Atelier GNS3 le 3 octobre 2015 à Argenteuil

Posté par . Édité par Yvan Munoz, Nils Ratusznik, Ontologia, palm123 et NeoX. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
8
19
sept.
2015
Virtualisation

Dans le cadre de ses ateliers bi-mensuels, StarinuX a le plaisir de vous convier à l'atelier GNS3 le samedi 3 octobre 2015, de 9h30 à 18h30, aux Bains-douches Silicone-banlieue, 9 rue de Calais à Argenteuil (15 minutes de St Lazare, 10 minutes à pied de la gare d'Argenteuil). Comme à l'accoutumée, une participation de 20€ (10€ demandeurs d'emploi) est demandée, valable un an, pour plus de 15 ateliers.

[NdM] Le logiciel présenté sera probablement GNS et non pas GSN. Bien que le site de Starinux mentionne également GSN, la dépêche a été corrigée en ce sens.

GNS3, Graphical Network Simulator, est un simulateur de réseaux et routeurs, y compris des modèles de CISCO. Lors de cet atelier, vous pourrez apprendre à gérer un réseau avec un logiciel proche de la réalité. Construire, concevoir et tester votre réseau dans un environnement virtuel sans risque et accéder à la plus grande communauté du network pour être aidé et aider.
Un bon moyen pour les futurs administrateurs-réseau.

L'atelier sera animé par Jean-Michel Meulien, membre du CA de StarinuX.

Nuageuse mise à jour des routeurs Cisco et premiers grondements

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara et baud123. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
76
3
juil.
2012
Matériel

Depuis la semaine dernière, les récriminations de possesseurs de routeurs Cisco/Linksys E2700, E3500 et E4500 se multiplient : suite à une mise à jour automatique du micrologiciel, ils se retrouvent privés d'accès à leur équipement, qui demande un compte « Cisco Connect Cloud » (censé offrir un accès distant permanent, de nouvelles applications, etc.).

Tous les utilisateurs qui n'ont pas désactivé l'interrupteur de mise à jour automatique situé sous le routeur seraient concernés. Déconnecter le routeur du réseau permet d'utiliser à nouveau le vieux couple identifiant/mot de passe, mais les fonctionnalités sont alors limitées.

Résumons : sous prétexte de faciliter la vie des utilisateurs néophytes, des mises à jour en douce (non réversibles) sont possibles, et peuvent changer les conditions juridiques d'utilisation (plus de détails dans la suite de la dépêche). Cela ne devrait étonner personne ici parmi un public plutôt sensibilisé à l'informatique déloyale et aux problématiques de l'informatique nébuleuse…