Forum général.hors-sujets Utilisateur d'OwnCloud/NextCloud depuis des années, mais Gsuite de Google me fait de l’œil

0
10
juil.
2017

Bonjour,

Je me permets de poster ici pour vous faire part de ma problématique. J'utilise depuis plusieurs années OwnCloud puis NextCloud pour mon petit cloud personnel sur un serveur dédié… J'ai fais le tour des solutions propriétaire dans le cadre de mon travail et je suis tombé sur les offres GSuite de Google.

Google nous offre pour 8€HT / mois par compte utilisateur :
- 1To (ou illimité si plus de 5 utilisateurs) d'espace à partager entre les applications (...)

Forum général.général Solution de sauvegarde à la maison ou Cloud ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
4
19
juin
2017

Salut à tous,

je suis hésitant, aussi je fais appel à votre aide.

Je suis actuellement en train d'étudier la mise en place d'une solution de sauvegarde et j'hésite franchement bcp entre prendre un compte payant en ligne, ou mettre en place une solution à la maison.

Le besoin:
- Volume de données: environ 6To (issue de plusieurs machines)
- Données mirrorés (RAID 1)
- Impact écologique (faible consommation?)

J'ai étudié/suis en train d'étudier:
- Amazon drive (leur offre d'espace (...)

Open Source Innovation Spring 2017 - du 11 mai au 26 juin 2017, à Paris

Posté par . Édité par Yvan Munoz, Benoît Sibaud, ZeroHeure et Florent Zara. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
13
3
mai
2017
Communauté

Du 11 mai au 26 juin 2017 aura lieu la 3è édition du « Printemps de l’Innovation Open Source » (« OSIS ») à Paris. Cet événement est propulsé par l’Irill (Institut de Recherche en Informatique et Logiciel Libre de Inria, Université Paris-Diderot et l’Université Pierre et Marie Curie) et le GTLL (Groupe thématique Logiciel Libre) du pôle de compétitivité Systematic Paris-Region.

À travers 8 conférences (Big Data, IoT, Cloud, Qualité Logicielle, Blockchain), l’OSIS 2017 va mettre en lumière les projets issus de la recherche et de l’innovation française en matière d’open source et de logiciel libre.

OSIS2017_bandeau

Forum Linux.général Une plateforme iaas simple

Posté par . Licence CC by-sa
2
2
mai
2017

Bonjour à tous,
je vous contacte aujourd'hui pour avoir vos retours et peut être une solution pour moi.

Actuellement je suis à la recherche d'une solution d'iaas relativement simple à mettre en place.

Mon matériel est 6 node de 64Gb de ram et 2 cpu E5-2640 avec un san en iSCSI.

Mon besoin est de pouvoir auto provisionner des vm via salt et auto distribuer celons la charge du node.

J'avais regardé du côté Proxmox beaucoup d’espoir mais le point (...)

Wiki Tuto/HowTo - Nextcloud activer système de cache (memcache) avec redis

2
29
mar.
2017

Introduction

  • Le système de cache permet de stocker en mémoire RAM (ou en SWAP si trop de RAM utilisée) certaines informations régulièrement sollicitée, évitant ainsi de passer par la base de données (MySQL, PostGreSQL, SQLITE, etc) et augmentant les performances. Note : ce tuto devrait aussi fonctionner avec owncloud (à vérifier)

Mise en place

  1. Installez redis-server
sudo apt-get install redis-server
  1. Éditez le fichier de configuration de nextcloud/owncloud
sudo nano /var/www/html/cloud/config/config.php
  1. Ajoutez les lignes suivantes avant ); qui se situe à la fin du fichier
'memcache.local' => '\\OC\\Memcache\\Redis',
'filelocking.enabled' => 'true',
'memcache.distributed' => '\\OC\\Memcache\\Redis',
'memcache.locking' => '\\OC\\Memcache\\Redis',
'redis' =>
        array (
                'host' => 'localhost',
                'port' => 6379,
                'timeout' => 0,
                'dbindex' => 0,
                ),

  1. Connectez-vous en tant qu'administrateur sur l'interface web de votre nextcloud/owncloud et rendez-vous dans l'espace d'administration. Si le message suivant n’apparaît pas, c'est que vous avez bien bossé :)
  • Aucun cache mémoire n'est configuré. Si possible, configurez un "memcache" pour améliorer les performances.

