Un an après le premier commit, nouvelle version pour wallabag

33
4
avr.
2014
PHP

Il y a un an démarrait le projet wallabag (qui s’appelait alors poche). C’est une application qui vous permet de mettre de côté un article que vous souhaitez lire plus tard. Ce n’est pas uniquement un gestionnaire de favoris pour sauvegarder un lien, ça sauvegarde également tout le contenu de l’article et uniquement le contenu (c’est‐à‐dire que les éléments superflus — comme la publicité — ne sont pas conservés).

Un nouvelle version vient de sortir ce 3 avril et voici les nouveautés.

Nouvelle version, nouvelles fonctionnalités

La nouvelle version sortie le 3 avril 2014 apporte de nouvelles fonctionnalités attendues :

  • un moteur de recherche ;
  • un nouveau système d’importation ;
  • un raccourci clavier pour sauvegarder rapidement un nouvel article ;
  • la possibilité de sauvegarder un lien présent dans un article déjà sauvegardé.

Énormément de bogues ont été corrigés (dont le très ancien souci qui empêchait de rester connecté).

Visuellement parlant, pas mal de changements également, puisque, depuis quelques semaines déjà, le thème officiel du projet a changé et wallabag se dote maintenant d’un thème de qualité, et toujours responsive (s’adapte à la taille de l’écran). Il est possible de tester wallabag sur le site de démo.

Hey, je n’suis pas geek comme vous, je fais comment ?

Depuis que le projet a changé de nom, wallabag a également rejoint la sphère Framasoft, et vous pouvez créer un compte gratuitement et librement sur Framabag. Seule votre adresse de courriel vous sera demandée.

  • # Très utile

    Posté par . Évalué à 5.

    Je l'utilise tout les jours pour sauvegarder les articles que je dois lire le week-end.
    J'utilise le bookmarklet.
    Je n'est jamais accroché au "pocket & co" mais wallabag , je peux plus m'en passer.

  • # liseuse

    Posté par . Évalué à 6.

    Salut,

    Je ne sais pas trop comment ça pourrait se faire, mais est-il prévu (ou peut-etre que ça existe mais je n'a rien trouvé à ce propos) un moyen d'exporter vers une liseuse ?

    Je pense que la grosse difficulté ce n'est pas tant de convertir en epub, mais plutôt d'avoir un workflow simple et efficace pour passer de l'un à l'autre, marquer les articles lus facilement depuis la liseuse, histoire que ce ne soit pas lourd à utiliser…

  • # Captures Zotero

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,
    Qu'est-ce que wallabag me permettrait de faire que Zotero et son système de capture ne me permettrait pas ?

    • [^] # Re: Captures Zotero

      Posté par . Évalué à 1.

      A titre personnel, c'est surtout une philosophie de développement différente. Wallabag s'inscrit dans la tendance technologique de marché suivante :
      -la transition des Rich Desktop Applications aux Rich Internet Applications
      -des Web thin client OS comme Chrome OS (25% de PDM aux US en 2013) ou Firefox OS qui s'appuient sur des applications Web uniquement
      -la considération que tout est connecté ou doit l'être, de la nature aux Linked Data
      -l'architecture client-serveur (pouvant être P2P) en client léger/riche prime sur le client lourd ("thick client")

      De ce fait, Zotero qui délivre des versions standalones (Mac, Windows, GNU/Linux, extensions browsers) est clairement obsolète en 2014 (à titre personnel).

      • [^] # Re: Captures Zotero

        Posté par . Évalué à 4.

        Ok, donc wallabag n'est pas fait pour moi car je veux pouvoir continuer à utiliser mon ordinateur et mes documents normalement même quand je n'ai pas accès au réseau. Désolé, mais cette idéologie des applications web n'est que la victoire du minitel des années 80. Rien de fondamentalement révolutionnaire.

        • [^] # Re: Captures Zotero

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Je suis du même avis pour l'aspect déconnecté. Je veux pouvoir consulter les articles que j'ai sauvegardé même si je ne suis pas connecté au réseau.

          • [^] # Re: Captures Zotero

            Posté par . Évalué à 0.

            Dites, j'ai râté quelque chose ou vous vous plaignez pour rien ?
            Qu'est ce qui vous empêche d'installer wallabag localement ? Oui, effectivement, on peut dire que l'interface lo c'est "sur le réseau". Mais pour le coup, c'est justement de ne pas avoir son propre serveur web qui est tellement minitel 2.0.

            • [^] # Re: Captures Zotero

              Posté par . Évalué à 0.

              C'est clair que c'est une joie d'installer et de configurer, une base de données et un serveur web pour une simple petite appli.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Captures Zotero

                Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 07/04/14 à 19:13.

                C'est clair que c'est une joie d'installer et de configurer, une base de données et un serveur web pour une simple petite appli.

                On voit que tu n'as pas essayé de l'installer :
                - aucune configuration serveur nécessaire
                - pas de base de données à installer et configurer (c'est du sqlite)
                - il suffirant de donner les dépendances ou de créer pour ta distribution préférée (mais ça c'est indépendant du logiciel). En l'occurrence, installer un serveur web avec php-sqlite ça se fait en un coup d'aptit^Wapt-get.

                • [^] # Re: Captures Zotero

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  aucune configuration serveur nécessaire

                  Même pas un p'tit Vhost ?

                  pas de base de données à installer et configurer (c'est du sqlite)

                  Misère ! Apache avec un droit en écriture dans le répertoire qui contient les sources ?!!

            • [^] # Re: Captures Zotero

              Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 07/04/14 à 19:30.

              Mais pour le coup, c'est justement de ne pas avoir son propre serveur web qui est tellement minitel 2.0.

