Enfin un FAI ADSL associatif !

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
3
2
sept.
2005
Internet
Les vieux routiers d'Internet connaissent FDN depuis longtemps. Depuis plus de 10 ans. Mais si, souvenez-vous, cette association qui en 1992 déjà proposait de recevoir son courriel et ses forums en UUCP, qui était l'un des seuls FAI à fournir des adresses IP fixes en RTC. On avait aussi un peu entendu parler de FDN lors de la création de Gitoyen (opérateur de réseau alternatif) : FDN en est membre fondateur.

FDN se lance aujourd'hui dans la fourniture d'accès ADSL. La vraie différence avec un fournisseur d'accès classique tient au mode de fonctionnement de la structure. D'une part, elle fonctionne entièrement sur du Libre, mais surtout, FDN est une association. On n'y est donc pas client, mais adhérent. C'est-à-dire qu'on n'achète pas un produit, mais qu'on partage des frais entre adhérents. Et quand il y a du travail à faire, ce sont également des adhérents qui s'y collent, sur leur temps libre. La conséquence de ce mode de fonctionnement associatif, ce sont les services. Chez FDN il n'y a pas besoin que 10.000 adhérents fassent une pétition pour avoir de l'IPv6. Il suffit qu'un adhérent qui sait faire s'y colle. Du coup un très grand nombre de services existent (fourniture de sous-noms de domaines dans fdn.fr ou dans fdn.org, hébergement de zones DNS, feed news, listes de discussion, etc) et font partie de l'abonnement de base.

L'autre conséquence c'est l'éthique et la transparence financière. Le financement d'une association est simple : on partage les frais entre les adhérents. Du coup, pas besoin de violer la vie privée des adhérents pour vendre des fichiers. De même, pas besoin de publicité. Pour ce qui est de l'éthique, la défense de l'éthique d'Internet est un des buts statutaires de l'association. Les tarifs pratiqués par FDN correspondent véritablement aux coûts de fabrication. L'association ne fait donc pas de vente à perte (contrairement à d'autres opérateurs). Du coup il n'y a pas de surcoût pour les services additionnels (les IP fixes payantes chez Wanadoo, par exemple).

FDN a donc monté la première infrastructure ADSL véritablement alternative (le groupe Illiad et Vivendi-Universal-Louis-Dreyfus, ça ne fait pas très alternatif tout ça) et commence à la proposer à d'autres structures intéressées. La première d'entre elles, qui a participé au montage du projet, est Neuronnexion (entreprise amiennoise versée dans le libre et le réseau) qui va utiliser l'infra mise en place par FDN pour ses connexions ADSL. Ça peut tout particulièrement être intéressant pour les gens qui voudraient du réseau FDN avec du service "pro" (un groupe de bénévoles, par définition, ça ne fait de l'assistance technique que quand ça a du temps libre...).

Le site web de FDN fournit des informations complètes sur les détails autour de l'offre ADSL et de l'association. En particulier on notera la page qui indique quels sont les coûts de "fabrication" de l'ADSL, et donc par quels calculs ésotériques sont établis les tarifs.

Enfin, dernier point à retenir : les adhérents/abonnés ayant de faibles revenus (étudiants, chômeurs, etc.) bénéficient d'un tarif préférentiel pour leur abonnement. Encore un avantage du modèle associatif.
  • # Félicitations !

    Posté par . Évalué à 10.

    Basée de bout en bout sur des produits libres en plus, je pense que FDN va fédérer un certains nombre de décus (comme moi) des FAI xDSL soit disant a très bien a pas cher sans rien d'autre qu'un compte en banque derrière.
  • # encore et toujours les memes

    Posté par . Évalué à 7.

    je trouve que cette initiative (qui m'étais inconnue jusqu'à présent) est excellente.

    utilisateur satisfait de free dégroupé, j'ai néanmoins essayé le formulaire d'inscription : les informations qd à l'affaiblissement de ma ligne tel sont fausses, me laissant uniquement la possibilité de prendre une ligne 3Mb/256 pour 90¤ de frais d'install et 39¤ par mois.

    or free fonctionne parfaitement en adsl2+ chez moi (18Mb / 1Mb).

    je ne dois pas être le seul, puisque la page nous demande de contacter fdn si les informations sont fausses.

    france telecom.... <- bam !
    • [^] # Re: encore et toujours les memes

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      En effet, c'est un cas typique. Ceci dit, le changement de debit de coute rien a FDN. Du coup si effectivement l'atenuation permet de faire mieux tu peux:
      - commander le debit propose (3Mb)
      - une fois le raccordement fait prendre contact avec l'association pour changer de debit.
      Par contre, si ca dit qu'il n'y a pas de 2+, ca, c'est vrai. C'est possible que Free ait mis du deux plus et pas ses concurents.
      • [^] # Re: encore et toujours les memes

        Posté par . Évalué à 10.

        Tiens, je m'incruste un peu, mais je suis tombé sur ce passage qui m'a fait tiquer :
        Les commutateurs téléphoniques coûtent très cher. Encore plus cher que les DSLAMs. Ceux de France Télécom ont été en très grande partie financés par nos impôts, et remboursés par des décennies de factures de téléphone. Les autres opérateurs n’ont en général pas envie d’investir de telles sommes.


        ( http://www.fdn.fr/Explications-pour-debutants.html(...) )

        France Telecom est auto-financé (et a un budget propre indépendant du buget public) depuis 1929 (mais tu payes peut être des impôt depuis plus longtemps, je ne connais pas ton âge)

        http://groups.google.fr/group/fr.reseaux.telecoms.adsl/msg/765fd9c2(...)
        http://groups.google.fr/group/fr.reseaux.telecoms.adsl/msg/35f68a3f(...)
        http://groups.google.fr/group/fr.reseaux.telecoms.adsl/msg/a220549e(...)
        • [^] # Re: encore et toujours les memes

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          En effet, j'ai sans doute écrit un peu trop vite.
          Dans le doute je vais supprimer ce passage-là, et puis j'irai à la pêche aux infos...
          Merci de la remarque.
          • [^] # Re: encore et toujours les memes

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Voici une proposition de modification:
            Ceux de France Télécom ont été en très grande partie financés par des décennies de factures de téléphone émises par ce qui était alors un monopole.
            • [^] # Re: encore et toujours les memes

              Posté par . Évalué à 10.

              un monopole...

              Oui mais...

              C'était surtout un service public dont le but a été avant tout de construire et entretenir un réseau (et de faire pas mal de R&D en télécom). Le secteur aurait été concurentiel que seules les zones rentables seraient couvertes, cf la couverture gsm pour laquelle une intervention des pouvoirs publiques est nécessaire pour forcer la couverture des zones "blanches".

              Il me semble d'ailleurs que les tarifs locaux étaient sous-facturés alors que les tarifs nationaux et internationaux étaient sur-facturés, manière de financer les connexions des particuliers ruraux, non rentables, avec l'activité économique, rentable, des centres urbains.


              De plus, le budget annexe des PTT (l'administration de l'époque - jusqu'en 1990/91), bénéficiaire (essentiellement grace aux télécoms) a longtemps alimenté le budget principal de l'état, et pas l'inverse...

              Mes 2 centimes...
              • [^] # Re: encore et toujours les memes

                Posté par . Évalué à 3.

                Que ce soit par la facture de téléphone ou par l'impôt que les infrastructures aient été payées, cela revient au même. Et puis que les bénéfices d'une entreprise publique alimente le budget de l'État me paraît un juste retour des choses.

                Dans tous les cas, ce sont les français qui ont tout financé, et on leur demande aujourd'hui de payer une deuxième fois.
                • [^] # Re: encore et toujours les memes

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Que ce soit par la facture de téléphone ou par l'impôt que les infrastructures aient été payées, cela revient au même.

                  Financièrement, oui. Rhétoriquement, non. Dire "les infrastructures ont été payés avec les impôts" (régimé spécial) n'est pas du tout la même chose que "les infrastructures ont été payés par les clients/usagers" (mode de fonctionnement de toute entreprise classique).

                  Dans tous les cas, ce sont les français qui ont tout financé, et on leur demande aujourd'hui de payer une deuxième fois.

                  Tu veux dire de payer pour le réseau parallèle de Free ?
                • [^] # Re: encore et toujours les memes

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Tu veux dire que l'immigration ne payais pas de facture téléphonique?
          • [^] # Re: encore et toujours les memes

            Posté par . Évalué à -4.

            Non tu n as pas ecris trop vite je pense que tu peu sans probleme ta facture de telephone a un impot .
    • [^] # Re: encore et toujours les memes

      Posté par . Évalué à 1.

      Pense aussi que c est pas parce que free peu te fournir de l adsl2 que FDN qui passe part cegetel peut aussi .

      Si ca ce trouve tu es meme pas degroupable part cegetel .
      • [^] # Re: encore et toujours les memes

        Posté par . Évalué à 1.

        bien sûr on est d'accord là dessus, ce que je voulais dire c'est qu'étant donné que l'adsl2+ passe parfaitement chez moi (et l'adsl 8Mb aussi auparavant, avant que nos dslam passent en 2+) je ne voyais pas pourquoi les infos que fournissent FT aux fai (et donc a FDN) concernant l'affaiblissement de ma ligne sont fausses (et me contraignent à choisir du 3Mb à l'inscription..)
        • [^] # Re: encore et toujours les memes

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Une bonne façon pour contourner ce problème (et qui ne pose pas de problème pour FDN):
          - commande la ligne a 3Mb
          - attendre qu'elle arrive et qu'elle marche
          - puis, une fois qu'elle marche, fonction de ce que dira le DSLAM (FDN a accès à un interface qui donne ces infos-là), on passe la ligne a 8Mb.
  • # Enorme !

