Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
-1
21
déc.
2003
Communauté
J'étais en train de réfléchir sur les initiatives « bounties » (récompenses/promesses/prix) de Gnome et de Mark Shuttleworth, me disant qu'il serait intéressant de pouvoir suggérer ses propres récompenses.

Et voilà qu'au détour d'un lien je tombe sur sourcesupport.org.
Sourcesupport est un site tout neuf qui propose à chacun de proposer ses propres récompenses ou de renchérir sur les récompenses déjà existantes.

Le site est neuf, mais le webmestre est très sympathique et très motivé. Ce genre de site ne pourra décoller que si l'adresse est répandue donc n'hésitez pas diffuser le lien. Pour ceux qui débarqueraient de la Lune, un « bounty » est un prix que l'on fixe et qui sera obtenu par le premier développeur implémentant une fonctionnalité précise dans un logiciel libre.

On pourrait croire que cela peut être négatif, mais je ne pense pas du tout.

En effet, les récompenses représentent généralement une petite fonctionnalité au sein d'un logiciel et la somme en jeu est relativement dérisoire.

Il s'agit donc plus de motiver les développeurs et de valoriser leur travail. De plus, une récompense richement dotée est donc le reflet d'une fonctionnalité attendue par beaucoup de monde et qu'il n'est donc pas inutile d'implémenter.

À terme, il doit être imaginable d'avoir des récompenses non seulement pécuniaires mais aussi matérielles. J'offre un tshirt OpenStuff ou un livre d'Amazon à qui implémentera la fonctionnalité que j'aime..

À ceux qui s'inquiètent de la qualité du code, je répondrais que la majorité des récompenses nécessitent, pour être perçus, que le code soit accepté dans le CVS du programme. Une belle manière de faire avancer le libre en quelque sorte.

Richard Rice, le webmestre de SourceSupport ajoutera des catégories au fur et à mesure des propositions de récompense. Il sera aussi normalement bientôt possible de payer en euros.

Il est ouvert à toute suggestion et/ou proposition d'aide...
  • # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

    Posté par . Évalué à 10.

    On n'en a pas déjà parlé il y a quelques mois sur linuxfr ?

    Sinon, je trouve ce système très intéressant pour le développeur qui réalise le "bounty". De plus, cela permet à des personnes rêvant d'une fonctionnalité précise et ne sachant pas programmer d'améliorer le logiciel qu'elles utilisent le plus, et donc de contribuer malgré tout à la conception du logiciel.
    • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

      Posté par . Évalué à 1.

      Oups ! Je suis trompé dans l'emploi du mot "bounty". Excusez-moi...

      Et puis, je voudrais juste ajouter que cela fait partie de l'esprit "libre" ! Le programmeur à l'écoute du client.
      • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Effectivement, pour moi il s'agit de l'esprit du Libre.

        Mais tout le monde n'est pas de cet avis. Certains veulent en effet que libre continue à rimer avec gratuité et non-capitalisme.

        Je pense au contraire que le libre est TRES capitalise, mais dans le bon sens du terme :)
        • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour moi aussi, c'est la libre entreprise et l'équilibre de la concurrence.
        • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

          Posté par . Évalué à 3.

          Le travail sur le Libre n'a jamais rime (dans le sens egalite) avec gratuite (sauf en anglais sous forme de malentendu ou free est un homonyme de free), peut etre avec volontariat mais c'est une autre histoire. Il est hors de question d'obliger des gens a travailler pour toi (dans le sens de "toi, Ô lecteur") pour rien !

          Cela n'empeche pas le libre d'etre par essence indirectement gratuit (si vous recuperez un prog libre, la definition meme de libre impose que vous puissiez le redistribuer gratuitement, mais si par une etrange perversion de l'espece humaine et pour un cas d'ecole un peu tire par les cheveux plus personne ne faisait ca, le libre pourrait continuer a subsister sans qu'un seul programme ne puisse etre obtenu gratuitement)

          Il faut donc d'urgence arreter de pratiquer cette ultra simplification monodimensionnelle a la fois incomplete et donc incorrecte "libre <=> gratuit".

          Deja que ni "libre => gratuit" n'est vrai, ni "gratuit => libre", on voit mal comment l'equivalence pourrait etre vrai.
          • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

            Posté par . Évalué à 1.

            Jamais rimé avec gratuit, c'est je crois ce qu'on voudrait faire croire.
            A relire l'annonce originale de RMS, je dirais qu'initialement pour lui "free" signifiait libre _et donc_ gratuit (pour l'utilisateur (et pas le "client" comme je faisais remarquer plus haut)).

            Je remarque qu'on insiste de plus en plus sur la distinction libre <> gratuit, mais initialiement je pense que la question ne se posait pas, vu que de toute facon à l'époque il aurait été utopique de sortir un business plan quelconque basé sur le libre. Aujourd'hui par contre, le succès aidant, on cherche à rentabiliser le concept, et donc on fait de la casuistique pour expliquer que librement diffusable n'implique pas la gratuité... ce qui est limite ridicule.

            Le contraire, bien sur, est vrai : le concept de "programme libre" englobe bien plus de chose que la simple diffusiopn gratuite, et il est important de distinguer le logiciel libre, qui vise à liberer l'utilisateur des diverses contraintes d'utilisation des logiciels, du shareware par exemple, qui lui aussi est gratuit mais bardé de limitations/restrictions/etc...

            Mais comme disais l'autre, si les bierres sont libres elles sont donc gratuites ! :-)
            • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              > à l'époque il aurait été utopique de sortir un business plan quelconque basé sur le libre.

              Bien au contraire !

              Le libre est né à une époque ou Internet était réservé à une minorité. Le fait de se procurer un logiciel, même libre, n'était pas si évident qu'aujourd'hui.

              RMS a commencé à se financer en vendant des copies de GNU Emacs sur bande pour 150$ pièce. Il aurait bien du mal à le refaire aujourd'hui avec le même GNU Emacs gratos sur ftp.gnu.org !
            • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Mais comme disais l'autre, si les bières sont libres elles sont donc gratuites ! :-)

              Pas du tout ! Je ne crois pas que tu as compris !


