La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Faut il rebooter quand le clavier se blo

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    tout est dans le
  • # minilien

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    les miniliens, c'est le mal (ça nous empêche de savoir si on ne va pas atterir sur goatse.cx et ça a une durée de vie limitée)
  • # Et sur une Mandriva...

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    [x] Courir chercher le CD d'install. Nan parce qu'upgrader une 10.1 en 2006.0 avec urpmi --auto-select, c'était pas une bonne idée. Du tout.
    [x] Reboire. Juste après.
    • [^] # Re: Et sur une Mandriva...

      Posté par . Évalué à  1 .

      Ah? Je l'ai fait il y a quelques mois pourtant, et ça s'était plutôt bien passé.
      Enfin comme une mise à jour de Mandriva quoi...
      C'est dans la 10.1 que le rpm de la glibc prétendait apporter une version supérieure à la réelle ?
      • [^] # Re: Et sur une Mandriva...

        Posté par . Évalué à  1 .

        Moi aussi mes 2 upgrades se sont bien passées... par contre mes 10.1 étaient tenues à jour, c'était peut-être cela ton problème.
  • # Trivial

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Après avoir désinstallé la libc, c'est comme après avoir désinstallé le noyau: il faut rebooter pour en profiter pleinement.

    Mathias
    PS: les puristes preferreront encore détruire tout ses backups, casser les CD d'instal et désinstaller bash en supprimant la libc, histoire de vraiment en profiter a fond. Evidement, le faire la veille de rendre un rapport est encore un cran au dessus...
    • [^] # Re: Trivial

      Posté par . Évalué à  1 .

      à cause de init qui en dépend et qu'elle reste donc chargée en ram, j'ai bon ? :)
      • [^] # Re: Trivial

        Posté par . Évalué à  0 .

        Sauf si init est un binaire statique, auquel cas la désinstallation est sans danger pour la santé.
      • [^] # Re: Trivial

        Posté par . Évalué à  1 .

        tu peux demander à init de se ré-exécuter ("init u" si je me souviens bien) ce qui évite d'ailleurs d'avoir des problèmes lors du redémarrage....

        enfin c'était comme ça quand j'installais glibc à la main à l'époque, pas besoin de redémarrage en tout cas.

        Je pense que les scripts de postinstall des distribs utilisent cette commande.
    • [^] # Re: Trivial

      Posté par . Évalué à  1 .

      Expérience vécue ? :o)
      • [^] # Re: Trivial

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Non, mon experience vécue, c'est plutot le style:

        Je crée une arborescence parallele (je crée un usr, etc, ... dans /tmp). Je fait des manips desus, tout va bien, puis au bout d'un moment, mon arborescence parallele est completement cassée => je veux la supprimer.... => Et la, pas de chance, je suis en root et sans doute une question d'habitude, au lieux de taper "rm -Rf ./", je tape "rm -Rf /"...

        Et c'est la que l'on se dit que la suppression de fichiers est super optimisée sous Linux! Le temps de me dire que quelque chose ne va pas, taper CTL+C, et je constate les dégats:
        "ls /" me donne "command not found", ce qui n'est pas hyper rassurant. Idem pour a peu pres tout les utilitaires... Je ne peux meme pas dire quelle etait l'ampleur des dégats, je n'ais meme pas pu parcourir le disque...

        Bilan: en une fraction de seconde mon Linux est totalement détruit, ma partition de Windows que je conservais à l'époque n'est plus qu'un bel espace vide et évidement j'ai besoin de mon ordinateur en état de marche très rapidement!

        </ma vie>
        Mathias
        PS: a titre d'excuses, c'était il y a longtemps, lors de mes débuts sous Linux
        PPS: par contre, les manips du style supprimer un executable critique en cours de fonctionnement pour le remplacer par une autre version pour le prochain reboot, ça je continue gaillardement à pratiquer... Question frissons, c'est mieux que le saut à l'élastique! Il me semble l'avoir meme fait sur le noyau car je n'avais pas assez de place dans /boot pour mon noyau en cours et le nouveau noyau que je voulais mettre.
        • [^] # Re: Trivial

          Posté par . Évalué à  3 .