    Posté par . Évalué à 6.

    Enorme je trouve ca tout simplement enorme !

    C'est une initiative super ! C'est a mon avis ce qu'il manquait a internet !

    meme si je n'ai pas trop compris les prix de calcul ( j'ai compris que c'etait prix coutant ) mais ensuite comment calculer son abonnement...

    mais les services fournits sont super interessent ! meme plusieurs IP !

    mais ma seule question serait : y a t'il la téléphonie ip ? ou est ce seulement un acces ADSL ?
    • [^] # Re: Enorme !

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Pas de telephonie pour le moment. D'autre gens dans Gitoyen travaillent sur les problemes de telephonie. Si ca aboutit a un resultat concret, peut-etre, un jour...
      Mais pour le moment c'est de l'acces Internet, et uniquement de l'acces Internet.

      Merci de ton soutiens :)
      • [^] # Re: Enorme !

        Posté par . Évalué à 6.

        En tout cas, c'est super de voir qu'il est possible de réaliser cela à un tarif intéressant. Bon, certaines offres adsl sont moins chères, mais n'offre à mon avis pas la même quantité de services. C'est une excellente initiative, à laquelle je souscrirai probablement prochainement, étant particulièrement insatisfait de Wanadoo. En plus ça me coutera moins cher.

        Juste une question, l'affaiblissement de ma ligne ne me permet pas d'espérer mieux que du 512k, mais le fait qu'il s'agisse d'une association permet-il d'espérer procéder à des tests pour essayer d'offrir un poil mieux (genre un 512k amélioré, aux alentours de 768k~1M) ? En tout cas, pour Wanadoo et autre, c'est « impossible » :-)
        • [^] # Re: Enorme !

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          J'aimerai bien, mais FDN est trop petit pour ca. Ce ne sont pas nos propres DSLAMs (installer ses propres DSLAMs sur toute la France, c'est a peu pres 400 millions d'euros d'inverstissements, soit a peu pres le budget de FDN pendant 200 siecles). Du coup on ne peut pas fixer les debits arbitrairement, on est oblige de coller a ce que veut bien nous vendre le grossiste.
          Par contre, une fois que la ligne sera ouverte a 512, si tu veux faire un test de passage a 1M pour voir si ca tient le choc ou pas, ca peut se tester. Probablement au prix d'une coupure de quelques jours.
  • # Pas tout compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Pourquoi le 1 Mb/s et le 2 Mb/s non dégroupé sont au meme prix?

    Sinon, je trouve ca génial mais vraiment hors de prix quand on est pas dégroupé :(

    Merci France Telecom :/
    • [^] # Re: Pas tout compris

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Merci France Telecom d'avoir pu permettre à nos hommes, d'ajouter au bruit de la ville et des klaxons, la douce sonnerie du téléphone ! (Tryo)

      Parole complete :
      http://www.paroles.net/chansons/15238.htm(...)

      Haypo
    • [^] # Re: Pas tout compris

      Posté par . Évalué à 1.

      Si tu regardes les hypothèses de trafic, dans la page expliquant le calcul des prix, tu verras que ces estimations sont faites par "tranches de débit".

      Il a juste été estimé que quelqu'un qui aura à dispostion une ligne 2Mbps aura à peu près le même profil d'utilisation qu'avec une ligne 1Mbps
      • [^] # Re: Pas tout compris

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ca compte aussi je crois surtout l'upload, vu que c'est les envois de données que le FAI paye à son prestataire de transit ... et entre les offres 1 et 2Mbp l'upload est le même
        • [^] # Re: Pas tout compris

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu te trompes.

          Un FAI paye le débit dans les deux sens. Plus exactement il paye en fonction du débit le plus élevé. Donc, pour une fournisseur d'accès, en général le download, alors que pour un hébergeur de site web c'est plutôt l'upload.

          Le choix de se dire que à 1M ou 2M les gens ont le même usage du réseau est relativement arbitraire. En fait, dans la vie de tous les jours, on ne fait pas une très grande différence entre 1M et 2M, comme ca donne a peu près le même ressenti à l'utilisateur, ca doit induire à peu près le même mode d'utilisation. Du moins en moyenne.
          • [^] # Re: Pas tout compris

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Si je comprend bien, quand le FAI 1 envoie des données au FAI 2, le fournisseur du transit fait payer 1 *et* 2 ? Ca veut dire aussi que si quelqu'un d'externe t'envoie des données pourries sur ton réseau que personne ne demande c'est toi qui va payer ?

            Je ne conteste pas, ce n'est pas mon milieu, mais je trouve ça étonnant. En général, dans tous les autres milieux, c'est toujours celui qui envoie qui paye.
            • [^] # Re: Pas tout compris

              Posté par . Évalué à 3.

              En général, dans tous les autres milieux, c'est toujours celui qui envoie qui paye.

              Sur les réseaux informatiques, il est rare qu'une donnée envoyée n'ait pas fait au préalable l'objet d'une requête.
              Si un serveur "m'envoie" un gros fichier par FTP, c'est en général parce que je lui ai demandé au préalable. Faire payer uniquement un sens plutôt qu'un autre n'est pas pertinent.
            • [^] # Re: Pas tout compris

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              En règle générale, oui.

              Les cas d'exception: ils peuvent avoir un accord privé d'échange de traffic entre eux (peering), ou il se peut que l'un soit client de l'autre.

              Et attention: on ne paye pas (upload + download), on paye max(upload, download).
            • [^] # Re: Pas tout compris

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ça me paraît bizzare aussi, vu tout le trafic engendré par les spams (qui doit être relativement important).

              Quand un FAI (FDN au hasard) est attaqué en masse par du spam, il doit payer le trafic engendre par celui ci ?

              Ça devrait faire longtemps que les FAIs bloqueraient le spam, non ?
              • [^] # Re: Pas tout compris

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Quand un opérateur de réseau est attaqué, par du spam ou par n'importe quelle charge réseau, il paye le traffic. Je t'assure.
              • [^] # Re: Pas tout compris

                Posté par . Évalué à 2.


                Ça me paraît bizzare aussi, vu tout le trafic engendré par les spams (qui doit être relativement important).

                Quand un FAI (FDN au hasard) est attaqué en masse par du spam, il doit payer le trafic engendre par celui ci ?


                Exactement. Mais le volume de données correspondant est extremement difficile à mesurer réellement, et en particulier à distinguer du trafic légitime.

                Ca fait malheureusement partie des aléas de l'économie de l'internet...


                Ça devrait faire longtemps que les FAIs bloqueraient le spam, non ?


                Ca, c'est malheureusement beaucoup plus facile à dire qu'à faire.

                Il y a certaines solutions à base de de RBL, mais qui ne sont pas sans effets de bords. Et sur les solutions à base d'analyse du contenu du mail (spamassasin & family), le mail est déjà arrivé, donc...
            • [^] # Re: Pas tout compris

              Posté par . Évalué à 3.

              Ça se comprend bien mieux quand tu considères cela sous l'angle du service rendu. Le fournisseur de transit A vend un service à son client B, qui est de permettre à B de pouvoir joindre toute adresse sur l'Internet et de pouvoir être joint depuis toute adresse sur l'Internet. Donc B paye et le trafic reçu (pouvoir être joint) et le trafic émis (pouvoir joindre). C'est le modèle du transit payant.

              Maintenant, si A a un autre client C, le trafic entre B et C va être payé à A à la fois par B et par C. Si ce trafic est suffisamment important et que B et C sont voisins, ils ont alors tout intérêt à établir un peering entre eux (une connexion directe) pour écouler le trafic B <-> C en court-circuitant A. Comme ce peering leur fera gagner de l'argent à tous les deux, le trafic qui y passera ne fera pas l'objet d'une facturation. C'est le modèle du peering.

              Un acteur Internet a donc tout intérêt à maximiser l'écoulement sur ses peerings et à ne laisser aux transits upstream que ce qui ne peut faire l'objet de peerings.

              C'est la base. Après il y a des tas de subtilités évidemment, comme par exemple le fait que tu n'as pas intérêt à monter un peering avec quelqu'un qui serait susceptible de d'acheter du transit, le fait que tu as interêt à équilibrer ton trafic entrant/sortant sur les transits (parce que de toute façons tu payes le max des deux), ce qui fait que les FAI (activité génératrice de trafic entrant) font aussi toujours de l'hébergement (générateur de trafic sortant), etc.
  • # Superbe initiative

    Posté par . Évalué à 3.

    Du point de vue idéologique, je préfère de vraiment très loin donner 10 voire 15 euros de plus pour un accès internet à une association à but non lucratif que j'en donnerais à une entreprise privée, et c'est les idéaux qui font rêver... ^^ De plus le mode de fonctionnement communautaire m'inspire une toute autre confiance que je n'en ai dans une grande entreprise telle free par exemple. L'esprit me rapelle un peu Nerim à ses débuts et son service technique irréprochable, bien que ce soit une entreprise, qui a d'ailleurs changé de politique commerciale apparement.