              Si on diffuse la rectte d'une bière, chacun est libre de la fabriquer, de la modifier, cette bière est LIBRE ! (Il y'a même un coca libre).

              Par contre, le fait de fabriquer cette bière coute de l'argent et je peux la fabriquer en grande quantité et te la vendre par pack de 6.
              Bien sur, tu peux aussi faire ta propre bière, mais ce sera sans doute plus facile pour toi d'acheter ma bière. Et donc moi je vais gagner des sous avec un produit libre. Je vend en fait le service de "faire la recette".

              Tu peux, expérimenter dans ton garage et améliorer la recette. Tu peux alors soit lancer ta propre marque (un fork), soit garder ta nouvelle recette pour toi, soit (et c'est le plus probable), contribuer à ma société avec ton amélioration. En échange, ton nom apparaitra sur la recette et, si c'est une grosse amélioration, sur les bouteilles de bières. Je peux, pour te remercier, t'offrir par exemple X packs de bière (voire une somme de Y euros).

              J'ai gagné une meilleure recette pour peu d'investissement.
              Tu as gagné le fait de voir ta bière distribuée et X packs de bière gratos (et Y euros).
              Le consommateur à gagné une meilleure bière.
        • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je pense au contraire que le libre est TRES capitalise
          En tant qu'anti-capitaliste primaire j'ai du mal à avaler ça, même si c'est vrai ;-p

          Bon, plus (ou moins) sérieusement, le libre n'est pas plus capitaliste qu'anarchiste, que communiste ou encore pas mal d'autres.

          Je ne dis pas que le Libre n'est "pas politique", bien au contraire. Mais sa définition fait qu'il peut s'intégrer à pas mal d'idéologies, moyennant éventuellement quelques nuances (l'OpenSource est un exemple).

          Certains veulent en effet que libre continue à rimer avec gratuité et non-capitalisme.
          Je suis de ceux là, qui pensent que si on parle d'informatique pour tous il faut se donner de tels moyens (ce qui ne signifie pas non rémunération pour le développeur, mais plutôt gratuité pour le plus grand nombre d'utilisateurs).

          Tu es (peut-être) pro-capitalisme, ce n'est pas mon cas, mais je suis heureux que nous ayons au moins ce chemin en commun.
          • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je vais t'avouer un truc : je suis anti-capitaliste primaire tendance Anar ! (et oui.. tu verrais certains textes que j'ai écrit et les posters dans ma chambre..)

            Cependant, et bien pour promouvoir le libre, je me déguise en capitaliste et je ferme ma gueule sur mes opinions perso. (c'est parfois dur !)
            • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

              Posté par . Évalué à 0.

              Tu préfères promouvoir le libre que tes opinions persos, a priori c'est plutot surprenant comme démarche... Plutot que de défendre tes propres opinions, tu préfère en somme etre le petit soldat d'une cause un peut différente mais populaire ? Je me demande si ce ne serait pas la tendance générale qui domine le projet GNU ces temps ci : regardez ce gros nanarchiste de RMS qui va en chemise à fleurs expliquer devant des gros bourgeois parlementaires comment le logiciel libre est bon pour l'économie... Dingue !

              C'est marrant, des fois, comme le succès d'une cause peut en changer le fond ; come on dit, ca fait tourner la tete...

              Ca me rappelle les paroles d'un prof (ex mao) : "y'en a beaucoup qui pensaient changer le monde, et qui ont été changés par le monde"

              >8)
              • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Soyez son ennemi, et il combattra même vos meilleures idées.
                Soyez son ami, et il accomplira même vos pires propositions.
              • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

                Posté par . Évalué à 2.

                Quand promouvoir le libre en faisant (en surface) abstraction de ses convictions politiques permet de servir ses convictions politiques, il ne faut pas hésiter :-)

                Si des entreprises passent au libre pour des raisons purement financières ou utilitaires, peu importe, en utilisant des logiciels libres elles servent la cause du libre.

                D'ailleurs tu noteras que beaucoup de nanarchistes prônent une révolution en douceur, presque "à l'insu" des gens, c'est le même principe.
                • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je vois bien l'intéret des entreprises, je vois pas toujours bien l'intéret pour la liberté des utilisateurs de logiciels (puisque c'est de cette liberté là qu'il s'agit).

                  La méthode qui consiste à faire abstraction (en surface ? non, en pratique !) de ses convictions me laisse toujours aussi sceptique... Mais bon.
                  • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

                    Posté par . Évalué à 2.

                    «je vois pas toujours bien l'intéret pour la liberté des utilisateurs de logiciels»

                    L'intérêt, c'est que si plein de gens utilisent les logiciels libres, y compris des entreprises, alors ils pourront progressivement devenir de vraies alternatives pour le grand public car:

                    - les constructeurs livreront leurs spécifications et/ou des drivers pour ces plateformes

                    - les gens commenceront à utiliser des logiciels comme OOo dans leur boîte, et ils auront peut-être envie de les utiliser aussi à la maison.

                    «La méthode qui consiste à faire abstraction (en surface ? non, en pratique !) de ses convictions me laisse toujours aussi sceptique...»

                    Si si, en surface, parce que concretement, répandre le libre c'est bien conforme à mes convictions. Il s'agit juste de choisir quels arguments présenter en fonction du contexte. À des anarchistes on présentera l'absence d'autorité hiérarchique, l'indépendance par rapport à de grosses entreprises, etc. Il faudra pourtant un discours différent pour convaincre une PME, une école, etc.

                    Le fait de dire que le libre favorise la compétition, que ça permet d'avoir un marché presque idéal où l'on ne peut pas cultiver le secret pour se donner un avantage n'est pas faux, et ce n'est pas opposé aux valeurs que j'évoque au dessus, c'est une partie du libre.
      • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

        Posté par . Évalué à 2.