          «les manips du style supprimer un executable critique en cours de fonctionnement ... Il me semble l'avoir meme fait sur le noyau car je n'avais pas assez de place dans /boot»

          Sauf que, sous unix, les fichiers sont des inodes, et que tant que ton inode est ouvert (donc que ton fichier est exécuté), les blocs ne sont pas libérés, et si tu supprime le dernier lien entre temps, ils ne seront libérés que lorsque l'inode sera fermé. Donc rien de gaillard, c'est fait pour que ca fonctionne.

          Pour le noyau, si un jour il doit se relire apès le chargement de l'image au boot, je m'inquièterais : pour un bon vieux monolithique comme linux ca ferait désordre.

          Par contre, un truc qui a l'air anodin comme le déchargement de module et rechargement d'une autre version , sans reboot, techniquement c'est beaucoup plus gaillard :)

          Perso, le truc le plus téméraire que j'ai jamais fait, c'est :

          ssh machine1
          sreen
          cat /dev/hda | ssh machine2 "cat > /dev/hda"
          ^A d
          ^D

          (je vous rassure le système de machine2 n'est pas sur hda)

          <le temps passe>

          ssh machine2
          su
          mkdir /mnt/new_root
          mount /dev/hda /mnt/new_root
          mount /dev /mnt/new_root/dev -o bind
          mount /proc /mnt/new_root/proc -o bind
          mount /tmp /mnt/new_root/tmp -o bind
          mount /sys /mnt/new_root/sys -o bind

          chroot /mnt/new_root

          <... quelques trucs dont je me rapelle plus mais qui justifient les bind de sys et tmp>

          grub-intall /dev/hda
          reboot

          Et la machine n'a pas rébooté (pourtant sur du matos identique)

          Tant pis, fallait juste le tenter :)
          • [^] # Re: Trivial

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Punaise, je croyais que les blagues d'informaticiens étaient une légende. Mais non, elles existent... :-D
          • [^] # Re: Trivial

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Il y a deux bugs dans ton histoire:

            - Il faut attendre que la copie du disque de la machine 1 vers la machine 2 se termine sinon bof

            - Le "mount /dev/hda" est louche. Normalement, tu fais des partitions dans ton disque et tu ne l'utilise pas directement en vrac comme ça.

            Et si tu fais des partitions, ta commande "cat /dev/hda | ssh ..." va changer la liste des partitions. Il n'y a rien de mal à ça mais à aucun moment tu ne dis au système de relire la table des partitions du disque. Du coup, quand tu fais "mount /dev/hdaX /mnt/new_root", tu ne prends pas la nouvelle partition hdaX et ça va faire n'importe quoi.

            Il y a un ioctl pour demander au noyau de relire la table des partitions. C'est quelque chose que fdisk fait automatiquement, dans la mesure du possible.
            • [^] # Re: Trivial

              Posté par . Évalué à  2 .

              «- Il faut attendre que la copie du disque de la machine 1 vers la machine 2 se termine sinon bof»

              il y a une élipse :)
              indice : "<le temps passe>"

              «Le "mount /dev/hda" est louche. Normalement, tu fais des partitions dans ton disque et tu ne l'utilise pas directement en vrac comme ça.»
              Bien vu, je n'y avais pas pensé, mais en y réfléchissant :
              - La nouvelle table de partition était identique a l'ancienne, sur du même matériel.
              - j'ai retenté de tout mettre propre après un re-reboot avec une image réseau, et ca n'a jamais fonctionné.
              - et mount aurait sans doute refusé de me monter quoique ce soit de toute manière.
        • [^] # Re: Trivial

          Posté par . Évalué à  2 .

          >> sans doute une question d'habitude, [...] je tape "rm -Rf /"...

          à oui quand même, sympa comme habitude :-D
          c'est une commande que je n'ai encore jamais tappée
          • [^] # Re: Trivial

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            euh... je sous-entendais que taper "/etc" est plus courant que taper juste "etc" !

            Mathias
          • [^] # Re: Trivial

            Posté par . Évalué à  1 .

