La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Vive BioPerl

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai voté "Autre" en l’occurrence je n'utilise presque que BioPerl, mais c'est lier a mon travail donc ce n'est pas vraiment mon préféré juste celui que j'utilise le plus.

  • # Le meilleur module du monde !

    Posté par . Évalué à 3.

  • # Mojolicious

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Mojolicious, c'est juste trop bien ! C'est un framework web créé par le créateur de Catalyst. Simple à utiliser et à prendre en main, il propose un grand nombre de fonctionnalités qui me facilitent grandement le développement d'une appli web.

    It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

  • # Quel est ton légume préféré ? la saucisse ou le riz ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Il y a des millier de modules sur CPAN, quel est l'objet de cette sélection ? elle sort d'ou ? les modules proposé n'ont rien a voir entre eux. il pourrait y avoir un intérêt a demander quel est votre module OO préféré, ou quel module pour un web-framework, cela aurait du sens. mais la ça sent le troll poilu anti-perl.

    je sort avant que ça tourne mal.

    • [^] # Re: Quel est ton légume préféré ? la saucisse ou le riz ?

      Posté par . Évalué à -4.

      TMTC

      La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.

  • # CCoin !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    \_o< CCoin CCoin !

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # C'est pas mort perl?

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Non mais sérieusement, qui utilise encore perl en 2014? ( à part chez les bioinformaticiens, sont bizarres ceux là… ça doit être le seul domaine ou le langage progresse )

    Ce langage n'est plus utile, il n'a pas su évoluer(non, sérieusement, perl6…). Déjà à l'époque, il ne servait que pour de petits scripts qu'on torchait le soir avant de partir en week-end, il suffisait de taper quelques caractères au hasard sur le clavier pour que ça compile et ça permettait rapidement d'écrire un bout de scotch "temporaire" pour fixer la production. Si, si, l'assemblage de bouts de scotch qui empêchait qu'on vire l'admin-dino qui était le seul à comprendre ses scripts('fin, il les réécrivait 3 ou 4 fois complètement mais personne ne voyait la différence)

    La preuve que le langage est mort, le Luxembourg est 1er dans les recherches! Il doit certainement y avoir un fan club sponsorisé par les banques, il est certainement situé à coté du fan club cobol et fortran… : https://www.google.fr/trends/explore#q=perl&cmpt=q

    • [^] # Re: C'est pas mort perl?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Allez, je marche sur le troll (c'est pas bien, je sais, mais c'est demandé si gentiment…).

      Non mais sérieusement, qui utilise encore perl en 2014?

      Par exemple, ceux qui ont besoin d'un langage de script qui gère les chaînes de caractères et les encodages particulièrement bien, et de façon commode. Ou ceux qui aiment que leur langage soit un peu rigoureux et sache ce qu'est une variable locale à un bloc, qu'il prévienne lorsque l'on redéfinit une variable, ou lorsqu'on essaie une comparaison numérique douteuse comme 42 == "ma chaîne". Certains veulent un langage qui permette d'écrire des vraies fonctions anonymes. D'autres aiment pouvoir savoir d'un simple coup d'œil si leur variable est un tableau, un hash, ou un scalaire, ou aiment que 42 == "42" renvoie vrai, etc. Enfin, certains aiment que lorsqu'ils font juste un one-liner pour la ligne de commande, les warnings et limitations qui seraient utiles pour un script ne viennent pas les embêter.

      Il y a aussi tous ceux qui ont découvert un jour le module CPAN de leurs rêves, qui n'existait pas pour d'autres langages et qui leur a fait gagner du temps ; il y a aussi ceux qui aiment la communauté, et son esprit pratique et d'apprentissage par l'exemple avec des cookbook, et qui fait qu'utiliser un module ne demande souvent même pas d'entrer dans le cœur de la doc, les exemples de la synopsis ou du cookbook qui va avec le module étant suffisants pour démarrer. Et puis ceux qui aiment la stabilité de perl, et le fait que des scripts d'il y a plus de quinze ans marchent encore out-of-the-box, ou alors avec de très petites modifications, même s'ils ne se conforment plus au style d'aujourd'hui.