        Et puis, je voudrais juste ajouter que cela fait partie de l'esprit "libre" ! Le programmeur à l'écoute du client.

        Tiens, je ne savais pas que le logiciel libre obéissait à une logique de clientèle. Une belle vision de la liberté en tout cas.
        • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour moi, le libre obéit à une logique de "chacun a la motivation qu'il veut pour coder", donc si certains sont motivés par l'argent, et que je suis prêt à offrir de l'argent pour une fonctionnalité, parfait :-)
          • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

            Posté par . Évalué à 4.

            Parfait pour toi et pour celui qui réalise la fonctionnalité. Pas parfait du tout pour le logiciel si la fonctionnalité est mal conçu, qu'elle n'a pas sa place dans le soft ou que les responsables du projet ne sont pas prêts à la maintenir.

            Bref, une manne de fric déversée de façon aveugle résoud quelques problèmes à court terme et elle entraîne beaucoup de complications à moyen terme. Tous les milieux un peu "alternatifs" (associatif, non-marchand, etc.) le savent bien d'ailleurs.
            • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

              Posté par . Évalué à 3.

              «Pas parfait du tout pour le logiciel si la fonctionnalité est mal conçu, qu'elle n'a pas sa place dans le soft ou que les responsables du projet ne sont pas prêts à la maintenir.»

              Tu as résolu toi-même ce problème plus bas: les mainteneurs restent maîtres de leurs projets, si la fonctionnalité ne leut plaît pas personne ne les oblige à l'inclure. Objection rejetée :-)

              «une manne de fric déversée de façon aveugle»

              Boudiou, on parle de micro-crédits. Le jour où le micro-crédit permettra de dégager une manne de fric, je mettrai quinze boutons PayPal! sur ma page Web...
            • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              C'est vrai, MS va payer Linus pour ajouter des failles de sécurité...
              Gros bounties à venir... :)
            • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

              Posté par . Évalué à 3.

              Y en a ici qui voudrait bien que le libre s'allie avec les alter mondialistes ou autres, y'en a qui s'en foutent, y'en a qui veulent pas.

              L'avantage du libre c'est que chacun a sa place puisque tout le monde est ... libre. Si des gens veulent coder ce que d'autres qui payent pour ca leur demande, et bien TADA, c'est l'un des principal argument avancés par pas mal de defenseurs du libre. Si en tant que programmeur tu refuses de faire ca, ce ne pose de probleme a personne, si en tant que mainteneur tu refuse un patch parce qu'il est horriblement mal code, je ne vois pas de probleme, de toute facon le prog etant libre le patcheur peut continuer a bosser de son cote, voir il peut faire un fork en cas de divergence trop importante.

              J'aime la diversite dans les progs, j'aime tout autant la diversite dans les modes de production des softs. La cathedrale, la bazar .. ;) tout ca c'est que du bon tant que les 4 libertes fondamentales sont respectees.
        • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

          Posté par . Évalué à 2.

          par client (qui est en italique, et donc pas le terme le plus approprié), j'entendais l'utilisateur du logiciel, tout en voulant faire une comparaison avec le monde du travail...

          Désolé si cela a brusqué ta sensibilité !
      • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce n'était pas à l'écoute de _l'utilisateur_ dans les fondamentaux du projet GNU ? Ca a encore changé ?

        >8)
    • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

      Posté par . Évalué à 1.

      En fait il y a des chances qu'un sujet de même ordre soit passé en effet.

      En fait ce n'est pas un concept nouveau, et de nombreuses tentatives ont déjà été faites pour mettre en place ce genre de système dans les dernières années.

      Maintenant pas un seul n'a fonctionné.

      M
  • # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Quand vous mettrez de l'argent dans le 'pool' en anglais, ça va dans ... la piscine en fraçais. lol

    Bon, pour le moment c'est assez orienté Palm et BeOS, mais j'espère qu'à l'avenir, nous aurons droit à une plus grande diversité.
    On pourrais même avoir des projets plus gros.

    Haaa, si j'étais riche ....
  • # capitalisme vs démocratie

    Posté par . Évalué à 0.

    Le problème, c'est que seule les personnes solvables, riches, pourront demander une fonctionnalité.

    Aujourd'hui, n'importe qui peut le faire, si la fonctionnalité est une bonne idée, quelqu'un l'implémente.

    Avec les bounty, logiquement, seules les fonctionnalités rétribuées par une forte récompense seront implémentée.

    Il suffit de promettre $ 20'000.- pour une annerie et elle sera implémentée. Dans un tel système, une idée géniale ne sera pas implémentée si elle n'est pas "valorisée" par un prix.

    Il faudrait un site où chacun pourrait déposer ses idées pour de nouvelles fonctions et où chacun pourrait voter pour une fonction. Les fonction plébiscitées seraient implémentées en premier.

    Le système des bounty est capitaliste, l'autre système est démocratique.

    Qu'est-il mieux créer une fonctionnalité demandée par un seul milliardaire ou créer une fonctionnalité sollicitée par des millions de personnes ?
    • [^] # Re: capitalisme vs démocratie

      Posté par . Évalué à 2.

      Les deux systèmes ne semblent pas exclusifs, on peut très bien avoir des primes pour certaines fonctionnalités, et d'autres implémentée au volontariat, simplement parce que ce sont de bonnes idées.

      De plus, il n'y a pas besoin d'être riche pour proposer une prime: tu peux très bien proposer 10 ou 20 € (somme très raisonnable), et si ton idée plait, d'autres pourront ajouter de l'argent.

      Moi j'aime bien l'idée, mais bon il faut voir si un jour ça prendra.
      • [^] # Une personne une voix

        Posté par . Évalué à -4.

        L'idéal démocratique.

        Un habitant du Mali sera excu de ce système, alors qu'il ne le serait pas dans un système démocratique.

        L'idée d'un site où l'on peut proposer des fonctionnalité est très bonne, l'idée de récompense financière l'est beaucoup moins.
        • [^] # Re: Une personne une voix

          Posté par . Évalué à 1.

