Journal Nintendo contre les DRM

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
22
déc.
2005
bon d'accord c'est un raccourci pour faire un titre un peu aguicheur ... explication :

la scène se passe dans un jeu Nintendo récemment sorti (Japon et US) : Animal Crossing Wild World.

un personnage du jeu, grand musicien devant l'éternel, offre ses "chansons" au joueur et dit :

Ces requins de l'industrie essaient de mettre un prix sur ma musique, alors qu'elle ne demande qu'à être libre

l'image du jeu en question :
http://pix.nofrag.com/2f/43/5e3d108240b308c0bb4eed082d9e.jpg

un article complet et francophone sur le sujet :
http://overgame.com/page/21707.htm



pour les curieux :

site officiel (jap) du jeu :
http://www.nintendo.co.jp/ds/admj/

site officiel (us) du jeu :
http://www.animal-crossing.com/wildworld/

site officiel (fr) de la préquelle du jeu :
http://ms.nintendo-europe.com/animalcrossing/frFR/
  • # Nnitendo...

    Posté par . Évalué à -7.

    C'est pas des enfants de coeurs et son loins d'avoir l'esprit tourné vers le libre.

    Personne n'a oublié ce qu'était Nintendo en 1990...
  • # Conclusion ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Et nintendo, développeur du jeu, n'est pas comme tu dis "un requin de l'industrie" ?
    Avec un peu de recul, j'imagine que Nintendo a placé cette scène exprès : que faut-il en conclure ? Un clin d'oeil aux "anti-DRM" pour les amadouer ? (ce qui a fonctionné avec toi puisque tu poste ce journal) . En tout cas une polémique est lancée sur cette scène, polémique qui profite à Nintendo puisqu'on parle d'eux !

    J'ai plus de mal à penser à une soi-disant erreur que Nintendo n'aurait pas vu....
    • [^] # Re: Conclusion ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Exprès, je ne sais pas. Les développeurs et créateurs d'une boîte n'ont pas forcément les mêmes vues que leur employeur. N'en sachant pas plus, laissons leur le bénéfice du doute, sans toute fois répandre de la pub gratuite.

      Je penche pour un petit clin d'oeil sympathique plus que pour une stratégie machiavélique.
      • [^] # Re: Conclusion ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Mouais, c'est capilotracté votre truc...

        Moi je connais des jeux vidéo ou on peux être Hitler pour envahir l'Europe, un bandit qui tue tout ce qu'il trouve, un herisson bleu, un monstre de la 3eme dimension, un membre d'un commando d'élite, une boule jaune qui gobe des exta... Alors pourquoi pas un musicien qui fait de la zic libre ?
        • [^] # Re: Conclusion ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Parce que faire de la musique sans réclamer de pognon, bah, c'est plus bizarre qu'un hérisson bleu :)
    • [^] # Re: Conclusion ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      ah oui, conclusion, c'est bien ça.

      conclusion : rien du tout, ça m'a fait sourire, je fais passer ;o)

      je ne pense pas à une action délibérée de la part de Nintendo pour amadouer qui que ce soit : le personnage en question (Toto Kéké dans la VF) tenait sensiblement le même rôle et le même discours dans le premier opus du jeu (sorti il y'a plusieurs années).
      • [^] # Re: Conclusion ?

        Posté par . Évalué à -1.

        marketing viral ?
      • [^] # Re: Conclusion ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Et c'est bien le but, et je pense que c'est bien.

        A force de voir le mal partout, on en arrive a des paradoxes assez hallucinant. Si sourire d'une gentille boutade dans ce jeux revient à "être complice de la politique marketing visant a s'attirer les faveurs des foules", on en revient un peu à une chasse aux sorcières, où l'on brule rapidement n'importe qui sur la place publique.

        Perso, je trouve l'attitude de NVidia envers le Libre beaucoup plus sournoise que ce clin d'oeil de Nintendo sans conséquence.
  • # free...

    Posté par . Évalué à 2.

    but it wants to be free

    Héhé...

    "free'' as in "free speech'', or as in "free beer" ?
    • [^] # Re: free...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Dans le NY Times, Perrin Kaplan, la vice présidente de Nintendo pour le marketing, raconte:

      Ms. Kaplan said, "but musician K.K. Slider - a guitar-playing cartoon dog - is saying only that he's a free spirit who cannot be bought and sold for any amount of money."

      Ms. Kaplan also said that K.K. wanted his music to be free in the sense of being "freed from his guitar, free from any constraints."


      http://www.nytimes.com/2005/12/19/technology/19link.html

      On peut donc dire que c'est free comme dans free speech. ;)
      • [^] # Re: free...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui, c'est juste que les gars si ils veulent ca musique, ils la prennent tel quelle, il ne fera pas de concessions artistiques pour un contrat avec une maison de disque...
        Bref y'en a qui sont un peut trop focalisés DRM & co

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.