Journal Microsoft libère son SDK pour OOXML

17
27
juin
2014

Cher journal,

Je sais que vendredi est presque fini mais j'ai du retard dans mes flux RSS, du coup, je ne suis tombé sur l'information qu'il y a 15 minutes. Microsoft a ouvert son SDK pour son format de document (Office Open XML) sous licence Apache 2. Bon, c'est du C# destiné à .Net, j'ai un doute qu'il fonctionne directement sous Mono mais ça doit pouvoir se faire.

Pour ceux qui doivent produire ou lire de manière automatique ces formats de documents, ça doit pouvoir leur faciliter la tâche. Pour ceux qui veulent un exemple d'utilisation, Michael Meeks, développeur LibreOffice, donne un cas possible, non pas l'utiliser directement dans la suite bureautique (ça serait énormément de travail, sans compter qu'il y a peu de chance que ce soit adapté), mais l'utiliser lors des tests d'export de documents pour vérifier que la suite bureautique se conforme bien au format désiré.

  • # Utilisation

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Est-ce que Microsoft utilise lui même ce SDK là dans ses produits ? Si oui, on aura alors les algo que Microsoft utilise et c'est toujours un plus.

    • [^] # Re: Utilisation

      Posté par . Évalué à 3.

      En tout cas ils ne l'utilisent pas soit dans MS Office soit dans leur suite en ligne vu qu'ils ont des bugs differents.

      Le site en ligne ayant les memes bugs que google office, libreoffice…

    • [^] # Re: Utilisation

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je n'en ai aucune idée mais je dirais que les API disponibles en C# et VB permettant de manipuler ce type de document doivent l'utiliser. Pour Office, je ne sais pas.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # tool

    Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 27/06/14 à 21:22.

    Est-ce qu'on sait si l'outil de reverse du sdk est lui aussi libéré ?

    C'est vraiment pratique, ça permet d'inspecter un document, et de fournir le code C# pour créer le truc. C'est très pratique.

    outil

  • # L'intention

    Posté par . Évalué à 3.

    Le truc avec microsoft c'est que quand ils font ce qui ressemble à une bonne action, on (je) se demande toujours ce que ça cache. Après tout quand ils (la fondation) disent vouloir lutter contre la faim dans le monde c'est pour vendre de l'ogm monsanto.
    Là je vois pas encore. Est ce que le code est obsolète ? Est qu'ils comptent sur la communauté .net (la quoi ?!) pour le maintenir?
    Mystère.

    • [^] # Re: L'intention

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Après tout quand ils (la fondation)

      La fondation n'a rien à voir avec Microsoft, si ce n'est un fondateur en commun.

      Là je vois pas encore. Est ce que le code est obsolète ? Est qu'ils comptent sur la communauté .net (la quoi ?!) pour le maintenir?

      Mon analyse à 2¢, c'est qu'ils veulent simplifier l'utilisation du format pour qu'il se répande plus. Ceci afin d'améliorer sa réputation de standard de fait.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: L'intention

        Posté par . Évalué à -1.

        Ceci afin d'améliorer sa réputation de standard de fait.

        Pour moi un standard c'est quelque chose que des gens compétant étudient, choisissent et votent.
        Et non quelque chose qui est acheté ou poussé violemment en tant que norme par on ne sait quel moyen et qui est tellement immangeable que plus de 5 ans après son "adoption" à l'OSI la plus grand suite bureautique libre n'est toujours pas capable d'avoir des documents correctement compatible avec l'office de Microsoft, ce qui est clairement scandaleux.

        http://www.fsdaily.com/Opposition/Microsoft_Lobbies_Come_Under_Fire_by_the_Open_Source_Initiative_OSI_and_Linux_Journal/related_links
        http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-le-danemark-conteste-aussi-la-validite-du-vote-osi-sur-ooxml-26231.html
        http://www.zdnet.com/osi-co-founder-attacks-microsoft-over-ooxml-fiasco-2062031760/
        http://actualitelogicielle.blogspot.fr/2008/06/le-danemark-conteste-aussi-la-validit.html

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

        • [^] # Re: L'intention

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          C'est bien pour ça que j'ai parlé de standard de fait. Un standard de fait, c'est quelque chose que tout le monde utilise en pratique, même s'il n'a pas été normalisé1. Et malheureusement, c'est bien le cas d'Office, toutes les suites bureautiques concurrentes tentent d'être compatibles, au moins en lecture.


