Journal 15000

Posté par .
Tags : aucun
6
26
jan.
2011
15000 ! Pas 15000 aéronefs, certes, mais 15000 quand même. Bah, il fallait bien que cela arrive un jour. Et, à tout prendre, mieux vaut que cela vous arrive durant votre uptime(2), plutôt qu'après votre SIGXCPU ou SIGPWR, comme cet ancêtre... comment s'appelait-il, déjà? Multiquelquechose... C'était une autre époque. (Bon, tu me diras, de façon générale, quand ça commence par multi-, c'est pas gagné.)

Mais toi, tu es toujours là. C'est vrai, tout n'est pas allé sans fork(2), ni sans clone(2). C'est vrai, C'est vrai, C est vrai. Mais, par Thomson, quelle descendance! Des myriades de jeunes pousses ont pu naître à ton ombre, croître à ton image et couvrir toute la plaNETe.

Certaines grandissent comme des herbes folles, d'autres sont jalousement gardées et entretenues par les jardiniers qui vivent de leurs fruits. Et, qui l'eût cru?, ce sont les plantes libres qui se portent le mieux. close(2) peut vraiment renvoyer des codes d'erreur très dangereux, mais trop de personnes continuent d'ignorer sa page de manuel.

Enfin, voilà, comme ça n'arrive pas tous les jours, je voulais te souhaiter un joyeux anniversaire, mon vieil UNIX :

echo $((`date +%s` / (60 * 60 * 24)))
15000


P.S. : c'est pas vendredi, je sais, mais attendre 5000 jours pour un anniversaire, ça ne se fait pas.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.