            Moi aussi ça m'est déjà arrivé (il y a 4 ans à peu près) :

            en tapant vite, je n'ai pas fait attention, et j'ai dérapé de la touche '*' du pavé numérique vers la touche '/', ce qui a eu pour résultat 'rm -fr /' au lieu de 'rm -fr *'. Mon intention était de supprimer tout le contenu d'un répertoire...

            C'est à ce moment là que j'ai vraiment compris l'importance des sauvegardes...
            • [^] # Re: Trivial

              Posté par . Évalué à  2 .

              Faut utiliser la touche '*' d'à côté de la touche Entrée, c'est plus sûr.
              • [^] # Re: Trivial

                Posté par . Évalué à  1 .

                Oui, c'est pas faux...
                • [^] # Re: Trivial

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  C'est touche que tu comprends pas ?

                  (cf camelote pour ceux qui ne comprennent pas !)
              • [^] # Re: Trivial

                Posté par . Évalué à  1 .

                Comme ça tu derapes sur la grosse touche "entrée" et tu lances le "rm" sans le moindre filtre... ;o)
        • [^] # Re: Trivial

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Ajouter un alias rm='sleep 2 && rm' dans /etc/profile laisse en général le temps de se rendre compte de ce genre d'erreur.
          • [^] # Re: Trivial

            Posté par . Évalué à  1 .

            Encore faut-il être capable de réagir dans les 2 secondes en devant l'urgence !
        • [^] # Re: Trivial

          Posté par . Évalué à  3 .

          Ça me rapelle cette fameuse légende Unix: http://www.justpasha.org/folk/rm.html

          Je suis sûr que ça aurait aussi marché avec vi :)
    • [^] # Re: Trivial

      Posté par . Évalué à  1 .

      c'est tout l'intérêt d'avoir une busybox.static dans un coin, non ? malgré que ce n'est pas ça qui nous permettra de réparer l'erreur -> CD de boot !

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

  • # RTFM !

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    ça sert à quoi que certains se décarcassentà faire des howto ?

    ==> http://www.pafoo.net/uninstallglibc/uninstglibc.html
    • [^] # Re: RTFM !

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      ROTFL !

      J'ai de la peine à me reprendre...
      • [^] # Re: RTFM !

        Posté par . Évalué à  -1 .

        Bah si tu dois désinstaller la glibc c'est rarement pour rigoler hein..

        Ca peut être parce quelque chose ne marche plus : par exemple si tu te compiles une version maison de glibc mais qu'elle provoque des segfaults, il faudra bien remettre l'ancienne version ^^

        Le "ls" qui dit "command not found" au lieu de la liste des fichiers ca donne un petit frisson d'effroi pas la franche gaudriole :)
        Heureusement, rpm -Uvh marchait encore </mavie>
  • # Ne jamais croiser les glibc

    Posté par . Évalué à  1 .

    [X] ... ce serait mal !

    Sinon, je n'ai qu'une seule chose à ajouter : Que celui qui vient de passer dans la première catégorie d'admins UNIX se dénonce ! :-)
  • # Ne riez pas...

    Posté par . Évalué à  2 .

    ...mais c'est le coup que nous a fait l'admin de notre système. C'était il y a quelques années sur des stations IBM, "pour faire de la place"....
    Résultat, le monsieur d'IBM est venu et ça nous a couté la peau des rouleaux.

    Depuis, on a changé d'admin...
  • # [X] Oui

    Posté par . Évalué à  1 .

    Pour vérifier que la recompilation en statique (ou liée à la µclibc, ou à une autre libc) a entièrement réussi. Ben oui, sous Linux, on peut réellement supprimer la libc par défaut, si on veut...

    Un indice : c'est peut-être lié au fait que c'est un système libre.
    • [^] # Re: [X] Oui

      Posté par . Évalué à  3 .

      Et aussi parce que c'est plus rigolo...
  • # grave erreur

    Posté par . Évalué à  -4 .

    Rebooter après voir désinstallé la glibc serait une grave erreur : vous pouvez être sûr de ne pas récupérer le système.
    Mieux vaut réinstaller une nouvelle glibc avant de rebooter quoi que ce soit.
  • # Aider moi

    Posté par . Évalué à  -1 .

    Ou trouver les comandes de LINUX sur le web?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.