Informations supplémentaires

Si vous devez éditer le fichier de configuration de Redis

sudo nano /etc/redis/redis.conf

Afficher le PID de redis-server

sudo cat /var/run/redis/redis-server.pid

Sortie de Terraform 0.9

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure, palm123, Benoît Sibaud et Nils Ratusznik. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
25
17
mar.
2017
Cloud

Le 15 mars 2017 a été annoncée la sortie de la version 0.9 de Terraform par HashiCorp (Vagrant, Consul, Nomad, etc.).

Terraform est un outil d’Infrastructure as Code qui permet de décrire et créer son infrastructure sous forme d’un code source déclaratif. Il est en partie équivalent à des outils tels puppet, Ansible ou Chef (pour la partie infrastructure).

Pour ce faire il s’appuie sur un ensemble de providers permettant de manipuler des ressources Amazon Web Services, Google Cloud, OpenStack, mais aussi Docker, Nomad, etc. La liste est longue et continue régulièrement à s’agrandir.

Wiki Tuto - Comment synchroniser des dossiers-fichiers sur Nextcloud ou Owncloud

1
7
mar.
2017

Testé sur : Xubuntu, Raspbian (raspberry pi).

Préambule

  • Tout d'abord, sachez que les applications owncloud-client et nextcloud-client sont compatible autant avec owncloud que nextcloud. Par sécurité, sachez que Nextcloud (et je suppose owncloud) vous permet de générer des mots de passe pour vos applications. Ainsi, si on vous vole votre smartphone ou cracke votre ordinateur, le malotru ne pourra pas modifier votre mot de passe et s'emparer de votre compte : il pourra juste accéder aux données des contacts, calendriers et éventuellement du système de fichier (concernant ce dernier, vous pouvez autoriser/refuser pour chaque applications). Si vous modifiez le mot de passe de votre utilisateur, tous les mots de passe de vos applications seront supprimés (les applications devront donc toutes être reconfigurées).

Mise en place

  1. Installez l'application cliente de synchronisation.
sudo apt-get install owncloud-client
  1. Rendez-vous avec votre navigateur sur la WEBUI (interface web) de Nextcloud et connectez-vous avec votre utilisateur lambda.
  2. Dans le menu en haut à droite, rendez-vous dans "Personnel" (votre profil).
  3. Dans votre profil Personnel rendez-vous dans "Mots de passe de l'application"
  4. Entrez un nom pour reconnaître l'accès (par exemple "synchronisation PC") puis cliquez sur "Créer un nouveau mot de passe d'application"
    DLFP
    DLFP

  5. Ouvrez l'application owncloud-client (ou nextcloud-client) et cliquez sur "Nouveau" puis "Ajouter un nouveau".
    DLFP

  6. Entrez le nom de domaine (hostname) (l'URL si vous préférez) pour joindre le serveur nextcloud/owncloud puis cliquez sur "Suivant".
    DLFP

  7. Entrez votre nom d’utilisateur puis le mot de passe généré précédemment aux points 4 et 5 et cliquez enfin sur "Suivant".
    DLFP

  8. Choisissez d'outrepasser la synchronisation afin de la remettre à plus tard. ("Passer outre la configuration des dossiers"). Puis "Connexion".

