Journal Vers la fin des rased : non !

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
4
3
nov.
2008
Bonjour les moules, et désolé pour ce petit journal sans trop de rapport avec le monde du libre

http://www.sauvonslesrased.org

Ca prend 10 secondes à remplir, et c'est très important !

Le rased, même s'il est parfois décrié par certains professeurs des écoles, est efficace à sa manière et ne pourra pas être substitué par ces nouvelles heures de soutien scolaire !

Pour faire très court, le rased est un réseau de soutien personnalisé de l'élève, qui a lieu en journée, et pas le soir quand le gosse est fatigué (ce qui est un ineptie pédagogique), avec des profs spécialisés (Maitres G, Maitres E, etc) ayant reçus une formation dédiée (avec de la psychologie, des enseignements alternatifs, etc).

En début d'année, les élèves en difficultés sont repérés, puis pris en charge.

Bref, c'est efficace, et quoi qu'en dise le gouvernement les supprimer serait une belle connerie, et dire que les 2 heures de soutien scolaire les remplacerait serait une grosse (mauvaise) blague !

Merci pour vos signatures

PS: mettez une vraie adresse mail, car sinon vous ne pourrez pas valider votre signature (mesure pour limiter les abus)
  • # Résigné depuis longtemps....

    Posté par . Évalué à 10.

    Quand je vois le gouvernement actuel, je suis résigné depuis longtemps.
    Autant parler à des cailloux, au moins on a pas l'impression que l'on se fout de nous !

    Tout le système social français s'effrite de jour en jours, apportant de plus en plus de problème qui amèneront encore plus en plus de destruction du système social. Mais c'est ce qu'on voulu les français qui trouveront des boucs-émissaires autres qu'eux-mêmes.
    • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je suis effectivement un peu blasé également, avec cette impression de décadence quotidienne...

      Mais bon, ma chérie est professeur des écoles, et aussi Maitre E (à 50%/50%) donc je me dois d'essayer à ma manière de faire quelque chose. Elle trouve son boulot de maitre E vraiment fascinant et utile...

      Si on peut juste essayer de limiter *un peu* la casse du gouvernement actuel en attendant les prochaines élections (je sais pas qui se présentera, mais ça ne peut pas être pire que maintenant)
      • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

        Posté par . Évalué à 10.

        ça ne peut pas être pire que maintenant

        Hommes de peu de foi ;)
      • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

        Posté par . Évalué à 2.

        Il faudrait faire un ROI :)

        Combien coute les raised combien coute les gamins qui sortent du système scolaire. Tout cela doit bien pouvoir s'exprimer en sous !

        Même si le système scolaire français coute cher par rapport au résultat et au autre pays, investir un peu plus maintenant ne veut pas dire que l'on n'y gagne pas ensuite.

        (il me semble que la grosse différence avec les autres pays est le nombre d'heure de court dispensé par prof par semaine)

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

          Posté par . Évalué à 3.

          Combien coute les raised
          3000 enseignants à temps plein, me semble-t-il.
          Plus les frais de déplacements, ces maitres allant d'école en école pour y prendre individuellement ou en petit groupe des élèves en grandes difficultés.

          Même si le système scolaire français coute cher par rapport au résultat et au autre pays,
          C'est parce que le droite répète ça tout le temps que tu le crois? Ou tu as des sources sérieuses?
          En France une partie des étudiants du supérieur sont scolarisés en lycée: certaines BTS et surtout les classes prépas. Ce qui fait qu'on compte dans le budget du secondaire une partie du budget du supérieur.

          Et au total La part de sa richesse que la France consacre à l'éducation est assez faible. L'Allemagne compte porter son effort à 10% d'ici 2015, mais en France c'est toujours trop cher.
          • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

            Posté par . Évalué à 3.

            Tu as des chiffres dans ce cas ?

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

              Posté par . Évalué à 9.

              Dire que le système Français coûte cher par rapport aux autres pays et au résultat, c'est franchement un peu exagéré. Mais c'est à force de ressasser des contre-vérités qu'elles deviennent vraie n'est-ce pas ?

