Journal Pourquoi les magazines Linux et GNU/Linux pratiquent-ils la vente liée ?

Posté par .
Tags : aucun
17
17
fév.
2012

Cher 'Nal,
En ce jour béni du Trolldi, j'apprends la sortie d'un nouveau magasine : Linux Inside.
Outre la référence "cachée" dans le nom de ce magasine, qui est sympathique (j'aime quand c'est pas trop sérieux, GNU/Linux, c'est un hobby pour moi), les articles ont l'air assez développés, les sujets intéressants, bref, un bon magazine.
Le soucis, c'est le prix : à 8€90, ça fait un peu chéro le hobby.
Et là, je me demande : pourquoi les magazines Linux se vendent-ils aussi chers, uniquement en version papier, avec en plus une rondelle de dérivé de pétrole inutile, qui alourdit la note finale ?

N'ayant pas de tablette ou d'ordi portable, la version électronique ne m'intéresserait pas (pour le moment), mais une version débarrassée de coûts d'impression/transport/distribution (tu connais la chanson je suppose) serait moins chère et toucherait un public plus vaste.
Idem avec la version papier, à 6,5€ sans DVD (prix actuel du numéro sur un abonnement d'un an), je pourrais être intéressé par l'abonnement, qui serait du coup encore moins cher, mais là...

Bref, connaissez-vous le pourquoi de cete pratique?
Qu'en pensez-vous?

  • # Note de l'auteur

    Posté par . Évalué à 2.

    Au vu de la note de ce journal, je tiens à faire une précision sur mes propos :
    L'expression "vente liée" n'est pas à prendre au sens premier (i.e. sa définition légale), la ficelle était un peu grosse je pense.

    Pardon aux familles.

  • # LinuxMag

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour le prix, je serais pas en mesure de répondre mais je dirais que c'est sans doute que le marché n'est pas assez gros pour baisser les prix. C'est sur que comparer à beaucoup de magazines dans la presse, ça fait un peu cher parfois ...

    Pour les versions électroniques, le sujet a déjà été évoqué plusieurs fois au sujet de LinuxMag. J'ai entendu dire que les licences négociés avec les auteurs ne le permettrait pas une diffusion numérique...
    J'ai d'ailleurs contacté LinuxMag en début d'année pour savoir s'il était prévu une version électronique et il semblerait que ce soit prévu pour le premier semestre de cette année.
    Après, je ne comprend pas trop pourquoi cela traine depuis tant d'années.
    J'aime bien le papier mais j'aimerais bien avoir accès à une version électronique pour la conserver ou encore faire des recherches dedans a posteriori.

    • [^] # Re: LinuxMag

      Posté par . Évalué à 2.

      OK pour le prix, l'économie d'échelle et tout ça, je comprend tout à fait qu'un magasine à faible tirage soit obligé de se vendre plus cher, et vu la qualité en général des magasines techniques sur Linux, ça ne ma dérange pas.
      Ce que je voulais pointer, c'est que les prix sont encore plus hauts à cause du CD/DVD "offert".
      Et là, comme pour la version électronique (bon ,OK pour l'excuse des licenses, mais une license, ça se change!), je trouve dommage d'ajouter des choses peu utiles qui viennent gonfler le prix.

      Après, possible que la situation convienne parfaitement à la majorité des lecteurs, et qu'on ne soit qu'une minorité à ne pas vouloir le CD/DVD...

      • [^] # Re: LinuxMag

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce que je voulais pointer, c'est que les prix sont encore plus hauts à cause du CD/DVD "offert".

        Je ne pense pas qu'un CD/DVD coûte 2€50, c'est probablement que dalle à presser en série.
        À vrai dire, vu l'abondance de ressources en ligne concernant le logiciel libre (tant en documentation qu'en sources d'actualité), j'imagine difficilement la viabilité d'un magazine papier avec ses coûts de réalisation, d'impression et de distribution.

        • [^] # Re: LinuxMag

          Posté par . Évalué à 7.

          Ca permet quand même d'avoir un recueil facile à conserver et pérenne, tout prêt (encore plus vrai pour la version électronique).
          Parce que parcourir le web quotidiennement, mettre en bookmark puis copier pour archive (si la license le permet...), c'est quand même fastidieux.

          Mais il est vrai que mon estimation est sûrement fausse.
          Quoi qu'il en soit, le coût du CD/DVD n'est pas nul, et surtout, c'est vraiment pas écologique du tout.

          Le public visé par ces magasines connait de plus les principales distributions et les moyens de se les procurer.
          Et que dire de la probabilité que le logiciel ou la distribution proposée par le magasine corresponde exactement à ce que cherche le lecteur au moment où il achète le magasine ?
          Car 6 mois plus tard, c'est trop tard, une nouvelle version est sortie, ou les solutions "concurrentes" ont évolué, et le CD/DVD est obsolète.

          Bref, payer, même moins d'un euro, pour quelque chose de polluant, que je ne désire pas et qui sera obsolète dans 6 mois, ça ne m'attire pas plus que ça.

      • [^] # Re: LinuxMag

        Posté par . Évalué à 2.

        Après, possible que la situation convienne parfaitement à la majorité des lecteurs, et qu'on ne soit qu'une minorité à ne pas vouloir le CD/DVD...

        Personnellement, je suis un fidèle lecteur de LinuxMag et de LinuxPratique. Et, de mémoire, je n'ai jamais utilisé le CD fourni avec ...

      • [^] # CD or not CD?