              Tu me paies l'électricité ? Le matériel ? Le temps passé à configurer ? La connexion Internet ? Les sauvegardes régulières ?
              Et puis l'onduleur, tiens !

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Captures Zotero

                Posté par . Évalué à -1.

                Hum.
                Il semble que tu utilises déjà un ordinateur, dont tu payes déjà l'électricité et la connexion internet. Et pour quoi faire un onduleur ? De toute façon si son ordi n'est pas alimenté, tu ne peux pas lire les pages web enregistrées. Il semble que dans ton cas, la seule solution possible est d'imprimer les pages que tu veux lire plus tard.

        • [^] # Re: Captures Zotero

          Posté par . Évalué à 1.

          Justement. Nous avons un rôle à jouer dans le Minitel 2.0 !! S'il y a "victoire du Minitel des années 80", ne crois-tu pas que tes habitus technologiques vont disparaître !? Alors, avec l'appification du Web, afin que le logiciel libre ait toujours son mot à dire et puisse mener bataille face au Minitel 2.0 qu'on nous sert à dîner, il faut proposer des solutions qui allient autohébergement et Personal Data. Si tu veux que les marques soient aux services des clients, si tu veux imposer le Vendor relationship management (VRM) en lieu et place du CRM, il faut appuyer le travail de Free Network Foundation, de Redecentralize, de Unhosted.org et récemment du système ArkOS (http://arkos.io). Et pour l'appuyer en tant que consommateur actif ou produser - c'est selon, il faut participer à la décentralisation de l'Internet. Et pour cela, tu n'as pas besoin d'un PC stupide avec des applications chiantes qui te retiennent dans le virtuel mais d'un serveur stable (Debian ou ArchLinux) connecté 7/24 sur le net qui se fasse le chantre de ta vie privée à l'ère nauséabonde du Personal Branding (http://personalbranling.tumblr.com/), de l'e-réputation Klout, des vanity metrics, de l'hypertracking, de la sousveillance généralisée (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sousveillance) et du lifelogging.

          En citant Allen Bonde: "Small data connects people with timely, meaningful insights (derived from big data and/or “local” sources), organized and packaged – often visually – to be accessible, understandable, and actionable for everyday tasks.".

          C'est ce que j'appelle le mouvement Small Data. Le mouvement Small Data est dual. Il s'inscrit à la fois dans la tendance du Cloud Computing/Minitel 2.0 ("derived from big data"…) et du Personal Computing ("or local sources") que tu chéris tant. Nous avons peut-être perdu la bataille mais pas la guerre. Il y a toujours un Minitel à tuer, toujours plus prenant et sexy. Et pour ce faire, nous avons besoin de nous inscrire à l'autre extrême : proposer des solutions libres modernes avec les mêmes technologies mais pas la même philosophie. Avec l'HTTP 2.0, plus orienté 443 que 80, le Web sera un peu plus sécurisé et permettra de diffuser des idées bien plus rapidement en implémentant les idées de SPDY. Notre rôle de libriste-linuxien doit à cette issue se transformer pour répondre aux exigences de notre étiquette business 2014, soit l'Entreprise du Numérique Libre.

          • [^] # Re: Captures Zotero

            Posté par . Évalué à 0.

            Je n'ai aucune envie de jouer un rôle dans le Minitel 2.0. J'espère bien que ce modèle d'asservissement va échouer. Ce que je souhaite promouvoir c'est ce qui favorise la montée en compétence et en autonomie de l'utilisateur. Pas ce qui cherche à en faire un consommateur passif, prêt à souscrire à n'importe quel service qui lui pompe ses données personnelles.
            Ce que je souhaite, c'est que chacun dispose d'un ordinateur personnel et qu'il acquièrent les compétences techniques nécessaires pour maîtriser cet outil et se l'approprier complètement.

            Le logiciel libre n'a de valeur pour moi que sur l'ordinateur personnel. Sur le cloud que le logiciel soit libre ou non, cela ne concerne que l'administrateur système, pas l'utilisateur final. En fait le cloud est aussi une machine de guerre contre le logiciel libre car c'est le moyen parfait pour rendre le logiciel libre inutile.

            • [^] # Re: Captures Zotero

              Posté par . Évalué à 0.

              Ce que je souhaite, c'est que chacun dispose d'un ordinateur personnel et qu'il acquièrent les compétences techniques nécessaires pour maîtriser cet outil et se l'approprier complètement.

              Il est clair que tout le monde a l'envie et le temps d'avoir des connaissances approfondies en informatique…

      • [^] # Re: Captures Zotero

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Foutaises !

      • [^] # Re: Captures Zotero

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        De ce fait, Zotero qui délivre des versions standalones (Mac, Windows, GNU/Linux, extensions browsers) est clairement obsolète en 2014 (à titre personnel).

        C'est comme la vie privée, c'est clairement too 2013.

      • [^] # Re: Captures Zotero

        Posté par . Évalué à 3.

        l'architecture client-serveur (pouvant être P2P) en client léger/riche prime sur le client lourd ("thick client")

        Qu'est ce qu'on s'en fout du client ?
        Les clients léger on en parle beaucoup mais c'est surtout utiliser sur PC, sur téléphone à part avec Firefox OS ou t'a pas le choix tout le monde passe par des applications spécifiques c'est plus léger, plus riche et moins lourd.

        (note : je conchie cette dénomination léger/lourd/riche qui n'a rien de neutre et qui fait passer n'importe qui qui s'en sert pour un commercial véreux)

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Captures Zotero

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          (note : je conchie cette dénomination léger/lourd/riche qui n'a rien de neutre et qui fait passer n'importe qui qui s'en sert pour un commercial véreux)

          Un pléonasme s'est glissé (sournoisement ?) dans ta phrase !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.