              Des chiffres. C'est le boulot de l'INSEE.

              Voici un tableau comparatif de la dépense par pays ramenée au PIB:
              http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=98&ref_(...)
              Les avertissements précisent bien qu'il ne s'agit que de la formation initiale.

              Tu noteras que l'Allemagne y est à 5.2% et qu'elle décide de passer à 10% d'ici 2015. La France est à 6.1%, légèrement au-dessus de la moyenne mais loin derrière un pays comme les USA par exemple, mais que chez nous le discours est toujours que l'éducation est trop chère.

              La dépense par élève t'intéresse? C'est celle-là qui est faussée entre supérieur et secondaire par les classes prépas et assimilés. Voilà le lien:
              http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=98&ref_(...)

              La France est très en-dessous de la moyenne (5082 pour 5968) dans le primaire, nettement au-dessus pour le secondaire (8737 pour 7383) et juste sous la moyenne pour le supérieur (10668 pour 10906).

              Avec ces chiffres la France est 13ème sur 22 pour le primaire, 5ème sur 22 pour le secondaire, et 12ème sur 22 pour le supérieur.

              Il me parait évident que le score dans le primaire va arriver à descendre plus bas grâce à la suppression des rased.

              On peut noter que le Luxembourg est nettement en tête pour le primaire et e secondaire, les profs y sont payés trois fois plus qu'en France. Les USA mettent le paquet sur le supérieur, mais sans oublier primaire et secondaire: ils y sont quand même deuxième (après le Grand Duché).

              Quand aux performances, c'est assez difficile à quantifier. Mettons que l'enquête PISA donne la France un peu en dessous de la moyenne pour les sciences:
              http://www.oecd.org/dataoecd/0/11/39750447.ppt

              Cela dit le système français a besoin de plein d'améliorations. Il n'est pas parfait c''est un fait. Mais il n'a pas d'une baisse des moyens au motif qu'il couterait trop cher pour ses résultats, c'est faux.
          • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

            Posté par . Évalué à -1.

            Les raised coute tout simplement trop d'argent a la france parce qu ils empechent la creation de futur vocation chez les jeunes :plombier, femme de menage, macon ect ...

            Plus tu ecartes rapidement les jeunes qui n'ont pas le potentiel de réussir dans leur études, moins ca coute a la france.

            Bref vivement la selection genetique post-naissance(Oui les parents devraient pouvoir changer d'avis) du gene du cancre.

            Bon troll
    • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

      Posté par . Évalué à 6.

      Quand je vois le gouvernement actuel, je suis résigné depuis longtemps. [...] Mais c'est ce qu'on voulu les français qui trouveront des boucs-émissaires autres qu'eux-mêmes

      C'est sur, c'est de la faute à toutes ces personnes qui ne croient plus en leur gouvernement...

      --> [ ]
      • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

        Posté par . Évalué à 3.

        je n'y ai jamais cru. Et je n'y croirais jamais. Ce que je pense simplement c'est que ce gouvernement fait ce qu'il a dit qu'il ferait. Alors faut pas que certaines personnes se plaignent de ce que fait le gouvernement si elles lui ont donné le feu vert pour agir.
        • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

          Posté par . Évalué à 3.

          Ce que je pense simplement c'est que ce gouvernement fait ce qu'il a dit qu'il ferait.

          Du genre augmenter le pouvoir d'achat des Français ?
          • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

            Posté par . Évalué à 2.

            Il l'a fait en partie avec les heures supplémentaires, avec l'intéressement... Le programme était clair : on va augmenter le pouvoir d'achat des Français, mais va falloir qu'ils travaillent plus.
            • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

              Posté par . Évalué à 5.

              les heures sups... une grande partie des personnes ne se font pas payer quand elles restent 10min/30min//.... après leur boulot, et je compte même pas les tpe qui ne sont pas soumis aux 35h.
              • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                sans compter les remarques qui sont font couramment dans une entreprise quand tu pars « à l'heure ».