        Posté par . Évalué à 5.

        Après, possible que la situation convienne parfaitement à la majorité des lecteurs, et qu'on ne soit qu'une minorité à ne pas vouloir le CD/DVD...

        Il y a encore un CD avec Linux Mag ? Je ne savais même pas.

        À une époque, l’abonnement avait été proposé moins cher sans CD.
        Et puis ils ont supprimé cette option... et je n’ai pas renouvelé mon abonnement.

        Au moins n’ai-je pas reçu dans ma boîte « DÉBARRASSEZ-VOUS DE VOTRE SERVEUR MAIL ! GRÂCE À Google » (majuscules d’origine)...
        J’attends maintenant « DÉBARRASSEZ-VOUS DE LINUX MAG ! GRÂCE À Google », qui expliquera que si vous remplacez votre informatique personnelle par une tablette Android et les services Google, vous n’avez plus besoin d’acheter de magazine technique.

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: LinuxMag

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est aussi qu'il n'y a pas beaucoup de pub. Dans les magazines pas chers, une page sur deux (en début de magazine) est de la pub !

      • [^] # Re: LinuxMag

        Posté par . Évalué à 6.

        Dans les magazines pas chers, une page sur deux (en début de magazine) est de la pub !

        Même dans les magazines chers. C'est particulièrement vrai dans les magazines ayant trait à l'habitat ou à l'architecture : que tu payes 5 ou 10€, t'as 50% de pages en pub et 50% de pages en publi-reportages...

  • # Autre point de vue

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est marrant, ton avis sur les cd inclus. Moi justement c'est un argument de vente. Non que je ne sache pas télécharger ma dernière iso ou bien testé sous virtualbox, mais plutot que lorsque je dépanne et que j'ai rien sous la main, aller trouver un mag uniquement parce qu'il y a un cd avec, hé bien ça aide bien. Surtout lorsque le temps est compté :).

    L'autre raison c'est parce que ca m'évite de devoir aller télécharger et graver un truc alors que je peut directement l'avoir sur cd pour compléter ma collection. Et le must c'est les dvd multiboot (dans Linux format U.K. , ils le font régulièrement )

    Finalement, ca me donne une note sentimental (ca me rappelle l'époque ou j'achetais des magazines informatiques pour les freewares dessus )

  • # Cout du cd/dvd

    Posté par . Évalué à 3.

    Chez un professionnel[1], le prix pour dupliquer 10 000 cd est de 0,43 dollar l'unité (0,71 pour un dvd), chez un autre[2], 0,22 livre sterling (0,34 pour des dvd)

    Tu peux donc compter sur une économie de 30 centimes d'euro pour un cd, 50 centimes pour un dvd. Certes, « il n'y a pas de petits profits », mais on est loin de ce qui t'intéresserait.

    [1] http://www.cdprintexpress.com/CddvdServices_replication.aspx
    [2] http://www.xpresscds.co.uk/cdspecial-offers.php

    • [^] # Re: Cout du cd/dvd

      Posté par . Évalué à 3.

      OK le coût n'est pas énorme, même si il ne suffit pas de presser un CD/DVD, il faut aussi l'emballer avec le magasine (pour quelque cents l'unité, on est d'accord).
      Reste que c'est quand même pas très écologique.

      Quand à l'utilité, je ne me prononce plus dessus, il y a peut-être plus de personnes dans le cas d'Eastwind que je ne le pensais (un sondage?).

      Mais du coup, le prix de ce nouveau magasine Linux Inside me parait énorme!
      Les autres (LinuxMag, Linux Pratique ...) avaient-ils des prix aussi élevés à leur lancement?

      • [^] # Re: Cout du cd/dvd

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tu peux rajouter le temps que passe la personne qui réalise le cd/dvd. Son tarif horaire TTC n'est pas à 0.

        • [^] # Re: Cout du cd/dvd

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          À ce moment la, pourquoi est ce qu'on paye pour les articles qui ne nous intéressent pas, etc, etc.

          Au début, on se dit "c'est une bonne idée de segmenter l'offre, ça permet d'avoir plus de clients satisfaits". Sauf que tout ça, ça a un cout de gestion ( genre les stocks ), et l'exemple le plus frappant, c'est la téléphonie mobile. Free l'a souvent dit, avoir un forfait simple pour l'internet leur a permis de faire des économies.

  • # C'est un plus qui ne coute rien

    Posté par . Évalué à 2.

    Comme il a été dit la démocratisation du cd puis le dvd a été la valeur ajoutée mis en avant par la presse ces dix dernières années (et pas qu'informatique). Et si vous êtes aussi assez vieux vous avez du connaitre dans certaines villes des fanzines distribués avec des disquettes amiga.

    Après que tu le prennes ou pas avec ton mag., je signale que le dvd ou cd a deja été gravé donc ça part quant même au pilon.

    Quant à parler maintenant du cout et de la pollution, bah tu regarde linux inside, quadri sur couverture épaisse et pages glacées.

    Maintenant dire qu'une version électronique reviendrait moins cher, je reste dubitatifs, les couts de productions imprimerie et transports sont négligeables de nos jours (pour les gros tirages) au même titre que de fournir un support dvd ou non.

    Après il y a le côté tout simple est ce que les gens sont intéressés ou non ? Et tu voudrais quoi comme plateforme ithunes par exemple ?

  • # BSDmag

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Rappel : pour zéro €, vous pouvez télécharger la version numérique de BSDmag

    [http://bsdmag.org/downloads]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.