          1. il peut l'avoir été mais ce n'est pas obligatoire. 

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: L'intention

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          n'est toujours pas capable d'avoir des documents correctement compatible avec l'office de Microsoft, ce qui est clairement scandaleux.

          si cela était vraiment un format ouvert, cela ne serait pas de la compatibilité mais de l'interopérabilité. Office implémente-t-il vraiment le format normalisé ?

        • [^] # Re: L'intention

          Posté par . Évalué à 6.

          Marrant, ca decrit tres bien ODF aussi ce que tu as dis la.

          Sinon, c'est assez drole de mettre sur le dos de MS le fait qu'OpenOffice ne sache pas gerer OOXML.

          Si Office ne gere pas ODF correctement, c'est la faute a Sun/Google aussi ?

          • [^] # Re: L'intention

            Posté par . Évalué à -5. Dernière modification le 29/06/14 à 18:11.

            Je suppose que vous n'avez pas pris la peine de lire les articles mis en lien avec mon commentaire ?
            Bien sure que non, ils expliquent comment microsoft a fait du forcing pour faire adopter par l'ISO une saloperie qui se serait fait jeter à la poubelle si elle n'était pas venu de Redmon.
            Je suis navré, j'oubliais qu'il ne faut pas toucher au sacro-saint éditeur N°1 car sa parole est évangile et ses actes un exemple pour nous tous.

            kentoc'h mervel eget bezan saotred

            • [^] # Re: L'intention

              Posté par . Évalué à 6.

              On peut pas vraiment dire que sun et ibm ait ete super fair play quand il s'il s'agissait d'odf non plus.
              La standardisation etait surtout une strategie marketing pour les 2 cotes, ca aide a avoir des contrats avec les gouvernements.

              Apres si tu voulais bien nous expliquer en quoi ooxml est immangeable, plutot que de beugler que ms c'est des gros cons, ca ferait avancer le debat (et oui, j'ai suivi tes liens, et non, ils n'expliquent pas pourquoi ooxml est une horreur).

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: L'intention

              Posté par . Évalué à 3.

              LOL, que veux tu que je fasses de liens ou le monde open-source, totalement oppose a Microsoft, donne son avis ?

              Dans le genre avis totalement partial on ne fait pas mieux.

              Cette histoire de OOXML / ODF a ete hachee ici en long et en large quand cela s'est passe il y a quelque annees.

              Il etait clair depuis le debut que ce n'etait rien d'autre qu'un combat entre 2 lobbies :
              - Microsoft
              - Sun/Google

              pour prendre un avantage sur le marche des documents d'entreprise.

              Toutes ces histoire de 'format bon/mauvais' c'etait du blabla des 2 cotes : ODF n'etait totalement pas pret pour etre standardise, il lui a fallu des annees pour ajouter ce qui manquait, et OOXML tel qu'amene devait etre modifie et precise, ce qui s'est produit a travers tout ce bordel.

              • [^] # Re: L'intention

                Posté par . Évalué à -5.

                @Groumy et @pasBill pasGates j'en reste sans voix face à tant de mauvaise foi.
                Du coup je vais arrêter là et suivre le bon conseil "don't feed the troll" car il est vraiment trop malodorant.

                kentoc'h mervel eget bezan saotred

                • [^] # Re: L'intention

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Clair, manquerais plus qu'on doive appuyer ses positions par des arguments techniques, non mais et puis quoi encore?
                  Tout le monde sait que tout ce qui sort de redmond est de la merde, c'est meme la defintion de merde.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: L'intention

                Posté par . Évalué à 5.

                ODF n'etait totalement pas pret pour etre standardise, il lui a fallu des annees pour ajouter ce qui manquait

                Ah ! Ah !

                et OOXML tel qu'amene devait etre modifie et precise, ce qui s'est produit a travers tout ce bordel.

                Hé ! Hé !

                Sincèrement, c'est des formats totalement pourris aussi bien l'un que l'autre. Personne n'apprécie vraiment de travailler avec et tout le monde a des sueurs quand il s'agit de travailler avec ces formats sur autre chose que leur PC et encore plus quand il ne s'agit pas exactement de la même version de la suite.