                Combien de fois j'ai entendu des conneries du genre « ah bah, truc, la femme de ménage, c'est sûr, elle fait pas d'heure sup' ... ». Alors que la personne a simplement fait le nombre d'heures qu'elle devait faire dans son contrat.
                • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Quand on dit de quelqu'un qu'il "ne fait pas d'heures sup'", ça veut dire qu'il compte ses heures. C'est aussi péjoratif que de dire que quelqu'un est près de ses sous : ça dépend terriblement du contexte. Le mec qui gagne super bien sa vie et qui va s'arranger pour ne jamais partir plus d'une minute après l'heure, effectivement, il risque d'être mal vu. Et curieusement, ne j'ai pas trop envie de le plaindre.

                  Idem pour le mec qui ne compte ses heures que dans un sens : qui va toujours partir à heure fixe, à cinq minutes près, mais se permet d'arriver dans une fourchette d'une heure trente le matin.
        • [^] # Re: Résigné depuis longtemps....

          Posté par . Évalué à 2.

          "Alors faut pas que certaines personnes se plaignent de ce que fait le gouvernement si elles lui ont donné le feu vert pour agir."
          JE n'ai pas donné le feu vert pour agir à Nicolas Sarkozy. Et je revendique le droit de me plaindre, et plus.
  • # Rien compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Désolé, mais je n'ai pas compris. Tu dis :

    Le rased (...) ne pourra pas être substitué par ces nouvelles heures de soutien scolaire !

    Pourquoi?
    Car balancer une phrase comme ça, c'est un peu trop facile.

    De ce que j'ai compris, les heures de soutien scolaire ont exactement le même but : entre midi et deux (même si, si j'ai bien compris, il faut demander une dérogation pour ne pas le faire matin ou soir cf le "publireportage" http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Avesnes_sur_Helpe/actuali(...) ), pour les élèves en difficulté.

    Donc par rapport à ce que tu dis je ne vois pas la différence, peux-tu détailler la différence qui fait qu'il faut une "système" spécifique plutôt que d'augmenter le nb d'heures de soutien scolaire par exemple? Y a-t-il une réelle plus-value par rapport aux heures mises en place (rapport amélioration du niveau scolaire/prix)?

    Ceci n'est pas un troll, mais une question!
    • [^] # Re: Rien compris

      Posté par . Évalué à 10.

      Les RASED sont constitués essentiellement d'instituteurs formés à la psychologie de l'enfant. Il font du soutient personnalisé se substituant au cours normaux. On ne bourre pas le crâne des enfants, on tente plutôt de résoudre les difficultés d'apprentissage de celui là.

      Les cours de soutiens entre midi et deux :
      - 2h de plus de cours pour bourré le crâne des gosses
      - Aucun suivi psychologique
      - Charge ajoutée sur celle des instituteurs. Que l'on va encore plus fatigué.
      - On demande à des gosses de rester pour se faire ré-enseigner par groupe la même chose pendant que les autres sont en train de s'amuser. Tu crée une exclusion au lieu d'essayer de la résorber.

      Je suis vraiment persuadé des mauvais résultats de ce genre de méthode. Autant ne rien faire.
      • [^] # Re: Rien compris

        Posté par . Évalué à 2.

        entre midi et 14h ?
        on est en pleine digestion la ça va etre efficace......
      • [^] # Re: Rien compris

        Posté par . Évalué à 0.

        Je suis vraiment persuadé des mauvais résultats de ce genre de méthode. Autant ne rien faire.
        et ça
        Bref, c'est efficace, et quoi qu'en dise le gouvernement les supprimer serait une belle connerie,

        Me titille dans le mauvais sens du poil.

