Appel à conférences PolyConf 17 à Paris (7 au 9 juillet) : « The Universe of Programming Languages »

9
14
mar.
2017
Éducation

PolyConf est une conférence pour échanger sur les meilleures pratiques de la programmation. Les programmeurs sont trop souvent réduits à un langage de programmation alors qu’il est plus sage, dans un contexte d’innovation constante, d’apprendre à apprendre et de combiner le meilleur de chaque langage dans des solutions ad hoc. Autrement dit, le fait de ne pas se spécialiser en tant que développeur sur un langage spécifique, pour préférer une approche polyvalente. Concrètement, cela s’est reflété dans le programme de l’événement qui a traité de nombreux sujets : Ruby, Python, Haskell, Rust, Erlang, Go, Java, F#, JavaScript…

NdM. : cette édition est intitulée « L’univers des langages de programmation. Ne voyez pas les frontières / limites, voyez les horizons » (The Universe of Programming Languages. Never see boundaries, but only horizons). Les trois précédentes éditions ont eu lieu à Poznan en Pologne. Les huit éditions précédentes (à l’époque l’événement se nommait « RuPy », a priori plus centré sur Ruby et Python) ont eu lieu à Budapest, Brno, au Brésil et en Pologne.

L’appel à conférences se termine le 19 mars.

Sortie de GHC 8.0.2 et une petite histoire de typage statique

33
23
jan.
2017
Programmation fonctionnelle

GHC, le compilateur Haskell le plus utilisé, est sorti en version 8.0.2 ; vous pouvez consulter l’annonce de la sortie datée du 11 janvier 2017, ainsi que les notes de version.

Il s’agit principalement d’une version de suivi qui corrige plus de deux cents bogues depuis la version 8.0 dont l’annonce de la sortie avait été faite sur LinuxFr.org. Donc, à ce titre, il n’y a pas grand chose à raconter. Le futur, c’est GHC 8.2 qui devrait arriver aux environs d’avril, si l’on en croit le planning. Celle‐ci devrait apporter principalement des améliorations de performance de l’environnement d’exécution parallèle et du ramasse‐miettes.

Comme on frôle la dépêche bookmark et que je tiens à mon karma, je vais vous présenter une fonctionnalité de Haskell, que l’on retrouve dans de nombreux langages. J’ai nommé les ADT, ou types algébriques de données.

Journal Sortie de GHC 8.0.2 et une petite histoire de typage statique

32
19
jan.
2017

GHC, le compilateur Haskell le plus utilisé, est sorti en version 8.0.2, vous pouvez consulter l'annonce de la sortie datée du 11 janvier 2017 ainsi que les notes de version

Il s'agit principalement d'une version de suivi qui corrige plus de deux cent bugs depuis la version 8.0 dont l'annonce de la sortie
avait été faite sur http://linuxfr.org. Donc à ce titre, il n'y a pas grand chose à raconter. Le futur, c'est GHC 8.2 qui (...)

Le compilateur GHC Haskell en version 8.0.1

Posté par (page perso) . Édité par palm123, patrick_g, Benoît Sibaud, Xavier Claude et Ontologia. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
Tags :
33
2
juin
2016
Programmation fonctionnelle

Le 21 mai 2016 est sortie la nouvelle version du compilateur Haskell GHC.

GHC est le compilateur principal du langage Haskell, disponible sur plusieurs plate-forme et sous une licence libre proche de la BSD.

Cette version succède à GHC 7.10.

Cette dépêche présente rapidement Haskell grâce à un exemple de code puis une sous-partie des nouveauté de GHC 8.0, le compilateur Haskell le plus utilisé. Comme on parle rarement d'Haskell ici, je vais le présenter avec une approche personnelle puis je me servirais de la liste des nouveautés pour présenter quelques fonctionnalités de ce langage de programmation.

Journal Le compilateur GHC Haskell en version 8.0.1

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
39
1
juin
2016
Ce journal a été promu en dépêche : Le compilateur GHC Haskell en version 8.0.1.

Le 21 mai 2016 est sortie la nouvelle version du compilateur Haskell GHC. Le mail d'annonce. notes de version.

GHC est le compilateur principal du langage Haskell, disponible sur plusieurs plate-forme et sous une (https://www.haskell.org/ghc/license](licence) libre qui proche de BSD.

Cette version succède à GHC 7.10.

Ce journal présente rapidement Haskell grâce à un exemple de code puis une sous-partie des nouveauté de GHC 8.0, le compilateur Haskell le plus utilisé. Comme on parle rarement d'Haskell (...)

Forum Programmation.autre Haskell : simplifier 2 "case" imbriqués

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
1
12
mai
2016

Bonjour,
je viens de coder un petit truc vite fait en Haskell pour remplir des noms de ville à partir de codes postaux dans un fichier CSV. Ca marche, mais j'aimerais simplifier ma fonction "main" qui contient 2 "case" imbriqués, à cause de la fonction parseCSVFromFile qui a pour type :

parseCSVFromFile :: FilePath -> IO (Either ParseError CSV)

Je fais donc la gestion d'erreur à la main, mais vu que Either est une monade, j'aimerais que ça (...)

