Journal Pour la libération des cartes cyclables d'Île-de-France

Posté par (page perso) .
24
22
juil.
2010

Chers libristes,



Vous savez sans doute que la ville de Paris vient d'ouvrir des contresens
cyclables sur toutes les rues à sens unique limitées à 30 km/h. Du côté de la
région Île-de-France, le réseau de pistes cyclables évolue aussi.



Situation actuelle



Aujourd'hui, les cartes disponibles sont :



  • le plan Vélib' vendu sur papier en librairie, avec une
    bonne précision de détail mais pas encore à jour sur les aménagements
    cyclables ;

  • les plans de quartier publiés en PDF sur le
    site web de la mairie
    , pas pratiques du tout ;

  • la carte OpenStreetMap d'une précision de détail
    inégalée — certaines rues ne figurent que sur cette carte — mais pas
    encore à jour pour les aménagements cyclables.



Quant à l'Île-de-France en général, on a :



  • la carte cyclable de l'Institut d'aménagement et
    d'urbanisme
    donnée gratuitement sur papier — tirée en trop
    peu d'exemplaires, et indisponible actuellement — et en JPEG
    sur
    leur site web
    , d'une précision de détail très faible,
    inutilisable sans une carte IGN à côté ;

  • la carte OpenStreetMap d'une précision de détail
    variable selon les endroits, globalement meilleure que celle de l'IAU,
    mais pas à jour sur les aménagements cyclables.



Ainsi, la mairie de Paris et l'IAU-IdF réalisent leurs cartes dans leur
coin, avec un sens pratique et une précision déplorables, et le projet
OpenStreetMap avance, avec des résultats supérieurs, sans profiter du travail
des organismes officiels. Je trouve personnellement que cette dispersion des
efforts est un beau gâchis, et qu'il serait préférable que tous ces gens
travaillent en commun pour obtenir une carte unique aussi précise que
possible.



Demandes



J'en appelle donc à ceux qui penseraient comme moi. Il serait bon de contacter
la
mairie
et l'IAU pour
leur demander :



  1. de publier leurs données sous une licence libre, compatible avec
    celle d'OpenStreetMap, comme le fait par exemple l'INSEE, ou
    de donner une autorisation spéciale pou les réutiliser dans OSM
    comme ça a été fait pour les plans cadastraux français ;

  2. à l'avenir, de travailler directement sur OpenStreetMap, afin de
    profiter de la précision existante pour fournir, avec des efforts
    moindres, des cartes de qualité supérieure.



Intérêt



Cette demande peut être justifiée en leur expliquant que :



  1. en tant que services publics, ils rendraient un service supérieur
    en libérant leurs données ou en contribuant à OSM ;

  2. ils y gagneraient directement en profitant de la carte OSM
    existante.



Pour appuyer ces arguments, deux exemples :



  • L'IAU a du mal a adapter la quantité du tirage de leur carte des
    aménagements cyclables. Ils en tirent des dizaines de milliers
    d'exemplaires, qui sont épuisés au bout de quelques mois ; après cela
    il est impossible de se procurer cette carte. En outre, ils la
    distribuent gratuitement : leur tirage de masse coûte cher et ne
    rapporte rien. En permettant son intégration à OSM, d'autres éditeurs
    pourraient facilement réaliser des tirages complémentaires payants :
    mieux vaut acheter une carte parce que les exemplaires gratuits sont
    épuisés, que ne rien avoir du tout.

  • Un service de calcul de trajet cyclables, Géovélo, a vu le jour récemment.
    Ce service utilise évidemment la carte OSM comme base, et gagnerait à
    l'intégration des données municipales. Ce service participe à la
    promotion de la bicyclette comme moyen de transport, qui est l'objectif
    in fine de la mairie avec tous ces nouveaux aménagements.



Conclusion



Je ne veux pas lancer de campagne de lobbying artificielle : il ne s'agit
pas de contacter en masse ces deux organismes. Je trouve simplement que, en
tant que services financés par le contribuable, dont un des buts et de diffuser
l'information, ils devraient libérer leurs données : je veux qu'ils soient
conscients de cela, et que cette demande n'est pas une simple lubie.



Donc, si vous ne vous sentez pas concernés, ne suivez pas cette action. En
revanche, si vous habitez près de Paris, que vous êtes cyclistes, ou simplement
partisan de la libération des données financées par le public, ou que je vous
ai convaincu d'une façon générale, hop hop hop, on écrit. Je vous rappelle les
liens :


  • # Pareil partout

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Dans le même registre, il faudrait contacter toute les mairies qui font des cartes, l'IGN, … pour récupérer les pistes cyclables, les chemins touristiques (à pied, en vélo, en voiture, en cheval, …), les rues piétonnes, les lieux culturels, …

    Vive l'OpenData.

    « En fait, le monde du libre, c’est souvent un peu comme le parti socialiste en France » Troll

  • # Pour la licence

    Posté par . Évalué à 2.

    Prévoir le futur, il serait bien qu'elle soit compatible avec l'éventuelle future licence d'OSM (odbl)
    http://www.opendatacommons.org/licenses/odbl/
  • # opencyclemap

    Posté par . Évalué à 2.

    y'a tellement de monde en ile de france que tu auras plus vite fait de faire de la pub pour OSM:

    http://www.opencyclemap.org/?zoom=13&lat=48.84999&lo(...)
    • [^] # Re: opencyclemap

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Euh, je fais un article qui prône la libération des données municipales et régionales pour les intégrer dans OSM, et tu me réponds que je ferais mieux de m'intéresser à OSM ?

      Tu n'aurais pas lu mon article un peu trop vite, par hasard ?
      • [^] # Re: opencyclemap

        Posté par . Évalué à 2.

        Je pense qu'il veut dire que si tu fais la promotion autour de toi et que cela marche, alors les gens mettront à jour les données, mais ça ne sera pas "officiel".
  • # Contre-sens cyclable

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Hello,

    comme des linuxfriens ont l'air de faire du vélo, je tiens à vous rappeler que depuis le 1er juillet, les vélos peuvent circuler à double sens dans les zones 30 et zones de rencontre (cf http://www.securite-routiere.gouv.fr/article.php3?id_article(...) ) et ce, dans toute la France !

    Du coup, pas besoin de cartes: si vous êtes dans une zone 30 ou une zone de rencontre, vous n'avez plus à vous soucier du sens de la circulation...

    En ce qui concerne les données géographiques détenues par les services de l'État et les collectivités, ce serait effectivement bien de les rendre intégrables dans OSM. On peut noter que certaines structures donnent le bon exemple: c'est le cas de la DGFIP (impôts) qui a expressément autorisé la numérisation du cadastre dans OSM, c'est également le cas de l'IFEN qui a permis la publication de Corine Land Cover. D'une manière générale, la libération des données va sans doute arriver bientôt avec la mise en place de la directive INSPIRE pour les données concernant l'environnement.

    Pour l'IGN, la situation est effectivement ambiguë: ils doivent, certes, se financer à 50% mais ils ont des moyens conséquents: 4 avions, 100To pour le système de stockage,etc... et de plus, même les services publics qui ont besoin de ces informations doivent passer à la caisse ! Je pense qu'ils devraient revoir un peu leur modèle économique sous peine d'avoir à lutter avec une communauté forte, de la même manière que les éditeurs de logiciels propriétaires doivent composer de plus en plus avec le logiciel libre.