        /me n'aime pas les arguments d'autorité

        Un argument raisonné serait sympa (i.e. la _preuve_ qu'une méthode est vraiment efficace, genre résultat des gamins qui y ont accès vis à vis des autres au même niveau initial 5 ans après, si le gamin a des problèmes comparaison à l'intervention d'une assistante sociale dans le foyer, etc...).
        • [^] # Re: Rien compris

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Je laisse d'autres personnes t'expliquer ça avec sans doute de meilleurs argument que moi :

          « Un saccage incommensurable »
          Message d'André OUZOULIAS
          à Gérard TOUPIOL, président de la FNAME,
          Lundi 29 septembre 2008

          Mon cher Gérard,
          J'imagine que vous êtes assommés par les dernières nouvelles (suppression de près de la moitié des postes d'enseignants spécialisés en RASED). Luc Ferry avait beau l'avoir annoncé, nous avions beau redouter depuis quelques jours que de telles coupes soient inscrites dès le prochain budget, je reste sans voix face à l'ampleur du fauchage. De plus, il faut maintenant considérer comme probable que le gouvernement ne s'arrêtera pas au milieu du gué et qu'il a déjà décidé de supprimer l'autre moitié des postes de RASED dans le budget 2010.
          C'est un saccage incommensurable : chaque maître spécialisé de RASED représente un trésor de compétences, un appui irremplaçable pour les maîtres et les équipes d'école. Je pense à Ghislaine, à Martine, à Françoise, à Magali… des maîtres E que j'ai côtoyés au cours de ces dernières années et qui m'ont tant appris et j'enrage ! Je pense à tous ceux qui, comme elles, ont acquis une authentique expertise diagnostique et pédagogique sur la grande difficulté scolaire, après des années d'expérience dans le travail auprès d'élèves qui ont des difficultés graves de toutes sortes dans les apprentissages scolaires. Et j'enrage ! Dans les écoles primaires aujourd'hui, personne ou presque ne sait vraiment faire ce travail.
          Si on considère que chacun des 7 000 maîtres E et G de RASED sauve chaque année du désastre, ne serait-ce que 10 gamins de cycle 2, c'est 70 000 enfants qui, au lieu d'être soustraits à l'échec scolaire, seront bientôt pratiquement abandonnés à leur sort. Malgré toute la bonne volonté des enseignants (et elle est grande !), ce n'est évidemment pas deux fois 50 minutes de « soutien » par semaine qui peuvent remplacer une prise en charge spécialisée E ou G, éventuellement au sein même de la classe. Comment croire que le gouvernement souhaite vraiment diviser par 3 le nombre d'élèves en grande difficulté face à l'écrit, s'il raye ainsi d'un trait de plume, sans aucun scrupule, un dispositif dont bénéficient les élèves les plus en difficulté ?
          Et quelle économie fera-t-on finalement ainsi dans les divers budgets de l'État, si demain, ces 70 000 élèves se retrouvent aux limites de l'analphabétisme ? Combien de postes faudra-t-il créer en SEGPA dans quelques années ? Combien de classes-relais ? Et dans vingt ans, combien de pauvres, que l'on qualifiera d'« inemployables » et pour lesquels on débattra pour savoir s'il vaut mieux un RMI, un RSA ou une quelconque autre allocation-pauvreté ? Et dans trente ans, combien d'enfants de ces personnes qui, à leur tour… ?
          Victor Hugo disait : « Ouvrez des écoles, fermez des prisons ». N'est-il pas curieux de constater que, dans le projet de budget 2009, on supprime des milliers de postes d'enseignants, tandis que le nombre de postes de gardiens de prisons est l'un des rares à augmenter fortement ?