  9. Cliquez sur "Ajouter une synchronisation de dossier".

  10. Choisissez le dossier local à synchroniser.
    DLFP

  11. Choisissez le dossier distant à synchroniser.
    DLFP

  12. Cliquez sur "Ajouter une synchronisation".

  13. Voila, c'est terminé !
    DLFP

Remerciement

Wiki Tuto - chiffrer côté serveur les fichiers hébergés par Nextcloud

1
27
fév.
2017

Introduction

  • Le chiffrement permet d'apporter une protection pour vos données au cas où un de vos disques se ferait voler ou bien partirait en réparation (n'oubliez pas que les types qui vont réparer vos disques peuvent tout à fait s'amuser à récupérer vos données à mauvais escient). Nextcloud dispose d'un module s'occupant de chiffrer les informations sur vos disques. Ce mécanisme permet aussi de protéger les fichiers du regards indiscret d'un administrateur système qui ne pourra plus que récupérer la liste des noms de fichiers. Attention, en cas de formatage il y a risques de pertes de données si vous perdez vos clés de chiffrement (ndlr: la clés de restauration)

Mise en place

  1. Connectez-vous en tant qu’administrateur sur l'interface web de votre Nextcloud.
  2. Déroulez le menu principal (en haut à gauche) et rendez-vous dans "Applications" DLFP
  3. Allez dans la liste des applications "Désactivées"
  4. Activez le module au doux nom de "Default encryption module" DLFP
  5. Allez dans "Administration" puis "chiffrement"
  6. Entrez une clé de récupération afin de pouvoir récupérer les fichiers en cas de problème
  7. Cochez "Activer le chiffrement côté serveur" et cliquez sur "Activer" DLFP
  8. C'est terminé, à partir de maintenant tout les prochains fichiers uploadés seront chiffrés

Foire Aux Questions

Si j'active le module de chiffrement, les fichiers présent sur les montages distants/locaux seront-ils chiffrés?

  • Réponse : Par défaut oui mais vous pouvez le régler comme dans la capture d'écran suivante :
    •  DLFP

Si j'active le module de chiffrement, les fichiers déjà présent seront-ils chiffrés?

  • Réponse : Non.

Si je désactive le module de chiffrement, qu'est passa?

  • Réponse : Les fichiers chiffrés deviennent inaccessible (par contre les prévisualisations des images chiffrées sont encore affichées).
    •  DLFP

Si un utilisateur perd son mot de passe ou bien que je le ré-initialise,qu'est passa??

  • Réponse : Si l'utilisateur a activé dans son profil "Activer la récupération du mot de passe" alors il dispose dans son profil "Personnel" de deux champs permettant d'entrer l'ancien mot et de passe et le nouveau afin de pouvoir réparer l'accès aux fichiers.

Le chiffrement consomme-t-il des ressources?

  • Réponse : En effet les fichiers chiffrés prennent plus d'espace mémoire que les mêmes fichiers en clair. La consommation en ressources machine augmente aussi (surtout le processeur).

Sur quelle type de machine as-tu essayé pour rédiger ton tuto?

Le chiffrement change-t-il le temps qu'il faut pour uploader/télécharger un fichier?

  • Réponse : Oui très clairement.

Intégration de ownCloud avec OnlyOffice

Posté par . Édité par Yvan Munoz, Davy Defaud, Xavier Claude, ZeroHeure et palm123. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
31
19
fév.
2017
Bureautique

Le 2 février 2017 est sortie l’application « OnlyOffice pour ownCloud » qui permet aux utilisateurs d’éditer des documents stockés sur ownCloud en utilisant les éditeurs de documents en ligne OnlyOffice.

Cette application « OnlyOffice pour ownCloud » est distribuée sous les termes de la licence GNU AGPL v3.

ownCloud OnlyOffice

Journal Faire un peu d'argent avec le logiciel Libre, l'après Wallabag...

Posté par . Licence CC by-sa
17
20
jan.
2017

Bonjour'nal,

Alors que j'étais en pleine réflexion sur le devenir du projet Unixcorn et notamment son financement (dépendant actuellement à 98% de mon portefeuille) j'ai découvert l'article de blog de Nicolas Loeuillet, racontant le lancement de son entreprise wallabag.it : http://nicolas.loeuillet.org/billets/service-wallabag-it

Ça me titillais depuis bien longtemps, après avoir travaillé comme administrateur système dans une grande entreprise helvète, avoir repris les études en Bretagne, travailler à mon compte me faisais de l’œil et m'attirais grandement. Non pas grâce au statut (...)

