Journal le sarcome sarkosy 2

Posté par .
Tags : aucun
0
7
mai
2007
Il y a deux ans j’écrivais le SARCOME DE SARKOZY, suite à l’embrasement des
banlieues provoqué par l’arrogance et la bêtise de cet homme devenu aujourd’hui
président.
Car sa façon de procéder me semblait très proche de celle du cancer : de manière
sournoise et silencieuse, il envahit les cellules sans qu’on s’en aperçoive et
s’accapare un ou plusieurs organes (en l’occurrence ici, le cerveau). La chanson
est hélas plus que jamais d’actualité, sauf que les métastases ont pris le pas
sur tout le pays et que c’est un cancer généralisé qu’il va falloir supporter
désormais.

Il y a des phrases qui font mal, des phrases comme « Nicolas Sarkozy est élu
président de la république » . C’est une chape de plomb, un long cauchemar
éveillé qui commence, la honte pour la France d’être représenté par un type qui,
de manipulations en manipulations, a réussi a atteindre son rêve d’enfant.
Car même avant d’avoir eu la possibilité de se raser, cela lui trottait dans la
tête. A un age ou on veut devenir pompier ou docteur pour sauver le monde,
Nicolas voulait déjà gouverner. On appelle cela un obsession.
Le problème, c’est qu’un rêve, ça n’a pas pour vocation de devenir réalité. A
nous, donc, d’en payer les pots cassés.

Car au delà de la déception, pour quelqu’un de gauche comme moi, il y a la
certitude que Nicolas Sarkozy a été mal élu, sur des compréhensions plus
qu’approximatives du contenu de ses mesures, sans parler de la vision globale de
son programme : à droite toute, lorgnant sans ambiguité vers l’extrème droite et
ayant pour conséquences l’accentuation d’une fracture sociale déjà prête à
craquer, le but ultime étant sans doute de s'approcher du modèle américain.

Pour exemple, des membres de ma famille ont compris que le leader de la droite
souhaitait payer les heures supplémentaires à un taux de 50 pour cent dès la
première heure, ou encore que le bouclier fiscal, qui va favoriser les plus
grosses fortunes de France, concernait les petits salaires et qu’on allait payer
deux fois moins d’impôt… la déception sera donc immense à l’arrivée.
Car les même personnes avouent n’avoir pas été satisfaits par la politique menée
depuis 5 ans, ne se rendent pas compte que ce sont quasiment les même têtes qui
se retrouveront au gouvernement : Fillon premier ministre (encore plus austère
qu’un Juppé), Juppé, justement, président de l’Assemblée Nationale (après avoir
été condamné pour fraude et un exil de plusieurs mois au Canada pour se refaire
une image, on voit mieux ce que signifie pour Sarkozy l’Etat impartial…)

Plus grave, ce sont les discours portés sur la minorité de fraudeurs des
prestations sociales, ou le discours moraliste chrétien anti soixante-huitard
qui semble avoir le plus porté Sarkozy.
Donc pour Chirac, point d'affaires sordides ne le rattraperont, une retraite
dorée, que dis-je, une retraite ostentatoire comme du rococo s'offre à lui. Que
du bonheur ! On va taper sur les RMIstes qui s'achètent du paté HENAF et passer
l'éponge sur les frais de bouche des Chirac à la mairie de Paris (13 millions
quand même). Si c'est pas de la république bananière ça !

Alors cette triste période débute exactement comme prévu, comme un long
cauchemar : à la télé on a vu Barbelivien et Steevy exulter, Johnny Halliday,
Gilbert Montagné et Mireille Mathieu s’enflammer et chanter la paix, Sarkozy et
l’annonce de son départ pendant quelques jours pour se reposer en Corse… chez
Christian Clavier…
Franchement, ça fait pas peur tout ça ? c’est ça une France tournée vers
l’avenir ? le revival de chanteurs presque morts le plus insupportable et plus
mauvais acteur français comme meilleur ami du président ?
En tout cas, sans appel, une majorité de français a voté pour cette France là.
Me concernant, il n’y a aucune ambiguité : Sakozy ne sera jamais mon président,
suffrage universel ou pas je m’en moque, je ne me sens aucunement représenté par
cette personne, tout ce qui se fera dans les cinq prochaines années ne le sera
en aucun cas en mon nom.