          Xavier Darcos pense peut-être que, du fait que les effectifs moyens par classe ne monteront pas significativement et qu'il offre 2 h de « soutien » aux « élèves-en-difficulté », les parents ne s'apercevront de rien et ne diront rien. Mais pour cette fois, je crois qu'il se trompe. Les parents peuvent comprendre qu'il y a là une escroquerie. Si on leur explique qu'en supprimant les psy, les E et les G des RASED, le ministère prend, dans le domaine de l'éducation, une mesure qui reviendrait, dans celui de la santé, à supprimer les spécialistes (ophtalmo, ORL, gastro, etc.) tout en proclamant que les généralistes sauront répondre aux besoins des patients, ils ne laisseront pas faire.
          Les parents des élèves en situation de handicap doivent aussi savoir que la fin des RASED sera une entrave à l'intégration dans bien des écoles, là où des élèves sont intégrés dans des classes ordinaires et où ils bénéficiaient de l'aide d'un maître E ou G au titre de la difficulté scolaire. Ils ne laisseront pas faire.
          Le ministère dit : les maîtres spécialisés « pourront, au sein des écoles et dans le cadre de la nouvelle organisation de la semaine scolaire, traiter au mieux et en continu la difficulté scolaire ». Il ajoute qu'« ils garderont leur indemnité spéciale ». Je crains qu'il veuille rouvrir 3 000 classes d'adaptation à l'année, où l'on mettra les élèves les plus en difficulté, encadrés par les maîtres E sédentarisés. Même chose l'an prochain pour 3 000 autres classes. Pour l'instant, il y a des obstacles juridiques à une telle réforme. Mais aussitôt que la loi sur les EPEP sera adoptée (elle sera débattue en janvier), cela pourrait devenir licite, la classe d'adaptation d'un EPEP pouvant vraisemblablement accueillir des élèves qui relèvent actuellement de plusieurs secteurs scolaires.
          Un tel projet n'aurait d'autre avantage que de faire des économies à court terme. Pour le reste, il serait anachronique et paradoxal : au moment où l'école fait un effort considérable pour intégrer les enfants en situations de handicap, nous serions le seul pays d'Europe à créer des dispositifs pour externaliser le traitement de la difficulté. Y aura-t-il quelqu'un, au ministère, pour démentir cette tentation d'un retour déguisé aux classes de perfectionnement des années 1970 ?
          Un observateur impartial aurait quand même peine à croire que le gouvernement a pris cette décision uniquement pour des raisons budgétaires. N'y a-t-il pas d'autres raisons ? Le ministère a-t-il fait réaliser une évaluation du travail des RASED ? Les personnels des écoles, spécialisés ou non, ont besoin de le savoir. Les parents d'élèves et les citoyens doivent également être éclairés sur ce point, car il s'agit à la fois de l'avenir de dizaines de milliers d'enfants et de la gestion des deniers publics.
          Quoi qu'il en soit, on se pose inévitablement beaucoup d'autres questions : À quoi ressemble ce pilotage de l'institution scolaire, quand on efface ainsi quarante ans d'histoire de l'adaptation scolaire sans aucun débat préalable ? Au moins, le ministre précédent, pour réformer tel ou tel volet de la politique scolaire, commençait-il par demander un rapport à des IG ou à un universitaire ou par réunir des spécialistes lors d'une journée d'études… Que dire de cette façon de bouleverser ainsi l'école, de chambouler l'approche de la grande difficulté scolaire sans consulter ni les personnels, ni l'Inspection Générale, ni les spécialistes, ni même les instances officielles comme le Haut Conseil à l'Éducation ? Quelles autres professions accepteraient d'être ainsi méprisées ? Cette façon d'exiger des personnels qu'ils obéissent sans comprendre devrait-elle être considérée comme le modèle éducatif de ce ministère ?
          Nous avons quelques mois pour susciter un mouvement ample et uni parmi les enseignants et les parents : il s'agit de préserver l'un des moyens les plus efficaces que nous ayons pour travailler à la réussite de tous les enfants. La FNAME peut compter sur mon soutien… et sur mon aide.