    J'avoue que l'offre téléphone national illimité + bons prix à l'étranger de prix est une offre difficile à refuser quand on est en zone dégroupée (ce qui est mon cas), mais on est en droit de se demander comment ils font, free, pour proposer de telles offres...

    C'est un peu comme le commerce équitable, c'est quasiment toujours bio et même si c'est un peu plus cher, on sait qu'on achète de la qualité et que notre argent ne va pas arriver dans la poche d'une poignée qui en ont déjà bien assez.. *futur membre du fnd ;)*
    • [^] # Re: Superbe initiative

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      « Du point de vue idéologique, je préfère de vraiment très loin donner 10 voire 15 euros de plus pour un accès internet à une association à but non lucratif que j'en donnerais à une entreprise privée, et c'est les idéaux qui font rêver... ^ »

      Mais quel est ton idéal exactement ?

      Quel est le problème précis de l'aspect lucratif dans ce cas bien précis ?
      • [^] # Re: Superbe initiative

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pour ma part c'est bien simple :

        - le FAI privé va te créer un centre d'appel au Sénégal avec des opérateurs non formés payés au lance-pierre
        - Il va délocaliser sa compta en Tunisie
        - Les DSLAM ou les my-box seront "made in France" mais en fait ce sera juste l'assemblage hein, les circuits seront conçus à Shangaï et monté à Taïwan, faut pas déconner, ça coute achement moins cher ...
        - Il ne va pas de permettre d'avoir de nouveaux services sous pretexte que c'est une niche
        - Il fournit sa my-box sans les sources, car le CSA en a ainsi décidé
        - S'il n'a pas de DSLAM en propre, il paye le prix fort aux opérateurs monopolistiques, prix imposé par l'absence de concurrence dans ce domaine ...
        - Tu n'as que rarement affaire à quelqu'un de compétent en cas de requête, problème ou question technique ou non ...


        Cela dit, je ne reproche pas cela aux FAI privés, j'ai un ami qui bosse dans un centre à Dakar et qui est content de son boulot là bas, bien mieux payé que d'autre ... et j'ai personnellement aidé un comptable à externaliser sa compta à Tunis (scan des documents, envoi automatique et tout ...)

        Pour le "tu n'as jamais qq'un de compétent en face" j'ai eu un exemple l'autre jour à la FNAC : Je demande un developpement photo et je demande à avoir mes photos sur CDROM. Le gars opine du chef et coche la case ad-hoc sur son zoli formulaire ...
        ... et là je lui demande à quelle définition ils scannent les photos ...
        ... et là, c'est le drame, tout s'écroule, la journée de mon joli vendeur est finie, bouzillée, foutue, il sens qu'il va louper une vente ...
        ... et bien oui, il a loupé une vente ...

        Donc les petites structures, les commerces de proximité et les systèmes et formats ouvert, c'est bien !
        • [^] # Re: Superbe initiative

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          « Donc les petites structures, les commerces de proximité et les systèmes et formats ouvert, c'est bien ! »

          Je suis d'accord, mais on parle bien de « commerce » ici :D
        • [^] # Re: Superbe initiative

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Centre d'appel ? bof, Free au moins fait ça en France, Wanadoo aussi, je pense que c'est le cas de la plupart des FAI.
          La différence avec un FAI associatif ? tu es sur de ne pas avoir de numéro de hotline avec des techos qui ne font qu'attendre les appels.

          les box concues à l'étranger et pas ouvertes ? faut voir, mais si tu crois que ton hébergeur assosiatif va fondre et faire lui même tous ces circuits au lieu de les acheter à un magasin d'électronique/informatique qui se fournit indifectement en asie, tu te met le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.
          Par contre là aussi la différence est faite par le vide, la box, sur ton hébergeur associatif tu n'en auras pas, c'est sur que du coup sa construction ne risque pas d'être délocalisée. Non, ça sera à toi d'acheter ton modem ADSL (qui lui n'a aucune chance d'être "made in France", même partiellement. Bien entendu tu n'auras les sources ni de la box qui n'existe pas, ni du modem qui vient d'asie.


          Tu fais une telle caricature qu'elle ne semble vraiment pas de bonne foi.
        • [^] # Re: Superbe initiative

          Posté par . Évalué à 3.

          - Les DSLAM ou les my-box seront "made in France" mais en fait ce sera juste l'assemblage hein, les circuits seront conçus à Shangaï et monté à Taïwan, faut pas déconner, ça coute achement moins cher ...

          Tandis qu'une association va fabriquer ses propres DSLAMs dans ses propres usines françaises, avec ses propres circuits intégrés fondus dans ses propres salles blanches dernier cri ?

          - S'il n'a pas de DSLAM en propre, il paye le prix fort aux opérateurs monopolistiques, prix imposé par l'absence de concurrence dans ce domaine ...

          Tu veux dire qu'une association :
          - va avoir des tarifs préférentiels grâce à ses contacts hauts placés chez l'opérateur (peu probable) ?
          - va pénétrer dans les centraux par la porte de derrière pour détourner discrètement les DSLAM de l'opérateur (rigolo) ?
      • [^] # Re: Superbe initiative

        Posté par . Évalué à 5.

        Ne pas enrichir des entreprises privées et préférer les structures associatives/communautaires, parce qu'en pratique, quand tu donnes à une communauté ou une association dont tu fais partie, l'argent investi n'est pas perdu puisque tu en profites, dans le cas d'une entreprise, à moins d'être actionnaire, tu n'as en échange que le service rendu (de mauvaise grâce parfois), c'est pour ça que je préfère le public au privé, comme par exemple avant, france telecom quand c'était une entreprise d'état, l'argent que tu versais pour ton abonnement téléphonique on pouvait le voir comme un impôt particulier, que tu versais mais qui te revenait d'investissements de la part de FT qui t'était destinés, tandis que maintenant que c'est une entreprise privée c'est plus la même chose, tu peux être client du téléphone et FT peut faire plus ou moins ce qu'il veut avec l'argent qu'il a gagné. J'espère que j'ai été assez clair, c'est plus ou moins une question de principe parce que la réalité n'est pas forcément exactement comme ça, c'est pour ça que je disais que j'étais attaché aux principes/idéaux, parce que dans la réalité, je préfèrerais sans doute free à fdn qui fournit un service plus important pour globalement moins cher, même si on est amené à téléphoner à la hotline surtaxée le jour où on a un problème...
        • [^] # Re: Superbe initiative

          Posté par . Évalué à 1.

          d'ailleurs quand ft est passe du monopole a la concurrence; bizarrement les tarifs ont baisse; mais c'est sur que dans tous les cas c'est forcement mieux entreprise publique /assoc par rapport aux mechantes ; vampirasatrice , entreprises privées
        • [^] # Re: Superbe initiative

          Posté par . Évalué à 0.

          parce que dans la réalité, je préfèrerais sans doute free à fdn qui fournit un service plus important pour globalement moins cher,

          En gros, t'es pour le commerce équitable, mais pas si c'est pour partager tes sous.

          et FT peut faire plus ou moins ce qu'il veut avec l'argent qu'il a gagné

          Quel scandale! On devrait en parler à l'ART. Au passage, si t'as peu d'argent, j'ai quelques bonnes idées de ce que tu pourrais en faire:-)


          -----------------------------------------------------------------------------------
          Les Sans Radio : http://www.ville-bagnolet.fr/index.php?pge=416(...)
          • [^] # Re: Superbe initiative

            Posté par . Évalué à 1.

            Malgré son discours sur son site et le texte de la dépêche, ce FAI n'a rien à voir avec du commerce équitable, éthique ou je ne sais quel truc vaguement altermondialiste. C'est simplement un FAI pour geek, pour ceux qui veulent s'amuser à avoir de l'IPv6, des IP fixes, de l'UUCP, etc.

            Ses prix ne sont pas compétitifs avec ceux des gros FAI comme Free ou Neuf Télécom : 44¤/mois auxquels il faut ajouter l'achat du modem et peut-être l'abonnement FT pour la ligne (13¤/mois) soit 57¤/mois pour une offre inférieure à celle de Free qui propose en plus le téléphone.

            Ca ressemble plutôt à un FAI pour geeks bobo (discours de gauche et portefeuille bien garni) !

            Je n'ai rien contre cela, mais ils devraient l'afficher clairement.

            Et puis j'ai deux interrogations :

            1. Comment sont gérées les pannes ? Comme il n'y a pas de hotline, il faut attendre patiemment que ça revienne ? Il faut brûler un cierge ? Prendre sa caisse à outils et aller dépanner ?

            2. En regardant les comptes, je vois que le bilan n'est pas équilibré (19645 ¤ d'actif, -43 ¤ de passif). La transparence des comptes c'est bien, s'ils sont justes c'est encore mieux !
            • [^] # Re: Superbe initiative

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Où as-tu lu commerce équitable sur le site? Dans la dépêche? Où as tu lu quoi que ce soit qui parle d'altermondialisme?
              Pour le côté "FAI pour geek", tu as raison. Mais ce n'est pas un FAI que pour geek. Il y a dans les adhérents de FDN des gens qui sont tout sauf des geeks (va jeter un oeil aux sites web des adhérents, ça va t'éclairer un peu mieux).
              1. Pour la gestion des pannes, c'est expliqué sur le site: tout fonctionne par le bénévolat. Comme pour fixer les bugs dans firefox. Mais comme c'est un modèle qui ne te plait pas, je suppose que tu n'y adhères pas.
              2. Pour la partie compta, c'est pas mon métier. Par contre, la madame du fisc, dont c'est le métier, ça lui a plu.
    • [^] # Re: Superbe initiative

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Du point de vue idéologique, je préfère de vraiment très loin donner 10 voire 15 euros de plus pour un accès internet à une association à but non lucratif que j'en donnerais à une entreprise privée


      Attention ! Une association est par définition une entreprise privée. En revanche, elle n'est pas uniquement une entreprise à vocation lucrative/commerciale.

