Journal Gentoo-Wiki, Gentoo-portage : par terre

Posté par .
Tags : aucun
20
23
oct.
2008
Howdy, journal !

Bien qu'étant maintenant très Debianeux (depuis Etch, pour diverses raisons), il y a des choses que je ne renierai pas : mes époques LFS, OpenBSD ou encore Gentoo (je ne cite pas OpenWRT, m'y étant remis récemment)...

Gentoo... rah, ces heures à regarder défiler la compilation, comme si je me matais un épisode d'Hypno-toad (cf Futurama... en VF, ça doit être Hypno-crapaud, ou quelque chose comme ça)...

Et sa documentation : autant celle de base, pour installer en chrootant à partir du live-CD minimal, que celle du Gentoo-wiki.com - qu'est ce que j'ai pu y apprendre ! Sans compter l'excellent site de recherche des paquets dispos, Gentoo-portage.com (bon, ça, au moins, c'est un des seuls trucs que j'aime bien sur le site de Debian : leurs pages de recherche de paquets sont vraiment bien foutues... c'est toujours ça, dira-t-on, aussi bien en bonne, qu'en mauvaise langue).



Sauf que là, c'est le drame... historique des faits de ces derniers jours, tels que narrés sur la page vers laquelle nous renvoie toute tentative d'accès à ces deux derniers URL (p'tain : en ce moment, je n'ai pas de chance, avec les sites auxquels je veux accéder... cf mon journal sur le Deathmatch : LDLC vs Tor... backupez bien LinuxFr, on ne sait jamais ;)...

- 17 octobre, vers 1h du matin, UTC-5 : les deux sites sont soudain inaccessibles ;

- 18 octobre : Skiplink, l'hébergeur de ces sites ne répond pas ; l'inquiétude gagne Mike Valstar, qui loue et administre deux serveurs chez eux (pas dans le même rack), dont l'un à la charge de s'occuper des backups de l'autre, qui fait tourner les sites qui nous intéressent ici ; le "téléphone arabe" finit par lui apprendre qu'il y a eu une méchante coupure de courant, mais qu'il semble qu'il y ait surtout un différent entre son hébergeur, et le centre de données dans lequel sont les machines : il commence à penser à changer d'hébergeur, mais pour l'instant, il faut attendre de récupérer les données ;

- 19 octobre : toujours aucune réponse de Skiplink... Mike pense migrer vers Amazon C2, et se mettre à dupliquer ses sauvegardes un peu partout où il le pourra... mais, pour l'instant, il est un peu tard pour agir ;

- 21 octobre : toujours aucune réponse de Skiplink... Arrive la confirmation selon quoi Skiplink doit de l'argent à TelX (chez qui sont physiquement les racks) ; ces derniers sont d'accord pour redémarrer le serveur (contre écus sonnants, pour le courant), mais pas de bol, le réseau est déjà coupé vers les racks incriminés, et ça ne permettrait pas de récupérer les données de l'extérieur...

- 22 octobre : seul TelX peut maintenant permettre de sortir de la panade... 5 options sont envisagées ;

1) Payer le courant pour redémarrer les serveurs (mais si ils sont coupés du réseau...) ;
2 ) Donner les numéros de série des serveurs à TelX, et signer une décharge de responsabilité, pour récupérer les données : sauf que Skiplink refuse de donner les numéros de série des machines ;
3) Payer le branchement de consoles à toutes les machines des racks, pour que Mike puisse trouver tout seul les siennes (au risque de foutre le bordel dans des machines d'autres personnes, et en être tenu responsable) ;
4) Attendre un délai légal de 120 jours, au-delà desquels il semble que TelX (ou Skiplink... je ne suis pas sûr d'avoir bien compris à qui étaient les machines, et je ne m'y connais pas assez en hébergement pour affirmer ça de manière certaine) puisse faire ce que bon lui semble des babasses ;
5) Engager des ninjas ou des pirates pour récupérer les données :o)

... en bref, ça pue... l'option 2) semble la plus raisonnable, mais, faute de grives, il faudrait se contenter de la 4)... on pourra ergoter que backuper sur le même site (même dans des racks différents), et chez le même hébergeur, ce n'est pas très sékioure...

Certes ; je crois qu'on n'y reprendra plus Mike...

En attendant, si par un improbable mais bienheureux hasard, quelqu'un ici pouvait, ou avait des connaissances qui pourraient, d'une manière ou d'une autre, permettre de sortir de cette vilaine panade, le mail de Mike est sur la page qui remplace ce qui était encore, jeudi dernier, ces deux merveilleux sites...

