Mandriva Directory Server (MDS) 2.4.0 disponible : Sécurité et traçabilité accrues

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
18
12
mai
2010
Mandriva
MDS, pour Mandriva Directory Server, est une solution de gestion d’annuaire LDAP facile à exploiter. Il permet de gérer les employés et leurs accès, les clients et les partenaires. La version 2.4.0 vient d'être publiée et offre deux nouveaux modules : audit et password policies.

Le module d'audit permet de suivre toutes les modifications effectuées via l'interface d'administration du MDS par les exploitants, puis de faire du reporting sur ces actions. Cela permet d'aider notamment à répondre aux normes Sarbanes-Oxley. Les opérations tracées sont les suivantes :
  • Modifications dans l'annuaire LDAP telles que création, modification, ou suppression d'un utilisateur ;
  • Modifications sur le système de fichiers, i.e. création d'un partage Samba ;
  • Démarrage et arrêt de service, par exemple arrêt du service DHCP.
D'une manière générale, toutes les opérations considérées comme sensibles sont enregistrées.

Grâce au module de gestion des paramètres de sécurité des mots de passe (password policies), il est possible d'appliquer au niveau du serveur LDAP des règles sur les mots de passe des utilisateurs : complexité, taille minimum, période de validité, etc.

Mandriva Directory Server constitue la fondation du système de gestion des identités, de l'administration du service d'annuaire et de la gestion des services réseaux. Les autres nouveautés sont dans la suite de la dépêche.

Un nouveau modèle économique pour le logiciel libre!

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
9
avr.
2005
Communauté
La question des modèles économiques pour le développement de logiciels libres revient régulièrement.

Linbox FAS, une SSLL française spécialisée dans le Libre depuis 1996, en propose un nouveau pour son logiciel de gestion de parc informatique, le Linbox Rescue Server.

L'idée est de libérer le logiciel une fois que le cumul des ventes de licences logicielles sera égal aux frais de R&D. La progression vers ce chiffre sera régulièrement consultable sur le site web.

En attendant le LRS est placé sous une double licence: libre pour GNU/Linux et propriétaire pour Windows.

La suite logicielle du LRS est composée de plusieurs modules:
- sauvegarde système (une sorte de ghost réseau)
- sauvegarde données
- inventaire logiciel et matériel
- prise en main à distance

Le tout est géré par une interface web intégrée à Webmin.

Conferences à Paris 11 dans le cadre du FSL

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
19
nov.
2004
Lug
Le Forum Social Local du 11ème arrondissement se déroule du 17 au 20 novembre à la Maison des Métallos à Paris 11ème. C'est l'occasion d'une série de conférences, dont une est :
Méfiez-vous de votre vie numérique ! Tout ce que vous devez savoir sur le numérique en osant l'écouter !

Cette conférence (suivie de questions/réponses) sur les formats ouverts sera donnée par Thierry Stoehr ce samedi 20 novembre de 14h à 15h30.

Publication du Linbox-Converter, logiciel libre de conversion de documents MS-Office.

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
18
oct.
2004
Communauté
L'Adullact et la société Linbox/Free&ALter Soft viennent d'annoncer la publication du logiciel Linbox Converter.

Linbox-Converter est un logiciel libre de conversion de documents MS-Office (Word, Excel, Powerpoint) vers les formats PDF, PostScript, texte, HTML, RTF, et TIFF.

Il est publié sous licence GPL sur le site collaboratif de l'Adullact.

Linbox-Converter est une application de type client/serveur écrite en langage Python. Le client transmet au serveur les documents MS-Office à convertir. Le serveur les transforme alors dans le format demandé (PDF, PostScript, HTML, texte, RTF, ou TIFF), puis renvoie le résultat au client.

Il permet d'effectuer des traitements automatiques sur des fichiers MS-Office tels que leur conversion automatique en PDF pour publication sur Intranet/Internet ou pour archivage dans un format ouvert pérenne.

Un fichier PDF résultant d'une conversion représente exactement la sortie imprimée par MS-Office. De plus, le PDF peut être imprimé sur le client et le résultat sera exactement le même qu'une impression directe à partir de MS-Office sous MS-Windows.