      J'avoue que l'offre téléphone national illimité + bons prix à l'étranger de prix est une offre difficile à refuser quand on est en zone dégroupée (ce qui est mon cas), mais on est en droit de se demander comment ils font, free, pour proposer de telles offres...


      J'avais lu dans une dépeche (genre afp ou reuteurs) qu'un accès internet en dégroupage total, ca coutait à des gens comme free, en raison du volume qu'ils réalisent, environ 7,50 ¤
  • # bénévolats, associations etc...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Apparemment je ne suis pas de l'avis majoritaire sur linuxfr, vu les commentaires précédents, mais moi ça ne me parait pas fondamentalement intéressant.

    Une raison pratique : j'ai pu tâter lautre.net (pas loin de gitoyen donc) et j'ai pas été déçu du voyage. Sous couvert d'activité vachement citoyenne, l'ensemble se trouve assez vite embarqué dans tout et n'importe quoi sans que le simple « adhérent » ne puisse pas vraiment y faire quoi que ce soit. Par exemple, lautre.net, du temps où j'y étais (la première année de son existence) s'est assez vite trouvé être un lieu de débats assez épatants se débouchant sur l'exclusion d'un individu sans doute assez peu sociable : mais cette exclusion aura eu le mérite de montrer aux adhérents dont je faisais partie que la liberté toussa(TM) avec un beau A cerclé, ça se transformait vite en des exclusions par procédés quasi-kremlinesques. Et moi j'ai mis les voiles quand l'association à décidé (enfin une personne de la direction de l'association) d'investir des fonds de l'association dans le financement d'une manifestation pour des sans papiers. On pense ce qu'on veut des sans papiers (je ne suis pas d'avis, personnellement, que l'on aide qui que ce soit en proposant le néant à des gens ; à part sa petite conscience bourgeoise aux frais des autres) mais le mélange des genres entre hébergeur internet et manifestations ultra-politisées (sans pour autant s'être assurée un seul instant que la position prise publiquement au nom de tous soit un minimum consensuelle), cela ne m'inspire que méfiance.
    Mais, bien entendu, cette association n'est pas l'autre, on peut supposer qu'elles fonctionnent différements, en dépit de mon a priori plutôt peu engageant.

    Une raison plus théorique : en quoi est-ce un mal que le fait de fournir un accès soit une activité commerciale ? Si pour moi il existe des domaines qui ne devraient en aucun cas être privatisés, tels les services d'utilité publique (santé, éducation, justice et sécurité), tels les services devenu d'utilité publique parce que monopoles de fait (électricité, transports publics etc), en quoi le commerce pose t-il problème en la matière de l'accès internet ?
    Pour le libre ? Il existe déjà des fournisseurs qui contribuent au libre, et il n'y a rien de contradictoire là-dedans, bien au contraire.
    En quoi est-ce un problème « d'acheter un produit » ? N'est-ce pas un peu de la blague de se dire différent de ceux qui « achètent un produit » lorsqu'en finalité il s'agit de fournir exactement le service ? Sommes-nous condamnés à soit être pour le tout-commercialisé soit le rien-commercialisé ? En sommes-nous encore à s'opposer entre ultra-capitalisme et ultra-communisme ?
    Je ne vois pas quel problème social rend nécessaire l'apparition d'un tel fournisseur d'accès. Bien entendu, chacun est libre de faire ce qu'il veut. Tout comme je suis libre de ne pas trop saisir l'intérêt de l'affaire.
    Pire, quand je lis « quand il y a du travail à faire, ce sont également des adhérents qui s'y collent, sur leur temps libre », je ne trouve pas cela franchement mirobolant. D'une manière générale, je pense que la société devrait fonctionner par échanges. Quand je code du logiciel, c'est du libre parce que cela correspond à un échange : je bénéficie du libre, je permet à d'autres d'en bénéficier, qui eux-même en feront de même. Il ne s'agit pas de faire du pur bénévolat et de foutre au chômage des gens compétents parce que ça fait plus chic de soutenir une association qui ne remplit aucun service social concret.
    Autant il peut être intéressant pour un utilisateur d'avoir un accès accru à la gestion des outils qu'il utilise, autant il ne me parait pas spécifiquement intéressant de substituer un professionnel à un bénévole. On est pas dans une société où les gens qui s'investissent pour les autres sont si bien remerciés que l'on puisse considérer le bénévolat comme un idéal, si ?
    • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Personnellement, je vois l'accès à Internet comme un service d'utilité publique et toutes les personnes en France devraient y avoir accès.

      Après, je crois que tu mélanges pas mal de choses pas très liées entre elles. La news parle d'un FAI alternatif et associatif qui délivre un service à prix coûtant et toi tu compares ça avec l'achat d'un produit. Il n'en est nul par question dans l'article et personne ne remet en cause l'achat de bien matériel ou de service (enfin en grande majorité). Ici, on peut concevoir ça comme un FAI basé sur une économie de besoin et non pas de marché. Et ton association sous-jacente des FAI "commerciaux" à l'ultra-capitalisme et ce FAI à l'ultra-communisme est bien rapide. Toutes les bénévoles travaillant dans des associations à but non lucratifs seraient donc des ultra-communistes ? Ils donnent de leur temps sans rien attendre en retour si ce n'est d'aider les autres et ces valeurs sont très proches de celles de base du communisme mais de là à parler d'ultra-communisme, il y a tout de même un pas.

      L'apparition de ce FAI n'est probablement pas du à un problème social particulier mais peut-être à un besoin qu'ont des gens qui souhaitent un service parfaitement clair, avec lequel ils savent ce qui est fait car ils en sont adhérents ? Pas de communiqué publicitaire et de gros marketing pour annoncer telle ou telle nouveauté. Pas d'opérations dont tu n'entendras pas parler et où tu n'auras pas ton mot à dire. En somme, une transparence qui devrait être du bon sens mais que l'on retrouve très rarement aujourd'hui. D'ailleurs, c'est peut-être bien un problème social en fait cette opacité stagnante autour de beaucoup de sociétés privées aujourd'hui.
      Des personnes compétentes pour faire fonctionner le tout et on a là une offre qui me semble très prometteuse. Professionnel ne signifie pas compétent. Combien de personnes se sont plaintes du service technique de Free (moi le premier :( ) ? Et je ne vois pas en quoi il n'y a pas de la place pour ce FAI dans le paysage de l'Internet français car d'ici à ce que FDN pousse des techniciens au chômage chez ses "concurrents", de l'eau aura couler sous les ponts.

      Tu parles de société fonctionnant par échange et tu as là une association basée sur le partage et l'entre-aide entre ses membres, en fonction des besoins de chacun. Et en plus, elle est évolutive car elle repose sur les capacités de ses membres.

      Personnellement, j'applaudis à deux mains cette formidable initiative et je vais de ce pas me renseigner plus précisément sur la façon de migrer facilement de ma freebox 8 Mo/ TV / Téléphonie vers une offre aussi généreuse d'un point de vue humain.
    • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je te suis totalement.

      Je trouve qu'en France on a la chance d'avoir quelques FAI qui justement sont très propres et proposent des services exceptionnels pour le prix qu'ils proposent, tout en utilisant et en contribuant au logiciel libre. Je pense bien sûr à Free et à Nerim.

      Outre une connexion de qualité, ces FAI proposent une plétoire de services en grande partie voulus par leurs clients à l'origine. Et tous ces services sont compris dans le coût de l'abonnement.

      Je trouve dommage qu'en France on n'arrive pas à apprécier le travail et le progrès des entreprises seulement parceque ce sont des entreprises. On a réellement beaucoup de chance d'avoir eu des entreprises comme Free et Nerim, le grand capital, l'argent, l'investissement, les profits, et tous ces termes qui font vomir les gauchards leur ont permis de nous proposer des services propres, économiques, avant-gardistes et rentables.

      Il y a des secteurs d'activités qui ont plus besoin d'associations que l'ADSL, qui est un des secteurs dont la France peut être la plus fière. Le secteur du téléphone mobile par exemple a besoin d'aide tellement le marché est faussé.

      Que FDN fasse son chemin, si elle existe c'est qu'il y a un besoin, mais il est injuste de diaboliser des entreprises comme Free et Nerim qui ont tellement fait (et font encore) pour le net francais.
      • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Dans le cas des opérateurs de téléphonie mobile, il se peut bien qu'un jour d'autres opérateurs arrivent, mais il faudrait pour cela que l'état cesse de voir les licences d'opérateur et les canaux comme des moyens de s'engraisser et d'engraisser administrations inutiles et fonctionnaires véreux...

        ... quand on voit que même lelay, patron de TF1, donc susceptible d'avoir tous les leviers qu'il faut, n'a pas pu obtenir de canal TV en Bretagne pour une chaine de télévision, on imagine les embûches infinies que trouvera tout projet un peu alternatif n'ayant pas les fonds ni les leviers officiels ou corruptibles en la matière ... (voir "pas vu pas pris" de Pierre Carles au sujet des accointances entre les médias l'état et la morale, vieux mais toujours d'actualité, disponible sur la mule).