    Pour terminer, je tiens à préciser que plus OSM se remplit, plus elle devient une base de connaissance du territoire utilisable également par les services de l'État et les collectivités pour améliorer leur missions. Du coup, ils pourraient faire du donnant-donnant...
    • [^] # Re: Contre-sens cyclable

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      comme des linuxfriens ont l'air de faire du vélo, je tiens à vous rappeler que depuis le 1er juillet, les vélos peuvent circuler à double sens dans les zones 30 et zones de rencontre (cf http://www.securite-routiere.gouv.fr/article.php3?id_article(...) ) et ce, dans toute la France !

      Bon à savoir.

      Du coup, pas besoin de cartes: si vous êtes dans une zone 30 ou une zone de rencontre, vous n'avez plus à vous soucier du sens de la circulation...

      Oui, mais la mairie de Paris va plus loin : ce sont toutes les rues limitées à 30 qui sont cyclables à double sens, avec un marquage conséquent. Même si ce ne sont pas des zones 30 — rappel : une zone 30 n'est pas la même chose qu'une rue limité à 30.
    • [^] # Re: Contre-sens cyclable

      Posté par . Évalué à 1.

      Heu ca n'est pas tout a fait vrai, si il n'y a pas le panneau "sauf vélo" tu n'a pas le droit de prendre le sens interdit, zone30 ou pas.
      Sur certaine rues le maire a pu prendre des arrêtés municipaux qui disent qu'elle n'est pas ouverte en double sens cyclable.

      Cyclimse, regardez les panneaux avant de foncer tête baissé !
      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        > Cyclimse, regardez les panneaux avant de foncer tête baissé !
        avant ça, faudrait déjà qu'ils arrêtent de passer tout le temps au rouge sans faire attention, sans regarder. Un jour je vais finir par en rattraper un et lui apprendre que quand c'est rouge c'est aussi pour qu'il ne se prenne pas un autre véhicule dans sa tronche (mais évidemment dans se cas on blamerait le cycliste...), bon ok il en sortira ptetre pas tout à fait indemne (de mon explication du feu rouge) mais ça me fera beaucoup de bien, lui beaucoup moins
        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Fais-toi plaisir, le cycliste en question, ça ne sera pas moi, donc je m'en moque.

          Et cessez de généraliser, s'ils vous plaît. « Les piétons » ne sont pas des insouciants qui traversent alors que c'est vert et qu'il y a du monde qui circule : des piétons le font. « Les cyclistes » ne sont pas des sans-gêne qui grillent les feux rouges : des cyclistes le font. « Les automobilistes » ne sont pas des connards qui se garent n'importe où et empêchent les cyclistes de passer : des automobilistes le font. Et ne vous gênez pas pour les corriger, les piétons ou les cyclistes en les interpelant ou en leur faisant peur — sans les abîmer —, les automobilistes en collant une étiquette « vous gênez, ici c'est la piste cyclable » sur leur portière, par exemple.
          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

            Posté par . Évalué à 2.

            Euh, donc le fait de griller des feux rouges me rend automatiquement sans-gêne ? Désolé mais là je réagis.

            Je suis cycliste au quotidien, et oui je grille pas mal de feux rouges. Je m'y autorise quand j'ai bien vérifié que (par priorité décroissante) :
            - je ne mets personne en danger
            - je ne me mets pas moi-même en danger
            - je ne gêne personne ayant priorité sur moi
            D'ailleurs ce n'est pas qu'à vélo, j'applique ce même raisonnement à pied, ce qui me rend plus vertueux que pas mal de piétons qui traversent en obligeant les voitures à freiner. Je ne me trouve pas sans-gêne, bien au contraire !

            Est-ce que les gens qui critiquent les vélos qui passent au rouge respectent à la lettre tous les feux piétons quand ils marchent dans la rue ? Je trouve que le raisonnement est identique pour les vélos, et comme j'ai l'habitude de dire, sans voitures on n'aurait pas besoin de feux... c'est uniquement pour elles (pour plutôt pour s'en prévenir) que les feux de circulation ont été créés, alors je trouve qu'il est normal que les règles évoluent pour les modes doux. C'est ce qui est un peu en train d'arriver avec cette législation sur les zones 30, avec les tourne-a-droite autorisés au feu rouge dans certaines villes (strasbourg par exemple), avec le code de la rue que proposent des associations militantes, etc.
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Bien vu. Griller un feu rouge quand il n'y a personne ne gêne par définition personne. Ce n'est pas du sans-gêne, c'est juste une absence d'astreinte personnelle à respecter le code. Je parlais bien sûr des sans-gêne qui grillent n'importe comment.
              • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Et griller le feu rouge juste avant qu'il ne passe au vert, c'est même un geste qui permet de sauver le cycliste et de fluidifier le trafic car le voiture ne doivent pas attendre le que vélo démarre
                • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  1. Elles n'ont pas besoin d'attendre. Un cycliste en bonne santé peut démarrer plus vite que n'importe quel automobiliste. L'automobiliste, lui, il doit faire un embrayage, le temps de le faire, le cycliste, parti avec un coup de pied et en danseuse, est déjà à deux mètres devant.

                  2. Ça ne sert à rien de démarrer plus vite que les automobilistes. Un cycliste intelligent occupe sa voie, comme tout automobiliste, donc les automobilistes en question, ils sont soit dans les voies d'à côté, où ils ne gênent pas, soit devant, soit derrière, où ils ne gênent pas non plus.
                  • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    1.> On doit pas avoir les mêmes automobilistes, ou alors tu as un vélo couché low-racer pour démarrer en trombe. Chez moi, j'ai intérêt à décoller plus tôt si je veux pas me prendre une queue de poisson sur le carrefour :-/

                    2.> Là, je suis parfaitement d'accord :-) même si ça ne plaît pas à *certains* automobilistes.
                • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                  Posté par . Évalué à 0.

                  C'est vrai, c'est malin ca !. Comme ca on est obligé de le doubler 30 m plus loin et comme il remonte la même rue, on devras le redoubler 5 fois avec autant de risque sans compter les éraflures qu'il ne manqueras pas de t'infliger à chaque fois que lui te double et que tu es à l'arrêt.
                  • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Si tu redépasse 5 fois un cycliste, c'est que ça ne sert à rien de le dépasser : il va à la même vitesse moyenne que toi. Dépasser, se faire dépasser, re-dépasser, c'est amusant mais ça ne sert strictement à rien.
                    • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                      Posté par . Évalué à -4.

                      Ah, moi j'aurais plutôt imaginé que c'était au cycliste d'y penser et d'arrêter de griller les feux rouges mais tu dois avoir raison, il faudrait revoir le code de la route pour corriger ça.
                      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                        Posté par . Évalué à 6.

                        rien à voir avec le fait de griller les feux rouges. En agglomération, un vélo qui peut remonter les files fait forcément une meilleur moyenne qu'une auto.

                        Je crois que la seule et saine réponse, c'est qu'il faudrait revoir l'aménagement urbain pour que les automobilistes arrètent de gèner les vrais usagers urbains (cyclistes, piétons, rollers, scooters) en les parquants à l'entrée des villes.
                        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          > les vrais usagers urbains (cyclistes, piétons, rollers, scooters) en les parquants à l'entrée des villes.
                          ha ha ha

                          C'est vrai que ces modes de transport couvrent bien évidemment tous les besoins, que ce soit en terme de transport, confort, facilité, etc.
                          Tiens au fait, vu que c'est toujours sympa ses reflexions alacon : comment je fait pour aller en ville avec mon fils de 7 mois ? (le premier qui me répond vélo peut sortir direct et aller lire le mode d'emploi, celui qui me sort les transports en commun idem, surtout lorsqu'il n'y a pas d'ascenseur aux stations de métro... et que le trajet me prendra au moins le double de temps)

                          Et en même temps, scooter comme vrai usager urbain ça me fait juste doucement rigoler...
                          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                            Posté par . Évalué à 1.

