Journal Logiciel Libre aux Venezuela

Posté par (page perso) .
35
4
sept.
2009
Journal,

Je reviens à peine de Caracas et je me décide à rédiger cette petite note sur mon petit séjour la-bas.

Cela faisait 3 ans que je n'étais pas retourné la-bas et j'étais impatient de voir les évolutions du pays.
Chavez, on aime ou on n'aime pas, mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas changer les choses.

Du temps ou j'étais jeune et fou je travaillais dans les favelas de Caracas [1] pour faire entre autre de la sensibilisation aux logiciels libres dans des centres informatiques. A cette époque le Ministère des sciences et technologies [2] lançaient les Infocentros [3] dont les ordinateurs fonctionnaient sous Debian.
J'avoue avoir été agréablement surpris.

Je le suis encore plus aujourd'hui en constatant que le Ministère a continué sur sa lancée en lançant sa propre distribution Linux basée sur Debian, Canaima.[4]
Là ou c'est fort, c'est que le Venezuela a passé un contrat avec les chinois (ils sont fort ces chinois) pour la mise en place ligne de fabrication de PC assemblés au Venezuela : VIT [5]
J'ai d'ailleurs eu le privilège de visiter une de ces lignes de fabrication et d'avoir entre le main plusieurs modèles de ces machines. Les tours n'offre rien de bien nouveau en revanche les pcs portables sont plutôt de bonne qualité. Ces pc seront bientôt livrés avec la distribution Canaima avec les drivers libre (caméra, carte vidéo).
L'idée du Venezuela est de fournir à bas prix des ordinateurs aux vénézueliens dans le but de réduire la fracture numérique.
Mais pas seulement, car le pays cherche à se "débarrasser" de sa dépendance vis à vis du "nord" en proposant des alternatives "bolivariennes" à Microsoft et à Dell (principal fournisseur de pc des administrations vénézueliennes).
Pour l'instant la plupart des machines sont destinées aux administrations mais le public est très demandeur.

Enfin, la dernière surprise vient du Vergatario [6], ce fameux téléphone lancé par Chavez en partenariat avec des Chinois (décidément ils sont vraiment très fort).
J'ai pu avoir en exclusivité les prochains modèles qui se vendent comme des petits pains en raison de la qualité du produit et de son prix.
Au programme un téléphone tactile et un téléphone type blackberry (dont les vénézueliens raffolent). Ce dernier devrait être équipé uniquement de logiciels libres et de ports standards (usb, slot mini-sd). Pour l'instant, il y a un flou quant aux fonctionnement du téléphone (quel OS?) mais tout cela à l'air prometteur.



[1] : blog venezuela 2006
[2] : MCTI, Ministerio del Poder Popular para Ciencia, Tecnología e Industrias Intermedias
[3] :
Infocentro : Centre informatique gratuit
[4] : Canaima, distibution GNU/Linux Venezuelienne
[5] : VIT, PC assemblés au Venezuela
[6] : Vergatario : vidéo du téléphone

Note : les liens sont en espagnol
  • # Pareil en france

    Posté par . Évalué à -3.

    Sarko, on aime ou on n'aime pas, mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas changer les choses.

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Pareil en france

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      On n'est pas ici pour faire de la politique, et Sarko n'a pas assez de poils pour etre dans la catégorie Troll...
    • [^] # Re: Pareil en france

      Posté par . Évalué à 8.

      Ah bon ? Il a changé quoi, à part son salaire ?

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Pareil en france

        Posté par . Évalué à 10.

        Sa femme ....
      • [^] # Re: Pareil en france

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        L'âge de la retraite, le taux d'imposition pour les plus riches, la loi sur le tabac dans les lieux publics, l'organisation de la recherche et des universités, la fiscalité écologique, l'organisation des grèves, entre beaucoup d'autres choses...
        • [^] # Re: Pareil en france

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          la loi sur le tabac dans les lieux publics

          C'est Chirac : le décret date de 2006.

          le taux d'imposition pour les plus riches

          Le bouclier fiscal c'est aussi Chirac. Sarkozy l'a juste baissé à 50 %. D'ailleurs Raffarin, Jospin et Juppé avait à chaque fois baisser le taux marginal de la tranche supérieure de l'impôt sur le revenu.

          L'âge de la retraite

          Elle a aussi changé sous le règne de Chirac (Loi Fillon).
  • # Question : as-tu pu en ramener ou etait-ce des prototyppes ?