Journal Haskell -- Évaluation paresseuse

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
37
3
mai
2016

Bonjour,

Je voulais vous parler d'évaluation paresseuse, en me servant comme support du langage Haskell.

L'évaluation paresseuse c'est juste le summum de la procrastination, reporter à demain (ou jamais) ce que tu n'as pas besoin de faire aujourd'hui. En haskell, une fonction n'est évaluée que si la valeur de retour est nécessaire pour évaluer immédiatement un autre résultat.

Je ne vous parlerai pas des avantages ou inconvénient de cela, mais je vais plutôt donner des exemples que (...)

Journal Haskell et le tri

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
30
18
fév.
2016

Bonjour nal.

Introduction

Cela fait longtemps que je n'ai pas posté ici, cela me manquait. Je trouve que LinuxFR ne parle pas assez de Haskell, alors je vais en parler un peu aujourd'hui sur une digression totalement inintéressante et proche de la masturbation intellectuelle. On va partir de rien et discuter de la fonction de tri fournie dans la librairie standard (base) de GHC, le compilateur le plus connu / utilisé.

L'idée c'est de vous présenter un peu Haskell (...)

Forum Programmation.autre Intégrer automatiquement une image générée par un fragment de code dans du markdown

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
1
25
déc.
2015

Bonsoir,
je code un générateur de GCode en Haskell. Il va falloir que je fasse un peu de documentation…
Je souhaiterais mettre des bouts de code dans la doc, et intégrer automatiquement une visualisation 3D de ce que donne ce bout de code.
Ce genre de truc existe pour le langage R, ça s'appelle knitr. ça permet d'intégrer des courbes générée par un bout de code dans du markdown, automatiquement.
knitr supporte haskell, mais intègre juste la sortie texte.

(...)

Forum Programmation.autre Problème de types en Haskell

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
1
21
oct.
2015

Bonjour,
j'ai de nouveau un souci en Haskell. Je code un générateur de GCode.

J'ai un type 'Operation a' qui me sert à créer des opérations (par exemple une poche circulaire, un contour, un carré, etc.), et à les composer entre elles.

si je fais runOperation (circularPocket 10 10 0.5) :: GCode, ça me retourne du GCode.
si je fais runOperation (circularPocket 10 10 0.5) :: Drawing, ça me retourne l'image du parcours de l'outil.
si je fais (...)

Forum Programmation.autre Parser du GCode avec Attoparsec (en Haskell)

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
1
7
oct.
2015

Je cherche à parser du GCode à l'aide de Attoparsec (en Haskell).
Voilà ce que je voudrais :

> parse "G01 X1 Y2 Z3"
Right [Just 1, Just 2, Just 3]

> parse "G01 X1 Z3"
Right [Just 1, Nothing, Just 3]

> parse "G01"
Left "Message d'erreur..."

Les 2 premiers exemples fonctionnent. C'est le dernier qui me bloque.Je voudrais faire échouer le parser si toutes les valeurs sont "Nothing". Il serait possible de faire sa propre fonction :

condition
(...)

Journal Résolution naïve d'un jeu de société

41
20
juil.
2015

Bonjour nal,
Aujourd'hui je vais te parler de résolution naïve d'un problème combinatoire, en explorant un arbre. Le problème vient d'un jeu de société, et la résolution se fera en Haskell, illustrant des notions intéressantes : Anamorphisme et Deforestation_(computer_science).

Explication du jeu

Le jeu du Ricochet Robots est un jeu de société constitué d'une grille de jeu, comportant des cases, avec des murs certains côtés, et certaines cases ayant un symbole d'une certaine couleur.

Quatre Robots (chacun d'une (...)

Journal Récent livre pour apprendre Haskell et la programmation fonctionnelle

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
25
13
jan.
2015

C'est un fait : la programmation fonctionnelle à la vent en poupe (enfin, de nouveau), et les processeurs multi-cœurs y seraient pour quelque chose.

Haskell est connu pour être un de ces langages puissants, mais pas forcément simple à aborder, surtout qu'il peut-être fainéant. Bref, il est souvent recommandé de s'y connaître un peu en fonctionnel avant de s'y attaquer.

Mais voilà, Richard Bird vient de sortir un nouveau livre permettant de découvrir la programmation fonctionnelle et haskell en (...)

Journal Journal Bookmark #2

32
15
déc.
2014

Sortie du Glorious Haskell Compiler 7.8

Posté par . Édité par Piezo, BAud, Bruno Michel, Benoît Sibaud, tuiu pol, Lucas, ZeroHeure et Xavier Claude. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
52
13
avr.
2014
Programmation fonctionnelle

Ghc, le Glorious Haskell Compiler est sorti le 9 avril 2014 en version 7.8.1. Il s'agit du compilateur le plus populaire pour le langage Haskell. Haskell est un langage de programmation purement fonctionnel, avec un système de types sophistiqué. C'est le principal langage généraliste à utiliser une stratégie d'évaluation non-stricte par défaut : la valeur d'une expression n'est calculée que si elle est nécessaire.