Journal C'est quoi le "Cloud Computing" ? 2/2

Posté par . Licence CC by-sa
20
4
jan.
2017

Ce journal est la suite du premier morceau de journal qui a attiré quelques curieux, et des commentaires sympathiques.

Le document du NIST décrit donc 3 modèles de services (IaaS, PaaS, SaaS) qui sont l'objet de nombreux contresens, quiproquos ou autres tentatives de positionnement marketing fumeux. Le concept clé dans les modèles de services, c'est la logique même de "as a Service", qui reprend les caractéristiques détaillées précédemment. On achète l'accès à une ressource et non plus la ressource elle (...)

Journal C'est quoi le "cloud computing" ? 1/2

Posté par . Licence CC by-sa
39
2
jan.
2017

Introduction

Comme tous les professionnels de l'IT, je suis confronté à cette question fondamentale à peu près tous les jours. Si vous suivez les différents journaux, vous aurez noté quelques commentaires un poil énervé de temps en temps, mais essayons donc de commencer l'année sur de bonnes bases, d'être constructif et de poser quelques repères …

  • "Dites-moi Monsieur Preskovic, ce n'est pas le même kloud que tout à l'heure ?"
  • "Ah c'est parce qu'il a changé, je l'ai colmaté avec les (...)

Forum général.cherche-logiciel Sauvegardes incrémentales en ligne, chiffrées localement ?

Posté par . Licence CC by-sa
3
17
nov.
2016

Hello,

J'utilise pour l'instant Google pour sauvegarder mes photos, et j'aimerais arrêter de dépendre d'une boîte ayant la capacité de lire mes données.

Je cherche un moyen pratique (raisonnablement automatisable) de faire des sauvegardes en ligne (toujours dans les serveurs d'une entreprise donc), mais chiffrées en local. Et incrémentales, parce que je n'ai pas toujours une connexion à 100 Mbps.

Le tout pouvant être payant (je sais bien qu'on ne peut pas demander la gratuité et la confidentialité à une (...)

Demandez votre badge gratuit pour OW2con'16, les 21-22 septembre 2016, Espace Mozilla à Paris

Posté par . Édité par Yvan Munoz, Nÿco, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
7
4
sept.
2016
Communauté

Ne ratez pas OW2con'16, le rendez-vous annuel de la communauté open source OW2 !

OW2 est une communauté open source indépendante dédiée au développement de logiciels d'infrastructure de qualité industrielle. Elle regroupe des entreprises et des organismes de recherche de premier plan tels que l'Inria, Orange, Prologue, Institut Mines Telecom, Airbus Défense ou Peking University. Organisée pour la huitième année consécutive, la conférence annuelle OW2 est une rencontre d'experts, d'architectes, de développeurs et de chefs de projets du monde entier.

OW2con'16 est un rendez-vous de la communauté OW2 et des professionnels du logiciel open source, du cloud computing, du big data et de l'internet du futur. Cette année nous ajoutons l'accessibilité et la gestion de la sécurité à notre porte-feuille de sujets chauds.

logo ow2

Journal Le Cloud et la gestion de ses poubelles

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
49
1
sept.
2016

Le cloud est un outil formidable lorsqu’il est correctement exploité. Offrant des ressources quasiment infinies (on peut démarrer une machine virtuelle en trois clics presque) et très peu chères, l’envers du décor n’est pas toujours aussi brillant que nous pouvons le penser.

Depuis que nous sommes rentrés dans les projets Open Compute, Open Power (ça sera annoncé au prochain sommet, mais, bon, rien de bien transcendant en dehors de l’arrivée prochaine de serveurs sur notre plate‐forme de vente en ligne) (...)