Journal Go 1

Posté par .
Tags :
21
29
mar.
2012

Hier est sorti la première version de Go, le langage de Google destiné à faire du système. Cette première version est l'aboutissement du developpement de Go depuis le début. Plusieurs packages ont migré dans la hiérarchie pour plus de cohérence. Les programmes qui seront écrits pour cette version 1 auront l'assurance de fonctionner avec les futures versions 1.X qui viendront.

Plus d'informations sur cette version 1 :
http://blog.golang.org/2012/03/go-version-1-is-released.html

Le site web de Go :
http://golang.org/

Un jour quand j'aurai le (...)

Quelques nouvelles rapides du langage Go

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags :
35
23
mar.
2011
Golang

Go devient plus stable : de nouvelles versions de Go sortent régulièrement, en moyenne une fois par semaine. C’est un rythme soutenu qui ne convient pas à tout le monde. Les développeurs de Go ont donc décidé de continuer ces versions sous le nom de weekly, mais de publier également des versions stables tous les un à deux mois. Ces versions seront soigneusement choisies et annoncées sur la nouvelle liste, golang‑announce.

Gorun est un outil qui permet de lancer en ligne de commande des « scripts » écrits en Go. Il suffit de mettre « #!/usr/bin/gorun » en 1re ligne (Shebang) pour que le script écrit en Go puisse être lancé directement.

Cgo est un outil qui permet de compiler du code Go qui utilise des bibliothèques en C. Il fonctionne, pour le moment, avec le compilateur Go de Google, mais il est aussi prévu de prendre en charge le back‑end Golang de GCC.

Quelques nouvelles de Go, le langage de programmation

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
37
5
déc.
2010
Golang
Le langage de programmation Go suit son chemin. Voici quelques faits marquants depuis la précédente dépêche sur LinuxFr.org :

Conférence Parinux - Le langage de programmation GO

Posté par . Modéré par tuiu pol.
11
7
mai
2010
Linux
Le langage de programmation Go, annoncé au mois de novembre 2009 par Google, a suscité beaucoup d'intérêt en raison de la personnalité de ses créateurs et de l'entreprise qui les abrite. Mais était-il vraiment nécessaire de créer un énième langage de programmation ?

Qu'est-ce-que celui-ci a de particulier et d'intéressant ? Cet exposé présentera le langage, les domaines où il a le plus de chance d'apporter quelque chose, son utilisation pour un projet de faible taille, et ses limites actuelles. L'auteur, Stephane Bortzmeyer, aime tous les langages de programmations et programme en Go depuis novembre 2009 :-). Il est l'auteur de Grong.

La conférence se déroulera à l'Espace Loisirs et Multimédia, au 105 avenue de La Bourdonnais, dans le 7e arrondissement de Paris (Métro École Militaire), le mardi 11 mai 2010 de 19h15 à 20h45. L'entrée est libre, dans la limite des (20) places disponibles. L'inscription préalable (voir le second lien ci-dessous) est fortement recommandé.

Le point sur les avancées de Google Go

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
19
29
mar.
2010
Golang
Le langage Go (sous une licence de type BSD) est issu d'une discussion entre Ken Thompson (un des auteurs d'Unix et d'UTF8) et Rob Pike (un des auteurs de Plan9 et d'UTF8). Rob Pike a pu monter une équipe chez Google pour travailler dessus, et en novembre 2009, une première version a été dévoilée au reste du monde.

Depuis, le développement continue d'avancer à un bon rythme. Des versions sont publiées tous les 10 à 15 jours.

Dernièrement, une proposition pour un mécanisme similaire aux exceptions a été discuté sur la liste de diffusion. C'est un exemple très révélateur de la manière d'avancer de l'équipe en charge de Go : ils ne se précipitent pas pour ajouter des fonctionnalités présentes dans d'autres langages parce qu'elles sont très demandées. Ils prennent le temps de réfléchir à chaque problème, et quand ils ont trouvé une piste qui semble pouvoir répondre à leurs exigences, ils publient une proposition sur la liste de diffusion. Il s'en suit des discussions qui permettent de raffiner la proposition et, sauf surprise, la proposition est intégrée dans la version suivante.

Côté communication, l'essentiel se passe sur le canal IRC #go-nuts sur freenode et sur la liste de diffusion Go-nuts. Un wiki a récemment été mis en place pour regrouper des informations sur l'écosystème de Go. Quelques jours plus tard, un blog officiel a suivi. Enfin, un dashboard permet de voir l'état des compilations sur les différentes architectures supportées.

Globalement, les personnes qui ont essayé Go semblent convaincues que ce langage est promis à un grand avenir.

Nouveautés autour d'Oupsnow, Go, Lucene, Solr, Redis et Cassandra

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
24
21
mar.
2010
Internet
Une petite compilation de brèves :
  • Oupsnow : un outil de suivi de bugs en licence AGPL
    Oupsnow est un outil de suivi des bugs sous licence AGPL. La version 0.5.0 vient de sortir, proposant une interface efficace pour gérer des tickets sur plusieurs projets. Le projet est toujours dans une phase de développement actif, et toute aide est la bienvenue.