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai pu avoir en exclusivité les prochains modèles qui se vendent comme des petits pains en raison de la qualité du produit et de son prix.
    Au programme un téléphone tactile et un téléphone type blackberry (dont les vénézueliens raffolent). Ce dernier devrait être équipé uniquement de logiciels libres et de ports standards (usb, slot mini-sd). Pour l'instant, il y a un flou quant aux fonctionnement du téléphone (quel OS?) mais tout cela à l'air prometteur.


    Autre question : a quels prix sont vendues ces machines ?
    • [^] # Re: Question : as-tu pu en ramener ou etait-ce des prototyppes ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Salut,

      Non, je n'ai encore rien acheté. A la limite le portable peut-être prochainement (ce qui me gène c'est que le clavier est qwerty ;o)

      En revanche je n'ai pas les prix, mais en règle générale l'informatique au Venezuela est assez chere. Cependant ces ordinateurs comme les téléphones partent sitôt arrivés en magasin : leur prix est très attractif. Je vais essayer de me renseigner.
  • # Venezuela et censure

    Posté par . Évalué à 3.

    Juste une question toi qui etait sur place,

    On parle beaucoup de la censure politique au Venezuela qu'en est il vraiement.

    En Argentine (pour le boulot) il y a peu , je recevait dans le chalet que je louait, la télévision par satélite dont des chaines venant de la république bolivarienne du Venezuela,
    J'ai donc regardé un peu la TV Venezuelienne.

    Grande surprise une émission de débat politique (Alo Venezuela ou un truc du genre) ou l'on discutte de loi sur l'éducation mais surtout en bas des SMS qui défile,
    Certains n'hesitant pas a traité Chavez de dictateur. (D'autre bien sur le défendant)

    J'avoue avoir été assez surpris que l'on puisse diffuser a la TV un SMS traitant le président de dictateur. Quel est le vrai statut de la censure là bas.
    • [^] # Re: Venezuela et censure

      Posté par . Évalué à 10.

      La censure existe aussi en France, parfois, quand on écrit un message sur internet, tous les points d'interrogations du message disparaissent et sont remplacés par des points.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Humour
    • [^] # Re: Venezuela et censure

      Posté par . Évalué à 4.

      Disons que depuis la tentative de coup d'état en 2002 largement soutenu par les médias locaux Chavez se permet d'intervenir chaque dimanche à la télévision dans l'émission Allo Présidente.
      Il y a pire comme censure mais avant de critiquer, il faut balayer devant sa porte.
      • [^] # Re: Venezuela et censure

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est pas parce que c'est potentiellement fait ici que ça rend pas plus supportable le fait que ce ne soit pas fait ailleurs.

        Dans ces cas là, dans les sources d'informations sans doute pas impartiales, on peut citer RSF par exemple : http://www.rsf.org/spip.php?page=recherche&lang=fr&r(...)

        Ils parlent de fermeture de chaînes télé et radios privées pour des motifs fallacieux, par exemple. L'UNESCO est du même avis, on dirait : http://www.rsf.org/spip.php?page=recherche&lang=fr&r(...)
        • [^] # Re: Venezuela et censure

          Posté par . Évalué à 8.

          RSF et le Vénézuela... Toute une histoire ! Il suffit de taper sur Google ces deux termes pour se rendre compte que RSF ne fait pas vraiment preuve d'impartialité au Vénézuela.

          Il y a autant de media privés au Venezuela qu'en France [1], et tous les medias privées sont des medias d'opposition ouvertement. Alors il faut un peu relativiser les choses. Une chaine a été empêché d'émettre en hertzien parce qu'elle avait soutenu le coup d'État contre Chavez. On aurait fait pareil en France.

          [1] http://en.wikipedia.org/wiki/Media_of_Venezuela
          • [^] # Re: Venezuela et censure

            Posté par . Évalué à 3.

            Il suffit effectivement de taper la requête que tu suggères dans google pour constater que les critiques de RSF proviennent un peu toujours des mêmes cercles.
          • [^] # Re: Venezuela et censure

            Posté par . Évalué à 2.

            je pense même qu'on aurait pas attendu la fin de la concession pour les virer...

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Venezuela et censure

      Posté par . Évalué à 4.

      Si on pouvait avoir la même censure en France qu'au Vénézuela, ce serait le pied...