        Bref, pour revenir aux opérateurs, la DGCCRF souhaite pouvoir casser en partie le monopole en créant des opérateurs de téléphonie mobile virtuels. Ces opérateurs se baseront sur l'infrastructure des 3 actuels pour fonctionner, en faisant juste de la remontée de collecte GSM un peu comme on le fait avec les DSLAM de ceux qui dégroupent.

        Avantage : si une telle activité se développe, le petit opérateur naissant pourra poser ses propres antennes GSM, ou proposer des services différents, ainsi en est-il de FDN qui profite pour l'instant de l'investissement des gros en espérant pouvoir un jour (jour heureux ...) poser un DSLAM à nous (genre un 8 ports de base) à prix modique (pas maudit hein...) dans un NRA chez FT...
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par . Évalué à 10.

          Fichtre! Il est 6h14 du matin et il y en a qui sont déjà accoudés au zinc du Balto à s'enfiler des pastis tout en crachant sur ces salauds de fonctionnaires fainéants et corrompus ! C'est beau ! J'en ai la larme à l'oeil.
          • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

            Posté par . Évalué à 2.

            tout comme dire que les fonctionaires sont forcement faineants et/ou corrompus est du n'importe quoi; dire que ca n'existe pas c'est aussi du n'importe quoi (je peux te trouver au moins un fonctionnaire faineant , pour les corrompus je sais pas mais je suis sur qu'il en existe au moins un )
            • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              pour les corrompus je sais pas mais je suis sur qu'il en existe au moins un

              Faudrait négocier^W en discuter.


              (Vous poserez la porsche et les caisses de champagne près de la
              porte, je voudrais pas les oublier en ~~~> [Plula!] )
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Ah oui, Le Lay et la bretagne ....

          Il a accusé la France de (je cite) "génocide culturel" parce qu'il n'a pas eu de fréquence pour une TV bretonne. Il faut avouer que Le Lay qui crie au génocide culturel c'est déjà comique. Après si on met ça en parallèle avec ces dernières déclarations qui dit que la TV a pour but (je cite encore) "de vendre du temps de cerveau disponnible [pour les publicités]" ça devient limite grotesque.

          Plus sérieusement, c'était juste une manoeuvre pour obtenir le contrôle d'une fréquence de plus. Franchement, donner une des fréquence qui sont là pour les TV associatives et locales à celui qui contrôle TF1 ça t'étonne tellement que le CSA ait jugé sage de refuser ?

          Sachant que pas longtemps après vient la TNT, où TF1 a techniquement plusieurs canaux et pourra, s'il le veut, en utiliser un pour faire du local en Bretagne. Pour autant que je sache il ne l'a pas fait.

          Alors, Breton Le Lay ? Je ne suis pas sûr que son histoire puisse être portée en argument à quoi que ce soit.
          • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

            Posté par . Évalué à 1.

            A mon avis TF1 n'aurait pas plusieurs canaux TNT mais un canal TNT, sachant que derrière on multiplexe pour faire passer plusieurs chaines sur le même canal (dans le sens fréquence du terme).
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Bref, pour revenir aux opérateurs, la DGCCRF souhaite pouvoir casser en partie le monopole en créant des opérateurs de téléphonie mobile virtuels. Ces opérateurs se baseront sur l'infrastructure des 3 actuels pour fonctionner, en faisant juste de la remontée de collecte GSM un peu comme on le fait avec les DSLAM de ceux qui dégroupent.

          Ca existe déjà ça.
          Puisqu'on parlait de la Bretagne, ici on a Breizh Telecom qui fournit des abonnements moins chers que les 3 gros et qui se sert de l'infrastructure Orange et peut être un autre demain.
          • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

            Posté par . Évalué à 7.

            Le marché Breton est assez exceptionnel aussi. Toutes les entreprises mettent un point d'honneur à acheter des biens et des services « bretons », même si c'est plus cher.

            C'est une vision à long terme, et c'est très intelligent d'ailleurs, car au final, on se rend compte que l'entreprise Bretagne va très très bien.

            Si toutes les régions de France faisaient de même, ça créerait de l'emploi et des richesses localement, et ça éviterait d'engraisser les multinationales Parisiennes, qui ne rapporte de l'argent qu'à Paris et qui délocalisent des emplois à l'étranger.

            Breizh Telecom est un succès et c'est tant mieux, de même que TV Breizh est une très bonne chaîne télévisée, presque au même niveau culturel que Arte/La Cinquième. C'est aussi ça la « qualité Bretonne ».

            Reste plus qu'à apprendre aux Bretons à conduire, et tout sera parfait ;-)
            • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

              Posté par . Évalué à -1.

              c'est bien beau, toussa mais j'ai vecu a brest. Ma copine de l'epoque avait un petit peu le teint mate, il ne fait pas bon d'avoir un teint mate en bretagne. (cela rend jaloux :) )

              dans mon travail, je crois que c'est la region ou j'ai vu le plus grand nombre de raciste de base (vole le travail des francais). En plus de leur apprendre à conduire il faudrait aussi leur apprendre à vivre avec les autres.
            • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

              Posté par . Évalué à 2.

              Ils ont des chapeaux ronds, lalala lala
              ..... et vive les bretons
              ======> [ ]
            • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              En Bretagne on dit : "Reste plus qu'à apprendre aux parisiens à conduire, et encore, tout ne sera pas parfait".
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Depuis quelques temps je me demande si je n'ai pas une poutre dans l'oeuil.
          Je ne comprend vraiment pas, l'une des personnes les proches dans ma famille est fonctionnaire et pour tant elle aime le boulot bien fait, et fait bien souvent (très même) des heures supplémentaires...

          Cette personne doit me mentir et me trompée c'est sur !
          Je dois être quelqu'un qu'on embobine facilement...
          • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

            Posté par . Évalué à -2.

            C'est facile d'aimer les heures sups quand tu es aux 35 heures et qu'elles te sont payées.

            Parles en à mon petit frère qui est aux 43 heures (maximum légal il me semble) pour 1200 ¤ nets par mois, avec astreintes le week end, et dont les heures sups ne sont jamais payées.

            J'ai la moitié de ma famille fonctionnaire, et il est évident que la fonction publique offre des avantages incroyables. Mais ce qu'il faut, ce n'est pas procéder à une égalisation par le bas en diminuant les avantages des fonctionnaires, mais à une égalisation par le haut, en augmentant ceux du privé (et en retirant ceux des hauts-fonctionnaires et des politicards, je suis sûr que le truc s'auto-financerait de lui même).
            • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Quand tu es pratiquement "forcé" de faire des semaines de 43h et que tu as une vie de famille derriere (contrairement à ton petit frere surement) je ne pense pas que ce soit tellement un avantage que ca.

              Enfin il y aussi des avantages dans le privé qu'on ne retrouve pas dans la fonction publique.
            • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              « astreintes le week end, et dont les heures sups ne sont jamais payées. »

              A ce sujet, la plupart des fonctionnaires que je connais ont beaucoup de blagues amusantes à raconter sur les heures-sup... entre les heures payées 1 an plus tard, celles jamais payées, celles payée au smic horaire, et celles volatilisées (conjointement avec l'apparition d'heure au compte du supérieur hierarchique direct, par action magique, celui qui n'arrive jamais avant 9h30 et qui part toujours avant 16 heures, qui est malade le jour des grêves...).
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par . Évalué à 3.

          Le film de pierre carles est dispo aussi (surtout ?) en dvd : http://atheles.org/cpproductions/(...)

          Et son objet n'est pas vraiment de montrer "des accointances entre le médias l'état et la morale" (ni même "d'engraisser administrations inutiles et fonctionnaires véreux". ahem... )

          Par contre il montre bien comment les "stars" du petit écran (présentateurs, producteurs, gestionnaires de chaîne) se paralysent eux-mêmes de peur de déplaire à l'Etat ou à leurs chefs. Pierre carles les filme en leur diffusant un petit bout de vidéo montrant mougeotte en train de discuter des lois sur l'audiovisuel (qui lui coùtent cher) avec léotard (politique au pouvoir à l'époque).
          C'est épatant comme leurs réactions sont médiocres, toutes trahissent ou disent que pour servir leur propre position, ils croient devoir servir les personnes au pouvoir.

          Et sur les difficultés pour obtenir un canal de diffusion, il y a l'épopée de Zaléa TV ( http://www.zalea.org/fond.php?titre=dossier&cadre=197(...) ), télévision associative.
      • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.


        Outre une connexion de qualité, ces FAI proposent une plétoire de services en grande partie voulus par leurs clients à l'origine. Et tous ces services sont compris dans le coût de l'abonnement.


        Alors ouvront le bal. Je ne prends que quelques exemples, parce que je les connais.

        Pourquoi Cegetel ne propose pas de serveur de news à ses abonnés? Parce que le marketing ne sait pas le vendre. Pourtant, il y a bien des gens qui s'en servent, mais comme ça ne génère pas de profit, il n'y en a pas.

        Pourquoi Free ne propose pas d'IPv6? Parce que ça n'amuse pas Rani. Ça amuse certains de ses clients, mais pas lui. Alors il veut une supplique en bonne et due forme.