          Amicalement et solidairement.
          Bien à toi,

          André OUZOULIAS

          professeur à l'IUFM de Versailles-UCP (Université de Cergy-Pontoise),
          Département PEPSSE (Philosophie, épistémologie, psychologie, sociologie et sciences de l'éducation)
          • [^] # Re: Rien compris

            Posté par . Évalué à 6.

            Je laisse d'autres personnes t'expliquer ça avec sans doute de meilleurs argument que moi :

            Bin non, toujours pas :

            ce n'est évidemment pas deux fois 50 minutes de « soutien » par semaine qui peuvent remplacer une prise en charge spécialisée E ou G

            C'est un argument d'autorité, il se retourne complètement :

            "c'est évidement deux fois 50 minutes de soutien par semaine par le professeur de cet élève qui peuvent remplacer une prise en charge spécialisée"

            Un argument sur la pertinence ce serait la comparaison de parcours d'élèves avec et sans RASED dans une même situation de départ. La, c'est juste une logorrhée.

            Donc si toi tu as, ne serait que, des exemples anecdotiques, ce serait mieux. (pour critiqué les moutons du gouvernement, il vaut mieux de pas être un mouton d'un autre camp)
            • [^] # Re: Rien compris

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              tu oublies le mot "spécialisé". Un professeur des écoles n'est PAS spécialisé.

              On ne peut pas remplacer un prof spécialisé par un prof qui ne l'est pas, et si ça ne tenait qu'à moi, cet argument me suffirait amplement.

              Par exemple, je suis une SSII. Tu viens me voir pour un contrat de maintenance unix. Accepterais-tu que je t'amène un spécialiste windows à la place ?

              Là c'est pareil, certains gosses ont besoin d'une autre approche pédagogique, d'une attention toute particulière. Ca peut être des conneries facilement rattrapables ou des trucs plus lourds (ils ne comprennent pas du tout la numération alors qu'ils sont en cm2).

              Dans ces cas là les maitres E peuvent tenter d'autres approche, la numération egyptienne par exemple, ou que sais-je d'autres.

              Il faut aussi être psy dans sa tête, chose qui n'est pas donné à tout le monde. Beaucoup de problème de scolarité relève de la psychologie infantile, de la situation du gosse chez ses parents, etc.

              Bref, c'est trop facile de dire que c'est les professeurs "normaux" qui, désormais, vont faire ce boulot, comme si c'était naturel pour tout le monde. Maitre E ou G c'est un métier, avec une année de formation et un concours
              • [^] # Re: Rien compris

                Posté par . Évalué à 7.

                Par exemple, je suis une SSII. Tu viens me voir pour un contrat de maintenance unix. Accepterais-tu que je t'amène un spécialiste windows à la place ?

                Soit tu n'as jamais travaillé pour une SSII, soit tu as déjà trop travaillé pour elle ! :-)
                • [^] # Re: Rien compris

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Sauf que les SSII n'indiquent pas au client que leur gugus est un incompétent. Ca leur permet de le facturer au prix d'un expert, et de ne pas laisser pourrir une ressource en inter contrat.

                  Mais si le client avait toutes les informations en main, ce serait peut être différent :)

                  En l'occurence là, les parents ont le choix : soit leurs enfants en difficultés sont gérés par le spécialiste (maitre E), soit c'est le généraliste (prof), avec le risque que cela peut entrainer (méthode d'enseignement inadaptée, une approche moins psychologique)
                  • [^] # Re: Rien compris

                    Posté par . Évalué à 2.

                    C'était un clin d'oeil ! :-)

                    J'ai moi-même bossé un peu moins de deux ans pour une SSII entre 1999 et 2001. Je sais combien j'étais payé, je sais combien j'étais facturé, et je sais ce qu'ils m'ont fait faire, aussi :

                    « - Tu pars lundi faire une mission sur AS/400.
                    - Jamais touché un mini de ma vie !
                    - Mais tu vas apprendre !:-)
                    - Bon. »

                    Ça m'a permis de découvrir ce monde merveilleux, mais le commercial n'a pas compris pourquoi la mission a été prématurément interrompue (au bout de quelques mois, quand même).
              • [^] # Re: Rien compris

                Posté par . Évalué à 3.

                tu oublies le mot "spécialisé". Un professeur des écoles n'est PAS spécialisé.

                On ne peut pas remplacer un prof spécialisé par un prof qui ne l'est pas, et si ça ne tenait qu'à moi, cet argument me suffirait amplement.

                Par exemple, je suis une SSII. Tu viens me voir pour un contrat de maintenance unix. Accepterais-tu que je t'amène un spécialiste windows à la place ?


                Je suis consultant, une partie (rare, mais quand même) de mon boulot consiste à dire ce que tout le monde sait, mais venant de l'extérieur, facturé cher, avec un joli costume et de beaux diplômes... d'où mon cynisme

                Plus des missions ou le client était plus satisfait de ma prestation que de celle de spécialistes...