      Pour casser tous les clichés sur le Vénézuela, je conseille l'achat et le visionnage de l'excellent documentaire "Bruxelles-Caracas" [1] qui remet très bien les choses en perspective, notamment sur Chavez. Et on se rend compte que les médias français et européen ont une vision complètement faussée du Vénézuela.

      [1] http://www.michelcollon.info/index.php?view=article&cati(...)
      • [^] # Re: Venezuela et censure

        Posté par . Évalué à 1.

        Apparemment ce documentaire est un micro trottoir, qui n'est pas vraiment sorti des milieux communistes et qui a sans doute ses partis pris ...

        http://venezuelatina.com/2007/03/09/video-trottoirs-a-bruxel(...)
        • [^] # Re: Venezuela et censure

          Posté par . Évalué à 4.

          J'adore ton commentaire : il rapporte une opinion sur un site où le gars n'a même pas vu le documentaire en question mais juste une bande-annonce. Je t'invite à te faire ta propre opinion et on en rediscute ensuite.

          J'avais assisté à une présentation avec la réalisatrice et elle expliquait l'origine de ce documentaire. À l'époque où Chavez est arrivé au pouvoir, il voulait faire une chaîne publique et avait donc invité des journalistes européens pour se faire une idée de ce qui se fait ailleurs. La réalisatrice a emmené avec elle un micro-trottoir qu'elle avait réalisé à Bruxelles qui a beaucoup étonné les Vénézueliens et ils l'ont invité à aller voir par elle-même et à poser des questions à la population. Ce qu'elle a fait. Mais c'est bien plus qu'un micro-trottoir, c'est le Venezuela raconté par ses habitants.
          • [^] # Re: Venezuela et censure

            Posté par . Évalué à 2.

            [+] j'ai loupé la prase ou elle dit qu'elle l'a pas vu ... la honte.

            Je cherchai une critique pas trop partisane, mais en parcourant rapidement les résultats google j'ai bien l'impression que c'est super difficile, avec ce genre de sujets.
            • [^] # Re: Venezuela et censure

              Posté par . Évalué à 2.

              Une fois que tu as vu le documentaire, tu deviens forcément un peu partisan, et tu regardes différemment les "reportages" sur le Vénézuela qui passent au 20h.
    • [^] # Re: Venezuela et censure

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour faire très court, très partial, et très rapide (je n'avais lu que peu d'info là-dessus), c'était l'opposition pro-américaine qui était censurée quand elle racontait de grosses conneries.
      • [^] # Re: Venezuela et censure

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Salut !

        Euh, je vis et travaille au Vénézuela depuis 3 ans maintenant, et , comment dire... Censure, quelle censure ? Je n'ai jamais vu en France des médias de communication aussi libres !! C'est même trop, ici, le problème, c'est pas la censure, c'est l'absence de censure...
        Je m'explique : Peut-on dire en France que Sarkosy finira comme Mussolini, pendu par les pieds ? Eh bien non, et ça me paraît assez raisonnable. Peut-on dire également dans les médias français que ce que mérite le président, c'est un tir dans la tête ? Je ne crois pas, et ça me paraît assez raisonnable itou. Ce sont pourtant des phrases que j'ai entendues sur GloboVision il y a peu. GloboVision a-t-elle été fermée ? Non... Par contre, un Mônsieur de la junte dirigeante de GloboVision a été pris en train de spéculer sur le prix des véhicules neufs. Il a été intérrogé, présenté au juge et attend son procès. Peut-on parler de prisonnier politique, de censure ou est-ce simplement une affaire d'escroquerie ? A vous de voir, et de faire votre opinion, la mienne est faite, RSF parle d'atteinte à la liberté d'expression, et là, je ris (jaune).

        Ah, et puis ma chère et tendre épouse travaille à ViveTV (canal de télévision d'état) et ça y est, son PC passe sous débian cette semaine... Bof, y'aura pas trop de surprises, ça fait bien dix ans qu'on a Linux à la maison...

        Une remarque : sauf erreur de ma part, le fameux téléphone de Chavez, s'appelle El Vergatario, pas El Vergadero, ce qui ne plaît pas à l'opposition, parce que vraiment, c'est un peu vulgaire et sexuel comme nom ! Sacré Chavez, toujours aussi truculent !

        Bises à tous
        • [^] # Re: Venezuela et censure

          Posté par . Évalué à 1.