          Les deux systèmes ne semblent pas exclusifs, on peut très bien avoir des primes pour certaines fonctionnalités, et d'autres implémentée au volontariat, simplement parce que ce sont de bonnes idées.

          (J'ai comme l'impression de me copier-coller)

          Je suppose que dans un système démocratique, un habitant du Mali ne pouvant pas engager un développeur pour coder une application, les entreprises ne devraient pas engager des développeurs ?

          Depuis le début, le libre existe avec en (grande) partie du volontariat, et en partie du travail rémunéré par des entreprises. Je ne vois pas d'inconvénient à transformer le travail rémunéré par des entreprises en micro-paiements. Je ne vois pas non plus où quelqu'un a suggéré que ça devrait être l'unique mode de fonctionnement du libre. Pourquoi le bénévolat disparaîtrait-il soudainement ?

          De plus, on peut supposer qu'un développeur bénévole (qui seul trouve grace à tes yeux ;-) a également besoin de manger. S'il ne fait pas du libre sur ses heures rémunérées, c'est autant d'heures perdues pour la "communauté". En lui offrant un moyen d'être rémunéré pour certaines de ses lignes de codes, on ne lui ôte pas la possibilité de coder bénévolement sur son temps libre.

          Enfin, si tu penses que le micro-crédit aura un succès tel qu'il remplacera les développements bénévoles, je crois que tu te trompes ;-) Jusqu'à maintenant le succès du micro-crédit est très limité, pour ne pas dire nul.
          • [^] # Re: Une personne une voix

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pas mal, l'exemple du Mali : Je reviens de Côte d'Ivoire où le salaire minimum est de l'ordre de 100 € par mois. Il y a des gens très compétents en Afrique pour qui seront peut être très intéressés par une prime modeste.
            On pourrait me rétorquer que c'est du travail sous payé. Mais que vaut-il mieux quand on ne dispose que de 200 € et que le coût en Europe représenterait 10 fois plus : ne rien faire ou en faire profiter tout le monde, c'est à dire un développeur qui en a besoin (un étudiant ?) et le monde entier ? Pour moi, la réponse est évidente.
    • [^] # Re: capitalisme vs démocratie

      Posté par . Évalué à 2.

      Le système des bounty est capitaliste, l'autre système est démocratique.

      Les deux systèmes sont inadaptés. Personne ne peut imposer aux mainteneurs d'un projet des fonctionnalités dont ils ne veulent pas. Le Libre est basé en majorité sur la méritocratie et le bénévolat. Donc vous pouvez faire tous les votes que vous voulez, proposer des récompenses astronomiques, les mainteneurs restent les seuls maîtres à bord et s'ils ne veulent pas de vos fonctionnalités ils n'en veulent pas.
      • [^] # Re: capitalisme vs démocratie

        Posté par . Évalué à 2.

        oui bien sur: mais le projet peut alors etre forké! (cf. XFree)
      • [^] # Re: capitalisme vs démocratie

        Posté par . Évalué à 2.

        «les mainteneurs restent les seuls maîtres à bord et s'ils ne veulent pas de vos fonctionnalités ils n'en veulent pas. »

        Ce qui est une bonne chose, dans la mesure où cela évite qu'à grands coups de $$$ on puisse influencer la direction prise par un logiciel. Mais ce n'est une bonne chose que parce que le libre laisse la possibilité de faire un fork aux gens qui veulent payer pour une fonctionnalité. De cette manière, chacun a ce qu'il veut.
    • [^] # Re: capitalisme vs démocratie

      Posté par . Évalué à 0.

      Bien sur que si.
      Propose ton idée géniale et 2$.
      Elle sera mise en avant sur le site. Et les autres visiteurs, fortunés ou non, mettrons aussi un peu ou beaucoup de leur poche pour qu'il se concrétise...

      C'est comme cela que je l'imagine.
    • [^] # Re: capitalisme vs démocratie

      Posté par . Évalué à 1.

      rhooooooooo chouette, de l'anticapitalisme basique.

      si une fonctionnalités est réclamée par la majorité, il n'y aucune raison de payer pour elle vu qu'un développeur ou mainteneur sérieux risque fort d'avoir fait son travail et de l'avoir implémenté (à moins d'être D. J. Bernstein, ce qui est une autre histoire). D'ailleurs les systèmes de bug tracking tendent à être utilisé comme wishlist par les utilisateurs de plus en plus.

      Maintenant si j'ai absolument besoin d'une fonctionnalité mais que mon domaine est une niche ? Si en plus, je veux pouvoir utiliser un logiciel libre, mais que le support n'est pas assuré ? Si je ne sais pas coder et souhaite confier le travail à un développeur qui fait progresser le libre ? Dans ce cas une bounty est le meilleur moyen d'avoir un travail fait et de supporter un projet par la même occasion.

      En effet, et on le remarque souvent avec Linux, s'il n'existe pas d'intérêt parmis les hackers pour implémenter telle ou telle chose, alors on se retrouve complétement paralysé.

      Par ailleurs, on peut penser que ce sont les développeurs officiels ou assimilés qui sont les mieux placés pour accomplir un bounty en un minimum de temps, et donc que l'argent recueilli permettra de passer plus de temps, et d'accorder plus de ressources, au développement mainstream.

      Bref, qu'est ce qui est mieux ? Les deux. Si l'intérêt existe ou s'il y a une pression de la part de la base d'utilisateurs et que le mainteneur n'est pas un imbécile, alors la fonctionnalité existe ou existera sous peu. Mais, si elle n'existe pas et qu'elle ne suscite pas l'intérêt d'une majorité suffisante pour attirer l'attention, alors un bounty lui donne cet intérêt. C'est le même principe que d'avoir accordé la propriété privée et sa garantie au peuple pour l'inciter à défendre ses droits, bref l'intérêt personnel n'a en aucun cas attendu le capitalisme pour se manifester et n'est pas non plus une oeuvre diabolique. On voit aussi que le capitalisme n'est un antagonisme évident et définitif de la démocratie (ni même de la liberté).