Alors que faire désormais ? pour les législatives, à cause d’un calendrier trop
proche de la présidentielle, i l n’y a aucune raison pour qu’une large majorité
ne soit acquise à la droite, et donc les pleins pouvoirs seront sans aucun doute
conservés.
Vu le programme annoncé, la réelle opposition se fera dans la rue, car nos
acquis sociaux vont en prendre un large coup.
Il faudra donc des syndicats forts, avec un nombre d’adhérents conséquent, c’est
dans ce sens que je vais me syndiquer dans les prochaines semaines, sans doute
au sein de la CGT.

Bon je n’ai pas pour le moment suffisamment de ressources pour finir sur un bon
mot. Il va nous falloir apprendre à résister, surtout si, comme je le pense, les
mouvements sociaux des prochains mois prennent des proportions
pré-révolutionnaire. Aurons nous notre MAI 2008 ? En tout cas, moi j’en serai.
  • # il est trop long ton journal

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    et en plus il est pas parti en Corse mais à Malte : http://today.reuters.fr/news/NewsArticle.aspx?type=topNews&a(...)

    \_o<

    • [^] # Re: il est trop long ton journal

      Posté par . Évalué à 2.

      il est pas parti en Corse mais à Malte
      Le monsieur regarde trop les guignol et oublie qu'il faut les prendre au 2nd degré.
  • # waouh

    Posté par . Évalué à 5.

    Alors là il faut en faire un rap vite fait, ça claque trop bien. respect cousin.
  • # Comment ça ?

    Posté par . Évalué à 9.

    la honte pour la France d’être représenté par un type qui, de manipulations en manipulations, a réussi a atteindre son rêve d’enfant. Car même avant d’avoir eu la possibilité de se raser, cela lui trottait dans la tête. A un age ou on veut devenir pompier ou docteur pour sauver le monde, Nicolas voulait déjà gouverner. On appelle cela un obsession. Le problème, c’est qu’un rêve, ça n’a pas pour vocation de devenir réalité. A nous, donc, d’en payer les pots cassés.


    Il y a des gens qui rêvent de devenir pompier ou docteur quand ils sont enfants, et qui le deviennent. Tu penses qu'ils ont tort ?
    • [^] # Re: Comment ça ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.


      Y a pas beaucoup de mecs qui font aujourd'hui ce qu'ils rêvaient de faire quand ils étaient gamins ! ... et heureusement ! ! ... Parce que sinon la terre ce serait un énorme terrain de foot avec plein de pompiers tout autour !


      Tomer Sisley

      \_o<

  • # pourquoi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Pourquoi choisir linuxfr pour vos journauxtrolls politiques ? Je sais pas moi, L'Internet est vaste, très vaste, il y a des centaines de sites bien plus adaptés à ce type de contenu.
    Par ailleurs à chaque journal de ce type, on le dit et on le répète : on a a marre de voir ça sur ce site. Et bien non, vous continuez à poster ce genre de journal encore et encore.
    A croire que c'est de la provocation ?
    Bref, sans rancune, mais j'espère que c'était le dernier journal dans le genre (comment ça je rêve ?).
    • [^] # Re: pourquoi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pas d'accord du tout... C'est une habitude de voir des trolls sur la pertinence d'un billet d'opinion ici. Les journaux auraient une ligne éditoriale à respecter ? Je ne trouve pas que ce genre de billet pollue linuxfr, tant que c'est sur un journal...
      • [^] # Re: pourquoi ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Tout à fait d'accord. De la même manière que les aggrégateurs de blogs de comme planet.gnome.org sont faits pour que la communautés d'un projet s'exprime sur ce dont elle a envie, sur ce qui se passe dans leurs vies, les journaux Linuxfr sont avant tout un espace d'expression libre de la communauté. Pour les sujets uniquement en rapport avec le thème éditorial du site, il y a la page d'accueil.