                            comment je fait pour aller en ville avec mon fils de 7 mois ? (le premier qui me répond vélo peut sortir direct et aller lire le mode d'emploi, celui qui me sort les transports en commun idem, surtout lorsqu'il n'y a pas d'ascenseur aux stations de métro... et que le trajet me prendra au moins le double de temps)

                            http://www.chariotcarriers.com/
                            http://www.croozerdesigns.com/
                            http://www.burley.com/
                            etc.

                            Mais bon, c'est sûr que ca dépend de la distance a laquelle la ville se trouve et de l'aménagement des rues.
                            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              ha oui, j'oubliais un point ;)
                              entre chez moi et les endroits où je vais, j'ai une belle bute (Croix Rousse à Lyon pour les connaisseurs)
                              Je viens de tester deux trois petites choses sur google maps en utilisant leur itinéraire piéton pour voir un peu ce que ça donne (et par extension le vélo) sur les trajets que je prend, les lieux où je me rend (et pour lesquels pour certains ici je ne devrais surtout par prendre ma voiture vilain que je suis)
                              Le premier que je fais, j'arrive à 2h à pied... (en descendant par Fourvière, toujours pour les connaisseurs.)

                              Les petites chariottes c'est rigolo, mais on parle d'aller en ville là : autant dire que c'est pas utilisable.

                              Mais pour aller plus loin : c'est bien joli, mais une fois que j'arrive à l'endroit voulu, j'en fait quoi de mon gosse ? suis pas sur qu'il y ait la place d'embarquer la poussette dans ce genre de truc...
                              Pour aller se promener au parc je suis d'accord, pour remplacer la voiture assurément non !
                              • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Les remorques à vélo Chariot se transforment en poussette.

                                Le portage des bébé/bambins est très pratique en ville, et également dans les transports en commun.
                              • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Mais comment diable fessait-on avant l'invention de la voiture ?
                                Il n'y avait peut-être pas d'enfants, tout simplement...
                                • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                  Posté par . Évalué à 4.


                                  Mais comment diable fessait-on avant l'invention de la voiture ?

                                  avec les mains, comme aujourd'hui.
                                • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  ha ha ha
                                  ou alors, pour pousser la reflexion un peu plus loin j'ai cru comprendre qu'il y a un moment où :
                                  - le temps n'avait pas forcément la même importance
                                  - on se déplaçait moins
                                  - les gens étaient moins concentrés
                                  - les besoins étaient différents
                                  - etc

                                  mais bon, si tu veux retourner à l'age de pierre vas-y, ça ne me gène pas hein ;)
                                  • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    Pour info, ton age de pierre a moins d'un siècle.
                                  • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                    Posté par . Évalué à 5.

                                    C'est surtout l'avenir.
                                    La période du pétrole facile qui fait les voitures et la bouffe pas chère, c'est fini.
                                    Et les exigences en matière de pollution par émissions incontrôlée et massive de gaz ne feront qu'accélérer la conscience de la fin de l'ère du pétrole.
                                    Soit :
                                    Les citoyens se prennent par la main et embauchent les 4.5 Millions de laissés pour compte du pétrole facile pour recréer des moyens de transport en commun sur site propre et se mettent à travailler à proximité de l'endroit où ils vivent, soit d'ici quelques années, les pays du Nord ( le G7 ) verra une famine gigantesque décimer sa population. ( La Russie n'est pas concernée ).

                                    Sur la production d'automobile , les 69 Millions de Tonne de Fer extraits aux Etats Unis ont nécessité entre autres :
                                    669 200 Barils de Fuel
                                    29.7 Milliards de Pieds cubique de gaz naturel
                                    26 200 barils de Gazoil
                                    entre autres . ( sans compter les pleins des salariés ).

                                    Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

                              • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                Il est clair que le vélo n'est pas fait pour tout le monde et dans toutes les situations. Néanmoins c'est vraiment un système de locomotion fait pour la ville.

                                Par exemple ma copine habite Alfortville et à son boulot à 3 km, une distance parfaite pour le vélo, mais il n'y a aucune bande cyclable et tous les chemins passent par des endroits peu évidents pour un vélo. Donc elle a été obligée de prendre le bus, qui est souvent en retard à cause des bouchons et des voitures garées n'importe comment…

                                Actuellement, on a des voitures qui prennent tout l'espace urbain (entre la chaussé et le stationnement) et on laisse le reste aux cyclistes. La logique voudrait que l'espace urbain soit mieux partagé entre les différents moyens de locomotions et ne plus laisser la voiture comme la priorité sur tout.
                                • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  En même temps ta copine prends le problème dans le mauvais sens. En tant que cycliste, s'il n'y a pas de bande cyclable, il ne faut pas faire sa couille molle et décider de ne plus prendre le vélo. Il faut s'imposer, la route est à tout le monde.

                                  Et finalement on se fait souvent klaxonner, les automobilistes tous déprimés qu'ils sont de se trainer tout le temps passent leurs humeurs sur toi, mais toi t'es au milieu, heureux comme un pape à leur faire un doigt quand ils te klaxonnent et en riant à l'idées que ces crétins à force de foutre leur gros cul dans une voiture pour aller se rassoir au bureau sont devenus gras et ont pris un abonnement dans un club de fitness pour aller pédaler sur un vélo d'appartement pendant 1h à la fin de leur journée pendant que toi tu profites de la vie à pleine dent.
                                  • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                    Posté par . Évalué à 4.

                                    J'aime bien faire des doigts aux automobilistes qui me klaxonnent. Une fois, un l'a très mal alors qu'il était dans un bouchon, il a accélérer un grand pour m'impressionner et il a manqué de peu de se prendre la bagnole de devant.
                                    • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Moi, c'est un tocard qui m'a vidé une bouteille d'eau à la figure par la fenêtre. Il a bien ri. Un peu trop : il a percuté la voiture de devant. Pour de vrai, hein, pas manqué de la percuter, non, il lui est vraiment rentré dedans. Et là, c'est moi qui ai explosé de rire.
                              • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Hello,

                                à mon avis, tu prends le problème à l'envers. Avant de dire que ce n'est pas possible, essaye de te mettre dans la position du type qui veut vraiment aller en vélo et ne pas utiliser la voiture (genre, dis toi que, pour du fake, tu n'as vraiment pas la possibilité d'avoir une voiture, que dès que tu conduis, des pustules recouvrent ton corps en te donnant d'atroces douleurs).

                                Je suis persuadé que tu finiras par trouver une solution qui te permettra d'utiliser le vélo plutôt que la voiture. Il est effectivement possible qu'il n'y ait pas de solution dans ton cas mais, en utilisant ce mode "d'expérimentation" en vie réelle, tu pourras dire: j'ai tout essayé, et tout tenté, je suis condamné à utiliser ma bagnole. Ce que tu pourras en retirer sera forcément positif car tu mettras le doigt sur le facteur essentiel qui te force à utiliser une voiture en ville. Armé de cette connaissance, tu pourras sans doute tenter de régler le problème avec de l'aide extérieure (la municipalité ou la collectivité, la structure dans laquelle tu bosses, ta famille, tes amis, tes enfants...).