                Pour caricaturer, il faut remplacer Maitre E ou G par professeur spécialisé en astrologie : on ne remplace pas un professeur spécialisé en astrologie par un généraliste, il faut avoir quelques connaissances sur les étoiles, chose que n'ont pas les généralistes.

                Reste, est ce qu'il a un effet positif oui ou non? (enfer pavé de bonnes intentions, toussa). La réponse peut très bien être on ne sait pas, mais on a construit son rôle de façon à ce que ce soit le cas (sans vérifier a posteriori). Auquel cas, il est peut être temps de collecter les informations (résultats des élèves quelques années après, etc...).

                Et ma remarque sur les assistantes sociales n'était pas innocente, si ces mômes ont pour la majorité des problèmes familiaux, les ressources sont peut êtres mieux affectés à traiter le problème (la famille) plutôt que ses symptômes (le gosse).
                • [^] # Re: Rien compris

                  Posté par . Évalué à 6.

                  On ne remplace pas un professeur spécialisé en astrologie par un généraliste, il faut avoir quelques connaissances sur les étoiles, chose que n'ont pas les généralistes.

                  bah non justement, un professeur en astrologie, il vaut mieux qu'il n'ai pas trop de connaissance sur les étoiles sinon il risquerait de se rendre compte que ce qu'il raconte c'est n'importe quoi.

                  -----> []
                  • [^] # Re: Rien compris

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    et si tous les astrologues pouvaient redevenir poussière d'étoiles, la science ne s'en porterait que mieux.

                    si vous me moinssez je vous prédis l'entrée de Jupiter dans Mars qui affectera vos récoltes et vous rendra stérile sous 8 jours alors réfléchissez- bien; si vous me plussez, Gnu/Hurd sera demain gravé sur votre bureau !

                    T'as le bonjour de JavaScript !

                    • [^] # Re: Rien compris

                      Posté par . Évalué à 2.

                      si vous me plussez, Gnu/Hurd sera demain gravé sur votre bureau !

                      Rien que pour ça, je te moinsse ! :-)
              • [^] # Re: Rien compris

                Posté par . Évalué à 3.

                tu oublies le mot "spécialisé". Un professeur des écoles n'est PAS spécialisé.

                Je ne connais pas bien le sujet, mais idéalement un professeur des écoles devrait être spécialisé. Tu ne dis pas spécialisé en quoi, mais ça a l'air de toucher à la pédagogie et ça devrait donc faire partie des choses maîtrisées par les professeurs des écoles.

                J'ai un peu l'impression qu'on fait la distinction ici entre le prof "pour les gens normaux" qui n'a qu'à débiter son cours et le rendre intéressant, et le prof "pour les nuls" qui doit déployer des merveilles de pédagogie. J'ai du mal à croire qu'on puisse être un bon prof normal sans savoir s'adapter à ceux qui ont du mal.
                • [^] # Re: Rien compris

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Au pays des bisounours, les profs devraient tous être au poil niveau pédagogie, et avoir fait 4 ans de psychologie. Mais par chez nous, avec un enseignement en IUFM plus que limité et la terrible loi du temps, on ne peut pas décemment faire du cas par cas en permanence sinon les gosses resteraient 2 ans de plus en primaire

                  Donc les profs les plus motivés font généralement des groupes de niveaux, avec éventuellement un élève ou deux qu'ils isolent pour faire des travaux différents, mais pas plus sinon ça deviendrait du grand n'importe quoi en terme de gestion.

                  Le rased peut aider (ce n'est pas non plus une décharge) le professeur à gérer ces cas de grandes difficultés en lui proposant des séances, en allant voir le professeur en classe afin de voir si il peut être conseillé sur sa méthode d'enseignement ou que sais-je encore.

                  Alors oui, le professeur devrait tout savoir, mais il ne sait pas tout. Il applique généralement une méthode de maths qu'il a choisi en début d'année, et à moins que personne ne la comprenne (et encore, certains persisteront), il ne la changera pas en cours d'année.