        Après on peut trouver que ça parle beaucoup de politique par moments, mais il faut y avoir avant tout un thème qui intéresse les gens. J'pense que ça se régule tout seul de la même manière que les LL : si un sujet n'intéressait personne, il n'y aurait d'autres commentaires que les remarques railleuses, et le sujet s'éteindrait de lui même.
  • # Mon pauvre

    Posté par . Évalué à 10.


    Le problème, c’est qu’un rêve, ça n’a pas pour vocation de devenir réalité.


    C'est triste ton avis sur les rêves...

    Vraiment.
  • # c'est pas bientôt fini les journaux politiques ??

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    nom de nom, le peuple souverain a décidé, on ne va pas y passer les 5 prochaines années ??

    ceux qui ne sont pas contents, et bien expatriez-vous !! sinon, acceptez le choix de la démocratie
    • [^] # Re: c'est pas bientôt fini les journaux politiques ??

      Posté par . Évalué à 4.

      Voilà un ton bien impérieux pour quelqu'un qui prône le "choix de la démocratie".

      La démocratie, c'est la majorité, mais...
      Mais... la minorité existe aussi. Même si ce n'est pas dans les mêmes lieux, il ne faudrait peut-être pas l'oublier.
      Et... s'il est vrai que c'est peut-être une idée agréable dans la tête de certains que de vouloir partir les opposants, ça ne semble pas encore une idée très applicable dans l'absolu, ni très appréciable pour moi. (:
    • [^] # Re: c'est pas bientôt fini les journaux politiques ??

      Posté par . Évalué à 3.

      Une démocratie sans oposition forte, c'est une dictature.

      Alors, oui, on va y passer les 5 prochaines années, oui on va rester et résister à la lepénisation des esprits, oui on va se battre dans la rue pour préserver nos acquis sociaux, oui on va vous emmerder et vous tacler pendant 5 ans !

      Ce n'est pas pour rien que sarko et ses 53% d'électeurs fustigent mai 68. Mai 68 est un maginifique exemple de réelle démocratie sociale et populaire, de réaction face à un pays sclérosé dans sa morale petite-bourgeoise et égoïste (pléonasme).

      Je crois que tu n'as rien compris à ce qu'est la démocratie. Je crois que tu es un con de sarkosiste, un de ceux qui on voté sans réfléchir aux conséquences de leur actes, un de ceux que je ne respecte pas, contrairement aux vrais électeurs de droite, qui jamais ne s'abaisseraient à réduire la démocratie à un pourcentage d'électeurs.
      • [^] # Re: c'est pas bientôt fini les journaux politiques ??

        Posté par (page perso) . Évalué à -4.

        n'oublie pas ta petite pilule rose le matin, là le traitement perd de son effet...

        au fait, ils t'on laissé sortir quand ??

        "Je crois que tu n'as rien compris à ce qu'est la démocratie. Je crois que tu es un con de sarkosiste, un de ceux qui on voté sans réfléchir aux conséquences de leur actes, un de ceux que je ne respecte pas, contrairement aux vrais électeurs de droite, qui jamais ne s'abaisseraient à réduire la démocratie à un pourcentage d'électeurs"

        -> tu es surement Dieu ou omniscient pour connaître "La Vérité", et te permettre de ne pas respecter les gens...
        je te rassure, moi non plus, des gens comme toi, je m'en bat les c....lles: tu sers à rien.
        • [^] # Re: c'est pas bientôt fini les journaux politiques ??

          Posté par . Évalué à 2.

          A aucun moment sur ce site je n'ai vus une quelconque contestation du résultat des élections
          Il va falloir que certain arrête de vouloir faire taire ceux qui ne pensent pas comme eux !

          J'ai le droit de penser et dire que sarko et un facho, tout comme j'ai le droit de dire que la moitié des français sont soit des cons soit des fachos, en aucun cas je ne remet en cause les principes de la démocratie.