          Peut-on parler de prisonnier politique, de censure ou est-ce simplement une affaire d'escroquerie ? A vous de voir, et de faire votre opinion

          Ça me parait difficile de se faire une opinion à partir d'informations aussi parcellaire.

          Exemple tout bête : sans indiscrétion, je peux te demander pourquoi tu a bougé au Venézuela ? Je peux très bien te soupsconner de l'avoir fait parce que tu es d'avance tout acquis à la cause de Chavez, et d'être limite en train de faire de la propagande. Je ne dis pas que c'est le cas, mais l'idée c'est qu'un témoignage comme le tiens me semble insuffisant pour conclure.
          • [^] # Re: Venezuela et censure

            Posté par . Évalué à 6.

            Il est peut-être parti au Venezuela pour voir si tout ce qu'on disait sur ce pays est vrai. :)

            L'intérêt de ce type de témoignage est la source d'informations que l'on peut y puiser pour ensuite voir ce qui tourne autour. si effectivement il y a des tas de chaînes privées qui diffusent des émission mettant en cause le pouvoir et possédant une largeur dans la liberté d'expression qu'on n'a même plus en France (cf l'histoire avec Mélissa Theuriau, la « femme de son mari » (sic), qui est devenu la cible du syndicat policier Alliance), il y a de quoi penser que la répression systématique des médias non gouvernementaux dans ce pays peut relever d'un fantasme.

            Lorsque je lis « à vous de voir, et de faire une opinion », je prends ça comme un invitation à regarder ce qu'il se passe au delà des propos de l'auteur.

            Puis personnellement, vivant en France, je suis plus inquiet des médias français et du réapprovisionnement de leurs stocks de brosses à reluire que de la situation journalistique du Venezuela, cela même si le sujet ne m'est pas indifférent.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

            • [^] # Re: Venezuela et censure

              Posté par . Évalué à 0.

              quand il dit "moi j'ai fait la mienne", je vois ça comme une invitation à rejoindre son opinion.

              Seulement j'ai un peu l'intuition qu'il y a plus qu'une opnion à se faire à partir de faits parcellaire et qu'il faut regarder l'ensemble du tableau, que tout est en mouvement.


              Exemple, d'un côté il dit
              * "les chaînes privées disent ce qu'elles veulent", voire qu'elles vont largement trop loin, qu'elles font de la propagandes et calomnient Chavez. C'est parfaitement possible, voire probable.

              D'un autre côté, RSF comme l'Unesco lui reprochent de faire fermer des chaînes privées qui tiennent un discours. Les partisans de Chavez disent "c'est justifié", les autres disent "c'est arbitraire et on se sert de prétexte".

              Il y a aussi un biais idéologique. On a déja vu des idéalistes et des révolutionnaires mettre en place des dictatures et ... justifier l'inaceptable, de manière sincère, au nom d'une idéologie qui ne se concrétise bien différemment en réalité.

              Ce qui fait "peur" avec le Vénézuela, c'est un peu ça : que le régime dérive peu à peu. Les chaînes privées peuvent dire ce qu'elles veulent apparemment d'un côté, mais que se passera-t-il si elles sont progressivement toutes fermées, avec l'appuis du peuple parce qu'elles disent du mal du président, et qu'il reste populaire ? (je me trompe sûrement, mais c'est un peu ce que je ressent quand il dit "peut être un peu trop")


              Après se faire une opinion soit même et un tant soi peu objective, il faudrait y passer beaucoup de temps et aller au delà des sites alter mondialistes qui sont les pricipales ressources d'information sur le sujet, lire les avis et les analyses de pleins de gens ... je manque de temps perso ...
              • [^] # Re: Venezuela et censure

                Posté par . Évalué à 2.

                > quand il dit "moi j'ai fait la mienne", je vois ça comme une invitation à rejoindre son opinion.

                Je vois juste une invitation à se faire une opinion. Les différentes interprétations d'une phrase sont toujours passionnantes car empreintes d'une histoire personnelle.

                La situation du Venezuela ne me semble pas aussi tragique que celle d'autres pays du sud disposant de grandes richesses en sous-sol. Je ne vais pas chercher à défendre qui que ce soit, je vois simplement qu'on se focalise plus sur la situation de pays distants que sur celle de son propre pays. Peut-être est-ce un manque de recul ?

