Boucle internet radio rurale

Posté par . Modéré par Manuel Menal.
Tags : aucun
0
1
juil.
2002
Internet
En France, les seuls à pouvoir bénéficier d'un accès illimité au Net habitent les villes, même si ces villes sont parfois de petites sous-préfectures. En effet, tout le monde sait que la fibre optique et les technologies de l'ADSL butent sur des protocoles qui nécessitent des compresseurs où la proximité du client est l'obstacle majeur (5 km pour l'ADSL). Ce qui est vrai pour le téléphone mobile (pourquoi installer un relais si c'est pour desservir 3 pékins?) est vrai pour Internet : si vous avez décidé de faire comme papy qui s'était installé en Ardèche et aller habiter dans votre manoir du XVIe siècle (en ruine), pour y faire de la télémaintenance réseau pour le compte de la Caisse des Dépôts du Bas-Berry, il faudra revoir à la baisse vos rêves et rester en ville. Fini le VTT dans les chemins creux, la vache qui vêle, les gelées de cassis ET Internet! "Il faut savoir ce qu'on veut", comme dit Raymond (Barre). On a bien vu des tentatives de diffusion Internet avec les câbles électriques magiques de chez Nortel; il y a bien les gars de Seattle qui jouent de l'antenne parabolique. En Suisse, il y aurait bien aussi quelques velléités. Mais crénom d'bon sang d'bon souére ! Quand ce lancinant problème (parmi d'autres) de l'accès à Internet haut-débit dans les zones rurales (problème symptômatique de l'aménagement du territoire en France) trouvera t-il un semblant de solution ? À côté des villes, la campagne se désertifie peu à peu et les services laissent à désirer (coupures d'électricités, lignes téléphoniques indisponibles, etc.).

Pourtant, un dossier concernant l'accès haut-débit par boucle radio est à l'étude à l'ART, l'institution qui régente les licences d'exploitation des télécommunications et dit le droit. Il y a aussi l'épineuse question du partage des fréquences avec l'armée. L'Armée a son mot à dire, ne serait-ce que pour ne pas craindre les interférences quand "bleu de bleu" cherche à fausser compagnie à "Fox tango" pendant les manoeuvres.

Une association dénommée DigitalRural cherche à pousser à la roue et à faire aboutir le dossier. DigitalRural a l'air optimiste : l'ART prendrait une décision de licence expérimentale en septembre/octobre et le dossier trouverait une issue à l'automne. Si vous songez à vous installer dans un hameau, peut-être pourrez-vous rester aussi accro là-bas qu'ici à l'Internet sans attendre 2040 pour faire le grand saut ?

IBM Linux Challenge

Posté par . Modéré par trollhunter.
Tags :
0
1
jan.
2002
Linux
Sur une de ses pages de nouvelles, IBM donne une interview du Monsieur Linux Scholars de Big Blue (le type qui s'occupe de Linux dans le milieu universitaire). IBM fait appel aux geeks universitaires démangés par Linux, afin de donner lieu à un concours. Cette saine compétition à donné lieu cette année 2001 à 1462 projets provenant de 669 universités représentants 64 pays. Bigre de bougre! D'aucuns diront, les lèvres tordues de condescendance : "Certes! mais ce ne sont que des bouts de code pour améliorer le noyau...". Que nenni! D'après IBM, ce sont les applis qui viennent en tête de ces projets.

Aduvizor, concurrent de Ximian Red Carpet ?

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
23
mar.
2001
Rien à voir
Je suis allé demander chez Aduva où c'est t-y qu'ils en étaient avec leur Dark "I'll be back" Aduvizor, maintenant que d'abord il y avait Ximian Red Carpet qui permettrait de mettre un peu plus d'ordre dans les RPM et qu'il fallait sans doute se remuer, rapport au risque de "vaporware". Je rappelle que Aduvizor est un produit de Aduva, une société israëlo-américaine, qui a pour fonction de procéder à un audit de votre installation Linux et de proposer des mises à jour qui respectent les liens et les conflits potentiels entre paquetages RPM. On est sur le terrain de Ximian Red Carpet et autres apt-get.
Je rappelle aussi que les produits de chez Aduva ne sont pas en GPL. Voici la réponse de Brad Pomeranz.

« (...) Aduva's development team has been working quite aggressively over the past few months and I thought I would take a moment and provide you a brief snapshot of Linux distributions that Aduva currently supports, as well as distributions that we will be supporting in the very near future.

Please check our Aduva website, www.aduva.com periodically for product updates, industry news and release dates regarding our Aduva product line and Linux distributions.

(Red Hat) versions supported: 6.0, 6.1, 6.2 and 7.0
(Suse) Anticipated support early next month (April), which will include versions, 6.2, 6.3, 6.4, and 7.0
(Turbo Linux) is right around the corner, with an anticipated release date of May 2001. (...) »