          Je ne vois pas pourquoi on devrait se taire juste parce que tu te sens visé :)
  • # démocratie ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Personnellement, y'a des choses que je trouve bien plus dangereuses pour la démocratie que Nicolas Sarkozy.

    Par exemple cette idée très populaire sur Linuxfr que les gens qui n'ont pas les mêmes idées que nous sont des cons et/ou n'ont rien compris à la vie/politique/personnalité profonde de Sarkozy.

    La démocratie dans ce cas ci consiste à se plier à l'avis de la majorité du pays.

    Si ce n'était pas ton choix, tu as cependant pu t'exprimer et tu as perdu. Désolé pour toi mais ça ne fait pas de la majorité de tes concitoyens des cons sans cervelles.

    Bon sang, l'anti-sarkozysme commence à me faire plus peur que Sarkozy lui-même
    • [^] # Re: démocratie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      +1 !

      Mais fait quand même attention a ne pas tomber dans l'anti-anti-sarkozysme , tu risquerais de commencer à me faire plus peur que les anti-Sarkozy !
    • [^] # Re: démocratie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Facile à dire que ce n'est pas toi que ça concerne...
    • [^] # Re: démocratie ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Les français sont cons, point barre! :)

      Voir ce concert de "has been", c'était assez risible!
      Une élection qui tourne à une finale de coupe du monde, c'est encore plus risi...ridicule!
      Sarkozy en jean's, chemise blanche ouverte le lendemain, c'était encore, encore plus ridicule.

      Bon, j'ai dis "les français sont cons" et j'accèpte malheureusement qu'ils le soient.

      Vive le "paraître"!
    • [^] # Re: démocratie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Si ce n'était pas ton choix, tu as cependant pu t'exprimer et tu as perdu. Désolé pour toi mais ça ne fait pas de la majorité de tes concitoyens des cons sans cervelles.


      Son avis est argumenté, contrairement au tien et je trouve ta critique extrêmement réductrice.
      Par exemple, j'ai trouvé très intéressante son explication sur le bouclier fiscal.
    • [^] # Re: démocratie ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Pas d'accord du tout cher Ploum... La démocratie ne m'oblige en aucun cas à me plier à l'avis de la majorité, je ne suis pas un mouton, et je doute que quelques 16,9M de votants qui ont voté faux, acceptent si facilement la défaite. La démocratie me contraint certes à accepter le vote de la majorité, à m'y plier, certainement pas. Et même, je suis autorisé à m'opposer, sinon, il n'y aurait pas d'opposition. Je dirais même, concernant Sarko, à résister, parce qu'il va falloir sûrement entrer en résistance si on tient à un certain nombre de valeurs républicaines.

      Concernant ceux qui ont voté pour Sarkozy, j'avoue avoir beaucoup de mal à comprendre qu'ils soient aussi nombreux.? Cons je ne pense pas qu'une majorité de français soient cons. Manipulables, craintifs, réacs ou individualistes, peut-être plus...

      Que je sache, jusqu'à maintenant, Sarko n'a pas encore été qualifié de roi des cons, lui ;)
  • # Le sarkosisme n'est pas comme le cancer

    Posté par . Évalué à 0.

    Il y a clairement 2 foyés très infectés (les plus de 65 ans et les artisants commerçants et chefs d'entreprise) pour le reste de la population la position de NS est inconfortable, il n'y a quasiment pas de métastases.

    Le plus étonnant est que le score est tellement fort au niveau des plus de 65 ans, il y aurait une pointe de mysoginie que cela ne m'étonnerait pas, lors des législatives beaucoups de députés sortants UMP risques d'avoir de cuisantes surprise. Pour cela, le PS saura-t-il faire porter aux sortant le bilan du gouvernement actuel ?
  • # Démocrate

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    >>> suffrage universel ou pas je m'en moque
    >>> la réelle opposition se fera dans la rue

    Et vive la démocratie !
    • [^] # Re: Démocrate

      Posté par . Évalué à -2.