                J'avoue être devenu principalement intéressé sur la région géographique sur laquelle repose mes pieds. Avant je m'intéressais à un tas de trucs sur des pays lointains, puis un jour je me suis rendu compte que je ne connaissais pratiquement rien de ce qui m'entourait, les plantes, leurs usages, les animaux, le rythme de la vie. Je me suis rendu compte que plus je m'intéressais à des sujets divers et lointains, moins j'en savais. Maintenant tout cela me semble superflu, comment pourrais-je comprendre et m'occuper des autres si moi même je ne comprends pas ce que je fais et que je ne suis même pas capable de m'occuper de moi ? Depuis je relativise, même si le Venezuela fait parti des endroits du monde que j'aimerai visiter

                Tout ce que je vois c'est que le Venezuela a un programme pour prendre en main leur système d'information et que même si il y a censure de l'État, la boite à outils sera là pour la démonter.

                Le reste est une histoire entre vénézueliens.

                The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                • [^] # Re: Venezuela et censure

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  @ Téthis

                  Oui, c'est une invitation à se faire une opinion, juste je donne la mienne...

                  @ Bob le Homard (trop bon le pseudo) : Merci pour les liens, je me suis bien régalé...

                  - Chris -
              • [^] # Re: Venezuela et censure

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                @ Thomas,

                En fait, je suis tout bonnement tombé amoureux d'une (charmante) vénézuélienne et au bout d'un moment, nous avons décidé d'émigrer au Venezuela. Etant intermittent du spectacle depuis longtemps, je voyais aussi ma position se dégrader jusqu'à devenir intenable, alors que des perspectives intéressantes existent à Caracas. Je ne savais pas grand chose de Chavez avant de rencontrer cette (charmante) personne.

                Un mot à propos de la soit-disant fermeture de Radio Caracas Télévision (RCTV) : au Vénézuela comme en France - du moins, je suppose - l'Etat concède des concessions du spectre radio-hertzien à des sociétés pour exploitation. Au Vénézuela, ces concessions se renouvellent tous les 20 ans. Au vu de l'appui que RCTV avait donné au coup d'état d'avril 2002 (images truquées, manipulations d'opinion, complicité) l'Etat vénézuélien a décidé de ne pas renouveler la concession de RCTV et de consacrer le canal de télévision qui leur était anciennement dévolu à une nouvelle chaîne, TVes, à vocation culturelle.

                La chaîne RCTV n'a pas été fermée puisqu' après un mois de silence, elle est ré-apparue sur les réseaux câblés et satellites sous le nom de RCTV Internacional. Même programmation ou presque, mêmes opinions, sauf que administrativement, le siège est maintenant aux Etats-Unis, ce qui lui donne un prétexte pour ne pas appliquer la loi (diffusion de l'hymne national tous les jours à minuit et autres dispositions) alors que les programmes sont toujours fabriqués dans les studios à Caracas, ce qui les oblige à se plier à la loi qui s'applique aux entreprises qui produisent sur le sol national.

                Comme tu le dis, il faudrait parcourir le web dans tous les sens et surtout parler un minimum d'espagnol pour bien s'informer. Il est vrai que les sites en français qui parlent en bien d'Hugo Chavez sont plutôt à gauche ou altermondialistes, ce qui pour certains est suspect...
                Enfin, je ne peux que donner mon opinion, au Vénézuela, pas de dictature, liberté d'expression totale, liberté d'entreprendre totale. Un exemple qui parle de lui-même : comment fais-tu dans un pays en dictature pour apparaître sur un canal de télévision d'audience nationale pour dire qu'il n'y a pas de liberté d'expression ? Est-ce contradictoire ? Pour moi, oui, tu ne peux pas passer à la télé pour dire qu'il n'y a pas de liberté d'expression dans un pays où il n'y a pas de liberté d'expression... Euh, vous suivez toujours, là ?

                Pour beaucoup, les opposants qui défilent aujourd'hui dans Caracas - pour la liberté d'expression et le droit de manifester - exercent leur droit de manifester, alors, où est le problème ? Le problème est qu'à Caracas comme à Paris, si tu mets le feu à une voiture lors d'une manifestation, si tu es violent envers les forces de l'ordre, tu vas en tôle. Mais non, à Caracas, les manifestants violents voudraient manifester, mais il faut qu'on leur passe tout, jets de pierres et cocktails molotovs.

