Journal Son propre cloud à pas cher

Posté par . Licence CC by-sa
24
1
avr.
2016

Sommaire

Bonjour et joyeux poisson à toutes zé à tous.

Posons d'emblée la question qui est l'objet de mon journal : quel est le serveur le moins cher que je puisse louer pour avoir mon bout d'Internet ?

La réponse arrive vite : c'est pas cher. Mais alors là vraiment pas cher. Tellement pas cher qu'il faut vite définir ce qu'est un serveur sinon on compare des trucs sans rapport.

Stockage, RAM, CPU, serveur dédié ou pas… on trouve évidemment de tout, et moins on en demande, moins c'est cher. Très rapidement on tombe à quelques Euros mensuels, c'est bien, mais peut mieux faire !

Quand on arrive dans les limites basses, c'est à dire une partie virtualisée d'un serveur qu'on va se partager à quelques centaines (milliers ?) de clients, de nouveaux critères arrivent rapidement : la bande passante disponible, et surtout la présence ou pas d'une adresse IPv4 dédiée. Pour information, l'IPv6 n'est pas un soucis, toutes les offres comprennent une belle tartine d'IPv6. Je ne suis pas spécialiste, je ne sais pas si le nombre d'adresses allouées correspond à la véritable norme, mais j'ai peu de doutes là-dessus. Non, le nerf de la guerre c'est clairement l'IPv4 dédié si on veut avoir des tarifs réellement bas.

Si je veux une adresse IPv4 dédiée, déjà je peux revendiquer mon bout d'Internet (Internet ne commence-t-il pas par l'allocation d'une adresse IP ?). Techniquement j'ai donc accès à tous les ports, à commencer par les 25, 80, 443 et autre 22 qui sont la base.
Si j'accepte de partager mon adresse IPv4, on va me donner une poignée de ports (quelques dizaines), et je devrai donc me connecter en SSH en précisant le port par exemple, n'ayant aucun chance d'avoir le 22. L'effort n'est pas énorme, mais dès lors qu'on désire héberger un site web à destinations de personnes moins technophiles, il y a une petite complication.

Maintenant allons-y sur quelques références, et quelques prix !

BP illimitée :

Si on désire une BP réellement illimitée, on peut aller voir chez les classiques hébergeurs comme OVH et 1&1 :

  • Ils sont présents physiquement en France.
  • Ils proposent tous une gamme de serveurs. Pour un dédié le bas du plancher se situe dans les 10-15€ mensuels. A ce prix, on croule sous l'espace de stockage (1To pour les meilleurs), un CPU correct mais sans plus (Intel Atom par exmeple), et au moins 4GB de RAM. Si on double le prix, on obtient quelques raffinements comme le RAID 1 (donc 2 disques).
  • Si on accepte un virtualisé, alors les prix tombent en dessous de 5€ par mois. A ce prix on a moins de RAM (1GB par exemple), quelques dizaines de Go de stockage et un CPU dont on ne sait pas grand chose. Pour avoir testé plusieurs solutions, si c'est pour héberger 3 pages et faire un SSH c'est large, large, très large.
  • Évidemment toutes ces solutions proposent une IPv4 dédiée, et certaines proposent même pour un tarif supérieur d'en rajouter.

BP limitée, serveur virtualisé :

Les BP limitées peuvent être très intéressantes dès lors qu'on sait que notre consommation sera contenue. Héberger quelques pages ne se compare pas à mettre tout sa photothèque en ligne + héberger une seedbox. Je n'ai pas su trouver d'hébergeur Français réellement low-cost, mais par contre certains étrangers peuvent proposer des machines virtuelles un peu partout dans le monde, et notamment en France (et quand je vois écris Roubaix, je me doute de la solution utilisée :) .
On rentre surtout dans le monde des brockers, tout est virtualisé, et remplacez les tarifs "par mois" en tarif "par an".
J'expérimente depuis quelques mois celui qui m'a semblé le moins cher. Je ne suis pas subventionné pour donner son nom : VirtWire. Attention les yeux.