                  Certains plus motivés vont prendre le meilleur de plusieurs méthodes (ce qui a un réel coup financier, et j'en sais quelque chose car j'accompagne souvent ma chérie quand elle fait ses amplettes : c'est du vrai racket le matos pour enseignant)

                  Mais dans l'ensemble, c'est un peu utopique de penser parvenir à faire un enseignement adapté à chacun de ses élèves.

                  Bref, le rased ne fait pas des miracles. Il arrondi un peu les angles, mais ramené à l'échelle de la france, on ne peut pas dire que ce soit inutile.
                  • [^] # Re: Rien compris

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Je n'ai pas suggéré de faire du cas par cas systématiquement, je suis juste surpris d'entendre de ces super-profs qui sont plus "spécialisés" que les profs normaux. Ça ressemble plus à un défaut de formation des profs normaux qu'à autre chose.

                    Quant à savoir si qui, et dans quelles conditions, on fait du cas par cas, c'est un autre problème.
    • [^] # Re: Rien compris

      Posté par . Évalué à 2.

      De ce que j'ai compris, les heures de soutien scolaire ont exactement le même but
      pas entièrement, et surtout, pas les mêmes moyens.

      Ceci n'est pas un troll, mais une question!
      quelques éléments de réponses :
      http://daniel.calin.free.fr/publications/lescouarch5.html
      où Luc Ferry nous dit :
      "Les deux heures pour les élèves en difficulté... les deux heures de soutien cela permet de supprimer ce que l’on appelle les RASED, c’est-à-dire les réseaux d’aide, de soutien dans les départements et cela fait économiser 8 000 postes. Donc il faut quand même le savoir, c’est quand même important. C’est ça l’enjeu de cette réduction, outre le fait qu’évidemment, ça fait plaisir aux parents, ça fait plaisir aux élèves, ça fait plaisir aux professeurs. Vous avez là si vous voulez un avantage politique, une réduction des coûts budgétaires... "

      http://www.lexpress.fr/actualite/societe/education/ce-que-fa(...)

      en détail : http://fr.wikipedia.org/wiki/RASED

      ou encore http://daniel.calin.free.fr/rased.html#6
  • # Rien à voir avec Linux, mais je fais quand même un commentaire / Troll

    Posté par . Évalué à 5.

    Non la défense des rased (ont-ils besoin d'être défendus) n'a rien à faire ici.

    Je sais de quoi je parle, je suis enseignant spécialisé depuis 15 ans et en RASED depuis 8 ans. Mon poste ferme à la rentrée, c'est officiel, et je vais aller voir ailleurs.

    Mais je prends la plume surtout pour préciser que les heures d'aide personnalisées n'ont rien à voir avec une aide spécialisée.

    Pour prendre une image informatique, l'aide personnalisée serait apprendre à un windowsien à utiliser des freeware, voir parfois des logiciels libres, l'aide spécialisée, c'est l'accompagner le plus loin possible, au moins vers les logiciels libres et vers linux ou bsd s'il le peut.
  • # A voir aussi

    Posté par . Évalué à 1.

    Le blog "RASED en lutte" animé par des membres des RASED du Pas-de-Calais : http://rased-en-lutte.net/
  • # Résigné ?

    Posté par . Évalué à -7.

    Pas encore, un petit grain de sable peut gripper la machine gouvernementale .
    Si l'on doit disparaître ne le faisons pas en silence , ne nous culpabilisons pas !
    La droite est décomplexée, nous aussi, affirmons bien haut notre identité et gueulons notre colère contre Sarkos, Darkos et leur clique .
    Montrons aux millions de veaux qui soutiennent ce gouvernement de" l'Identité Nationale" du couperosé Hortefeux que des moutons peuvent être des moutons noirs résister à politique désastreuse .
    Plus d'infos sur : rased-en-lutte.net
  • # Manif RASED- 4 Novembre -Assemblée Nationale- PARIS-09h30

    Posté par . Évalué à -3.

    Venez soutenir les RASED demain devant l'Assemblée Nationale .
    Interpellons les députés qui s'apprêtent à voter la loi de finance qui validera la suppression de 3000 postes de professeurs spécialisés .

    NON A LA MORT DES RASED

    Pour plus d'infos visitez : rased-en-lutte.net

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.