SPARQL, le SQL du Web, et Linked Data Fragment : le point sur le requêtage du Web

Posté par . Édité par Davy Defaud, Yvan Munoz, palm123, Benoît Sibaud et ZeroHeure. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
Tags :
48
1
jan.
2017
Base de données

« Chère pêche »,

En ce début d'année, il ne me semble pas inutile de faire le pont entre la rétrospective et la perspective, afin de conjuguer l’avenir du Web au présent. :-)

Le but de cette dépêche est de faire un tour d’horizon de technologies permettant de faire des requêtes sur des données structurées : le Web sémantique. Comment il a évolué en dix ou quinze ans et ce qu’il permet de faire. Après une introduction contextuelle et historique, il sera question de Sparql et de linked data fragments, ainsi que de leurs usages en pratique chez Wikimedia Foundation.

Accrochez‐vous à votre fauteuil, il va être question de niveaux d’abstractions, d’enrichissement croisé de données, de manipulation de tables, de la pertinence du choix de RDF par rapport à SQL, des outils utilisés par les contributeurs Wikimedia mis au point par les développeurs du projet et, enfin, des limites actuelles et d’un avenir possible.