IPv4 dédiée :
  • Pour une dizaine d'€ par an vous aurez : une adresse IPv4 dédiée, 512MB de RAM, du CPU (?), 10GB de stockage, 500GB mensuels de BP.
  • A $5 par an (oui, il faut payer en dollars en fait), c'est 128MB de RAM et 5GB d'espace. C'est le moins cher que j'ai trouvé avec une IPv4 dédiée, et figurez-vous que j'ai réussi à faire tourner Yunohost dessus (mono utilisateur, mais je pense qu'à 3 ou 4 personnes, ça marchera très bien). Et qu'il restait de la RAM de libre. Avantage de la virtualisation : les MB utilisés sont réellement ceux utilisés par l'instance. Le kernel, et même les librairies je crois (à confirmer ?) sont partagées sur la machine hôte. Donc un Yunohost avec Apache, mySQL qui tourne, c'est une empreinte mémoire de l'ordre de 20MB. Je sais, j'ai eu du mal à y croire.
  • Les bourgeois peuvent s'offrir une solution à 5€ par mois : 6GB de RAM, 4x plus de CPU, 100GB de stockage, plusieurs To de BP, et 2 IPv4 !
IPv4 partagée (NAT):

C'est là ou ça devient intéressant :)

  • Pour $10 annuels, on trouve des spécifications comparables à une solution à $7 mensuels en IPv4 dédiée. Çà donne à réfléchir… 1GB de RAM, 15GB de stockage, 1To de BP@1Gb, et 20 ports d'une IP v4.

Mais si on est dans cette catégorie, c'est pour y aller franco : vous avez-quoi de moins cher Monsieur ?

  • Réponse : $2 par an. A ce prix, c'est 64MB de RAM, 1/2 part de CPU (j'adore le concept), 2GB de disque, et 100GB de BP, et toujours 20 ports IPv4. Je précise que celui-ci par exemple est disponible en version "hébergé en France" (Strasbourg).

Alors c'est bien beau ces bas prix, mais pour quoi faire ?

$5 par an ! Mais que peut-on faire avec un tel serveur ?

  • Si on considère la version IPv4 dédiée à $5 par an, on a réellement un morceau d'Internet disponible, on peut apprendre à s'auto-héberger : email, serveur web, serveur de fichiers… tout est possible pour une utilisation personnelle (ou à la limite familiale)

$2 par an sans IPv4 dédiée ! Mais que peut-on faire avec un tel serveur ?

Mais des foules de choses tout de même !

  • Apprendre SSH, ou le réseau en général
  • Apprendre à mettre en place un serveur OpenVPN (vous pouvez par exemple encapsuler l'intégralité de votre communication mobile par exemple)
  • Héberger quelques données qu'on veut avoir sous la main partout (Wiki perso)
  • Et tout ce qu'on veut en IPv6 :)

Conclusion

Si vous n'avez jamais franchi le pas de louer un serveur, il est facile et très peu cher de se faire les armes sur un serveur virtualisé. Lors de l'installation on choisit sa distribution Linux (et il y en a beaucoup de disponibles, aucun soucis), en quelques minutes on reçoit un mot de passe root par email, et ensuite c'est à nous de jouer.

Bref, on apprend beaucoup, on joue beaucoup, et on est fier - un peu - de commencer à maîtriser ses données.

  • # $2 par an sans IPv4 dédiée ! Mais que peut-on faire avec un tel serveur ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    On parle bien d'un serveur virtuel complet, où l'on installe l'OS que l'on veut? Parce que je suis surpris par le zéro swap : on peut toujours utiliser l'espace disque en swap, comment le bloquent-ils?

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Plus simple

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 01/04/16 à 09:50.

    Pourquoi tu cherches aussi compliqué.
    OVH VPS SSD --> 2,99€ HT / mois
    Scaleway (C1 qui est physique ou VPS) --> 2,99€ HT/mois
    C'est trop cher ça ???

    • [^] # Re: Plus simple

      Posté par . Évalué à -3.

      Si je pouvais avoir encore moins cher pour héberger de la boiboite vagrant (1tb / lien illimité) se serait encore mieux.

    • [^] # Re: Plus simple

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Dédié Kimsufi --> à partir de 6€ TTC/mois

      • [^] # Re: Plus simple

        Posté par . Évalué à 8.

        Dédié Kimsufi --> à partir de 6€ TTC/mois

        On parle bien de l'offre "KS-1" ? A chaque fois que je regarde (et j'ai regardé un paquet de fois), c'est toujours "Rupture de stock. Dernier serveur livré : aujourd'hui à [quelques heures plus tôt]". Pour moi cette offre n'existe pas…

        • [^] # Re: Plus simple

          Posté par . Évalué à 4.

          On trouve des scripts et des sites pour être notifié. Un ami à réussi à commander le sien dans la semaine.

          Un premier sur Google, je sais pas ce qu'il vaut:
          http://kimi.nwwebsites.co.uk

        • [^] # Re: Plus simple

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Comme le dit flagos, il faut utiliser des scripts ou/et services pour être notifié de la disponibilité. Perso, j'ai utilisé le service pushbullet avec un script trouvé sur internet. Mais même avec ça, il faut être au taquet. Les serveurs partent en quelques minutes, voire moins. Je pense que les seuls à être servis sont ceux qui sont notifiés…

        • [^] # Re: Plus simple

          Posté par . Évalué à 2.