                Je suis d'accord avec toi à propos du risque de dérive autoritaire. Il existe. Comme partout, comme en France. Le Vénézuela n'est pas le pays révé, loin de là, mais méfiez-vous des opinions de RSF, l'Humanité et de bien d'autres. Quel est leur intérêt ? Pourquoi les Etats-Unis parlent de Narco-Etat, de terrorisme, de dictature ? Où se trouvent les réserves de pétrole les plus grandes du continent sud-américain ? Quel est le pays des Caraïbes qui promeut la démocratie participative, l'aide aux pauvres, un système de santé gratuit pour tous, l'éradication de l'analphabétisme, l'indépendance et la souveraineté alimentaire ?
                Je répépète la question : Où se trouvent les réserves de pétrole les plus grandes du continent sud-américain ?

                Voilà.

                Désolé pour le côté un peu décousu de ce petit post, merci pour vos commentaires très intéressants. Il y a beaucoup à dire, vraiment, mais la place et le temps me manquent !!

                - Chris -
                • [^] # Re: Venezuela et censure

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Être de gauche (ou d'extrême gauche de ce que j'ai pu voir dans ce cas) ou altermondialiste n'est pas un tort, ça ne donne simplement qu'un seul point de vue, orienté de surcroit. C'est pour moi insuffisant pour prendre du recul.


                  Sinon que penser de ça par exemple ? (je croyais déja avoir donné le lien mais j'ai dû faire une erreur de copier/coller) :
                  http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19831&Cr(...)

                  Il ne s'agit pas de RCTV ici, il s'agit de 32 chaînes de radios , 2 de télévisions, pour l'instant, beaucoup d'autres seraient menacées par un décrêt récent.

                  Il est évoqué la création d'une "Loi spéciale contre les crimes des médias" ...
                  http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19812&Cr(...)
            • [^] # Re: Venezuela et censure

              Posté par . Évalué à 1.

              Sur l'affaire Melissa Theuriot, je la connais mal, mais comme ça j'ai du mal à voir où tu vois une atteinte à la liberté d'expression. Les flics se sentent attaqué, un syndicat se défend et s'exprime, et attaque en retour.

              Ou est le problème de liberté d'expression ? Tout le monde s'est exprimé, ce que je sache personne n'a été censuré encore (je ne veux pas entrer dans le jeu de qui a raison, qui a tort, qui est trop agressif, c'est pas le sujet)
              • [^] # Re: Venezuela et censure

                Posté par . Évalué à 1.

                > j'ai du mal à voir où tu vois une atteinte à la liberté d'expression

                Ce n'est pas ce cas qui est l'atteinte. Ce cas, et les réactions qu'il entraîne, montre qu'il y a un malaise quand un journaliste accroche un peu un homme politique. Le journaliste il devrait être là à jeter des pétales de roses et sourire à tous les mensonges par omissions et foutages de gueule de la personne qu'il y a en face.

                La réaction du syndicat Alliance est typique de cette censure rampante qui n'a pas son nom, quelques éléments :
                - c'est la population entière qui est choquée par les propose de cette personne (j'ai découvert grâce à ce syndicat que je l'étais aussi)
                - c'est, pardonnez la malheureuse expression, la main invisible de son mari qui est derrière cette personne. Pour info, son mari n'est pas ministre comme c'est coutume, seulement Djamel Debbouze, sûrement connu défavorablement par les services d'Alliance.
                - Alliance se félicite de l'indépendance éditorial de M6, cependant elle souhaite que M6 se débarrasse de cette femme qui, selon Alliance, ne parait pas à la hauteur de son poste.

                Ce n'est certes pas une atteinte à la liberté d'expression dans le sens strict car personne n'a été censuré ou coupé. Cela n'est sûrement pas un encouragement pour des journaliste à aller taquiner le faucheton sur un média de grande écoute. Bref, c'est un incitation à l'autocensure.

                M6 semble pour l'instant soutenir son journaliste. Ô surprise. Je connais d'autres chaînes dont le directeur de l'information serait aller au ministère de l'intérieur en rampant et en se flagellant.

                The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                • [^] # Re: Venezuela et censure

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Bof, tu m'as l'air de faire un gros amalgame douteux entre la Police, un syndicat et le ministère de l'intérieur, toi.

                  Les services d'Alliance c'est qui ?