      Maintenant ta proposition, on peut surtout voir ça comme la différence entre une démagogie censitaire et une universelle... M'enfin, c'est à peu près aussi ridicule que d'accorder des valeurs morales et des intérêts qui leurs sont propres à des principes et des concepts.

      bref, mes 2 cents issus d'une monnaie capitaliste et antidémocrate.
  • # Google answers : un autre système de récompenses

    Posté par . Évalué à 7.

    Ce système me fait penser au système des Google Answers :
    http://answers.google.com/answers/(...)
    Ça n'as rien a voir avec les logiciels libres, mais comme quoi, le système est viable dans la mesure où tout le monde peut lire les réponses aux questions posées. Le fait qu'il y ait une prime au bout fait que les réponses seront de très bonnes qualités.
    Pour les questions très 'basiques', un début de guide est même parfois donné sans demande de la prime. Plus les primes sont hautes (200$ max) plus les réponses sont élaborées, je vous laisse lire la FAQ pour les détails:
    http://answers.google.com/answers/faq.html(...)
  • # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

    Posté par . Évalué à 3.

    je pense que c'est une trés bonne idée! moi qui suis un fervant défenseur du libre mais piétre codeur ,je me dis que je serais ravis de debourser quelques euros et pkoi pas se cotiser avec d'autres personnes pour une fonctionnalité ou un soft que nous souhaiterions.Biensur si la somme reviens au(x) developpeur(s) le code source lui serait libre ! que des bonnes choses en sommes !
  • # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Attention, je débarque de la lune.

    Avec ce système, ne risque-t-on pas de retomber dans les problèmes de propriété intellectuelle que le libre cherche justement à éviter ?

    Pour pouvoir prétendre à sa récompense, le développeur innovant devra protéger son travail non ?
    • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

      Posté par . Évalué à 1.

      Les travail d'un développeur est toujours protégé par le copyright, qu'il soit sous GPL ou non. Il existe des cas où les développeurs donnent leur travail (à la FSF par exemple) mais c'est relativement rare, et pas nécessaire.

      Pour pouvoir prétendre à sa récompense, le développeur devra juste prouver que c'est lui qui a fait le code.
      • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        > Les travail d'un développeur est toujours protégé par le copyright, qu'il soit sous GPL ou non.

        Il existe aussi des logiciels sans copyright, mais peu importe, ce n'est pas mon propos ici.

        > Pour pouvoir prétendre à sa récompense, le développeur devra juste prouver que c'est lui qui a fait le code.

        Voila, c'est sur ce genre de problème que je voulais évoquer. "juste prouver que c'est lui qui a fait le code", ça se passe comment dans les faits ?
        • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

          Posté par . Évalué à 1.

          «Il existe aussi des logiciels sans copyright»

          Ça c'est le domaine public, mais je ne suis même pas sûr qu'en France on puisse réellement renoncer à ce dont on est l'auteur... enfin bon comme tu dis, c'est hors-sujet.

          «"juste prouver que c'est lui qui a fait le code", ça se passe comment dans les faits ?»

          Étant donné que le code qu'on écrit est protégé par droit d'auteur, on suppose que l'on peut retrouver l'auteur, même dans les cas où il n'est pas rémunéré. Quand on ajoute juste quelques lignes de code, en pratique, il est probablement impossible de savoir qui a fait quoi à moins que le projet soit géré très strictement.

          Quand il s'agit de l'implémentation d'une fonctionnalité, c'est plus que quelques lignes. On peut au moins retrouver les messages de l'auteur sur les mailing-lists, les traces des commits sur les CVS, et autres. Pour usurper l'identité d'un auteur, il faudrait que celui-ci ait bossé tout seul dans son coin (ie. que personne ne puisse certifier qu'il est l'auteur), et qu'on lui ait piqué son code avant qu'il le rende public. Certes, ça peut arriver, mais ça n'a rien de spécifique avec le cas des bounties, ça peut arriver dans le modèle proprio aussi.

          Le problème le plus gênant que je puisse imaginer, c'est un projet géré sans CVS, ou avec des admins fourbes. Dans ce cas, l'auteur devra prendre quelques précautions, comme les auteurs de livres actuellement: enveloppe Soleau[1] déposée à l'INPI par exemple.

          [1]: http://www.inpi.fr/front/show_rub.php?rub_id=133(...)
  • # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    "Je pense avoir une solution. Vous me connaissez déjà pour la qualité de mon travail et de mes solutions précédentes. Seulement ici, j'ai vraiment besoin d'argent alors en créant ce challenge, j'espère atteindre disons... 50 000 € Oui, j'imagine alors que j'aurais la force nécessaire pour vous faire par de mes derniers travaux :))) J'attends..."

    hum... que devons-nous penser de cela ?
    • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Que si c'est vraiment absolument révolutionnaire, et bien on trouvera bien 50.000 dollars ( 5000 personnes donnant 10 dollars ?)

      Que si c'est pas tellement révolutionnaire ou pas si difficile, on laissera tomber ou bien que quelqu'un d'autre le codera.

      De toute façon, personne ne voudrait payer car personne n'a pu tester la fonctionnalité.

      N'oublie pas que les bounties sont plutot : "J'offre autant pour une fonctionnalité." Et le développeur répond "Et que de cette manière ça te convient ?" et là, le premier répond "Oui, voilà ta récompense!" (voir la FAQ de sourcesupport )

      Maintenant, le "J'ai fait telle fonctionnalité et j'exige autant pour la rendre publique" c'est un peu n'importe quoi si on ne peut pas essayer le code. Et si on peut l'essayer, ben n'oublions pas que personne n'a offert de bounty pour donc personne ne vas payer.

      Une possibilité, un peu tordue, serait qu'un développeur ayant développé une fonctionnalité, ouvre un bounty pour cette fonctionnalité et pousse d'autres personnes à se joindre au bounty afin d'empocher tout en sortant sa fonctionnalité.