  • GO : le langage de programmation
    Le langage de programmation Go continue de progresser dans l'ombre. Une nouvelle version est publiée environ deux fois par mois, la dernière en date étant la 2010-03-15. Un wiki a été créé. Pour le moment, il semble encore bien vide, surtout quand on le compare à la page Go Programming Language Resources mais, à terme, il devrait permettre de regrouper des informations sur l'écosystème autour de Go.

  • Lucene : le moteur de recherche en java
    Lucene est un moteur de recherche libre écrit en Java qui permet d'indexer et de rechercher du texte, et Solr est un service web qui permet de profiter de toute la puissance de Lucene. Les deux projets, bien que tous deux dans la fondation Apache, n'étaient pas synchronisés. Cela devrait changer : il n'y aura plus qu'une seule liste pour les développeurs, les commiteurs seront les mêmes sur les deux projets et les nouvelles versions devraient sortir simultanément.

  • Redis : une base de données de type clé-valeur
    Redis est une base de données de type clé-valeur dont le développement a commencé il y a un peu plus d'un an. C'est une sorte de Memcached boosté, avec de la persistance et de nombreuses opérations en plus. Il est possible d'essayer ses possibilités dans un navigateur web grâce à try-redis. Son principal développeur, Salvatore Sanfilippo, vient d'être embauché par VMWare pour travailler à plein temps sur Redis.

  • Cassandra : une autre base de données du mouvement NoSQL
    Une autre base de données du mouvement NoSQL semble avoir également des auspices favorables. Cassandra (licence Apache 2.0) attire des sites web bénéficiant d'une forte réputation. Ainsi, Twitter, Digg et Reddit ont ou vont l'utiliser pour stocker leurs données et profiter de sa capacité à monter en charge.

Go : Un nouveau langage chez Google

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
29
12
nov.
2009
Golang
Le langage Go (sous une licence de type BSD) est issu d'une discussion entre Ken Thompson (un des auteurs d'Unix et d'UTF8) et Rob Pike (un des auteurs de Plan9 et d'UTF8). Nous avons donc affaire a de vrais barbus, des légendes de la communauté des codeurs ce qui explique la curiosité qui entoure ce projet de nouveau langage. Comme Rob Pike travaille chez Google c'est donc avec le puissant soutien de son employeur que le langage Go a été développé avec les contraintes suivantes :
  • Go doit pouvoir être utilisé pour de la programmation système donc c'est un langage compilé et pas interprété ;
  • La compilation doit être très rapide pour faciliter le développement des projets (l'analyse des dépendances permet une compilation en quelques secondes) ;
  • La syntaxe doit être assez proche du C tout en corrigeant ses défauts les plus criants ;
  • La gestion de la mémoire doit être automatique (garbage collector) ;
  • Le typage doit être statique mais il n'y a pas de hiérarchie des types pour simplifier le langage ;
  • La programmation concurrente (pour exploiter les multicores) doit être intégrée au cœur du langage ; cela se fait par l'intermédiaire des « goroutines » qui sont plus légères que les threads ;
Go est le résultat de la très longue expérience de Thompson et Pike et les auteurs semblent assez fiers de leur rejeton :
« Go has fast builds, clean syntax, garbage collection, methods for any type, and run-time reflection. It feels like a dynamic language but has the speed and safety of a static language. It's a joy to use. »

La FAQ du projet évoque les questions générales et une FAQ spécifique est dédiée au langage lui-même. Un tutoriel est aussi disponible avec, pour mettre en évidence le support d'UTF8, un assez inhabituel « Hello, world; or Καλημέρα κόσμε; or こんにちは 世界 ».

Pour l'instant les remarques sur le web se concentrent sur des points de détail : la syntaxe qui ne plaît pas à tous le monde, l'absence de telle ou telle fonction (comme les exceptions), etc.
Il faut attendre un peu pour que la poussière retombe et pour avoir des analyses qui se concentrent sur les apports spécifiques du langage : les goroutines, la segmentation de la pile d'exécution, la compilation rapide, etc. Il sera également intéressant de lire des comparaisons détaillées avec les autres langages qui veulent s'attaquer au C en apportant des innovations techniques (comme par exemple le langage D).

NdM : Merci à patrick_g pour son journal à l'origine de la dépêche.

Journal Go : Un nouveau langage chez Google

Posté par (page perso) .
Tags :
24
11
nov.
2009
Le langage Go (sous licence BSD) est issu d'une discussion entre Ken Thompson (un des auteurs d'Unix et d'UTF8) et Rob Pike (un des auteurs de Plan9 et d'UTF8). Nous avons donc affaire a de vrais barbus, des légendes de la communauté des codeurs ce qui explique la curiosité qui entoure ce projet de nouveau langage.
Comme Rob Pike travaille chez Google c'est donc avec le puissant soutien de son employeur que le langage Go a été développé avec les (...)