Journal Source Sans Pro : nouvelle police libre d'Adobe

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
37
3
août
2012

Journal semi-bookmark pour signaler qu'Adobe vient d'annoncer la sortie d'une nouvelle police de caractères libre : Source Sans Pro. C'est une police sans empattement conçue principalement pour les interfaces graphiques.

Adobe est particulièrement réputé dans le domaine de la typographie pour la grande qualité de ses polices, qui sont malheureusement généralement propriétaires (et souvent très chères). C'est donc une excellente nouvelle.

La licence utilisée est la SIL Open Font License 1.1.

  • # Version monowidth

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    La version monospace qu'on peut voir sur cette image me plaît bien. Elle est encore en développement par contre.

    • [^] # Re: Version monowidth

      Posté par . Évalué à 4.

      Pas besoin d'attendre la version finale, y'a déjà des fonts excellentes en monospace :

      http://levien.com/type/myfonts/inconsolata.html
      Mensch : https://gist.github.com/1595572 & http://robey.lag.net/2010/06/21/mensch-font.html
      Droid sans mono (plus bas)
      http://www.cosmix.org/software/

      • [^] # Re: Version monowidth

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Pour le monospace en console, la police terminus est excellente, mais c'est peut-être hors-sujet puisque c'est une police bitmap, donc l'unité n'est pas le point mais le pixel, donc la taille n'est pas dépendante du pouce mais de la résolution d'affichage qui est tout sauf unique…

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Version monowidth

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Qu'est-ce qui fait que tu la trouves excellente ? Je viens de regarder les screenshots sur le site que tu donnes et je la trouve hideuse, en particulier les a qui ressemblent à des o.

          • [^] # Re: Version monowidth

            Posté par . Évalué à 1.

            La capture d'écran présentée sur le site officiel de la police Terminus ne lui rend pas vraiment justice, à mon avis. De plus, des patches qui changent l'apparence de la police ont justement été appliqués sur cette capture (dont un qui change l'apparence du « a »).

            Cette capture est mieux représentative, à mon avis (même s'il reste toujours une faute de goût) :
            Aperçu de la police Terminus

            GRUB3 will be Elisp serialized as XML jited to JVM running as Eclipse plugin on a Mac running in a virtual PC in a Xen instance on a 286er.

          • [^] # Re: Version monowidth

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            En fait elle a l'énorme avantage de ne pas avoir besoin de lissage, et d'être donc toujours correctement rendue, quelque soit le système de lissage et sa gestion des sous-pixels. Aussi, même quand les polices sont bien lissées on peut ressentir un sentiment de flou à l'usage, sentiment qu'on ne peut pas avoir avec une police bitmap.

            Ça se remarque sur l'image postée par Tsomi, en comparant le texte du menu (pas Terminus), et celle du code.

            Surtout, cette police devient très pertinente quand la résolution de l'écran n'est pas très élevée.
            À cause de la convergence du multimédia de salon avec l'informatique, les ordinateurs se sont soumis aux formats de salon avec l'HDMI et sa résolution maximum le 1920x1080 (c'est comme si à l'époque de nos prises VGA qui savaient déjà faire cette définition, on s'était limité au péritel pour nos ordis), et bien ce genre de police bitmap est toujours pertinente en 2012 : quand on a du 1920x1080 sur du 27 pouces, on voit les pixels, c'est moche… la faute à la télé…

            C'est sûr que si j'avais sur mon 27" les 200dpi de l'écran 7" de mon XO (1200x900 pour 7"), avec la finesse de sous-pixels de l'écran du XO, je ne serai pas aussi attaché à cette police d'affichage !

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: Version monowidth

              Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 04/08/12 à 16:00.

              "En fait elle a l'énorme avantage de ne pas avoir besoin de lissage, et d'être donc toujours correctement rendue, quelque soit le système de lissage et sa gestion des sous-pixels. Aussi, même quand les polices sont bien lissées on peut ressentir un sentiment de flou à l'usage, sentiment qu'on ne peut pas avoir avec une police bitmap."

              C'est avant tout une question de goût, donc je ne ferais pas la critique, mais exprimerais mon point de vue : pour moi, le meilleur rendu de police et le plus agréable à lire est justement celui d'OS X, qui a une apparence toujours légèrement floue je trouve. À contrario, le rendu que je déteste le plus, c'est celui de windows, qui a un système de lissage relativement net (ClearType). Linux, je trouve, se situe entre les deux dans le réglage par défaut des distros comme Ubuntu.
              Une comparaison faite sous windows avec Safari et l'option de rendu à la Mac active, vs le rendu de Windows natif :
              http://i.imgur.com/UTTyA.png
              Le rendu à la Mac est encore meilleur que dans cette pic avec les polices adéquates, imho.

              Cette sensation de flou dont tu parles n'est donc pas un point negatif pour tout le monde. J'éprouve peu d'attirance pour une police comme Terminus conçue pour être utilisable sans lissage.

            • [^] # Re: Version monowidth

              Posté par . Évalué à 3.

              Aussi, même quand les polices sont bien lissées on peut ressentir un sentiment de flou à l'usage, sentiment qu'on ne peut pas avoir avec une police bitmap.

              Longtemps, je n’ai pas supporté les polices vectorielles pour leur manque de netteté à l’écran. Avec le « hinting » à fond, même sans gestion des sous-pixels, elles deviennent à mon avis beaucoup plus fréquentables (même la DejaVu Sans Mono, alors qu’à la base je trouve la série DejaVu bien plus réussie pour l’impression que pour l’affichage).