        Pourquoi ils vendent des anti-virus, alors qu'il pourraient mettre sur le CD du kit d'installation un Clamav? Parce qu'ils font de la marge sur ces ventes. Le but n'est pas la protection du client, le but c'est la marge.

        Pourquoi ils ne fournissent pas de listes de diffusions à leurs clients? Parce que c'est compliqué à expliquer, à facturer, à vendre. S'il n'y a pas des dizaines de milliers de gens prets à le payer quelques euros par mois ils ne le font pas.

        Bref, non, les FAIs actuels ne couvrent pas tous les besoins. Ils couvrent les besoins simples et faciles à vendre. C'est logique d'ailleurs. Ce sont des entreprises. Le but premier d'une entreprise est de fournir des dividendes à ses actionnaires et de faire monter le cours de l'action. C'est ce but-là qui est visé en fournissant des accès à Internet. En effet, pour la majorité des consomateurs d'Internet, c'est bien suffisant.

        Pour les gens qui ne rentrent pas dans le moule prévu il reste les associations.
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.


          Pourquoi Cegetel ne propose pas de serveur de news à ses abonnés? Parce que le marketing ne sait pas le vendre. Pourtant, il y a bien des gens qui s'en servent, mais comme ça ne génère pas de profit, il n'y en a pas.


          Ba j'ai écrit à Cegetel à ce propos, et il s m'ont répondu qu'ils avaient eu déjà beaucoup de demande pour les serveurs de news et qu'ils étudiaient la question. Faut pas oublié que Cegetel ne fait de l'ADSL que depuis 1 ans et demi. On peut donc comprendre que ce n'était pas leur priorité. Et tu vois, à coté de cela j'ai un espace web de 100Mo (là tu vas me dire qu'il n' y a rien d'extraordinaire) avec un accès ssh !! Je ne connaîs pas beaucoup de FAI qui te donnent un accès ssh pour que tu puisses gérer ton espace Web. C'est bien plus pratique pour faire tes sauvegardes SQL que de passer par phpmyadmin.
          Et d'après ce que je sais ssh ne gère pas de profit non plus. Donc ton résonnement ne tiens pas.
          • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je t'assure que mon raisonnement tient. L'accès ssh existait avant que Cegetel ne devienne un FAI, il était en place pour l'offre d'hébergement pro de Cegetel. C'est-à-dire que ça aurait couté de l'argent de le retirer.
            • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Ce que tu dis est sans doute vrai, mais même en hébergement pro, tout le monde n'offre pas un accès ssh, parce que c'est difficile de mettre en place un tel accès tout en conservant une grande sécurité sur son infrastructure. Et je rajouterais qu'un jour il a bien fallu mettre en place l'accès ssh et quand ils l'ont fait, ça leur a coûté de l'argent alors que le service n'en rapporte pas.
          • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

            Posté par . Évalué à 4.

            résonnement

            Tu n'insinuerais quand même pas qu'il fait beaucoup de bruit pour rien.
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Le but premier d'une entreprise est de fournir des dividendes à ses actionnaires et de faire monter le cours de l'action.


          C'est un propos très français, pas typique de linuxfr, même s'il revient souvent, et incompréhensible:
          c'est si mal que ça de créer sa petite entreprise pour bosser et gagner son pain, pour bosser sur ce qu'on aime, pour exercer le métier de son choix quand on est pas diplomé, et pour un tas d'autres bonnes raisons...? c'est si mal que ça de faire des marges pour être sur de pouvoir verser les salaires d'une dizaine de personnes?
          Arrêtez de taper sur l'entreprise, taper sur les Multinationales géantes si vous voulez, mais pas l'entreprise, c'est bien assez difficle de faire vivre sa boite au milieu des tracasseries de l'état (qui ne nous aime pas non plus, faut pas croire, l'état aime l'argent, pas les petits créateurs d'entreprises), pour entendre ou lire un peu partout qu'on est un grand maichant pourri par l'argent.

          (1) on peut avoir un PME multinationale

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

            Posté par . Évalué à 4.

            Ca n'a rien de mal de vouloir gagner sa vie, et créer son entreprise est une façon de le faire. Et le but premier d'une entreprise commerciale est de gagner de l'argent, c'est un fait.

            Après, il y a une différence entre dégager suffisament de marge pour faire vivre l'entreprise (charges, salaires, investissements futurs, ...) et dégager le maximum de bénéfice à seules fins de verser des dividendes toujours plus importants aux actionnaires.

            Comme souvent, "l'excès" fait perdre une bonne partie de la légitimité.
            • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

              Posté par . Évalué à 8.

              Au contraire, ce sont 2 visions qui s'opposent :
              une vision sociale de l'enterprise, et une vision plutôt libérale, je dirais. Il n'y a pas d'excès.
              Certains sont convaincus que le but d'une entreprise, c'est de faire le maximum de bénéfices. Or, comme tu le précises justement, si une entreprise est capable de faire vivre ses employés, de payer ses fournisseurs et ses charges et de garder un fonds d'investissement, quel intérêt de faire du bénéfice ?
              À mon avis, le but premier d'une entreprise est de faire vivre une ou plusieurs personnes, elle a un rôle social avant tout.
              Pourtant, aujourd'hui, on a l'impression que seul compte le dividende de l'actionnaire (pour certaines formes de sociétés), le bénéfice avant tout. C'est complètement absurde.
              • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                À mon avis, le but premier d'une entreprise est de faire vivre une ou plusieurs personnes, elle a un rôle social avant tout.


                Tout à fait.
                C'était même à peu près valable pour les grosses entreprises il n'y a pas si longtemps. L'idée (libérale) selon laquelle l'entreprise n'a pas d'autre but que de "faire le maximum de bénéfices" est récente (10 à 30 ans selon les zones géographiques). Voir des études récemment publiées et reprises dans la presse (par exemple Le Monde diplomatique), que je restitue à grands traits ci-dessous (je m'excuse si c'est bancal):
                on y remarquait que sans penser à un "rôle social" les dirigeants des grandes entreprises avaient conscience qu'une société plus ou moins "heureuse" permettait à l'entreprise de mieux fonctionner (vendre, se développer, travailler mieux, ...). Ainsi de Ford, qui avant-guerre payait bien ses employés lesquels achetaient une Ford pour leur bien-être et celui... de l'entreprise. L'exemple ne se limite pas à ce "retour direct": un employé bien payé achète un tas de choses à beaucoup d'entreprises, hors le patronnat était actionnaire dans plusieurs entreprises... Regardez aussi la conception du rôle de l'entreprise jusqu'au XIXe en France (patronnat bon enfant).
                Aujourd'hui, d'une part avec la progression de l'idée libérale, d'autre part avec la modification de l'actionnariat (fonds de pensions, banques, fonds d'épargne, fonds d'assurances, ...), ces idées ont disparues et on ne recherche qu'un profit pour les actionnaires (notez bien que je n'en fais pas des anges des ces patrons d'autrefois: leurs conceptions avaient d'autres défauts).

                A propos, je remarque que cette conception libérale véhiculée dans les cercles du pouvoir est maintenant reprise partout. On est passée de cercles en cercles:
                grands patrons -> états -> politiciens (critiques ou non) -> tout le monde (critique ou non).
                Très curieux. Pouvoir de la pensée unique ?

                Enfin, il me semble que des idées différentes apparaissent. Grâce au libre, à Attac, à une prise de conscience globale (altermondialisme, peur de l'OMC, etc.). Par exemple, voyez Mark Shuttleworth qui donne beaucoup sans attendre de retour. Et remarquez enfin comme nous sommes contaminés par la pensée unique: combien de débats enflammés n'avons-nous pas eu sur les motivaions secrètes de Shuttleworth qui ne peut faire tout ça sans arrière-pensées puisque "le but d'une entreprise, c'est de faire le maximum de bénéfices." Hé, hé, hé!

                "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

            Posté par . Évalué à 2.

            c'est si mal que ça de faire des marges pour être sur de pouvoir verser les salaires d'une dizaine de personnes?

            En fait tout dépend de l'entrepreneur . A t'il ou non une vocation sociale ? Quelquefois sans scrupule, il préfèrera délocaliser pour se verser un salaire à lui tout seul (cf. quelques épisodes de cet été). Dans le cas des sociétés cotés en bourse, la perversion du système vient du fait qu'il faut pouvoir attirer les capitaux des actionnaires et donc beaucoup leur redistribuer, ...parfois trop.


            Mais on ne peut en aucun cas généraliser.
            Il existe des entreprises qui n'ont véritablement pour vocation, que de verser un salaire à "leurs" employés, par exemple les scop
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Scop(...)
            http://www.scop.coop/scripts/homeV2/publigen/content/templates/show(...)

            Leur principal problème est justement de lever des fonds. Ls actinnaire, ca leur plait pas toujours de ne pas être maître des entreprises où elles investissent. Pas de ROI maximisé alors qu'une petite délocalisation bien placée leur rapporterait un jackpot, de la QoS non rentable toussa...
      • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

        Posté par . Évalué à 3.

        Je trouve dommage qu'en France on n'arrive pas à apprécier le travail et le progrès des entreprises seulement parceque ce sont des entreprises. On a réellement beaucoup de chance d'avoir eu des entreprises comme Free et Nerim, le grand capital, l'argent, l'investissement, les profits, et tous ces termes qui font vomir les gauchards leur ont permis de nous proposer des services propres, économiques, avant-gardistes et rentables.