      Il y a aussi tous les utilisateurs indirects de programmes finaux, comme toi probablement.

      Et j'oublie multitude de raisons d'utilisation, comme l'existence des cpantesters.

      Pour la peine, et pour revenir au sujet, un module qui n'est peut-être pas mon "préféré", mais peut-être un de ceux qui m'ont le plus émerveillé : Devel::Nytprof, un profiler pour perl.

      • [^] # Re: C'est pas mort perl?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En quoi Perl gère-t-il les chaînes de caractères et les encodages particulièrement bien ?

        D'autres aiment pouvoir savoir d'un simple coup d'œil si leur variable est un tableau, un hash, ou un scalaire

        Et pourquoi les autres structures classiques n'ont-elles pas un préfixe à elles ?

        • [^] # Re: C'est pas mort perl?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          En quoi Perl gère-t-il les chaînes de caractères et les encodages particulièrement bien ?

          Eh bien, disons que les chaînes de caractères étaient, initialement, une des raisons principales d'être de Perl. Le nombre de fonctions pour manipuler de base de façon pratique des chaînes de caractères, et la quantité de fonctionnalités des regexps perl (qui évolue régulièrement), ne se retrouve pas ailleurs, que je sache. Pour ce qui est de l'encodage, perl se débrouille bien avec l'unicode, qui se marie bien avec les regexps, entre autres. Une des choses qui peut surprendre venant d'autres langages est qu'il n'y ait pas de "unicode par défaut", l'encodage devant être précisé à la main. Mais c'est motivé (j'étais tombé un jour sur cette question sur stackoverflow, et la principale réponse m'avait montré à quel point faire de l'unicode bien est compliqué, alors que je me demandais justement pourquoi ce n'était pas automatique comme dans d'autres langages).

          Et pourquoi les autres structures classiques n'ont-elles pas un préfixe à elles ?

          Parce qu'en Perl il n'y a que ces trois structures de base. Les objets rentrent dans la catégorie "scalaire". Le choix de se limiter à ces trois est peut-être pas idéal d'un point de vue théorique, mais en pratique il se justifie assez vu l'utilisation qui en est faite.

    • [^] # Re: C'est pas mort perl?

      Posté par . Évalué à 3.

      perl6 ca n'est pas une évolution de perl5, c'est un autre language (pour l'instant encore experimental, mais il n'y a pas d'urgence). En ce qui concerne perl5, il continue d'évoluer et fonctionne toujours aussi bien.

    • [^] # Re: C'est pas mort perl?

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 05/11/14 à 17:04.

      Derrière le troll, il y a tout de même une vrai problématique. Aujourd'hui perl n'a pas le vent en poupe et moi qui personnellement aime bien le langage je penne à donner une killer feature ou une killer app qui serait sortie il y a moins de quelques années (les regex, Moose, POE, DBI ou Regexp::Assemble sont excellents mais ne sont plus tout jeunes). Les 2 gros "concurrents" python et ruby ont fait parler d'eux pour l'un pour (entre autre) fabric, glance et django et l'autre pour (entre autre) puppet, rail et capistrano.

      AMHA perl souffre de plusieurs choses :

      • les utilisateurs de perl sont peut être moins versé dans le "hé regardez, j'ai eu une idée et je l'ai codé sur le coin d'une table !"
      • le langage est resté figé un certain temps avant la version 5.10 et semble avoir eu des problèmes depuis (ils ont viré given/when !)
      • même si perl6 n'est pas le même langage les 2 se font de l'ombre l'un l'autre. Le commun des mortels :
        • ne sait pas que c'est un langage différent
        • ne connait pas le status actuel de perl6 (ou en est rakudo ?)

      et perl 5 semble presque être en mode maintenance. Une grosse partie des nouveautés sont des idées de perl6 portées.

      C'est pourtant un sacré langage qui fait pleins de choses très bien. C'est dommage qu'il manque d'une dynamique. Personnellement j'ai découvert le langage à travers les perles de mongueurs dans GLMF et ça donnait envie de voir des choses se faire en quelques dizaines de lignes.