                                Effectivement, rouler en vélo a certains inconvénients: il faut faire un petit effort physique, le temps de trajet est parfois rallongé. Néanmoins, ça nous amène à plus de liberté car la réglementation du code de la route est quand même moins contraignante que pour les voitures (cf le contre-sens), on peut se stationner plus librement, on peut aller dans les chemins et on en retire un vrai plaisir qui est décuplé lorsqu'on tente de faire son bilan carbone annuel !
                        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                          Posté par . Évalué à 3.


                          arrètent de gèner les vrais usagers urbains (cyclistes, piétons, rollers, scooters) en les parquants à l'entrée des villes.


                          Belle réponse de citadin intra-muros
                          En resumé, la ville t'appartient.
                          Mais je suis d'accord avec le fait qu'il faille aménager la circulation pour faciliter la vie des 2 roues.
                          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Le vélo est plus adapté que la voiture, en ville, c'est une évidence.

                            Maintenant, la voiture est parfois nécessaire : ça ne la rend pas plus adaptée pour autant. Comme les gros camions : ils sont nécessaires en ville, même en centre-ville dans des petites rues, mais ils sont très inadaptés.

                            Donc la ville doit d'abord être faite pour les cyclistes et les piétons, vu que ce sont les usagers les plus rationnels de ce genre de lieu. Ensuite, les automobilistes.
                          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Belle réponse de citadin intra-muros
                            En resumé, la ville t'appartient.
                            Mais je suis d'accord avec le fait qu'il faille aménager la circulation pour faciliter la vie des 2 roues.


                            Tu ne sais même pas où je vis. Je fais 30km par jour pour aller travailler en ville. Pas besoin de voiture pour ça.

                            Quand à celui qui me demande comment fait-on avec un enfant de 7 mois, réalise t-il qu'il y'a pleins de familles qui vivent sans voiture car elles n'ont pas le choix et qu'elles s'en portent très bien ?

                            Je ne suis pas anti-voiture, j'en ai une d'ailleurs, mais je l'utilise à bon escient, pour aller la où les transports en communs ne peuvent me mener. Je conçois très bien que quelqu'un qui habite à 50km de la ville ne prenne pas les transports en commun ou le vélo, mais il n'est pas obligé de parquer sa bagnole à 10cm de la porte de son bureau. Il peut très bien la parquer à l'extérieur de la ville et prendre ses rollers, un vélo pliant ou un skate pour aller en centre-ville. Ce serait bien plus commode pour tout le monde car les trajets en villes seraient aussi agréables qu'un paris sans parisiens au mois d'août et tout le monde se sentirait en vacance.
                    • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Merci de bien relire ce message, car effectivement même si ça paraît évident, certains conducteurs (il y a aussi des cyclistes qui foncent sur un feu rouge …) ont dû mal à voir cette évidence qui n'engendre que stress et pollution pour tout le monde.
                      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Pardon ?
                        Quel message faut-il relire ?
                        Celui de Tanguy ou le mien.

                        Si c'est celui de Tanguy que tu appuies, je vais me permettre d'étayer un peu mes propos.

                        Primo, il est faux de prétendre qu'on roule à la même vitesse. La moyenne ne signifie rien.
                        A un instant t les 2 roues roulent et les voitures sont à l'arrêt.
                        A l'instant t+1, le trafic reprend et ce sont les voitures qui roulent souvent plus rapidement.
                        Et on ne peut pas deviner à quel moment les chemins des 2 usagers se sépareront.

                        Secundo, les cyclistes, pour maintenir cette cadence commettent bien souvent 2 infractions au code de la route: Il doublent par la droite (j'en ai déjà vu se faire aligner) et comme ca ne suffit pas se permettent bien souvent de griller les feux rouges.

                        Tertio:
                        Tout est affaire de civisme, on le sait. Le civisme voudrait qu'un véhicule plus lent qui en a la possibilité facilite le passage des autres et donc se serre à droite mais à la limite ca me gène moins qu'il reste dans le flux principal plutôt qu'il double sans arrêt.
                        En tout cas, s'il ne bifurque pas rapidement et pour sa sécurité, il a tout intérêt à poser le pied en même temps que les autres.
                        Etant cycliste à mes heures, je ne pratique pas autrement.
                        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Bon pour commencer, ce n'était pas une attaque personnelle. Ensuite, c'est vendredi, donc je continue à débattre :-)

                          Dans de telles situations, je ne commet pas d'infraction et je ne sais pas ce qui est faux, mais je retrouve toujours les mêmes au feu suivant. Je parle en tant que cycliste, mais j'observe le même comportement en voiture.

                          Il m'arrive souvent de remonter une file de voitures arrêtées par la droite, mais c'est faute de mieux, car les automobilistes ont une fâcheuse tendance à s'arrêter sur le côté gauche (sauf si le conducteur aperçoit un motard dans le rétro).

                          Tout est affaire de civisme, je suis bien d'accord. Je précise que je n'habite pas Paris et que les cyclistes fous sont rares par chez moi. Je trouve que de plus en plus d'automobilistes partagent la voie avec les vélos, mais que cette question du dépassement inutile est agaçant, voire dangeureux :
                          Tous les jours, sur mon chemin je passe par une rue avec des priorités à droite avec une bonne grosse descente au bout. Résultat, en moyenne deux fois par semaine (hors vacances) une voiture me double sur un des deux carrefours à priorité à droite, pour que je la rattrappe en bas de la descence, et la dépasse au feu rouge suivant … en vivant ça au quotidien, ça saoûle vraiment et ça donne vraiment envie de donner à réfléchir aux automobilistes.

                          Pour résumer mon point de vue :
                          * beaucoup d'automobilistes font n'importe quoi
                          * tous les automobilistes ne font pas n'importe quoi
                          * le cas des cyclistes n'est qu'un cas parmis d'autres de victimes des incivismes
                          * Ce n'est pas une attaque personnelle et on est vendredi :-)
                • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Bon, ça part dans tous les sens, alors je récapitule.

                  Situation 1 ; ça roule normalement. Le cycliste est au milieu de sa voie, comme tout le monde. Si ça ennuie ceux qui sont derrière, tant pis pour eux.

                  Situation 2 : la circulation est arrêtée, par un feu ou un embouteillage. Le cycliste dépasse par la droite, ce qui ne gêne personne puisque tout le monde est à l'arrêt.

                  Situation 3 : le trafic reprend. Le cycliste cesse de dépasser par la droite, s'insère entre deux voitures et reprend la situation 1.

                  Situation 4 : le cycliste est arrêté devant un feu. En fait c'est comme la situation 1, mais à l'arrêt…

                  Quant aux changements de direction, et bien il faut se mettre dans la bonne file, c'est tout. Forcément, si on reste dans la voie de droite qui sert à tourner à droite, dans le but d'aller tout droit, on finit par avoir des surprises : dans ce cas il faut se mettre sur la voie du milieu ou de gauche, c'est une évidence.
                  • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Non.

                    Ca roule normalement, le cycliste se serre à droite pour ne pas emmerder les voitures et se laisser doubler comme le civisme l'enseigne. S'il craint pour sa sécurité, il s'insère dans le flux et tant pis pour les râleurs.