                  D'ailleurs je sais pas pourquoi tu veux absolument que Jamel Debbouze ait un casier ...
                  • [^] # Re: Venezuela et censure

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ah, je fais ?!

                    C'est pour cela que je n'ai pas écrit un fois police mais uniquement le syndicat policier majoritaire Alliance qui est l'auteur de cette lettre et qui amalgame volontiers les 120 000 policiers dans son syndicat et rend choqués plus 60 millions de français.

                    Quant au ministère de l'intérieur, oui, la personne en face du journaliste était Brice Hortefeux.

                    >D'ailleurs je sais pas pourquoi tu veux absolument que Jamel Debbouze ait un casier ...

                    connu défavorablement != avoir un casier judiciaire.

                    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                    • [^] # Re: Venezuela et censure

                      Posté par . Évalué à 2.

                      connu défarorablement sous entend qu'il a déja eu affaire aux services de polices. Et défarorablement que ça ne s'est pas très bien passé.

                      Du coup, l'expression "connu défavorablement des services de polices" a un sens, "connu défarorablement du syndicat alliance" ... n'en a pas vraiment. Ou alors tu sous entend que le syndicat aurait des préjugés vis-à vis de lui.


                      Pour Brice Hortefeux, c'était l'interviewvé, ceux qui étaient (se sont) sentis visés étaient des membres du syndicat Alliance.
                      • [^] # Re: Venezuela et censure

                        Posté par . Évalué à 3.

                        > Du coup, l'expression "connu défavorablement des services de polices" a un sens, "connu défarorablement du syndicat alliance" ...

                        Comment dire, cela était pour reprendre cette si craquante expression et la replacer dans le contexte. Je n'ai pas écrit « défarorablement », ce qui ne veut rien dire.

                        En ce qui concerne les relations Debbouze et la police, tu pourras regarder cette fiche STIC [1] caviardée qui a fuité l'année dernière. Elles ne me semblent pas favorables, et comme Alliance se présente comme le syndicat majoritaire dans la police ...

                        Brice Hortefeux, ne serait-ce pas non plus la personne derrière la plainte grand guignolesque du 3 septembre pour diffamation envers la police nationale [1] ? Des fois on appelle ça un retour d'ascenseur, des fois une coïncidence.

                        Je me suis fais une opinion, à toi de voir et de te faire la tienne.

                        [1] : http://www.yabiladi.com/images/fiche_stic_jamel_debbouze.jpg
                        [2] : http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/125197242(...)

                        The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

                        • [^] # Re: Venezuela et censure

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Ok, et donc ça nous raconte quoi sur la liberté d'expression tout ça ? J'ai un peu perdu le fil, j'avoue.
                        • [^] # Re: Venezuela et censure

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Aux dernières élections syndicales, il me semblait pourtant que, depuis 2006, le syndicat majoritaire était à présent l'UNSA_Police (avec un peu plus de 41% des voix).
                          D'ailleurs, un autre syndicat, Unité Police se présente également comme étant « majoritaire ». Entre ce qu'ils disent et les résultats des urnes...
                          • [^] # Re: Venezuela et censure

                            Posté par . Évalué à 3.

                            > Entre ce qu'ils disent et les résultats des urnes...

                            70 000 voix selon les syndicats et 35 000 selon la police. :)

                            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Venezuela et censure

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai entendu dire aussi que le Venezuela avait pas mal de chaînes de télé associatives faites par le peuple pour le peuple, est-ce que quelqu'un qui en sait un peu plus pourrait confirmer et détailler ?
  • # Dans le même genre

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bonsoir,

    il y a Boliviaos : http://boliviaos.org

    Il y a 2 iso, l'un est un CD live, l'autre un complément de logiciel si on se décide à l'installer.

    Les CD pressés sont (étaient) vendu environ 1$, qui est le prix pour lesquels ont trouve(ait?) les contrefaçons de l'OS de merde. Donc, pour le même prix, on a un super OS (Linux), et légalement, et c'est traduit dans plusieurs langues locales.

    D'après le site, le prix est de 25 Bs avec frais d'envois (local je suppose).
    Para envios al interior el costo por paquetes es de 25 Bs

    A bientôt
    Grégoire
    • [^] # Re: Dans le même genre

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      D'après le site, le prix est de 25 Bs avec frais d'envois (local je suppose).
      Para envios al interior el costo por paquetes es de 25 Bs


      Tu as raison je pense.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.