                Après quoi ? 20 ans ? On peut pas s'arrêter là et comprendre que c'est pas la bonne voie que ces formats essaient d'en faire trop et finalement ne font rien de bien (*) ? Quand on arrive pas à rendre correctement interopérable un format alors que ça fait tant d'années qu'on bosse dessus, il me semble que c'est une bonne idée de prendre du recul.

                • même si en soit ils ont des idées intéressantes (comme la gestion des révisions par exemple)

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: L'intention

          Posté par . Évalué à 2.

          Un standard, c'est un truc utilisé par « tout le monde » (rajouter « de fait » est un euphémisme). Une norme par contre, c'est quelque chose de validé par un comité. Ça tombe bien, OOXML et OpenDocument sont des normes ! Que demande de peuple ?

          Maintenant, par la force des choses, les formats docx/xlsx/… sont les formats standard échangés par la majorité des entreprises, et je suis bien d'accord pour dire que c'est malheureux.

          • [^] # Re: L'intention

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Un standard, c'est un truc utilisé par « tout le monde » (rajouter « de fait » est un euphémisme).

            D'accord mais c'est plus l'origine du standard qui est précisée par « de fait », parce qu'il est définit par les usages et non pas par une norme.

            Ça tombe bien, OOXML et OpenDocument sont des normes ! Que demande de peuple ?

            Sauf que les versions d'OOXML et OpenDocument utilisées en pratique ne respectent pas toujours la norme. La preuve, c'est que seul Office 2010 sait lire (et non pas écrire) de l'OOXML ISO strict https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_software_that_supports_Office_Open_XML#ISO.2FIEC_29500:2008_.2F_ECMA-376_2nd_edition_implementations

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: L'intention

              Posté par . Évalué à -1.

              Combien de temps a-t-il fallu pour que C++ soit correctement supporté en intégralité par les plus gros compilateurs (gcc, icc, le compilo de MS) ?

              Pour gcc et llvm, ça a été relativement rapide, mais pourtant pas instantané, malgré l'existence de boost et du fait que les fonctionnalités étaient intégrées à mesure qu'on était quasi-certain qu'elles seraient présentes pour la norme 2011.

              Même si MS est à l'origine d'un format normalisé, ça ne veut pas dire que c'est celui qui est utilisé là maintenant tout de suite.

    • [^] # Re: L'intention

      Posté par . Évalué à 10.

      la communauté .net (la quoi ?!)

      La communauté .NET existe, hein…

      On peut parler de la communauté Vala (la quoi ?!) si tu veux…

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Bof

    Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 29/06/14 à 11:26.

    Étonnant comme ce qui il y a une dizaine d'années aurait pu être une nouvelle majeure m'en fait vibrer une sans toucher l'autre

    Microsoft Word reste incontournable dans son monde mais son monde a une importance pour moi et pour pas mal de gens qui s'est réduit à pas grand chose.

    En gros Word, c'est la machine à écrire la plus perfectionnée qu'on ait jamais inventé. Si vous souhaitez profitez pleinement et la suite office, je vous recommande Microsoft Office Bible 2013 qui fait la bagatelle de 6,4 kg et 4218 pages

     

    La question qui fâche à Redmond : quelle proportion de gens à besoin d'une telle sophistication ?

    Mon observations est que pour pas mal d'utilisateurs, elle est un obstacle, pas un atout.

    J'ai remarqué que la majorité des wordiens ne savent pas utiliser bien une fonction aussi essentielle que la table des matières et les paragraphes automatiques. Google Docs en revanche a relativement peu de fonctionnalités, mais bien foutues et du coup la gens les utilisent vraiment.

    Plus grave encore, aujourd'hui on écrit de moins en moins des trucs destinés à être imprimés sur feuilles A4 et de plus en plus des trucs destinés à être affichés sur écran

    • emails
    • réseaux sociaux
    • billets et commentaires de blogs
    • forums
    • smartphones, tablettes
    • une multitude d'applications Web -….

    Et dans ce nouveau monde, Word est un dinosaure : le nouveau ".doc" s'appelle HTML, et la richesse du SDK qui permet de le genre est sans égale.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 8.

      Pour la lourdeur des suites bureautiques (parce qu'en face, c'est pas comme si Libre/OpenOffice étaient des modèles de légèreté…), on connaît depuis longtemps l'explication:
      90% des utilisateurs utilisent moins de 10% des fonctions de Word.
      Le problème, c'est que ces 10% ne sont déjà pas les mêmes pour tout le monde, et pour les 10% d'utilisateurs restants, les besoins deviennent très très exotiques.