                    Les voitures s'arrêtent, il pose pied à terre en même temps pour sa propre sécurité. S'il double par la droite, qu'il vienne pas pleurer ensuite que les automobilistes ne font pas attention à lui.
                    Désolé, le code de la route, c'est le code de la route.

                    A la rigueur, si le flux est stoppé et qu'il va bifurquer dans une ruelle à la prochaine à droite, on peut comprendre qu'il s'avance puisqu'il ne gênera plus le flux principal.
                    • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Ca roule normalement, le cycliste se serre à droite pour ne pas emmerder les voitures et se laisser doubler comme le civisme l'enseigne.

                      Non, sauf aménagement particulier, pour deux raisons :
                      1. une voie de circulation aménagée normalement est trop étroite pour permettre à une voiture de dépasser un cycliste en maintenant une distance raisonnable (1 mètre en ville, 1m50 à la campagne) ;
                      2. serrer à droite, s'il y a une file de stationnement à droite, c'est de la folie : si une portière s'ouvre, c'est la mort ou l'invalidité permanente.

                      S'il craint pour sa sécurité, il s'insère dans le flux et tant pis pour les râleurs.

                      Oui, c'est ce que je dis. Dans un flux normal, le cycliste roule au milieu de sa voie.
                      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                        Posté par . Évalué à 4.

                        En conclusion, il roule dans le flux normal comme tout le monde et pas en double file, comme le code de la route l'enseigne et qu'il vienne pas pleurer s'il contrevient.

                        Tout le monde mettra plus de temps, mais il y aura moins d'accident.
                        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Ça tombe bien, c'est ce que je fais. Sauf dans un cas : une file ininterrompue de voitures à l'arrêt, pour cause d'embouteillage. Là, je me faufile ou je peux, et ça ne gêne personne puisqu'ils sont à l'arrêt. Au pire, un portière s'ouvre, mais à la vitesse à laquelle je roule dans ce genre de cas, il ne me faut qu'un mètre pour m'arrêter.
                      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Très souvent, moi je roule à gauche.
                        Gros avantage, je suis au plus loin des voitures en stationnement et de leur portières meurtrières.
                        Comme cela je double par la gauche, et en cas de danger, il m'arrive de m'échapper par la voie du sens de circulation opposé si elle est dégagée.
                        C'est aussi là qu'on est le plus loin des piétons qui cherchent à se suicider en se jetant sous les roues d'un cycliste sans penser aux risques qu'ils lui font courir.

                        ça déplait souverainement aux automobiliste, mais en région parisienne c'est une solution très utile dans de nombreux cas.
                        Ensuite, il faut surtout être très attentif et dans certains cas avoir un mental de tueur (pour traverser la porte maillot par exemple).

                        La région parisienne après quelques décennies d'aménagement tout bagnole est conçue pour évincer le cycliste. Et les quelques aménagements réalisés ces dix dernières années sont en général assez mal pensé et surtout sans tenir compte des besoins de circulation. Le comportement des cyclistes est pas mal lié à cette nécessité de se déplacer dans un environnement conçu contre eux.
                        Le code de la route est un exemple typique de truc anti vélo. Il n'est pensé que pour et par la bagnole.
                    • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      >Les voitures s'arrêtent, il pose pied à terre en même temps pour sa propre sécurité. S'il double par la droite, qu'il vienne pas pleurer ensuite que les automobilistes ne font pas attention à lui.

                      Ah tiens, chez nous y a des paquets de piste cyclable juste avant les feux rouges pour que les cyclistes puissent dépasser les voitures, et y a même une surface entre les voitures a l'arrêt et le feux pour démarrer tranquille

                      ça doit quand même être dans le code de la route...
                      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Encore faut-il que tous les automobilistes le respecte. Régulièrement, certains de ces derniers s'arrêtent en plein dessus. Et n'apprécient pas qu'on le leur fasse remarquer.
                      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        La surface en question est en fait prévue pour que les cyclistes venant de la bande cyclable sur la droite de la chaussée puisse aller se placer à l'autre bout s'ils veulent tourner à gauche.

                        Quand aux voitures qui s'arrêtent dessus, on les emmerde, c'est tout. Il suffit de les ignorer, en se plaçant quand même devant elles — ok, sur la passage clouté, là on n'a pas le choix —, tout tout près, genre à 10 centimètres, et perpendiculaire au trafic. Cela permet de démarrer doucement, en forçant l'automobiliste à attendre, et en l'empêchant de préparer son démarrage puisqu'en le collant de très près, en l'empêche ne serait-ce que de déserrer son frein.
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > Euh, donc le fait de griller des feux rouges me rend automatiquement sans-gêne ?
              Euh ... oui ;)

              pour le dernier paragraphe, si je but est de retourner au début du dernier siècle pourquoi pas, mais franchement c'est pas mon truc...

              Maintenant non je trouve qu'il y a souvent une grosse différence entre les modes de transports. Il est vrai que je ne respecte pas toujours toutes les règles, mais je le fait en tout cas différemment suivant que je sois à pied, en vélo, en moto ou en voiture, tous ayant des fonctionnements et capacité différents.

              Le problème est que souvent, les gens ont beau avoir une liste de priorité comme ça mais ne se rendent souvent pas compte de ce qui se passe de l'autre côté (genre dans la voiture arrivant dans un carrefour où un cycliste débouche sans prévenir)
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Est-ce que les gens qui critiquent les vélos qui passent au rouge respectent à la lettre tous les feux piétons quand ils marchent dans la rue ?

              Ça dépend des pays. J'ai vécu en suède et personne ne s'amusait à traverser au rouge même si il n'y avait aucune voiture à l'horizon. Pour les vélos il y avait des superbes pistes cyclables et des feux à cycliste avec écrit la somme de l'amende si tu t'amuses à le griller.
              Et lorsque tu es un piéton, tu n'attends pas sur les passages cloutés, les voitures s'arrêtent…

              Alors oui, le respect rigide du code n'est pas très ancré en France (nous sommes connus comme les champions du système D). Et malheureusement certains cyclistes ne savent pas griller les feux…
              • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                Posté par . Évalué à 2.

                Alors oui, le respect rigide du code n'est pas très ancré en France (nous sommes connus comme les champions du système D)

                toi, tu va dans les pays nordique mais visiblement tu ne va pas souvent dans les pays méditerranéen :)
              • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                Posté par . Évalué à 2.

