Journal «J’ai vu la médecine du futur, et elle fait plutôt peur»

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
13
23
mar.
2013

Le titre n'est pas de moi, c'est celui d'un post sur un blog que je suis depuis un moment.
L'article parle d'une conférence sur l'«  e-Medecine et prospectives humaines  » … L'auteur (développeur, et visiblement libriste mais je ne me souviens pas où j'ai trouvé son blog) nous livre donc ses impressions sur cette médecine à venir et bien que les thèmes soient enthousiasmant (main bionique, réseau social dédié aux malades …) un certain malaise se dégage de la fermeture et du caractère mercantile de ces innovations.
À quand l'Open Médecine ? «De cette impasse, il existe une possibilité de sortir. N’est-il pas temps de désacraliser le médecin  ? D’importer l’esprit d’entraide, de coopération, de partage de connaissance qui règne parmi la communauté des hackers  ?»

Un article fort intéressant donc, avec en prime une réponse des organisateurs de l'événement.
Moi même je ne sais quoi dire sur le sujet à part que l'espoir de Thibault (l'auteur) me paraît être un doux rêve. La médecine a toujours été réservée à une certaine élite il me semble; il est certainement possible d'améliorer la situation dans nombre de domaines mais les technologies en jeu dans la construction d'une main bionique sont si avancées qu'il me semble difficile d'y parvenir sans beaucoup beaucoup d'argent.

  • # Source

    Posté par . Évalué à -6.

    Un article fort intéressant

    Raison de plus pour donner l'url

    http://www.miximum.fr/actus/1249-jai-vu-la-medecine-du-futur-et-elle-fait-plutot-peur

    • [^] # Re: Source

      Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 23/03/13 à 16:42.

      il a donné cette URL dans le journal même.

      J'ajouterai que ce même souhait pourrait également être partagé dans de nombreux domaines, par exemple également dans l'automobile, qui est également un monde bien fermé.

      « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

  • # Bon sujet en effet, mais un article..

    Posté par . Évalué à 7.

    Le sujet est très intéressant je trouve également.
    Je ne débatterai pas trop car je n'ai pas vu la conférence TED en question, mais l'article me fait un peu rire… Pourtant étant étudiant en médecine j'ai pu voir à quel point en effet l'objectif lucratif des labos est présent.

    Mais il ne faut pas non plus hurler tout de suite, la situation est très compliquée : les médecins, contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire, ne sont pas dupes. En revanche les laboratoires, pour continuer d'être présents et pour toucher aux médecins rivalisent d'ingéniosité, sont à l'écoute des médecins, créent de grandes conférences… etc
    Ensuite le médecin, après avoir pu se faire une idée sur le marché existant en allant aux différentes conférences peut faire un choix éclairé. Les labos n'ont fait qu'investir une place vaquante laissée par la société : ils sont un des myens pour les médecins de se tenir informés des nouveautés et des évolutions.

    C'est vrai que l'esprit du hack est peu présent chez les médecins actuels, mais ils ne sont pas cons non plus (pour la plupart) et il faudrait juste les former pour ça et leur montrer tout l'intéret que ça apporte. Je ne vois pas en quoi désacraliser le médecin apporterait quelque chose, en partant déjà de l'idée préconçue que le médecin est sacralisé… car ça reste à prouver !
    Les mains bioniques et systèmes informatiques appartiennent à des sociétés à but lucratif ? Soit, et alors ? Premièrement si le système est bien fait, le soucis n'est pas énorme, mais surtout, qu'est ce qui empeche de créer un système concurrent totalement ouvert ?
    Si c'est possible et que le résultat est convaincant, je suis absolument certain que les médecins l'utiliseront.

    (et je ne vois pas ce que le détail sur l'iPhone vient faire là, jusqu'à nouvel ordre ça reste un système fonctionnel, peu voire pas buggué, facile à utiliser et avec un suivi de la part du constructeur. Si vous deviez choisir un bras bionique je pense que ces critères vous conviendront. Il ne faut pas oublier que la médecine avance très vite, en revanche, les implants réalisés chez quelqu'un sont faits pour durer longtemps, des fois toute une vie.
    Si le coté hack et ouvert peut être utile ça sera pour optimiser l'évolution, mais une fois implanté les MaJ seront rares (on ne peut pas se permettre la moindre faute).

