000 postes. La migration a pris un an et demi et l'économie réalisée (par rapport au coût de la suite bureautique propriétaire) est estimé à un million d'euros sur trois ans.

Au Royaume-Uni, le UK cabinet office a adopté le format ODF (Open Document Format for Office Applications) pour le partage des documents au sein du gouvernement et des institutions publiques. D'autres formats ouverts comme le PDF et le HTML sont également approuvés. En cassant la dépendance avec les formats propriétaires et les logiciels du même acabit, le Bureau du cabinet estime que les économies réalisées seront de l'ordre de 1,2 milliards de livres sterling.

En Espagne, la communauté autonome de Valence confirme ses choix technologiques en publiant une distribution Linux (dérivée d'Edubuntu) qui a été déployée sur plus de 100 000 ordinateurs dans les écoles. Et dans le secteur administratif, LibreOffice est utilisé sur 120 000 postes depuis l'année dernière.

  • # Coquille

    Posté par . Évalué à -1.

    En cassant la dépendance avec les formats propriétaires et les logiciels du même acabit, le Bureau du cabinet estime que les économies réalisées seront de l'ordre de 1,2 milliards de livres sterling.

    C'est faux, le texte dit simplement qu'en passant aux documents digitaux ils esperent sauver 1.2 milliard. Nulle part il est mention de libre vs. proprio (logiciel ou format) en regard a ce chiffre.

    • [^] # Re: Coquille

      Posté par . Évalué à 7.

      When departments have adopted these open standards:
      government organisations will be able to choose the most suitable and cost effective applications, knowing their documents will work for people inside and outside of government

      Il s'agit bien de passer à un standard ouvert et pas d'une démarche de dématérialisation qui était,elle, déjà en cours.

      Our long-term plan for a stronger economy is all about helping UK businesses grow. We have listened to those who told us that open standards will reduce their costs and make it easier to work with government. This is a major step forward for our digital-by-default agenda which is helping save citizens, businesses and taxpayers £1.2 billion over this Parliament.>

      C'est encore plus clair. L'utilisation d'un standard ouvert pour faire des économies.

      Alors oui, effectivement il n'est pas fait mention de libre vs propriétaire mais le choix de l'ODF n'est pas innocent, il s'agit d'ouvrir la porte aux logiciels libres afin de réaliser des économies, c'est clairement ce qu'il ressort de ces passages. Sinon comment expliquer que le changement de standard permette des économies ?

      • [^] # Re: Coquille

        Posté par . Évalué à 5.

        Au vu des extraits que tu cites, on peut également penser qu'il font le choix de l'interopérabilité, pour avoir plus de concurrence et donc baisse des prix.

        Rien ne dit que c'est pour du logiciel libre.

        • [^] # Re: Coquille

          Posté par . Évalué à 2.

          Pourquoi ne pas avoir choisi OOXML alors ?

          • [^] # Re: Coquille

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Pourquoi ne pas avoir choisi OOXML alors ?

            ils n'ont sans doute pas trouvé l'implémentation de ce qui a été normalisé à la râche…

            • [^] # Re: Coquille

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              ils n'ont sans doute pas trouvé l'implémentation de ce qui a été normalisé à la râche…

              Alors qu'il fallait chercher à Larache :)

          • [^] # Re: Coquille

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Parce qu'avec de l'OOXML, seul Microsoft pourrait répondre aux appels d'offres.
            Avec de l'ODT, d'autres candidats peuvent répondre aussi, ce qui peut pousser Microsoft à réduire ses tarifs, ce qui permet d'acheter du Microsoft pour beaucoup moins cher, d'où économie.

            Je ne dis pas que c'est le raisonnement mené, juste que c'est un raisonnement possible.

          • [^] # Re: Coquille

            Posté par . Évalué à -1.

            Parce que le format "normalise" est une merde incohérente et impossible à implémenter?

      • [^] # Re: Coquille

        Posté par . Évalué à 2.

        This is a major step forward for our digital-by-default agenda which is helping save citizens, businesses and taxpayers £1.2 billion over this Parliament

        Tu lis cette phrase, et la relit. C'est le passage au 'digital par defaut' qui fait l'economie de 1.2 milliards.

        Ensuite, le digital par defaut, tu peux faire ca de 235 facons differentes, chacune entrainant un cout/economie different.

        Mais c'est pas comme si la solution 'libre' compare a la solution 'proprio' avait une difference de 1.2 milliard.

    • [^] # Re: Coquille

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      documents digitaux

      Tu parles de documents composés de doigts ? (O_o)

      ils espèrent sauver 1,2 milliard

      Économiser ? Sinon, il manque un nom après milliard(s) ;)

      Désolé, mais c'était trop pour une seule phrase…

  • # chiffre !

    Posté par . Évalué à 2.

    En cassant la dépendance avec les formats propriétaires et les logiciels du même acabit, le Bureau du cabinet estime que les économies réalisées seront de l'ordre de 1,2 milliards de livres sterling.

    Je suis abasourdi par un tel chiffre.
    Cela veut dire qu'ils ont perdu des milliards en ne passant pas plus tôt à des standard ouverts ! Les responsables devraient croupir en prison.

    • [^] # Re: chiffre !

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 29/07/14 à 11:49.

      lire le commentaire plus haut : les économies ce n'est pas « libre vs. privateur », mais « numérique(libre) vs. papier&machine à écrire&stylo&tampon ».

      This is a major step forward for our digital-by-default agenda which is helping save citizens, businesses and taxpayers £1.2 billion over this Parliament

      Certainement à voir avec les coûts d'impression en triple exemplaire + le traffic postal + l'archivage

  • # Félicitations de la FSF

    Posté par . Évalué à 4.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.