                En Sicile, dans les villes, ce sont les voitures qui s'arrêtent sans prévenir au milieu de la chaussée, doublent par la droite et grillent les feux rouges si c'est plus simple.
          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            > Et ne vous gênez pas pour les corriger, les piétons ou les cyclistes en les interpelant ou en leur faisant peur
            ho ça je ne m'en gène pas, en général un bon coup de gaz à un mètre du piéton qui traverse juste devant le flot de voiture ça a toujours son petit effet (hum, que c'est bon d'être en moto parfois ;))

            (sinon c'était pas le but de généraliser hein)
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ah, mais c'est plus efficace à vélo. En voiture, tu peux juste faire du bruit. À vélo :
              1. tu arrives à fond de train,
              2. tu sonnes,
              3. le piéton tourne la tête vers toi et voit que tu vas vite et que tu n'as pas l'air de vouloir t'arrêter,
              4. il se fige au milieu du passage,
              5. tu passes à trentes centimètres de lui sans ralentir.
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              C'est triste de lire ça
              • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                j'aurais surtout pensé que c'est triste de voir les piétons s'engager devant 3 files de voitures lancées alors que le feux piéton est rouge et que les autres usagés sont obligés de piler pour ne pas leur rouler dessus, avec tous les risques inhérents
                mais c'est vrai que le piéton est roi... autant je m'arrête (que je sois en voiture ou en moto) pour laisser passer les piétons lorsqu'il n'y a pas de feux, autant lorsqu'il y en a et que le piéton _a vu_ qu'il y avait des voitures qui arrivaient j'apprécie pas tellement qu'il se jète sous mes roues...
                • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ce que je veux dire, c'est que ce que tu décris s'apparent pour moi à du terrorisme et que même si ça soulage tes nerfs, l'histoire montre que ce n'est pas toujours la meilleure solution pour faire avancer la société …
                  • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Il s'agit juste de faire peur aux piétons pour qu'ils ne recommencent pas. C'est bon pour la circulation.
                  • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    du terrorisme ? et be, on a vraiment pas la même définition ...
                    pour le coup je suis allé mangé chez moi ce midi (ok, on s'en fout). Je reviens au taff. Je passe par un boulevard assez sympa, 2x 3 voies, beaucoup de traffic.
                    Ben un couillon de vélo a tenté de traversé les 6 voies (pour changer de trottoir alors que les 6 voies étaient au vert. Faut croire que ça l'a pas déranger de :
                    - faire chier tout le monde
                    - manquer de se faire écraser (oui, un cycliste qui coupe la route devant un camion est assez mal vu pour la voiture sur l'autre file qui a pourtant le vert et qui est donc obligé de planter les freins
                    - risquer de provoquer un accident
                    Il a eu de la chance que je ne soit pas arrivé 2 voitures devant (bon, j'étais en moto) car je pense que je me serait arrêté ou au moins trouvé un moyen de lui foutre les boules

                    Alors oui tous les cyclistes sont pas des cons, mais comme partout il y en a quand même.

                    > l'histoire montre
                    l'histoire de quoi ?
                    mais c'est vrai, pour quelqu'un comme ça la solution serait de lui greffer un cerveau, maintenant c'est :
                    - pas possible
                    - problématique, y'aurait trop de cerveau à greffer


                    Au final par contre, la solution serait que chacun arrive à se mettre un tout petit peu à la place des autres et comprendre que tous les moyens de transport doivent cohabiter, y compris en ville, que ce soit des voitures, camionettes, moto, scooter, vélo, roller, etc.
                    (pour faire voiture + moto + vélo (peu) + roller + poussette j'espère en tout cas me faire une assez bonne idée de ce que ça donne, même si je ne suis surement pas parfait)
                    • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Ben un couillon de vélo a tenté de traversé les 6 voies

                      Tu sais qu'il y a des endroits où ce genre de trajectoire est ce qui a été prévu par la mairie pour suivre la aménagements cyclables. Bon, peut-être pas six voies, mais deux voies de circulation, et une voie de stationnement : la piste cyclable passe du bord droit au bord gauche de la rue, à la faveur d'une intersection.

                      Dans ce genre d'endroit, les automobilistes doivent se demander ce que c'est que ces cinglés de cyclistes qui traversent toutes les voies d'un coup. Et bien, c'est normal, c'est ce qu'ils sont censés faire, ils n'ont même pas le choix.
                      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        bien tenté mais pas dans ce cas.
                        D'ailleurs il y a bien une piste cyclable, il y a même des feux pour les piétons, et pour les vélos.
                        Mais non, il a fallu qu'il veuille traverser de l'autre côté du carrefour. C'est d'autant plus inexcusable que tout est prévu sur ce carrefour pour les vélos, piétons et autres (normal c'est devant le parc de la tête d'or, surement le plus gros de Lyon)
        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

          Posté par . Évalué à 2.

          Bon, puisqu'on en est à tapper sur les cyclistes qui font n'importe quoi, la dernière mode (en tout cas par chez moi) c'est les cyclistes qui roulent sur le trottoir.
          Alors là, c'est vraiment n'importe quoi. Ils viennent se mettre sur les trottoirs parce que "c'est moins dangereux que la route". Et la je réponds : "moins dangereux pour qui ? Pour vous seulement. Pas pour les piétons, qui sont quand meme chez eux sur un trottoir !".
          Le pire c'est que certains d'entre eux se permettent de klaxonner (enfin,de "sonnetter") pour que les piétons se poussent. N'importe quoi, on aura tout vu ! En général je fais celui qui n'entends rien. Et certains se permettent de m'engueuler quand ils arrivent à doubler ! (Y'en a un un jour qui va le faire alors que je serai de mauvaise humeur et je vais me retrouver au poste de police parce que je lui aurai cassé la gueule).
          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Oui, c'est anormal, sauf pour des enfants de moins de 8 (ou 12 ?) ans, qui ont le droit de le faire.

            Sauf dans un cas : piste cyclable dédiée, bouchée par un automobiliste à l'arrêt. Là, le cycliste fait ce qu'il peut : déboîter salement sur la chaussée, passer sur le trottoir. C'est un cas de force majeure.

            Et sauf dans un autre cas : une trajectoire d'arrêt. Quand on s'arrête, on passe forcément de la chaussée au trottoir, pour aller se garer. Donc le temps de sortir de son vélo, on roule en freinant pendant une ou deux secondes sur le trottoir.
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Le cas amusant, c'est quand des parents vont chercher leurs enfants à l'école en voiture. Certains se garent n'importe comment, notamment sur des pistes cyclables. Du coup les cyclistes passent sur les trottoirs. Du coup les parents sont ennuyés, puisque c'est dangereux pour leurs enfants. Sauf que c'est la faute de parents, justement.
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par . Évalué à 2.

              "Oui, c'est anormal, sauf pour des enfants de moins de 8 (ou 12 ?) ans, qui ont le droit de le faire"

              Ca, ca me parait normal. On ne va pas demander à un enfant qui est encore en train d'apprendre à faire du vélo d'aller sur la route, c'est beaucoup trop dangereux pour lui. Mais en général ceux la ne klaxonnent pas pour que les piétons se poussent, ils roulent moins vite que les piétons.

              "Sauf dans un cas : piste cyclable dédiée, bouchée par un automobiliste à l'arrêt. Là, le cycliste fait ce qu'il peut : déboîter salement sur la chaussée, passer sur le trottoir. C'est un cas de force majeure.

              Et sauf dans un autre cas : une trajectoire d'arrêt. Quand on s'arrête, on passe forcément de la chaussée au trottoir, pour aller se garer. Donc le temps de sortir de son vélo, on roule en freinant pendant une ou deux secondes sur le trottoir. "

              Je parlais bien des cyclistes qui roulent sur le trottoir, qui font toute la rue sur le trottoir, pas des cyclistes qui font just un passage sur le trottoir le temps d'eviter un obstacle ou de descendre de vélo. D'ailleurs, ceux la non plus ne klaxonnent pas.
              • [^] # Re: Contre-sens cyclable

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                ils roulent moins vite que les piétons

                Un piéton ne roule pas. Sauf si c'est un patineur. :-)

                Je parlais bien des cyclistes qui roulent sur le trottoir, qui font toute la rue sur le trottoir [et qui sonnent]

                Oui, ceux-là sont des malappris. S'ils ne sont pas trop méchants, les forcer à s'arrêter, ça leur fera les pieds.