              Quant à la Terminus, j’ai deux reproches à lui faire, un gros et un petit :
              – les lignes sont trop serrées ;
              – la graphie assez carrée des caractères limite les lignes en biais donc l’aspect crénelé, mais ça colle aussi un peu plus les caractères avec leurs voisins, je trouve que ça nuit un peu à la lisibilité.

              Moralité : pour mes terminaux, j’en suis resté à la bonne vieille Fixed en SemiCondensed taille 10. Elle fait la même largeur que la Terminus taille 9, mais avec les lignes un peu plus espacées et sans aplatissement des majuscules et des symboles hauts (parenthèses, accolades…).

              Pour les éditeurs, je préfère une fonte légèrement plus grosse, donc suivant les conditions de rendu (« hinting », rendu sous-pixel), j’oscille entre une fonte vectorielle et la Fixed en 11 (un peu trop grosse à mon goût).

              Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

              • [^] # Tout le monde descend

                Posté par . Évalué à 2.

                En fait, concernant la Terminus, c’est plus compliqué que je n’en avais eu l’impression de prime abord : les tailles 10 et 11 sont en fait identiques. Les caractères de la taille 12 sont identiques, mais avec un espacement vertical plus important ; ma critique principale ne s’applique donc pas à cette taille.

                Elle est en fait moins large que la Fixed de taille 11 (la variante SemiCondensed n’existant pas dans cette taille), mais plus aérée verticalement. Je vais donc la retenir préférentiellement à celle-ci pour mon éditeur.

                Quant à la taille 13, elle est beaucoup plus grosse. On touche aux limites des polices bitmap.

                Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

  • # Jolie mais petite

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Cette fonte est jolie, mais elle est trop petite. En 11 points, elle fait une taille correspondant physiquement à 9 points. Enfin, en comparant à d'autres fontes : pour être sûr, il faudrait que j'imprime et que je mesure à la règle.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 5.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Jolie mais petite

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Enfin, en comparant à d'autres fontes : pour être sûr, il faudrait que j'imprime et que je mesure à la règle.

      Bon, je viens de vérifier, non pas à la règle mais en comparant dans LibreOffice les caractères de cette fonte et d'autres en 72 points à un carré d'un pouce de côté.

      Pour rappel :
      * 1 point typographique = 1/72 pouce, donc 72 points = 1 pouce = 2,54 cm ;
      * la taille d'une fonte correspond à la hauteur de ce qui étaient les caractères de métal utilisés dans l'imprimerie ;
      * au sein d'un texte, cette hauteur est un cadratin, en anglais em du nom de la lettre M qui serait supposée faire cette longueur — ce qui est généralement faux ;
      * le tiret cadratin « — » fait par définition un cadratin de long.

      Bref, j'ai écrit des « M » et des « — », en taille 72, puis je les ai comparés à un carré d'un pouce de côté. Alors que les autres fontes que j'ai essayées respectent bien la taille de corps, celle-ci est réellement trop petite. Pour obtenir un vrai corps de 72 points, il faut demander du 102 !

      • [^] # Re: Jolie mais petite

        Posté par . Évalué à -10.

        Salut Tanguy, je fais un diner samedi soir avec des amis , ça te dirait de venir et de nous parler de ta passion pour les polices de caractère ?

    • [^] # Re: Jolie mais petite

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      En même temps elle est libre, tu as le code source avec, donc il doit y avoir un moyen de la mettre à la bonne taille.
      Tu soumettras les patches à Adobe ? ;)

    • [^] # Re: Jolie mais petite

      Posté par . Évalué à 2.

      Cette fonte est jolie, mais elle est trop petite.

      Je l’ai comparée à d’autres polices sous LibreOffice en sélectionnant les lignes.

      Manifestement, le choix a été fait de laisser plus d’espacement en haut et en bas que pour les autres polices.

      Autant je vois un intérêt à ça pour une page web ou dans un éditeur (mais ça concernerait la future version à chasse fixe), autant je n’en vois pas dans l’interface graphique.

      C’est dommage que cette police ne soit pas disponible aussi dans une variante avec un espacement vertical classique, on pourrait choisir la version la plus adaptée à l’usage.

      D’autant plus qu’elle est non seulement jolie, mais aussi très lisible : les lettres ne sont pas trop serrées comme c’est le cas avec d’autres polices sans empattement, les caractères qui sont sujets à confusion (O0, Il1) sont bien différenciés.

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

  • # Moins moins

    Posté par . Évalué à 3.

    Dommage, le tiret (-), utilisé par la grande majorité (tous ?) des langages sources pour le signe moins (−), est trop petit pour moi. C’est très bien un tiret court pour du texte mais ASCII et compatibilité font qu’il sert aussi pour la soustraction et, dans du code, un moins trop court ce n’est pas très visible.
    Comparez avec celui d’Inconsolata p.ex. (Notez, je n’utilise pas Inconsolata pour la raison citée par Tanguy plus haut : elle est trop petite pour sa taille.)

    Ok, « conçue prinicipalement pour les interfaces graphiques », et le nom « Source » doit sûrement plus avoir un rapport avec « Open Source » qu’avec du code, mais y z’avaient qu’à pas mettre du code comme exemple.

    • [^] # Chasse

      Posté par . Évalué à 3.

      Dommage, le tiret (-), utilisé par la grande majorité (tous ?) des langages sources pour le signe moins (−), est trop petit pour moi. […]
      Comparez avec celui d’Inconsolata p.ex.

      Tu as essayé la version actuellement disponible et à chasse variable de Source Sans ou la version à chasse fixe encore en développement ?
      Parce que de toute façon, une police à chasse variable, pour du code…

      Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.