        Hum...
        Je crois que tu oublie un peu les buts d'une entreprise du 'grand capital': faire des profits.
        Après, tu peux toujours penser que pour faire du profit, ces entreprises vont déployer un service de qualité soucieux du client et à l'écoute de ses besoins... Mais c'est toi qui est alors naïf.

        Prend par exemple le cas des opérateurs GSM, qui sont sous le coup d'une enquête pour distortion de concurence - et oui, ils s'entendaient sur les parts de marché et les tarifs, sans grandes considérations pour leurs clients, depuis bien des années...
        Ainsi, si les services ADSL en France sont de qualité, c'est bien parceque la concurence est bien mieux encadrée.. Et cela est surtout le mérite de utilisateurs qui ont su être attentifs aux problèmes rencontrés, et non des bénis ouioui.

        Maintenant, je ne crois pas qu'une entreprise soit portée naturellement vers la philantropie et l'humanisme envers son client, mais bien par le profit - ce qui n'est pas à priori un mal, et que c'est par ce levier que les choses avancent, en faveur du client ou pas.
        C'est pour cela qu'une offre alternative non commerciale aura justement un impact très bénéfique pour la 'concurence' privée, puisqu'en cas de réussite elle leur montrera une voie qui sera à coup sûr bien plus soucieuse de ses clients.

        Quand aux "gauchards" s'il te plait garde le toi.

        Romain
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par . Évalué à 1.

          [ petit hs sur l'entente commercial des operateurs telephoniques]
          oui enfin quelqu'un me disait quelquechose d'assez interessant :
          l'entente commerciale tout le monde le sait depuis longtemps ; simplement maintenant l'etat a besoin de sous donc ils ponctionnent ou ils peuvent".
          En y reflechissant a deux fois c'est vrai que beaucoup de personnes connaissaient l'entente commerciale; principalement au niveau des sms ; un des trucs a 99% de marge .
          Au debut des sms on pouvait en envoyer gratuitement. puis quand ils ont vu que ca marchait bien ; pouf le sms est passe a 1 euros pour tout le monde. Et simple calculatrice trouve que 1¤/sms >> prix d'investissement+cout de maintenance des equipements pour le sms (vu qu'ils etaient gratuit un bon moment). Quels est donc l'interet de proposer un prix beaucoup trop haut; la concurrence peut attaquer dessus immediatement... sauf si on s'est mis d'accord avec la concurrence.
          [fin du petit hs sur les ententes ]

          Maintenant, je ne crois pas qu'une entreprise soit portée naturellement vers la philantropie et l'humanisme envers son client, mais bien par le profit ...
          Toutes ; heureusement ne sont pas comme ca. Je me souviens d'une entreprise pharmaceutique qui sortait un medicament veterinaire pour une maladie X . Quelques annees plus tard on s'est rendu compte que cette molecule marchait tres bien pour l'equivalent de X chez les humains, qui faisait des ravages dans certaines parties d'afrique. Cette entreprise a (est ce que le fait encore ?) donnee un nombre plus que consequent de comprimes aux ong (ou a l'oms je sais plus ) pour lutter contre cette maladie; et ce sur plusieurs années.
      • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

        Posté par . Évalué à 3.

        Je trouve amusant de mettre Free et Nerim dans le même panier. Nerim est une petite entreprise qui a choisi le créneau de la qualité au détriment de la croissance (leur nombre de clients a l'air assez stable d'un an sur l'autre).
        Free utilise ses réserves financières pour massacrer les prix au profit d'une politique d'expansion hyper-agressive. Le but de Free, c'est de partager le gâteau avec un ou deux autres "gros".

        Amalgamer Free et Nerim, c'est un peu trouver les mêmes qualités à Leclerc et à un petit commerçant scrupuleux.
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par . Évalué à 4.

          J'aime les gens « qui savent ».

          Tu ne connais rien des motivations de Free, alors sois moins catégorique dans tes propos. D'autant que si ça se trouve, Free n'a jamais voulu un tel succès, et ils ont peut-être été surpris par la vitesse de leur accroissement du fait du rapport qualité-prix incroyable de leur offre.

          Évidemment, c'est devenu commun en France de toujours critiquer le succès des autres.

          En attendant, sans Free on serait tous encore chez Wanadoo à 512k avec un adsl hors de prix et une hotline délocalisée. Free, c'est l'un des acteurs majeurs de l'Internet en France, et tout ça avec un certain respect du client et des employés. Je ne dis pas que tout est rose, mais c'est certainement plus rose qu'ailleurs.
          • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

            Posté par . Évalué à 5.

            D'autant que si ça se trouve, Free n'a jamais voulu un tel succès

            Si c'était le cas, leur infrastructure ne tiendrait pas le coup et soit ils seraient obligés de refuser des clients, soit le service ne pourrait être assuré.
            Visiblement, Free a prévu les constructions d'infrastructure nécessaires à la croissance rencontrée, c'est donc bien que la croissance était voulue.

            En attendant, sans Free on serait tous encore chez Wanadoo à 512k

            Je n'ai pas attendu Free pour être chez Nerim (qui vendait de l'ADSL bien avant que Free lance son offre commerciale haut débit). Il y a aussi d'autres FAI que les deux plus gros, tu sais.

            Évidemment, c'est devenu commun en France de toujours critiquer le succès des autres.

            Ce qui semble surtout commun, c'est de répondre à côté de la plaque. Je n'ai pas critiqué le succès de Free, j'ai dit que leur politique n'avait rien à voir avec celle de Nerim. J'espère que tu comprends la différence.

            et tout ça avec un certain respect du client et des employés

            Pour le respect des employés, tu as des preuves ?
            • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

              Posté par . Évalué à 4.

              Visiblement, Free a prévu les constructions d'infrastructure nécessaires à la croissance rencontrée, c'est donc bien que la croissance était voulue.
              Ou tout simplement qu'il avait un (ou plusieurs) architecte reseau qui ont monte des trucs "scalable" facilement; et les nouveaux abonnes payant pour ceux qui allaient arriver.

              Moi je me souviens d'un moment ou free a eu du mal a suivre les offres, notamment au niveau des freebox, au debut.
              • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

                Posté par . Évalué à 0.

                Ou tout simplement qu'il avait un (ou plusieurs) architecte reseau qui ont monte des trucs "scalable" facilement

                Même si c'est scalable facilement, commander les nouveaux équipements, les installer, tout ça, ça ne fait pas en un jour ni en tapant "./configure && make && make install".
                • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  oui ca se fait pas en claquant des doigts ; mais ce n'est pas extrement difficille vu que tu avais deja prevu le coup lors de la conception , et c'est donc JUSTE acheter du nouveau matos et l'installer.
                  Ce qui est different de devoir refaire une etude complete.
                  enfin je pense.


                  free n'est pas passé non plus de 1 utilisateurs à 10 millions d'utilisateurs en 2 jours ;)
                  • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Oui mais le matos ne t'arrive pas forcément en un jour, et les effectifs supplémentaires pour gérer la charge (techniciens, support) non plus. Sans compter qu'il faut payer tout ça, donc ça veut dire que tu as aussi prévu le budget (donc que tu comptais bien augmenter ton activité).

                    Bref je ne vois pas comment on peut penser sérieusement qu'une entreprise peut se retrouver avec des millions d'abonnés sans l'avoir prévu, et garder un service de qualité correcte.
                    • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Bref je ne vois pas comment on peut penser sérieusement qu'une entreprise peut se retrouver avec des millions d'abonnés sans l'avoir prévu, et garder un service de qualité correcte.
                      Ben tout depend de la duree ...
                      Deja quand tu prevois une certains nombre d'abonne tu prevois aussi qu'avec eux ta charge ne dois pas depasser x % donc ca te laisse de la marge pour ajouter d'autres machines (non tout s'ecroule pas d'un coup quand on viens a peine de depasser les estimations)

                      Ensuite plus tu es pret a payer plus tu trouve le matos et les techs rapidement.
    • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Tu fais quelques amalgames trop rapides.
      La piste proposée par FDN, ce n'est pas le commerce équitable, ou le non-commerce. Ce que FDN propose c'est simplement un mode d'accès Internet différent.
      La question ne porte pas sur l'aspect capitaliste ou non du truc. Ca porte essentiellement sur son mode de fonctionnement. Sur le fait d'avoir son mot à dire en plus de la facture qu'on paye.
      Je trouve que l'exemple de Rani et de sa proposition sur IPv6 est excellent. Si tu veux un service, et que Free juge que ce n'est pas rentable, alors il te faut suplier un despote.
      Je préfère le modèle FDN. Si tu veux un truc, tu le fais. Si tu sais pas le faire tu trouve un pote pour le faire. Et si tu trouves que les dirigeants de l'association font un mauvais boulot tu as le droit de te présenter à leur place en Assemblée Générale.
      Ce n'est pas parce que c'est capitaliste que c'est mal, Free. Ce qui est embêtant c'est que ça ne couvre qu'une toute petite partie des besoisns, celle qui est indispensable pour vendre.
      Après, que ça puisse te déplaire, par exemple parce que les associations sont parfois bordéliques, ou parce que tu as eu des expériences précédentes malheureuses, je peux comprendre. Mais ne t'y trompe pas: le marché ne couvre pas tous les besoins. Le marché couvre les besoins dont il sait tirer profit.
      • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        « Si tu veux un service, et que Free juge que ce n'est pas rentable, alors il te faut suplier un despote. »

        C'est une interprétation un peu extrême de la chose. Tout d'abord, je ne vois pas bien l'élément de fond justifiant IPv6 en France pour le moment. Pour le reste, si tu n'aimes pas supplier, il te suffit d'être un peu plus direct et d'annoncer que tu t'abonnera au premier fournisseur proposant IPv6.


