Municipales 2008 - Des associations parisiennes interrogent les candidats

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
0
20
jan.
2008
Communauté
Un collectif d'associations parisiennes (Altern, Bellinux, Copyleft attitude et FDN), œuvrant dans le domaine du libre et du numérique, a adressé aux candidats à l'élection municipale un questionnaire permettant de mieux cerner leur politique en matière de logiciels et de numérique en général.

Le collectif invite également les candidats à venir débattre publiquement du sujet. Ces débats publics se tiendront au ministère de la crise du logement (24 rue de la banque, 75002 Paris, métro Bourse), ils sont ouverts à tous, sans inscription préalable.

Le premier débat aura lieu lundi 21 janvier, à 19h. Venez nombreux pour soutenir l'initiative!

Débat au Ministère de la crise du logement

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
10
mai
2007
Communauté
Le ministère de la crise du logement (immeuble d'une ancienne banque squatté, à Paris, rue de la Banque, par les associations Macaq, Jeudis noirs, et Droit Au Logement) abritera, jeudi 10 mai, de 18h à 22h une conférence débat sur le libre.

Le débat lui-même, de 20h à 22h, sera diffusé en direct sur la radio du ministère et disponible en podcast. Il sera précédé d'une séance de démonstration de logiciels libres faite par l'association Bellinux.

Enfin un FAI ADSL associatif !

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
3
2
sept.
2005
Internet
Les vieux routiers d'Internet connaissent FDN depuis longtemps. Depuis plus de 10 ans. Mais si, souvenez-vous, cette association qui en 1992 déjà proposait de recevoir son courriel et ses forums en UUCP, qui était l'un des seuls FAI à fournir des adresses IP fixes en RTC. On avait aussi un peu entendu parler de FDN lors de la création de Gitoyen (opérateur de réseau alternatif) : FDN en est membre fondateur.

FDN se lance aujourd'hui dans la fourniture d'accès ADSL. La vraie différence avec un fournisseur d'accès classique tient au mode de fonctionnement de la structure. D'une part, elle fonctionne entièrement sur du Libre, mais surtout, FDN est une association. On n'y est donc pas client, mais adhérent. C'est-à-dire qu'on n'achète pas un produit, mais qu'on partage des frais entre adhérents. Et quand il y a du travail à faire, ce sont également des adhérents qui s'y collent, sur leur temps libre.