      C'est un peu tordu mais ça reste fair-play, je n'y vois aucune objection...
      • [^] # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui, je suis d'accord avec toi.

        En fait, je suis près de penser que le simple fait qu'il s'agisse de logiciels libres est une "garantie suffisante". J'ai donc assez confience.

        Le coup un peu tordu, bon... Ca arrivera peut-être mais finalement pas vraiment "domageable pour la communauté". C'est un scénariot que je m'attend devoir commenter et je voulais avoir "de l'aide" pour ça... Merci donc.
  • # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Dans le même genre, il y a SourceExperts
    http://www.opensourcexperts.com(...)
    Il recense également les taches désirés par certains, prêts à financer le développement. Les companies peuvent y trouvés les développements recherchées et se faire payer par VAD. Pour les particuliers développeurs open-source, le paiement peut etre fait via Paypal.
    Beaucoup voit la un bon moyen d'offrir une carotte à la communauté qui ne la refusera pas pour favoriser l'utilisation d'une personne particulière. Mais cela peut très bien également fonctionner dans l'autre sens. Ainsi je suis personnelement prèt à payer une fonctionnalité (http://sourceforge.net/tracker/?func=detail&aid=778432&grou(...))
    pour un des mes projets GPL (AWStats), non pas pour mon usage perso, mais juste pour pouvoir la mettre dans le domaine publique . Autrement dit, j'offre la carotte à une personne en particulier pour favoriser l'utilisation d'un logiciel par la communauté.
    Certains projets sont en effet suffisemment important pour avoir un petit soutien financier par des dons (c'est la cas d'AWStats) et c'est donc pour moi un bon moyen de "redistribuer" ces contributions à tous ceux qui m'aident dans le développement et de trouver d'autres développeurs pour faire ce que je ne peux pas faire (par manque de temps ou de connaissance). J'espère donc que les sites "vitrines" de linux (linuxfr, etc...) sauront créer une rubrique pour mettre en avant ces initiatives qui, pour moi, profitent à tous.

    Responsable Agence Bordeaux de la société Open Source TecLib (http://www.teclib.com)

  • # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

    Posté par . Évalué à 1.

    D'abord je tiens à dire qu'à brule pourpoint je trouve ce genre d'initiative interressante, assez compatible avec l'idée que je me fait du libre (meme si pour moi libre implique diffusion gratuite, cf plus haut, mais là il n'est pas question de diffusion mais de financement du dev), mais vaguement dangereuse, pour les raisons suivantes :

    1/ Ce sont essentielement les entreprises qui peuvent faire tourner ce genre d'initiatives, donc ce sont les features les plus voulues par les entreprises qui seront les mieux dotés. L'utilisateur lambda, à la longue, ne comptera plus que s'il se fait "représenter" par une boite ou une association add hoc (comme il a été répété, des utilisateurs lambda peuvent se regrouper, etc, etc... Mais ca suppose une organisation qui, pour les boites, préexiste).

    2/ On a beau dire, entre une connerie spécifique qui n'interresse qu'une boite capable de claquer $10000 et une fonctionnalité interressante pour le plus grand nombre, bin... on a beau dire, le coeur chavire :-) A terme, il n'est donc pas garanti que le système de bounty accélère vraiment le dev.

    3/ Les codeurs seront tentés de travailler seuls, de n'accepter l'aide de personne. Exit la coopération, car accepter les contributions extérieures, c'est poser la question du partage de la prime. Le developement risque donc de devenir discret et individualiste.

    4/ Lorsque l'implémentation sera réalisé, la tentation sera grande d'attendre que les enchères montent un peu avant de releaser... :-)

    Voilà pourquoi à tout prendre, je pense que ce n'est pas ce système qui va résoudre la quadrature du cercle du financement du logiciel libre(-ment diffusable, et donc gratuit (bis repetita placent)). Mais ce n'est pas non plus la centralisation/redistribution des dons par une association genre FSF (trop complexe à mettre en place). En fait, le mieux que j'ai trouvé pour l'instant, de mon point de vue, c'est que chaque developpeur ouvre un compte genre paypal et offre par exemple aux visiteurs de son site de lui faire un petit versement en récompense de son travail passé. C'est ce qui me semble le plus juste, le plus dénué de mercantilisme, même si ca à l'inconvénient de compter sur la générosité des utilisateurs...

    D'ailleurs, tout ceci appelle un site portail :
    - qui référence tous les bounties existant projets par projets
    - qui référence les noms/comptes paypall des contributeurs des projets
    - qui référence aussi les boites qui vivent sur/avec le logiciel libre, et qui rend public les dons qu'elles font annuelement à la FSF ou aux auteurs (en % des bénéfices par exemple)

    Pour cette dernière idée, on pourrait commencer par faire le tour des SSLL francaises... Les appeler toutes, pretexter une étude sociologique d'un observatoire bidon pour leur demander ces chiffres, et tout publier... Je prévois que le résultat serait assez révélateur de la contribution des boites aux logiciels libres... Mais peut etre que suite à cette publicité, cela s'améliorerait les années suivantes ?
  • # Bounty = Brevet logiciel

    Posté par . Évalué à 0.

    Les bouties poussent les LL dans la direction des brevets.

    Cela va freiner la diffusion des idées et des hacks au détriment de la collaboration. Au lieu de s'entraider, les développeurs auront intérêt à travailler dans leur coin pour décrocher le bounty.

    De plus, comment rémunérer de manière juste les développeurs ayant participé au projet ? Un programmeur tirent ses idées d'autres programmeurs. Ces derniers seront-ils rémunérés ?

    Les auteurs des librairies utilisées seront-ils payés ? Dans le cas d'un fonctionnalité Mozilla, les développeurs et les gestionnaires du projet Mozilla seront-ils rémunérés ?