      Alors soi on fait une centaine de suites différentes suivant les fonctions dont l'un a besoin et pas l'autre. Mais il faudrait déjà que l'utilisateur sache exactement de quoi il aura besoin au moment de l'achat et/ou sache où et comment installer le module qui lui manquerait.
      Soit on fait une bonne grosse suite et tu ne lis que 10/15% de la bible sus-mentionnée.

      Le problème vient de là d'ailleurs: personne ne s'attend à ce qu'un utilisateur tente de maîtriser toutes les fonctions de MS Office. Sortir une "bible", c'est à la limite de l'absurde sauf si c'est pour partager le bouquin avec toute la boite.

      • [^] # Re: Bof

        Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 29/06/14 à 20:21.

        Pour la lourdeur des suites bureautiques (parce qu'en face, c'est pas comme si Libre/OpenOffice étaient des modèles de légèreté…)

        Mon point, c'est que la vraie concurrence de Microsoft Office n'est pas celle qui a essayé de l'affronter sur son terrain (Open Office, même si ça reste bien entendu utile d'avoir une application lourde gratuite qui sait ouvrir les .doc), c'est les centaines d'application qui l'ont disrupté en se plaçant sur un autre terrain, celui de l'écriture destinée à la lecture sur écrans.

        Pose toi ces questions :
        - Quelle propotion des mots que tu écris a vocation à être imprimée aujourd'hui par rapport à il y a 15 ans ?
        - Pour tout ce qui n'a pas franchement vocation à être imprimé, une suite Office est-elle ta solution de choix ?

        • [^] # Re: Bof

          Posté par . Évalué à 1.

          Malheureusement, les bloatwares bureautiques sont aussi imposés par des gens bien pensants, il n'y à donc pas que les documents à vocation d'impression.

          Pour dire à quel point cet état de fait me les casse, l'analogie que je peux trouver, c'est celui de l'allergie. Pour avoir été allergique "à la poussière", je trouve qu'utiliser un de ces machins est aussi désagréable qu'une nuit dans un lit poussiéreux. Le seul truc bien, c'est que les effets durent moins longtemps une fois quitté l'environnement hostile.

          • [^] # Re: Bof

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 30/06/14 à 19:50.

            Tu as tout à fait raison, les suites Office resteront tant qu'il y aura des imprimenteux ou des casse-pieds, ça devrait donc permettre à Microsoft de continuer de vivre sur une rente de situation dans le désintérêt général.

            Ton analogie d'asmathique est très bonne :)

            Sinon l'argument qu'on m'a opposé plus haut que "certes 90% des gens utilisent que 10% (et en fait beaucoup moins, 10% d'Office ça fait encore 400 pages) des fonctionnalités de Word, mais que c'est pas les mêmes 10% qu'ils utilisent" ne tient plus dans le nouveau monde.

            Ce qu'il s'est passé grâce aux standards du web, c'est que pour chaque segment de la population qui a des besoins similaires, il y a au moins une application qui fait les 10% dont elle a besoin et dont elle le fait bien. Pour certains qui viennent de Word, Google docs fera l'affaire ; pour ceux qui lancent leur petit blog, ce sera wordpress ; pour d'autres qui ont des besoins plus évolués, on peut penser à Drupal ; pour les écrivains un truc comme ByWord ; pour ceux qui veulent mettre leurs idées en place, un truc comme Gingko ; pour moi qui rédige ce commentaire en markdown ce sera stackedit ; et enfin ceux qui ont des besoins très avancés se feront leur propre application en Ruby on Rails.

            • [^] # Re: Bof

              Posté par . Évalué à 5.

              Ce qu'il s'est passé grâce aux standards du web, c'est que pour chaque segment de la population qui a des besoins similaires, il y a au moins une application qui fait les 10% dont elle a besoin et dont elle le fait bien.

              Erreur numéro un:
              La "population" n'est pas juste un ensemble de cas utilisateurs bien séparés. Chaque utilisateur a un ou plus cas d'utilisation.
              Ce n'est pas parce que tu tiens un petit blog que tu n'écris pas de roman, ou ne rédige pas de rapports volumineux avec pleins de figures.

              Du coup, les 10% même ne sont pas clairement défini par utilisateur, mais par cas d'utilisation.