La suite... à un prochain épisode... peut-être.
  • # Merci pour l'info

    Posté par . Évalué à 4.

    Je suis utilisateur de Gentoo, mais je fréquente plus trop les forums et la communauté en général. Du coup j'étais pas au courant pour cette très mauvaise nouvelle !!!

    Le résumé est clair, merci beaucoup.
    • [^] # Re: Merci pour l'info

      Posté par . Évalué à 6.

      Je suis utilisateur de Gentoo, mais je fréquente plus trop les forums et la communauté en général. Du coup j'étais pas au courant pour cette très mauvaise nouvelle !!!

      Désolé d'être celui qui t'annonce cette mauvaise nouvelle.

      Il y a quelques mois, après que tu ais arrêté de fréquenter la communauté gentoo, tous les utilisateurs et developpeurs de gentoo ont disparu en une nuit. Des histoires d'enlèvement par des extra-terrestres circulent, mais les moyens manquent pour faire une enquête plus poussée.

      Malgré tout tu peux mesurer ta chance d'être toujours présent parmi nous. Personnellement j'avais cessé d'utiliser gentoo avant ce triste évenement, mais gentoo et ses developpeurs (ciaranm, le meilleur d'entre eux) gardera toujours une place dans mon coeur.
      • [^] # Re: Merci pour l'info

        Posté par . Évalué à 2.

        Ils sont pas très nombreux, environ 4400, ce qui peut laisser penser qu'ils reviendront tous d'un coup avec des pouvoirs.
        • [^] # Re: Merci pour l'info

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En même temps, en temps qu'utilisateur gentoo, ils ont pas déja des pouvoirs, on m'aurait menti ?
  • # A quand l'intégration chez Gentoo ?

    Posté par . Évalué à 7.

    L'utilisation de ces deux sites m'est indispensable.
    Ce sont des mines d'informations, gentoo-wiki est bien mieux référencé que les forums gentoo et gentoo-portage est bien plus agréable que package.gentoo.org malgré la refonte qui a obligé à utiliser un navigateur supportant javascript pour utiliser le site.

    Ce qui est dommage, c'est qu'il semble que chez gentoo, ils n'adhèrent pas à l'idée du wiki ou que la directive de ne pas faire de liens dans la doc officielle vers le wiki (parce que ce serait un contenu mouvant par essence alors qu'il y a des pages du wiki qui sont quasi figées car abouties) a été un peu trop pris au pied de la lettre.
    Et du coup, les deux sites ne sont même pas hébergés sur les serveurs gentoo.org et ne sont supportés que par Mike (grand merci), ce qui est lamentable vu la valeur de l'information qu'ils contiennent.

    J'ose espérer que ça va faire suffisamment de bruit pour que les gens qui hébergent gentoo.org bouge un peu et aussi qu'il sera trouvé une autre solution que ton 4. (quitte à payer)
  • # Dépêche?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Dommage que le journal soit si long, il aurait pu faire une super dépêche!

    Quand au problème, je crois qu'il est raisonnable pour Mike de changer d'hébergeur! Ce comportement est quand même inadmissible...
    • [^] # Re: Dépêche?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      N'y a-t-il pas, dans le contrat avec l'hébergeur et l'hébergé, une obligation qui lui permettrait de récupérer ses données, vu qu'il n'a rien à voir (si j'ai bien compris) avec le non paiement, son hébergeur devrait être obligé de s'arranger pour lui permettre au moins de les récupérer. Ce n'est pas à l'hébergé de payer la facture d'électricité ou autre non payée par l'hébergeur.
      Je suis interloqué par la situation
      • [^] # Re: Dépêche?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pas forcement.
        Sauf mention explicite - et généralement tu payes bonbon pour - l'hébergeur n'a aucune obligation de sauvegarde/restauration.

        Ce que je trouve plus étonnant - et qui m'embette car je consulte gentoo-portage/wiki tous les jours - c'est que l'auteur du site n'ait pas de sauveragde quelquepart des codes sources du site. Vu que gentoo-portage est synchro sur l'arbre protage courrant, il devrait suffire pour retrouver le service de changer d'hébergeur.

        De plus la perte des données du wiki serai vraiment un gros manque, il était très utile.

        Un jour libre ?