    • [^] # Re: Bon sujet en effet, mais un article..

      Posté par . Évalué à 3.

      la situation est très compliquée :

      tant que pour des situations aussi simple quelqu'un nous prendra pour des cons avec un petit : ouais , c'est super compliqué.

      rien ne bougera.

      • [^] # Re: Bon sujet en effet, mais un article..

        Posté par . Évalué à 2.

        La situation est loin d'être simple, ou alors je te demande de me l'expliquer car je ne suis pas de cet avis.

        Qui a prit qui pour un con ? Personne je crois.

    • [^] # Re: Bon sujet en effet, mais un article..

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      la situation est très compliquée

      heu non, pas vraiment : désertion des pouvoirs publics pour cause d'austérité, domination idéologique en faveur de l'initiative privée, ce dont profite évidemment les financiers et les "laboratoires" privés avec la puissance qu'on leur connaît et leur logique exclusive de profit.

      Pourquoi penserait-on qu'un domaine quelconque de la vie sociale et économique échapperait à cette logique ?

    • [^] # Re: Bon sujet en effet, mais un article..

      Posté par . Évalué à 4.

      Si c'est possible et que le résultat est convaincant, je suis absolument certain que les médecins l'utiliseront.

      Parlons des médicaments génériques, et de la quantité incroyable de médecins qui continuent de prescrire des princeps, et qui pestent contre les pharmaciens qui substituent (en accord avec les recommandations officielles) des génériques derrière leur dos. Ils ne sont pas vendus aux laboratoires, eux ?

      • [^] # Re: Bon sujet en effet, mais un article..

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ils ne sont pas vendus aux laboratoires, eux ?

        Le fait d'être docteur en médecine n'implique pas d'être informé/intelligent/avoir du recul/etc.
        Il y a des tas de toubibs complétement nuls. D'autres qui se laissent influencer par ce que racontent 3 mémés qui ont des problèmes avec les génériques (en oubliant les 50 autres qui ont des problèmes avec les non-génériques puisque pas mal de médicaments génèrent de problèmes).

  • # La Déontologie médicale va t-elle mourir ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Le principe de base de la médecine et de sa déontologie est qu'un praticien (médecin traitant) doit observer son patient de visu pour estimer rapidement la gravité (ou non) de la situation et orienter le patient vers un médecin spécialiste si besoin. La version 2.0 de la médecine semble nier complètement ce concept. Une fiche descriptive d'une maladie "rare" ne servira pas à grand chose sauf à un médecin spécialiste en médecine interne (=pluridisciplinaire). Les connaissances médicales sont vastes et aucun médecin ne maîtrise tous les aspects.

    la désacralisation du médecin, certes il n'est pas dieu mais le serment d'Hippocrate n'est pas une "obligation" dans tous les pays du monde donc les dérives mercantiles existent. Serment d'Hippocrate

    Et puis, on croit se retrouver dans le jeu "Deus Ex". A croire que ces médecins 2.0 passent plus de temps sur des jeux vidéo qu'avec des patients en face à face !

    Heureusement, les vrais médecins, ceux que je connais, n'ont rien à voir avec ceci. On peut encore espérer que la déontologie médicale ne disparaisse pas pour les profits financiers de certains.

  • # .

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    La médecine a toujours été réservée à une certaine élite il me semble

    Encore heureux ; je préfère que celui qui me soigne (ou m'opère, ou…) ait été correctement sélectionné, plutôt que le rebouteux estime que mon cancer sera guéri si je me fouette le trou de balle avec des branches d'olivier.

    M'enfin vu la flambée du business des rebouteux, je dois être une exception.

    • [^] # Re: .

      Posté par . Évalué à 2.

      Encore heureux ; je préfère que celui qui me soigne (ou m'opère, ou…) ait été correctement sélectionné, plutôt que le rebouteux estime que mon cancer sera guéri si je me fouette le trou de balle avec des branches d'olivier.

      Merci de me faire rire en ce lundi matin !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.