      Et vive la démocratie !

      Une minorité même si c'est la plus importante (le représentant de l'UMP n'a obtenu priori que 31% des voix au premier tour et son parti n'en fera pas franchement plus au premier tour des législatives) peut-elle s'imposer à la majorité ?

      Non !

      Le mode de scrutin ne permet pas de rapeller cette réalité dans les parlements qui par conséquent ne sont pas des assemblées où il puisse être recherché un consensus majoritaire, le pouvoir est donc dans la rue.

      Quand une décision est prise, si elle ne trouve pas de majorité dans la rue pour s'y opposer elle passe sinon elle trépasse même si les assemblées l'ont votée et le gouvernement l'a entérinée.

      J'en conviens, c'est très mauvais, cela prête à toutes les manipulations mais c'est malheureusement la réalité dans ce pays.
      • [^] # Re: Démocrate

        Posté par . Évalué à 3.

        Bon je comprends qu'on puisse être anti-sarko, surtout en tant qu'informaticien. Néanmoins c'est le choix de 53% de la population en toute connaissance de cause. Ca ne me plait pas non plus même si je ne vous rejoint pas sur tout ce que vous pouvez penser de lui. Les gens ne sont pas si cons que vous semblez le croire : ils préfèrent de la represion à la prevention, même si ça cré un clivage encore plus fort, ils préfèrent "l'impérialisme" des grosses entreprises. Ben je respecte ce choix même s'il ne me plait pas, après tout c'est la règle d'un système, même si il doit encore être amélioré, n'est pas si mauvais.

        Si le système actuel est faussé du fait que le candidat ne regroupe pas réellement la majorité, il faut alors plutot faire du lobbying pour changer ce système.

        Et puis rien est immuable, si ça ne marche pas, je pense que le personnage est suffisement sensé pour faire marche arrière, ou au pire des cas, l'assemblée. Moi je crois encore en nos députés. Et si les limites sont dépassés, il reste encore la rue

        Dans tout les cas, il reste les legislatives, moi ca me plairait de voir l'ump, le ps en tant qu'opposition, et un 3ème parti qui ferait l'arbitre entre les 2 (et oui je suis bayrouiste ;) )
        • [^] # Re: Démocrate

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Les gens ne sont pas si cons que vous semblez le croire : ils préfèrent de la represion à la prevention, même si ça cré un clivage encore plus fort, ils préfèrent "l'impérialisme" des grosses entreprises.

          Si les gens pensent vraiment ça, alors ce sont effectivement des gros cons (pas dans le sens débiles mais dans le sens égoïstes).
          Je préfère croire que les gens n'ont pas conscience des conséquences que cette election va impliquer pour certaines classes de personnes plutôt que croire qu'ils s'en balancent.
          • [^] # Re: Démocrate

            Posté par . Évalué à 5.

            Si les gens pensent vraiment ça, alors ce sont effectivement des gros cons (pas dans le sens débiles mais dans le sens égoïstes).


            Non, ce n'est pas parce que se ne sont pas tes valeurs, ou que tu as une compréhension/vision différente de la société que les autres sont des cons. On ne sait pas non plus pour quels principes ils ont votés.

            Me dit pas qu'en votant Ségo, tout te plait dans son programme, mais au final tu fais la balance du pour et du contre, et ton choix se porte sur Ségo, cest pareil pour les votant de l'autre camp.

            Typiquement, sur linuxfr on est majoritairement contre les brevets logiciels, certains sont contre dans tout les cas, une minorité est pour sous une autre forme, est-ce pour autant qu'on a le droit de les traités de cons, et ne doit on pas plutot écouter leurs arguments et esayer de faire la balance entre le pour et le contre ? Je suis de ceux qui pensent qu'on avance bien mieu par le consensus qu'en faisant toujours opposition.

            A moin que ton vote soit purement anti-sarko, ce que je conçois, moi perso je vote par adhésion sinon je vote blanc, je me refuse encore à faire un vote anti.
        • [^] # Re: Démocrate

          Posté par . Évalué à 1.