    Question de priorité. Si quelqu'un publie une fonctionnalité dans un superbe "style", mais 3 jours après qu'un autre personne ait remporté le bounty avec un style médiocre, recevra-t-il quelque chose ?


    etc...
    • [^] # Re: Bounty = Brevet logiciel

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Et c'est quoi le rapport avec les brevets logiciels ?
      • [^] # Re: Bounty = Brevet logiciel

        Posté par . Évalué à 0.

        1) absence de collaboration

        2) secret

        3) rétribution individuelle au détriment du travail collectif
        • [^] # Re: Bounty = Brevet logiciel

          Posté par . Évalué à 1.

          4) problème d'antériorité
        • [^] # Re: Bounty = Brevet logiciel

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          > 1) absence de collaboration

          Tu prends un bugzilla quelconque, tu fais une recherche sur les bugs ouverts et non corrigés par exemple. En cherchant un peu plus, tu trouvera beaucoup de bugs ouverts depuis plus d'un an. (Tiens, par exemple, le séparateur décimal dans OOo : http://www.openoffice.org/issues/show_bug.cgi?id=1820(...) qui emmerde tous les possesseurs de claviers azerty, ouvert depuis 2 ans.).

          Là, tu imagines qu'il y a 50 ou 100 EUR à gagner pour quiconque corrige un bug.

          Tu te rends compte que ça peut vite devenir une activité à part entière de contribuer dans ces conditions.

          Maintenant, tu imagines le nombre de nouveaux contributeurs attirés par cette possitiblité de tirer un bénéfice de leur travail.

          Et tu vois ou l'abscence de collaboration ???

          > 2) secret

          Ce point prouve que tu n'as pas compris ce que c'était qu'un brevet : Justement, quand tu brevète quelque chose, tu publie ton invention, et tu empêche les autres, légalement, de faire la même chose.

          C'est bien pour ça que certains procédés ne sont justement pas brevetés pour pouvoir garder le secret.

          > 3) rétribution individuelle au détriment du travail collectif

          C'est vrai, c'est scandaleux tous ces gens qui veulent être payés pour leur travail.
          • [^] # Re: Bounty = Brevet logiciel

            Posté par . Évalué à 1.

            OK que ca n'a rien à voir avec les brevets, mais je trouve que tu ne prete pas assez attention aux idées de l'OP.

            > Là, tu imagines qu'il y a 50 ou 100 EUR à gagner pour quiconque corrige un bug.

            Justement, le principe du bounty ce n'est pas ca. Ca, se serait financer le développement global d'une application donnée en se basant sur les bugs répertoriés par les utilisateurs (et éventuelement la wishlist publique).

            Or le principe du bounty, c'est de payer pour une feature précise, décidée par le "donneur d'ordre".

            C'est bien différent.

            > C'est vrai, c'est scandaleux tous ces gens qui veulent être payés pour leur travail.

            C'est un peu facile de faire croire qu'on n'a pas compris la question d'origine, qui était pourtant très claire. Le monsieur demandait si c'était bien juste de ne payer que les individus qui décrochent la queue du mickey, pardon, le bounty, alors que la question qui se pose aux logiciels libre c'est la question du financement global.

            Une fois de plus, notre pénible société à bien du mal à tourner les questions sur le collectif sans retomber toujours sur une solution individuelle...
            • [^] # Re: Bounty = Brevet logiciel

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > Justement, le principe du bounty ce n'est pas ca. Ca, se serait financer le
              > développement global d'une application donnée en se basant sur les bugs
              > répertoriés par les utilisateurs

              http://www.markshuttleworth.com/bounty.html(...)

              Le monsieur propose entre autre un bounty pour "Bugzilla Bug #181866."

              Pour donner un exemple précis.

              Sinon, si je me ballade sur le bugzilla d'un logiciel, je vois des bugs à corriger et des fonctionalités demandées par les utilisateurs. Sur http://sourcesupport.org/,(...) je vois la même chose avec un prix en face.

              Tiens, d'ailleurs,

              http://sourcesupport.org/?project=43(...)

              Je lis "Must mark bug 16409 as FIXED to count as a solution.".

              Donc, si tu vois une différence autre que le prix entre un bugzilla et une liste de bounties, je suis prenneur.


              > la question qui se pose aux logiciels libre c'est la question du financement global.

              je veux bien, mais le financement global, au final, il sert à payer des gens. Je ne vois pas trop la différence avec le financement individuel.
            • [^] # Re: Bounty = Brevet logiciel

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est sûr que ça serait 'achement bien de pouvoir rémunérer uniformément chaque personne en fonction de sa participation à un logiciel que l'on apprécie, moi je suis pour, mais c'est irréalisable.

              Le bounty, je ne le vois pas comme le fait de favoriser un développeur par rapport aux autres, mais plutôt comme le fait d'employer quelqu'un pour faire quelque chose que l'on a pas les moyens de faire soi-même. Depuis que je connais le logiciel libre, c'est l'argument que j'oppose à ceux qui me disent: "mais ça ne sert à rien d'avoir les sources, je ne sais pas programmer". "Mais tu peux engager quelqu'un pour le faire".
  • # Micro$oft

    Posté par . Évalué à -1.

    Imaginons que Microsoft propose $ 10 millions pour une fonctionnalité qui va à l'encontre des intérêts de la communauté des LL.

    Quel programmeur résistera à l'appât du gain ?

    Les bounties lancent une course où l'utilisateur lambda sera toujours perdant face aux multinationales.

    Il faut trouver des récompenses qui ne désavantagent pas les utilisateurs lambdas face aux multinationales.
    • [^] # Re: Micro$oft

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      > Imaginons que Microsoft propose $ 10 millions pour une fonctionnalité qui va
      > à l'encontre des intérêts de la communauté des LL.

      Comme ?

      > Quel programmeur résistera à l'appât du gain ?

      Très peu. Ils se précipiteront pour implémenter ladite fonctionalité. Dans le pire cas pour eux, ils auront bien perdu leur temps, puisque le "bounty" avait comme condition que la modif soit intégré au CVS du logiciel concerné, et que les développeurs du logiciel auront refusé la fonctionalité.