        • [^] # Re: Dépêche?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Hélas, il y a bien des backups, mais ils se trouvent sur un autre serveur chez le même hébergeur... Donc inaccessibles aussi. Bon, espérons que le plan n°5 avec les ninjas réussira!
        • [^] # Re: Dépêche?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il n'y a pas de problèmes pour gentoo-portage. Trasher (l'admin) a les codes sources.
          J'ai également une version de gentoo-portage qui tourne.

          Le problème est plus pour les wikis. Ma dernière sauvegarde date de mars et la sienne a 6 mois...
    • [^] # Re: Dépêche?

      Posté par . Évalué à 4.

      Si quelqu'un se sent motivé pour reprendre mon journal ou ma (libre) traduction, et en faire une dépêche, en virant par exemple mes états d'âme nostalgiques et les allusions à l'Hypno-toad, pas de souci ;)

      Je vais peut-être être un peu limité en temps ces prochains jours, mais, sauf mention contraire, mes propos sont toujours en WTFPL !
      • [^] # Re: Dépêche?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Surtout pas malheureux !

        Vive les dépêches avec de vraies références comme Futurama !
  • # Concernant le crapaud hypno

    Posté par . Évalué à 4.

    En réalité le crapaud hypno a fait sa première apparition dans South Park sous le nom de grenouille mexicaine hypnotique du sud du Sri Lanka, pour ensuite faire une apparition dans L'herbe médicinale un des meilleurs épisodes des sympsons.

    C'est seulement plus tard qu'il fera de multiples apparitions (3 a ma connaissance) sous le nom de crapaud hypno (en VF) dans Futurama.

    Merci de votre attention.

    Pour ceux qui n'ont jamais vu le crapaud hypno :
    http://img529.imageshack.us/img529/9197/hypnotoad29uhze9.gif
  • # Backup, redondance...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ah cette vilaine dépendance des hébergeurs!
    Ca montre toujours la même chose :
    1/ Backup à avoir chez soit! (crash disque, coupure hébergeur etc...)
    2/ Avoir deux hébergeur minimum! (avec un qui peut ne servir que de backup, mais DEUX!)

    C'est rigolo de voir des experts Linux, donc en théorie qui savent ce qu'est l'administration système, se faire planter par un hébergeur...
    • [^] # Re: Backup, redondance...

      Posté par . Évalué à 3.

      tu oublie quelque chose: externalisation....
      Backuper les données sur bande ou dvd, et les mettre chez sa copine ou ailleurs
    • [^] # Re: Backup, redondance...

      Posté par . Évalué à 3.

      je dirais plutot se faire planter par une politique avec un maillon faible gros comme une maison.

      (ah, et avoir plusieurs backups ou solutions de backup, un seul ca suffit pas)
      • [^] # Re: Backup, redondance...

        Posté par . Évalué à 2.

        enfin ,les devels sont en general dans leurs compilos, pas directement sur les systèmes
        et inversement, un admin est rarement un codeur de ouf

        Ce sont deux métiers différents
        • [^] # Re: Backup, redondance...

          Posté par . Évalué à 4.

          ouh on devient vite un minimum admin quand on commence à perdre des trucs :)
          • [^] # Re: Backup, redondance...

            Posté par . Évalué à 0.

            oui, un "minimum"..
            comem u nadmi ndevient un minimum codeur lorsqu'il a des tâches assez lourdes à automatiser.
            Mais le metier d'un devel n'est pas d'administrer
            le boulto d'un admin n'est pas de developper

            Et les deux métiers ne nécessite pas les mêmes compétences humaines...
            Je me souviens d'un gars qui voulait faire un beau script, bien coder pour relancer une prod, alors que l'objectif dans ce cas là, c'est de relancer la prod, aussi degueu que le script soit
  • # Les bases !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    La base du basique du début du commencement: ne pas dépendre d'un seul point de dysfonctionnement.

    Pas exemple, chez nous, nos serveurs sont chez un hébergeur, et les machines de secours chez un autre (plus cher, moins rapide, moins de machines, mais c'est du secours). Le tout dans des villes différents. Et le tout est recopié une fois par semaine dans nos locaux et mis au coffre si vraiment il y avait un gros gros problème (intrusion par exemple, qui mettrait tout par terre).

    Il nous reste un point de dysfonctionnement: si je pars de l'entreprise (météorite qui tombe sur ma maison, ou un harem de centaines de belles arabes qui me fait une proposition, ou même, improbable mais je cite tout de même: un accident de la route)... ça risque de leur faire comprendre "en vrai" qu'il faut une personne de plus dans notre service :-) Cela dit, même dans ce cas, les données et applications seront en état de marche, ce qui donne le temps de trouver un remplaçant.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.