          Bon je comprends qu'on puisse être anti-sarko
          Mon analyse n'a rien de partisanne.
          Je n'ai pas nié que NS avait eu un peu plus que 50% des voix des votants par contre j'attire votre attention que pour les legislatives, avec 35% des voix exprimées au premier tour ont obtient plus 60% des sièges à l'assemblée nationale et plus de 40% des votant qui se sont exprimés n'ont pas de représentant dans cette même assemblée (d'après le résultat 2002). L'assemblée devrait reflèter la société française, pas parfaitement mais le vainqueur de l'élection, s'il est minoritaire devrait trouver devoir trouver des compromis pour gouverner.
          Quand une assemblée n'est représentative du peuple, le pouvoir appartient à la rue là où s'exprime le peuple. Ceci est vrai quelque soit le parti, le président au pouvoir (par exemple les manifs pour défendre les écoles cathos dans les années 80 alors que le PS était aux manettes).
    • [^] # Re: Démocrate

      Posté par . Évalué à 2.

      Deux points, quand même:
      - on peut contester la politique du gouvernement sans contester sa légitimité
      - on peut aussi contester sa légitimité si on pense que le mode de scrutin a conduit à l'élection d'un candidat qui ne représente pas le choix des français
  • # Très réussi ce post !

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Rien à jeter, bravo, d'accord 100%, mais bien dit en plus !

    Je me suis permis de te citer...
  • # Attention à la médicalisation...

    Posté par . Évalué à 0.

    ndlr : Attention ! Je ne suis pas, mais pas du tout, du tout de droite.

    Je partage ton amertume et tes inquiétudes, comme je crois, pas mal de gens de gauche, mais je pense que nous ne devons pas tomber dans les mêmes travers que la droite quand nous analysons la politique.
    C'est une tradition de droite que de considérer l'adversaire politique comme un cancer ou un microbe. Je pense que ça ramène la politique à un processus naturel, dont l'adversaire serait un agent pathogène. Il s'agirait de revenir à un état sanitaire "désinfecté", à l'ordre naturel : lutte pour la survie, sélection naturelle, hiérarchie de la meute, et les chefs seront toujours les chefs et c'est ainsi et pas autrement.
    Tant qu'à chercher la métaphore, je pencherais plutôt vers le terme de poison et non de cancer. Un poison qui, à mon avis, agit même dans la critique.
    Attention à la détestation, c'est une forme de fascination. Le futur chef de l'état en joue à fond pour faire sa publicité. "Parler de moi en mal ou en bien, c'est toujours parler de Moi !"

    Première résolution de l'ère tatchéro-pétaino-publicitaire : ramener le personnages à sa réalité : un as du markéting qui est prêt à dire des konneries beaucoup plus grosses que lui pourvu que ça mousse.
  • # discours moraliste

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Plus grave, ce sont les discours portés sur la minorité de fraudeurs des
    prestations sociales, ou le discours moraliste chrétien anti soixante-huitard
    qui semble avoir le plus porté Sarkozy.


    Juste pour dire que je suis chrétien et que comme beaaucoup, je ne me reconnais pas dans ce "discour moraliste" qui a été employé aussi par des régimes ou des personnes parfaitement athées ou athéïstes.

    Le discour déterministe, sans possibilité de rédemption ou de conversion quelqu'onque, de rachat, suivant la terminologie employé, l'inégalitarisme l'option préférentielle pour les riches, de NS ne sont pas à mes yeux des options chrétiennes, même si des gens qui se déclaraient chrétien les ont récupérées.

    Une simple lecture des évangiles permet de le voir.

    Maintenant d'accord pour dire que des églises "évangélistes" nouvelles peuvent sortir de tels discours (elles n'en ont pas le monopole). Certaines sont suspectes d'être des créations de la CIA pour combatre l'influence des curés genre "théologie de la libération", ou d'organismes comme le CCFD en amérique du Sud dans les années 70-80, puis dans le reste du monde.
    http://www.ccfd.asso.fr/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.