        « Après, que ça puisse te déplaire, par exemple parce que les associations sont parfois bordéliques, ou parce que tu as eu des expériences précédentes malheureuses, je peux comprendre. Mais ne t'y trompe pas: le marché ne couvre pas tous les besoins. Le marché couvre les besoins dont il sait tirer profit. »

        C'est vrai. En ce sens, il est parfois judicieux de montrer au marché qu'il tirera profit à aller dans le sens de ces clients.
        Si tu peux l'exemple du commerce équitable, le concept marche parce qu'il y a maintenant suffisement de client pour faire pression sur le marché, ce qui fait qu'il y a maintenant pour le marché un profit à donner dans l'équité : c'est pas merveilleux ? Plutôt que lutter contre le marché, parfois nous pouvons l'apprivoiser...
        • [^] # commerce équitable

          Posté par . Évalué à 4.

          Ca tombe bien, le commerce "équitable" est un bon exemple de pratique "éthique" qui pose autant de problèmes qu'elle n'en résoud.
          http://ecolo.asso.fr/textes/20020312equi.htm(...)
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Pour la justification de l'IPv6, en tous cas pour ce qui me concerne, c'est très simple: c'est comme les livres que j'achète, ou la fortune que je claque en DVDs. Ça m'amuse. C'est pas sérieux? Non. C'est pas sérieux.

          "Pour le reste, si tu n'aimes pas supplier, il te suffit d'être un peu plus direct et d'annoncer que tu t'abonnera au premier fournisseur proposant IPv6."

          J'ai pris l'exemple d'IPv6 parce qu'il fait partie de l'actualité récente. Et d'ailleurs il se trouve qu'il y a déjà un FAI qui en propose: Nerim. Et, en effet, je n'aime pas supplier, ce n'est pas dans ma nature.

          Free finira peut-être par fournir de l'IPv6, si Rani tient parole et qu'il se trouve 100.000 personnes pour signer la pétition. Mais ça ne peut pas couvrir les services dont quelques dizaines de personnes ont besoin/envie. C'est à ça que servent les associations. Non pas à indiquer aux entreprises où sont les sources de profits possibles (elle n'ont qu'à se trouver un marketing compétent, dont c'est le métier), mais à fournir ce qui ne serait pas rentable dans le secteur marchand.

          Par exemple FDN fournit des feed UUCP pour les fous qui en veulent (feed news et/ou mail). On ne peut pas trouver ça chez les FAI entreprises parce que c'est trop compliqué. Compliqué à mettre en place. Ultra compliqué à expliquer au clients curieux qui poseront des questions. Cependant pour les quelques-un dans mon genre que ça amuse, il serait triste qu'ils doivent s'en passer. S'ils savent se regrouper pour se l'auto-fournir, alors c'est très bien. Ce n'est pas plus que ça une association. Des gens qui se regroupent pour se créer quelque chose que le commerce ne leur apporte pas.

          Tu retrouves la même chose dans les clubs sportifs, par exemple. Si c'était facile à organiser et que ça rapporte des fortunes (je parle du club de natation du quartier, pas de l'AS Monaco), ce seraient majoritairement des grandes entreprises (Vivendi Natation?). Mais comme ça ne l'est pas, et que les gens en ont envie/besoin, ils le font eux-mêmes. En association.
        • [^] # Re: bénévolats, associations etc...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Plutôt que lutter contre le marché, parfois nous pouvons l'apprivoiser...

          Et hop, un pied dans le vieux débat démocracie contre libéralisme. ;)

          Il y a des gens (dont je fais partie), peut-être idéalistes, qui pensent qu'il est préférable de décider ensemble, éventuellement en élisant un représentant quand la collégialité ne peut exister, plutôt que de s'exprimer en consommant.

          Alors on pourrait se crêper le chinion longtemps pour savoir laquelle des deux philosophie est la bonne. Le logiciel libre a au moins le mérite de montrer que les idéalistes des deux bords peuvent cohabiter. Laissons les deux expérimenter sans s'écraser, on verra plus tard s'il est judicieux de s'orienter d'un coté ou de l'autre.
  • # Espérons que ça marche

    Posté par . Évalué à -2.

    Espérons que ça marche longtemps comme ça, et que ça s'améliore.

    J'avais vu qu'ils espèrent un jour avoir leurs propres DSLAMs.

    En parlant de DSLAMs, en ce qui concerne les grands FAI français, il y a un truc anormal tout de même.
    Les DSLAMs de France Telecom se trouvent dans des lieux publics. Et sous prétexte de libre concurrence, Free, Cegetel et autres ont installé leurs DSLAMs dans les mêmes lieux publics que France Telecom, et ne payent rien pour cela, ils ont des locaux gratuits, payés par les impots. En gros c'est nous qu'on paye pour héberger les DSLAMs des grandes entreprises d'accès internet.
    • [^] # Re: Espérons que ça marche

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tu te trompes. Ils payent. Cher.
      Les centraux téléphoniques sont les salles machines les plus chères de France.
    • [^] # Re: Espérons que ça marche

      Posté par . Évalué à 4.

      Regarde donc un peu la partie concernant les accès en " salle de cohabitation " dans l'offre de référence d'FT : http://www.francetelecom.com/fr/groupe/initiatives/savoirplus/documentation/offres/
      (le premier doc)

      Moi j'appelle pas vraiment ça « gratuit » ;)
      • [^] # Re: Espérons que ça marche

        Posté par . Évalué à 0.

        C'est quelqu'un qui travaille chez FT qui m'a justement dit cela, et que ça a été fait pour favoriser la concurrence. Après je sais pas comment ça se passe, si ya des exeptions ou quoi.
        • [^] # Re: Espérons que ça marche

          Posté par . Évalué à 1.

          Ce qui a été fait pour favoriser la concurrence, c'est d'imposer à France Télécom d'accueillir des concurrents dans ses centraux (et plus généralement de leur ouvrir l'accès à la boucle locale). Ça ne veut pas dire que c'est gratuit, bien sûr, ça n'aurait pas de sens: ça a un coût (espace, énergie, climatisation, sécurisation, entretien, etc.) et cela rapporte de l'argent aux opérateurs, c'est donc normal qu'ils payent. Par contre les tarifs sont encadrés par l'ex-ART, France Télécom ne les fixent pas librement.
  • # Tarifs des associations et des entreprises

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est normal que les entreprises disposent d'un tarif plus avantageux que les associations loi 1901 ?
    • [^] # Re: Tarifs des associations et des entreprises

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Le volume n'est pas le même (ça veut dire aussi qu'on peut moins "mutualiser" le débit en comptant que certains consomment moins que d'autres, il faut prévoir un peu plus le cas pire, mais ça veut dire aussi que les investissements et couts fixes sont répartis sur moins de personnes), le service n'est pas le même (ça coute forcément moins cher d'avoir ses DSLAM plutot que de louer des places), les capacités d'investissement non plus (l'étalement des dettes est certainement plus restreint dans une assoc, les banquiers ne sont pas fous)

      Ce ne sont que trois pistes d'explication mais il me parait probable qu'au moins une soit à la source du tarif.
    • [^] # Re: Tarifs des associations et des entreprises

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu as mal lu. Les entreprises paient plus cher que les associations. Les entreprises paient 20% plus cher que les particuliers: les tarifs entreprise sont donnés HT alors que les autres sont donnés TTC.
      • [^] # Re: Tarifs des associations et des entreprises

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je pense qu'il veut dire que des entreprises arrivent à avoir des prix plus bas que ce qu'arrive à faire l'assoc et que pourtant les entreprises en question font du bénef (ce que ne fait pas l'assoc).
        • [^] # Re: Tarifs des associations et des entreprises

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je ne crois. Je ne suis pas sur (le seul à savoir ce qu'il voulait dire, c'est lui, a priori). Ce n'est pas le premier à croire que dans les tarifs de FDN le tarif entreprises est moins élevé que le tarif associations. Une erreur relativement classique due à une lecture trop rapide des tarifs.

          Pour ce qui est de "pourquoi les entreprises arrivent à avoir des tarifs plus bas que FDN" c'est relativement simple:
          - volume énormément plus élevé (FDN table sur tout au plus quelques centaines de lignes ADSL, on est loin des millions de lignes de Wanadoo);
          - ils vendent à perte (si Neuf et Cegetel avaient gagné de l'argent ils n'auraient pas fusionné);
          - et bien entendu la concurence déloyale (il y a deux opérateurs en France qui font de la revente d'accès, il faut être naïf pour croire qu'il en résulte une vraie concurence).
          • [^] # Re: Tarifs des associations et des entreprises

            Posté par . Évalué à 1.

            Ce n'est pas le premier à croire que dans les tarifs de FDN le tarif entreprises est moins élevé que le tarif associations. Une erreur relativement classique due à une lecture trop rapide des tarifs.

            Effectivement, je n'avais pas tilté que les tarifs «entreprises» étaient donnés HT. Mea culpa...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.