              Erreur numéro deux:
              Personne n'aime apprendre N outils pour faire N choses à part les geeks purs et durs. La majorité de la population veut juste pouvoir produire quand elle a besoin de produire. Dès lors, une standardisation de l'outil de production est vu comme une bonne chose. Du coup, on se rapprocherait plus d'un cœur commun à toutes les applis, puis des modules qui viendraient s'y attacher pour atteindre les fonctionnalités nécessaires.
              La logique des applis web actuelles ne respecte aucune norme ni aucun standard.
              Ah, et c'est sans compter la visibilité de tout ce fatras: tu as sorti des noms d'applis que je ne connais même pas ou seulement très vaguement!

              Pour certains qui viennent de Word, Google docs fera l'affaire ; pour ceux qui lancent leur petit blog, ce sera wordpress ; pour d'autres qui ont des besoins plus évolués, on peut penser à Drupal ; pour les écrivains un truc comme ByWord ; pour ceux qui veulent mettre leurs idées en place, un truc comme Gingko ; pour moi qui rédige ce commentaire en markdown ce sera stackedit

              Erreur numéro trois:
              Aucune entreprise un peu sérieuse n'acceptera jamais de maintenir 32 outils là où une seule suite bureautique, si lourde soit-elle, pourra convenir à tout le monde en même temps.
              Et que ferons donc ces utilisateurs en rentrant chez eux? Apprendre un logiciel qui leur permettra de faire une toute petite partie de ce qu'ils veulent faire (mais "bien"), ou dégainer la suite qu'ils connaissent déjà et maîtrisent avec la pratique au boulot, même si c'est un bazooka pour abattre une mouche?

              et enfin ceux qui ont des besoins très avancés se feront leur propre application en Ruby on Rails.

              Erreur numéro quatre:
              Supposer que n'importe quel lambda va apprendre à programmer, qui plus est en RoR, alors que son but est de produire du contenu.
              Là on nage en plein délire geekesque!
              Commence par m'enlever moi de la liste. Si j'ai des besoins avancés, je prends un outil avancé, je ne reprogramme certainement pas une suite bureautique en RoR, même si c'est seulement 10% de la suite!

              • [^] # Re: Bof

                Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 01/07/14 à 12:49.

                Tu sais, tu n'es pas obligé d'appeler "erreurs" des idées avec lesquelles tu n'es pas d'accord, tu peux dire que tu n'es pas d'accord, ça suffit. Voire dire que tout dépend du point de vue selon lequel on aborde le probème ; dans ton commentaire, tu fais tien celui du département IT d'une grande boîte. Qu'ils restent sur Office, grand bien leur fasse. ça n'empêche pas le monde de bouger à côté. Comme je l'ai dit plus haut, ce n'est plus avec une suite Office que la vaste majorité des contenus sont produits aujourd'hui.

                • [^] # Re: Bof

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Comme je l'ai dit plus haut, ce n'est plus avec une suite Office que la vaste majorité des contenus sont produits aujourd'hui.

                  Normal, la "vaste majorité des contenus" c'est du facebook/twitter qui raconte le repas de midi.

                  Maintenant, la grande majorité du contenu pro et un tant soit peu sérieux, c'est Office et Adobe.

                  • [^] # Re: Bof

                    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 03/07/14 à 13:10.

                    Mouarf
                    La masse d'emails par laquelle passe toutes les communications en interne c'est pas pro ?
                    Wikipédia c'est dans la catégorie pas sérieux ?
                    Utiliser Word c'est surtout un frein à la créativité avec son UX en plein dans ta face qui t'interrompt en permanence.
                    Après s'il y en a qui pensent que ça fait sérieux, grand bien leur fasse :)
                    Reste que pour moi, Office c'est une parenthèse dans l'histoire de l'humanité. On a pas attendu Office pour écrire tous les chefs d'oeuvres de l'histoire de l'humanité, et dans plein de domaines déjà on ne l'utilise plus.

                    • [^] # Re: Bof

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Reste que pour moi, Office c'est une parenthèse dans l'histoire de l'humanité.

                      XKCD paren

                    • [^] # Re: Bof

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Reste que pour moi, Office c'est une parenthèse dans l'histoire de l'humanité.

                      Et tu en as d'autre des comme ça ?

                      P.S: Tu as oublié les majuscules à Histoire et à Humanité. Allez, bisous.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.