      Dans le meilleur cas pour eux, ils empochent les 10 000 et le bout de code développé moisira dans un coin puisque totalement inutile.

      > Les bounties lancent une course où l'utilisateur lambda sera toujours perdant
      > face aux multinationales.

      Tiens, oui, quelle révolution ! Ce qui m'étonne d'ailleurs, c'est que MS n'ai pas pensé plus tot à utiliser la ruse de sioux que tu cite plus haut. Ce n'est pas une news sur linuxfr ni un nouveau site consacré à la chose qui changent la donne. Il était déjà possible d'offrire une récompense bien avant.

      Tu veux un scoop : Il y a déjà des tas d'entreprises qui vivent comme ça. On leur demande quelque chose, si elle le font, on les paye. Ca s'appelle des sociétés de services. En informatique, il y a un terme spécifique : une SSII. Tu n'en as jamais entendu parler ???

      > Il faut trouver des récompenses qui ne désavantagent pas les utilisateurs
      > lambdas face aux multinationales.

      Système actuel : les SSII. Un contrat de 3 mois pour un développeur doit couter dans les 10 000 EUR, voire bien plus. Qui peut se le payer ?

      Système proposé : Des utilisateurs proposent des petites récompenses. Si il y en a beaucoup, ça commence à faire une somme. Qui peut se le payer ?

      Question de conclusion : Quel système est favorable aux multinationales ? Quel système autorise les utilisateurs lambda à participer ?
    • [^] # Re: Micro$oft

      Posté par . Évalué à 5.

      Y'a pas de problème. MS demande cette fonctionnalité, elle est développée... mais qui dit qu'elle va être intégrée au logiciel ?
      Et quand bien même c'est intégré au logiciel, qui empêche d'enlever la fonctionnalité ?
      Et si le(s) développeur(s) ne veu(len)t pas enlever la fonctionnalité, qui empêche un autre développeur de faire un fork ?
    • [^] # Re: Micro$oft

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Concernant les groupes, sociétés et autres "multinationales", le bounties ne change pas grand chose...

      Par exemple, ne penses-tu pas que Microsoft paye déjà de tas de développeurs pour travailler sur des projets qui vont à l'encontre des intérêts de la communauté ? :)

      Ha, oui... tu penses peut-être que grace aux bounties, ils vont pouvoir venir corrompre les projets logiciels libres ? Et sans les bounties, ne peuvent-ils pas le faire ?

      Tu penses peut-être que grace aux bounties, ils vont pouvoir atteindre des développeurs qu'ils ne pourraient atteindre sans les bounties ? :)

      Moi j'ai l'impression que les bounties, offrent enfin l'opportunité d'un nouvel "équilibre" justement... : Pour les sociétés privées, ça n'apporte pas grand chose, mais pour les particuliers, cela permet de se rassembler autour d'un "projet" et d'y apporter des ressources financières. Et cela, sans devoir créer une asbl et aussi, de part le monde... "Le pouvoir au peuple", n'est-ce pas cela ?

      Pour moi aussi, ce n'est qu'un début..., ce n'est qu'une piste...
  • # Contribution individuelle

    Posté par . Évalué à 0.

    Concernant la rétribution individuelle.

    Elle est fondamentalement injuste puiqu'elle ne tient pas compte des apport transversaux.
    Ne serait-il pas possible d'envisager de reverser l'argent non pas à un individu, mais à une association d'individus ? (Fondation Mozilla, consortium OOo, un groupement qui promeeut les LL).

    D'autre part, elle ne rétribue que les programmeurs, pourtant les LL doivent beaucoup à des initiatives de non-programmeurs, par exemple les traductions et beaucoup de promotion. Prenons un enseignant dont l'engagement aboutit à l'utilisation des LL dans l'éducation. Comment devra-t-on le rétribuer ? Sans avoir développé, il aura fait beaucoup pour les LL, il aura peut-être même créer indirectement des postes de travail permettant de payer un programmeur, mais il ne recevra rien...

    Il me semble que les LL sont basés sur la mutualisation: je contribue 0.01% et je reçois 100%.
    • [^] # Re: Contribution individuelle

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu tiens tant que ça à avoir le dernier mot ?
    • [^] # Re: Contribution individuelle

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il y'a certains des bounties gnome qui concernent la documentation. Tu peux aussi en créer qui concernent la traduction.

      (de mémoire il y'a un bounty pour écrire un manuel complet de migration de MS Outlook vers Ximian Evolution )


      D'autres part, ce n'est pas injuste du tout. Sans bounties, personne ne reçoit d'argent. (surtout pas le professeur qui contribue au libre).

      Avec les bounties, certains programmeurs/contributeurs/traducteurs reçoivent un peu d'argent pour des taches ingrates.

      Mais personne n'est lésé ! Ton professeur n'est pas injustement puni comme tu voudrais le faire croire ! Pour lui, rien ne change si ce n'est que certains des bugs sont plus vite fixés.
  • # Re: Vous rêvez d'une fonctionnalité ? Créez votre propre récompense !

    Posté par . Évalué à 1.

    L'idée d'offrir des cadeaux" en recompense d'une fonctionnalité est bonne, mais je pense que le cadeaux en question ne doit pas etre de trop de trop grande valeur.
    En effet, si leur valeurs atteint certaines proportions, ne penssez-vous pas qu'il puisse y avoir des jalousies ?
    Oui, je sais, on est dans le libre, mais personne n'est parfait.
    D'un coté, il y la saine emulation, et de l'autre, la jalousie malsaine...
    N'est 'il pas possible que des personne en charge de valider le code puissent manquer d'impartialité parce que elle meme voudraient valider leur bout de code pour toucher le pactol ??
    Je ne suis peut etre pas tres clair, mais est ce vraiment irrel ?
    En gros, est ce que les personne qui valident peuvent gagner les "bounties" ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.