      Sincèrement si vous aimez perl, si vous utilisez perl, n'hésitez pas à partager votre enthousiasme pour ce langage c'est à mon avis la seule chose qui lui manque.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: C'est pas mort perl?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        En même temps, ce n'est pas un langage idéal d'un point de vue marketing. Il n'aura par exemple probablement jamais beaucoup d'avenir dans l'éducation. Ce n'est pas non plus un langage qui "fait sérieux" (il suffit de voir les petites blagues par-ci par-là dans la doc officielle). C'est un langage qui a été pensé pour être pratique et efficace pour le programmeur, pas pour être élégant, et, ça, ce sera toujours une barrière à sa popularité.

        Les 2 gros "concurrents" python et ruby ont fait parler d'eux pour l'un pour (entre autre) fabric, glance et django et l'autre pour (entre autre) puppet, rail et capistrano.

        Ces logiciels datent pas non plus d'hier, et puis côté web, avec mojolicious, dancer, etc. je trouve qu'au contraire perl s'en sort plutôt bien, et qu'il y a de l'activité. Mais reste que la "killer app" de perl, c'est perl lui-même et CPAN, et c'est ce qui fait qu'il est utilisé toujours aujourd'hui, et qu'il continuera à l'être encore longtemps probablement.

        et perl 5 semble presque être en mode maintenance. Une grosse partie des nouveautés sont des idées de perl6 portées.

        C'est assez vrai, mais je ne vois pas trop en quoi c'est un problème, c'est même plutôt une bonne chose. À y regarder de près, perl a beaucoup changé depuis les premières 5.00x jusqu'à la 5.020. Et c'est d'ailleurs une preuve que perl5 n'était pas si mal fait que de voir qu'il a pu évoluer sans pour autant avoir eu de rupture majeure dans le langage. En un certain sens, perl a évité une rupture, vu qu'en pratique perl6 a surtout servi comme source d'inspiration et d'expérimentation, sans vraiment prétendre, je pense, remplacer perl5, et ce n'est peut-être pas plus mal finalement.

        Sincèrement si vous aimez perl, si vous utilisez perl, n'hésitez pas à partager votre enthousiasme pour ce langage c'est à mon avis la seule chose qui lui manque.

        Je suis d'accord, quelque chose qui manque à perl c'est bien le marketing, et faire passer de la tête des gens l'étape "script CGI fait à la va-vite impossible à relire" —étape à laquelle perl a dû sa mauvaise réputation et qui paradoxalement a été le responsable de l'apogée de sa popularité à une époque—, pour qu'ils sachent à quoi ressemble perl aujourd'hui.

        • [^] # Re: C'est pas mort perl?

          Posté par . Évalué à 3.

          Au sujet de mojolicius et dancer, comme PSGI ils sont bien mais ils n'ont rien apportés, il s'agit presque de portage en perl de framework existant (ça n'enlève rien à leur qualité, j'aime beaucoup dancer par exemple).

          Ce n'est pas non plus un langage qui "fait sérieux" (il suffit de voir les petites blagues par-ci par-là dans la doc officielle). C'est un langage qui a été pensé pour être pratique et efficace pour le programmeur, pas pour être élégant, et, ça, ce sera toujours une barrière à sa popularité.

          Je doute que les gars qui ont fait fabric, on quelque chose à faire de tout ça.

          C'est assez vrai, mais je ne vois pas trop en quoi c'est un problème, c'est même plutôt une bonne chose.

          Alors oui ça a de bons cotés, mais évoluer c'est vraiment important. Déjà ça fait de la publicité, mais on ne programme plus aujourd'hui comme on le faisait il y a 10 ans. En plus c'est pas comme si perl était dénué de défauts (comme tout langage).

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: C'est pas mort perl?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            En plus c'est pas comme si perl était dénué de défauts (comme tout langage).

            En effet. Ceci dit, ces dernières années je trouve, en lisant les perldelta, que beaucoup de choses sont faites, et qu'il y a plus d'activité que dans le début des années 2000. Je ne suis pas sûr que python ou ruby aient vraiment plus évolué (au sens, le langage en soi) que perl ces dernières années (après, je ne suis pas le détail d'évolution de ces langages, donc je peux me tromper).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.