Journal Savoir à qui on cause...

Posté par .
Tags : aucun
-1
2
mai
2004
Depuis quelques semaines déjà, il devient difficile de savoir à qui l'on répond dans les commentaires de LinuxFr. Ce problème est apparu au moment de la multiplication des pseudos «Pierre Tramo», relayés aujourd'hui par l'apparition de plusieurs «Beurt» (voir: http://linuxfr.org/comments/403666.html(...) ).
Bref quand on voit un pseudo sur LinuxFr il n'y a pas moyen de savoir exactement à qui on a à faire. Cela rend certains fils de discussion légèrement incompréhensibles. Dommage.

Voici donc une petite astuce pour les nouveaux venus qui ne s'y retrouveraient pas:
Pour identifier un intervenant par son «vrai» pseudo, il suffit de passer la souris sur le numéro entre parenthèses qui suit son pseudo.
Par exemple, si vous faites cette opération pour mon pseudo (sur l'en-tête de ce journal), vous allez glisser votre souris sur (#326). C'est un lien hypertexte dont l'URL de destination s'affiche en bas à gauche de votre navigateur. Dans notre exemple c'est «http://linuxfr.org/~Beurt/(...) » qui s'affiche.
Ce qui vous permet de savoir que mon pseudo est donc Beurt (le vrai...).


Ainsi vous pourrez reconnaître les Pierres Tramos, et les Beurts, et démêler les vrais des faux.

Pourvu que ça -ne- dure -pas-.

:o)
  • # Re: Savoir à qui on cause...

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    Voila qui gache tout le mystere :(
  • # Re: Savoir à qui on cause...

    Posté par . Évalué à 1.

    Pourvu que ça -ne- dure -pas-.
    Je crois que, suite au rush sur wikipedia, il y a eu une petite prise de conscience chez les amis de PierreTramo. Nous continuerons de nous taper les PT mais ils ne risquent plus de tenter une sortie hors de linuxFR et c'est tant mieux.
    • [^] # Re: Savoir à qui on cause...

      Posté par . Évalué à 1.

      J'apprécie beaucoup l'URL de ton site (en passant sur passant)...
      Faudrait peut-être que j'amende mon HOWTO "HOWWHO" ?
      :o)))
  • # Re: Savoir à qui on cause...

    Posté par . Évalué à 1.

    Je comprend que tu sois embété par ce qu'il s'est passé cet apres midi avec ton pseudo.
    Mais (et oui, toujours un mais pour embeter).
    Donc, mais, en reagissant de la sorte et postant un journal, ne participes tu pas à ce processus?
    Je veux dire... tu alimentes l'histoire, et les moules (c'est toujours les moules les coupables sur linuxfr, c'est ca qu'il est de bon ton de dire) seront ravies de voir que tu t'enerves contre cet usage abusif de ton pseudo et donc ca leur donnera envie de continuer.

    Pour ma part j'aurais choisi profil bas et juste tenté de laisser passer du temps, et voir...

    Mais bon, c'est facile de ma part de "critiquer", non que cela soit une reelle critique, et je concois reellement ta gene.

    Je ne comprend pas trop ce qu'il s'est passé cet apres midi.
    J'ai personnellement tendance à penser que le nouveau systeme est simplement stupide, de plus il a été mis en place sans avertissement ni rien, c'est forcé que cela créé des raleries qui declenchent des enervements, qui eux memes declenchent des trolls à la puissance rarement atteintes et des enfantillages du genre de ceux que l'on 'ta fait subir.
    • [^] # Boah, c'est pas grave tout ça !

      Posté par . Évalué à 1.

      «Je veux dire... tu alimentes l'histoire, et les moules (c'est toujours les moules les coupables sur linuxfr, c'est ca qu'il est de bon ton de dire) seront ravies de voir que tu t'enerves contre cet usage abusif de ton pseudo et donc ca leur donnera envie de continuer.»

      Je ne donne pas plus d'importance à cet emprunt de pseudo que ça en a. Ils veulent mon pseudo ? Qu'il le prennent, je m'en bat l'œil avec une certaine vigueur.
      Mon journal était humoristique (sisi, le petit smiley tout en bas) bien qu'informel (c'est vrai que c'est pratique de comprendre qui est qui pour suivre un fil de discussion bien trollesque).

      Boah après, s'ils aiment Beurt, tant mieux (remarque qu'il y en a déjà qui ont renoncé tellement c'est moche !)
  • # Re: Savoir à qui on cause...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    suite à mon commentaire https://linuxfr.org/comments/403904.html(...) qui traite en partie du problème je propose le patch suivant :
    que https://linuxfr.org/auth/viewsource,template|linuxfr|userid2user.tmp(...) devienne:

    --8<----
    ~list(~get('database'),
    "SELECT
    lname,fname,login,email,homesite,level,score
    FROM
    users
    WHERE
    id='~parseparam(1)'
    ",
    'LD','Pas d\'utilisateur!',
    'LM','

    <a href="~if(~fld('homesite')!='',~fld('homesite'),'~relative_templeet()~~fld('login')/')">
    ~fld("login")
    </a> (<a href="~relative_templeet()~~fld('login')/">#~parseparam(1)</a>).
    ')
    --8<----

    et hop, si j'ai bien compris templeet, plus de souci
    • [^] # Re: Savoir à qui on cause...

      Posté par . Évalué à 1.

      euh je ne parle pas le templeet courament et je ne dois pas être seul dans ce cas, alors ça donne quel résultat tout ça ?
      • [^] # Re: Savoir à qui on cause...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        eh bien si je ne me trompe pas ça remplace
        Posté par Yann Hodique (#6154).
        par
        Posté par Sigma (#6154).

        (~fld(login) au lieu de quelque chose qui ressemble plus ou moins à ~fld(name), modulo des tests d'existence (et un découpage en first et lastname))

        Je précise que je ne connais pas non plus templeet donc ce que je prétends est sujet à vérification :-)
  • # Re: Savoir à qui on cause...

    Posté par . Évalué à 1.

    À une époque (lointaine), on pouvait poster anonymement. Perso je voyais le phénomène Pierre Tramo comme le retour du post anonyme, donc pas plus mal... mais c'est vrai que ça a commencé à partir en sucette.

    (Rétablissez le post anonyme à score 0, et la possibilité de se mettre volontairement à -1, et il y aura bien moins de bordel, selon moi)
    • [^] # Re: Savoir à qui on cause...

      Posté par . Évalué à 1.

      «comme le retour du post anonyme, donc pas plus mal»

      Oui, mais non ! :o)
      Suivre les discussions était parfois un peu pénible, quand anonyme répond à anonyme qu'il est d'accord avec anonyme mais aimerait s'approcher plus de la définition d'anonyme que de celle d'anonyme, on est comment dire... un peu perdu !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.