• # Canard

    Posté par . Évalué à 6.

    Le canard est impressionnant de réalisme, j'en commanderai bien un pour offrir à ma baignoire.
    coin _o<
    >o_/ coin

  • # après le livre photo cadeau

    Posté par . Évalué à 2.

    Le buste en plastique cadeau va faire un malheur.

    • [^] # Re: après le livre photo cadeau

      Posté par . Évalué à 2.

      Tiens, je me demande si on peux utiliser les drivers libres du Kinect pour acquérir un buste de quelqu'un directement sous Blender et après reste plus qu'à imprimer en 3D ( avec quelques modification de bon aloi ou de mauvais goût, au choix ;) )

      • [^] # Re: après le livre photo cadeau

        Posté par . Évalué à 1.

        A ma connaissance, le capteur infrarouge qui permet de gérer la profondeur n'est pas actif ...et de toute façon c'est loin d'être assez précis ... C'est prévu pour une utilisation ludique ...

  • # Cool

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    On va pouvoir facilement concurrencer Games Workshop \o/

    En tous cas, ça peut être sympa pour fabriquer des maquettes. Y'a plus qu'à apprendre à modeler sous blender.

    • [^] # Re: Cool

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ravi de ne pas être le seul à avoir précisément pensé à ça. xD
      Vu le prix de leurs figurines, aussi magnifiques soient elles, un peu de "piratage" ne ferait pas de mal.
      Ça ou mieux encore : des modèles libres ! \o/

      Et modeler ses propres figurines peut se montrer chiant quand on manque d'expérience (bien qu'intéressant), un modèle 3D serait plus simple à retoucher avant de produire.

      • [^] # Re: Cool

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Reste à voir la finesse d'impression 3D et le niveau de détails atteignable. Si c'est pour avoir des figurines toute grossières, autant utiliser des jetons 2D en papiers :x

        • [^] # Re: Cool

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          J'en discutais justement avec un ami cet après midi : le gros du modèle peut être fait par cette méthode, en laissant les détails au mastic de modélisme.
          C'est surtout valable pour les grosses pièces je pense.

          Ça peut aussi être intéressant pour créer des véhicules sur mesure.

    • [^] # Re: Cool

      Posté par . Évalué à 3.

      Apparemment, il y a déjà des figs sympa style space marines (sans être des copies):
      http://www.shapeways.com/model/148756/28mm_terran_powered_infantry_squad.html?gid=mg

  • # Vidéos

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Sur le sujet de l'impression 3D, je suis tombé récemment sur deux vidéos que j'ai trouvé intéressantes :
    - impression d'objets complexe (voire « photocopie ») : http://www.dailymotion.com/video/xjymv6_imprimante-3d-cle-anglaise_webcam
    - imprimante à béton, pour fabriquer des maisons (!) : http://www.dailymotion.com/video/x7fk8n_une-imprimante-a-beton-pour-fabriqu_tech

    • [^] # Re: Vidéos

      Posté par . Évalué à 2.

      Impressionnant, l'impression d'objets complexe avec des parties mobiles intégré à l'intérieur.

      Par contre, je suis dubitatif sur l'imprimante de maison, la version avec la grande grue coûterai probablement très cher à installer/déplacer et ne serais rentable que pour des lotissements. Quand à l'autre méthode elle à l'air plus souple mais dans la démo, il n'y a ni porte ni fenêtres :(.

      • [^] # Re: Vidéos

        Posté par . Évalué à 2.

        Quand à l'autre méthode elle à l'air plus souple mais dans la démo, il n'y a ni porte ni fenêtres :(.

        Difficile de faire autrement, alors que le petit robot compte sur la strate précédente pour se déplacer.

        Mais ça pose un autre problème : comment ferait ce robot pour rouler sur le béton qu’il a déposé au tour précédent sans s’enfoncer, alors que son réservoir est rempli à chaque passage ?
        Ça demanderait un séchage très rapide, mais sans que ça sèche dans le réservoir.
        Et/ou de ne déposer que des couches très fines à chaque passage.
        Et/ou de faire une pause avant le passage suivant.
        Il paraît difficile dans ces conditions qu’un tel système puisse être rapide et pas trop coûteux en énergie.

        Sinon, le béton, c’est plus solide quand il est armé...

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Re: Vidéos

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Le béton, ça s'arme aussi bien avec des fibres.
          Par contre le soucis c'est surtout la quantité de béton coulée : c'est vraiment plus rentable que de creux quérons ?

          Et surtout : on monte comment au second étage ? Faut escalader à chaque fois ?

          • [^] # Re: Vidéos

            Posté par . Évalué à 2.

            Par contre le soucis c'est surtout la quantité de béton coulée : c'est vraiment plus rentable que de creux quérons ?

            Surtout que le béton plein, pour l’isolation...

            Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

  • # Quoi de plus cool ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Quoi de plus cool ?

    Hum... la musique ?

  • # Avoir la sienne

    Posté par . Évalué à 6.

    Pour les entrepreneurs dans l'âme, toute la place est à prendre pour ce type d'activités, et l'investissement n'est pas si élevé. Une imprimante 3D de chez HP* ne coute « que » dans les 15 000 euros HT et la machine fait le travail toute seule.

    Pour les bricolos un peu moins fortunés, il y a des plans d'imprimantes 3D en open source : http://reprap.org/wiki/Main_Page Des entreprises vendent des kits à monter soi-même pour 500 euros : Voir la photo : http://boingboing.net/2011/06/11/self-reproducing-3d.html Cerise sur le gâteau, l'imprimante peut s'imprimer elle-même (du moins les pièces plastiques). Les réplicateurs (Stargate) sont presque parmi nous !

    • [^] # Re: Avoir la sienne

      Posté par . Évalué à 2.

      Je suis peut-être rabat-joie mais je ne comprends pas trop qu'on s'extasie devant la réplication des partie plastique d'une imprimante,
      d'un point de vue complexité je dirais que 99% de la complexité d'une imprimante est dans: la tête de buse, les moteurs, l'électronique
      et tout ces partie là ne peuvent pas être répliquée a l'heure actuelle..

      C'est un peu comme s'extasier devant des feux d'artifices quand on rêve d'aller sur la lune, ok c'est le même principe, mais bon..

      • [^] # Re: Avoir la sienne

        Posté par . Évalué à 4.

        L'intérêt c'est que les moteurs et les barres métalliques (et même les composants électroniques, les plans étant fournis) sont des pièces standards faciles à se procurer pour assez peu d'argent. La capacité de cette imprimante à produire les pièces plastiques permet de donner toute la liberté au concepteur pour dessiner des engrenages, pièces de support, etc. particulièrement optimisées, qui sont impossibles à se procurer pour un particulier ou couteraient bien trop cher à faire fabriquer sur plan en aluminium ou en acier. Il est ainsi possible d'imprimer les pièces complexes pour les offrir à un ami (les plans étant open-source et non brevetés) ou pour avoir des pièces de rechange.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.