                Au fait, un cycliste, ça ne klaxonne pas, ça sonne. Ça fait beaucoup moins peur qu'un klaxon, je trouve d'ailleurs dommage que les voitures ne disposent pas, comme les bus, de sonnettes alternatives plus douces qu'un klaxon. Parce que le klaxon, c'est interdit en ville, à juste titre, sauf en cas de danger immédiat, alors qu'il y a des cas où on voudrait pouvoir prévenir de quelque chose, typiquement, que le feu est passé au vert, sans faire sursauter tout le monde.
          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ah, il y a un autre cas de force majeure : l'aménagement mal conçu. Genre une piste cyclable qui disparaît brutalement, dans une rue où les voitures roulent trop vite pour que le cycliste puisse s'y intégrer. Voire, encore plus marrant, la piste cyclable qui se fond dans le trottoir sans la moindre indication pour le cycliste, qui croit toujours être sur une piste.
          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Hello,

            puisque certains se permettent de t'engueuler, as-tu vérifié que tu étais vraiment sur un trottoir et pas sur la piste cyclable ? Dans certaines communes, c'est le cas de la mienne, certaines pistes cyclables sont directement sur les trottoirs qui sont très larges: le bord près de la route est matérialisé pour les cyclistes, la partie la plus éloignée est pour les piétons.

            Ce genre de piste pose quelques problèmes relatifs aux habitudes de tout le monde: le vélo c'est censé rouler sur la route, le piéton, sur le trottoir mais pas dans ce cas malheureusement d'où imbroglio pour ces derniers.
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par . Évalué à 2.

              À Munich c'est le cas, souvent les trottoirs comportent une piste cyclable et quand tu débarques dans la ville avec tes habitudes de français tu as vite fait de te faire sonner les cyclistes parce que tu zizagues sur le trottoir (peut-être que la bière joue un rôle là dedans aussi ) !
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par . Évalué à 3.

              Oui, je connais ce genre de bétises mi-trottoir-mi-piste-cyclable, mais là ce n'etait pas le cas. Il s'agissait bien d'un trottoir normal. Mais simplement il gueulait parce que j'avais fait exprès de pas l'entendre lorsqu'il exigeait que je me pousse alors qu'il n'avait rien a faire là.
      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ah non. La loi dit que les zones 30 sont cyclables à contresens. Si le maire veut interdire cela, il doit l'afficher, à l'entrée de la ville ou sur les zones 30 elles-mêmes, non ? Sinon, comment pourrait-on savoir que la loi a été contrée dans cet endroit ? La police ne peut pas reprocher à quelqu'un d'ignorer ce qu'il était dans l'impossibilité matérielle de connaître.
        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Hello,

          tu as tout à fait raison: la loi va plus loin que le panneau du contre-sens cyclable qui existait déjà avant: si seul le panneau faisait foi, il n'y aurait pas eu besoin d'une loi supplémentaire...

          Donc, je le répète: si vous êtes dans une zone 30, pas la peine de regarder les panneaux (enfin ceux du contre-sens cyclable) !

          Dans la pratique, pas mal de collectivités ont déjà anticipé le truc: la majorité de leurs zones 30 sont déjà en double-sens pour les vélos !

          Si vous avez un doute, dans une rue pas équipée, mieux vaut rester prudent. Toutefois, cela ne doit pas vous empêcher de la prendre à contre-sens: nos amis les automobilistes doivent se familiariser avec cette nouvelle règle !
        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

          Posté par . Évalué à 1.

          vas voir sur
          http://fr.calameo.com/read/000093679582cdabaeabd
          page 6

          Je cite : "Pour signaler un double­sens cyclable, seule la pose du panonceau "sauf+logo vélo" (M9v2) sous le sens interdit (B1 ou B2) est obligatoire."

          si le "sauf vélo" est obligatoire, c'est qu'il est nécessaire non ?

          voir aussi la FAQ de mdb
          http://www.mdb-idf.org/spip/spip.php?article559

          * En zone 30, les cyclistes peuvent prendre les sens interdits. (Inexact)
          Ceci est inexact. Si le panneau sens interdit ne précisent pas à l’aide d’un panonceau "sauf et le symbole du vélo" alors il s’applique au vélo. L’autorité en charge du pouvoir de police doit préciser la possibilité du cycliste de circuler dans le sens opposé des véhicules motorisé pour chaque section de rue en zone 30 ou en zone de rencontre.
          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

            Posté par . Évalué à 2.

            L'article et en date du jeudi 21 janvier 2010
            "Une mise au point du CERTU" : http://www.mdb-idf.org/spip/spip.php?article559

            et si l'on regarde plus bas, on trouve, en date du lundi 5 juillet 2010
            "Le point sur le double sens cycliste" : http://www.mdb-idf.org/spip/spip.php?article538

            "Ardemment demandé par les cyclistes, mis en œuvre avec succès par quelques villes pionnières depuis le début des années 2000, le droit de rouler dans les deux sens même dans les rues à sens unique pour les autos a connu une avancée importante avec le décret du 30 juillet 2008 pris par le gouvernement Fillon, qui impose la mise en double sens pour les cyclistes des rues situées en zone 30, y compris pour les zones 30 de création ancienne qui devaient être mises en conformité au plus tard le 1er juillet 2010. Cette décision s’appuie sur les résultats d’études approfondies sur les expériences disponibles dans quelques villes françaises et à l’étranger."


            Donc oui, on peut, maintenant en zone 30, prendre les sens interdits. Il faudrait faire mettre à jour l'article 559. Obsolescence de l'information quand tu nous tiens :-)

            et je rappel l'url de l'article , fournit par le journal, du site de la Sécurité Routière en date du 30 Juin 2010 ayant pour titre : "À partir du 1er juillet 2010, les vélos peuvent circuler à double sens dans les zones 30 et zones de rencontre." : http://www.securite-routiere.gouv.fr/article.php3?id_article(...)


            Merci pour l'info !
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par . Évalué à 1.

              Je ne vois rien dans ta citation qui dit que je peut prendre un sens interdit en zone30.

              "qui impose la mise en double sens pour les cyclistes des rues situées en zone 30" ca dit que la municipalité doit le faire.
              Et pour le faire il faut qu'elle mette le panneau "sauf vélo"

              C'est pareil pour les zones pietonnes, même si il y a un arreté municipal qui dit que les cyclistes peuvent les emprunter il faut qu'il y ai un panneau "velo" sinon tu peut te faire verbaliser.
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Non, non et non !

              http://www.mdb-idf.org/spip/spip.php?article636

              Il y a obligation de mise en conformité : la seule chose qu'y a changé, c'est que tu peux attaquer la mairie pour forcer la mise en place des contre-sens cyclables. Mais ils ne sont pas automatiques.
    • [^] # Re: Contre-sens cyclable

      Posté par . Évalué à 2.

      La question que tout le monde se pose, c'est est-ce que le cycliste qui prend la zone 30 à contre-sens doit aussi rouler en dessus de 30 ? Parce que c'est pas bien rapide ça, même pour un raccourci.
      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

        Posté par . Évalué à 2.

        est-ce que le cycliste qui prend la zone 30 à contre-sens doit aussi rouler en dessus de 30 ?

        je penses que tu voulais dire en dessous de 30 ?

        tu en connais beaucoup des cyclistes qui roulent à plus de 30kmh ?
        en ville ?
        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Moi, dès que ça descend un peu, ou que c'est plat et que je suis pressé. En descente légère, avec une voie bien dégagée, je suis à 40 km/h de moyenne. En grande descente, avec une route complètement libre, j'atteinds les 50 km/h.
          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            D'ailleurs, il y a souvent des limitations à 30 km/h à des endroits où, au contraire, on voudrait aller vite. En général, à ce genre d'endroit, on met aussi des radars indicatifs, qui se contentent de mesurer et d'afficher ta vitesse en clignotant si tu vas trop vite. Et bien dans ce genre d'endroit, si je ne fais pas attention, je suis systématiquement en dépassement de limite de vitesse, à vélo.
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              les radars indicatifs ne vont pas qu'afficher la vitesse, ils comptent aussi le nombre de véhicules en dessous et au-dessus, ça permet de modifier les aménagements si besoin

              Ça conduis a des situations rigolotes, où je corrige le journal de ma ville, car ils marquaient que X voitures était passés trop vite aux radars indicatifs...

              Sauf qu'à l'entrainement, je passe trop vite (les auxiliaires qui font les passages piétons le savent et me connaissent). Et il y a eu une course de 150 coureurs qui sont passés plus de 15fois et à chaque fois le radar comptait ....
          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

            Posté par . Évalué à 2.

            tu devrais faire de la compet de velo

            pcq d'apres http://lmgtfy.com/?q=tour+de+france+vitesse+moyenne

            41kmh de moyenne, c'est la meilleur moyenne du tour de france 2006 (par exemple)
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ben forcément, sur un Tour de France complet… Je parle de moyenne sur une rue en descente, moi…
            • [^] # Re: Contre-sens cyclable

              Posté par . Évalué à 2.

              41km/h c'est la meilleure moyenne du tour de france en sont entier, mais elle comprends des étapes de montagnes.

              La moyenne la plus rapide d'une étape en ligne standard était à plus de 50km/h et la moyenne la plus rapide d'un prologue est de plus de 55km/h.

              Sur le plat n'importe qui roule à 30km/h les doigts dans le pif (quoique c'est gênant pour suivre la circulation). D'ailleurs, 30km/h c'est ma moyenne quand je me ballade.

              Accessoirement j'ai fais de la compétition dans le passé...
          • [^] # Re: Contre-sens cyclable

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je me suis fais flasher en faux plat montant à 38km dans une zone 30 il y a quelques années.

            Alors que je m'arrêtai au feu rouge suivant, le flic placé à cet endroit pour intercepter les chauffards m'a annoncé ma perf en rigolant.

            Je ne sais pas si j'étais verbalisable.
        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

          Posté par . Évalué à 2.

          n'importe quel adulte normalement constitué et qui prend le vélo tous les jours roule à 30 les doigts dans le nez.
      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Dans ce genre d'endroit :
        — qui a été mis à 30 pour une raison : sinueux, mauvaise visibilité, enfants… ;
        — trop étroit pour pouvoir croiser une voiture sans ralentir ;
        — où les automobilistes ne s'attendent pas forcément à te voir rouler à contresens ;
        tu as intérêt à ne pas rouler vite. Dépasser les 30 km/h en contresens cyclable dans ce genre d'endroit, c'est tout simplement de la folie.

        Et de toute façon, une zone 30, c'est une zone 30. Une zone, contrairement à une section de rue qui est un segment, potentiellement orienté, ça n'a pas de sens. Donc dans un sens ou dans l'autre, c'est limité à 30.
        • [^] # Re: Contre-sens cyclable

          Posté par . Évalué à 3.

          En même temps ces zones sont créées parce que les autos ne sont pas adaptées à ces rues. Ça ne veut pas dire qu'un cycliste y devient dangereux au même endroit.

          En dehors de l'éventuelle présence d'enfants ou d'une mauvaise visibilité, un cycliste n'a pas besoin de ralentir parce que ça devient sinueux. De même il voit une auto en face de loin et peut freiner avec une distance de freinage bien plus courte.

          Et il ne faut pas oublier qu'on a une bien meilleure visibilité à vélo qu'en auto.
      • [^] # Re: Contre-sens cyclable

        Posté par . Évalué à 3.

        il ne doit pas dépasser -30
  • # Une autre piste est possible

    Posté par . Évalué à -2.

    Vous connaissez la revue de presse de Chris Esquerre ? C'est parodique à souhait, en s'appuyant sur de la presse réelle, du grand art.

    En lisant ce journal, je me crois devant sa revue de presse :)

    Y'a 20 ans, à 10 ans, je faisais du vélo partout, c'était trop cool, un peu piéton, un peu auto ... vaille que vaille ! Aujourd'hui on a des pistes, avec un sens ! On a même des cartes, pour pas se tromper de sens ! Dire qu'on est con, on voit pas ce qui arrive en face.

    Juste pour soulever un peu l'aberration de ce qu'on soutient en voulant "libérer les cartes" ... et me parler pas d'une pseudo sécurité, light motiv d'une politique sécuritaire. Libérez d'abord vos fesses, vos pieds se délieront, et peut-être le vélo pourra rouler comme il veut ...

    ha, désolé, on me souffle dans l'oreillette que c'est pas encore vendredi.
    • [^] # Re: Une autre piste est possible

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bon. Il y a des touristes, qui louent une bicyclette, qui prennent les rues à la one again, font un kilomètre, plein de sens interdits et de petites rues.

      Et puis il y a des cyclistes, qui font 20 ou 30 kilomètres par jour. Qui utilisent leur bécane pour traverser Paris d'un bout à l'autre. Qui, invités à la RACHE® pour un dîner le soir même, à 20 kilomètres de l'endroit où ils sont, répondent présent et enfourchent leur bicyclette pour s'y rendre. Ceux-là ne peuvent tout simplement pas se permettre d'y aller à la one again :
      — c'est trop dangereux, avec 5.000 kilomètres par ans, rouler n'importe comment c'est un bon moyen pour être en fauteuil roulant deux ans plus tard ;
      — c'est trop lent : quand on roule pour de vrai, hors des boulevards on passe de 30 km/h à 10 km/h de moyenne.

      Bref, pour en revenir au sujet, quand on s'amuse à vélo, qu'on va acheter son pain, bref pour les amateurs, on n'a pas besoin de plan. Mais quand on roule pour de bon, bien sûr qu'on en a besoin. On ne peut pas traverser une ville à la boussole, et espérer arriver en une demi-heure à l'adresse précise où on a rendez-vous.

      Donc les touristes, louez des bicyclettes tant que vous voulez pour vos loisirs ou pour votre sport du dimanche, mais n'oubliez pas qu'il y a des gens pour qui le vélo est avant tout un moyen de transport. Des gens pour qui vos trajets de moins de deux kilomètres sont négligeables devant leur déplacement quotidien. Des gens qui roulent deux fois plus vite que vous, et qui voudraient vous dépasser sur la piste cyclables. Des gens pour qui les patins de freins, ça s'achète par lots de 10 et ça se change une fois tous les deux mois.
      • [^] # Re: Une autre piste est possible

        Posté par . Évalué à 2.

        > Des gens pour qui les patins de freins, ça s'achète par lots de 10 et ça se change une fois tous les deux mois.

        Tu ne dois pas aller bien vite si tu passes ton temps à freiner :-)
        Ou alors ce sont des patins en gomme pour crayon à papier que tu montes !
    • [^] # Re: Une autre piste est possible

      Posté par . Évalué à 9.

      "light motiv d'une politique sécuritaire"
      Essaye avec leitmotiv, juste pour voir...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.