          Pour moi cette offre n'existe pas…

          Alors je suis dans un monde parallèle car le mien tourne très bien.
          Debian 8 avec comme principal service un owncloud.

          Mais à ce prix là tu comprends que ce soit pris d’assaut.
          Et comme te le confirme les autres commentaires, ce n'est pas à la portée d'un être humain.

    • [^] # Re: Plus simple

      Posté par . Évalué à 10.

      J'en ai parlé brievement de ces solutions : Si on accepte un virtualisé, alors les prix tombent en dessous de 5€ par mois.

      Mais je cherchais encore moins cher. Je propose une solution quasiment 20x moins cher !

    • [^] # Re: Plus simple

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est trop cher ça ???

      il faut croire que oui : vu que jusqu'au 7 avril il y a une réduction de 30% sur la première offre ! (pour un nouvel abonnement de 6 mois minimum et le renouvellement automatique -qui peut être annulé une fois la commande passée-), soit 2,51€ TTC/mois sauf erreur.

      mon retour d'expérience : si vous choisissez l'hébergement au Canada je crois que c'est un barrage hydroélectrique qui alimentera votre machine (toute virtuelle qu'elle est). Il y a un choix très large de distributions préinstallées. L'administration est facile. …et plein d'autres bonnes raisons en fait. Après c'est limité : pour ce tarif, 10 Go d'espace disque, pas de snapshot, le reste est disponible en options. Mais jusque là ça répond correctement à mes besoins pour de l'autohébergement. Avoir à ce prix là une machine avec une bonne disponibilité dont je suis root et qui a tous ports ouverts sur l'ip publique fournie, c'est pratique.

      je suis content que ce service existe, je conseille aussi !

    • [^] # Re: Plus simple

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Honnêtement, oui. Quand tu vois le bas du panier (2$/an), 37€/an pour la solution OVH, c'est 20 fois plus cher. Surtout que pour la plupart des usages, c'est une grosse usine à gaz à moins que tu aies vraiment beaucoup de choses à faire avec ton VPS.

      D'autre part, si tu veux t'en servir comme VPN pour faire du téléchargement illégal, avoir un serveur à l'étranger est souvent préférable.

      • [^] # Re: Plus simple

        Posté par . Évalué à 4.

        Non c'est pas cher, regarde les tarifs à l'étranger.

        Chez scaleway, sur du C1, tu as un serveur quasi dédié (attribué à l'allumage du serveur) avec 4 coeurs, 2GB de RAM, 40GB de stockage, ip4 publique flottante (tu peux la déplacer vers un autre serveur), bande passante illimitée. 2.99HT/mois.

        Chez OVH tu as 1 vcore disponible à 100%, 2GB de RAM, stockage sur SSD (10GB peuvent paraître faibles mais c'est suffisant pour du web ou meme un yunohost), 1 ip4, 1 ip6, bande passante illimitée encore une fois. 2.99HT/mois.

        Avec ces deux offres françaises on a quand même droit à un VPS assez costaud pour un tarif dérisoire. Après si vous cherchez du lowcost à tout prix quitte à vous serrer sur un VPS en OpenVZ avec 128MB de RAM, forcément il y aura toujours moins cher…

  • # Pays

    Posté par . Évalué à 10.

    Ils sont présents physiquement en France.

    À mon sens, ce n’est pas un avantage. Si je voulais un serveur (dédié ou virtuel), je souhaiterais justement qu’il ne soit pas hébergé dans un pays ayant légalisé la surveillance de masse (et que la société n’y soit pas basée non plus).

    En attendant que les hébergeurs français tiennent la promesse qu’ils avaient faite de partir si la loi passait, quelqu’un connaît-il des fournisseurs fiables (par rapport au respect de la vie privée) en Suède (ou dans un autre pays qui respecte encore la vie privée… s’il y en a) ?
    Je pourrais envisager de m’y monter un serveur mail (ce qui me freine étant qu’il faudrait que je convainque mes correspondants de déménager leur mail aussi pour que ça serve à quelque chose)…

    Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Pays

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est un point où chacun voit midi à sa porte. Mais c'est vrai qu'en précisant ça j'avais plutôt en tête "pas aux USA", à cause de leur Patriot Act.

      En tous cas il est important de savoir qu'on peut quasiment choisir le lieu de l'hébergement, et que c'est pas un critère anodin, c'est vrai.

      Qui se sent de faire un journal sur ce critère précis ? Ca peut être très intéressant je pense.

      • [^] # Re: Pays

        Posté par . Évalué à 5.

        En tous cas il est important de savoir qu'on peut quasiment choisir le lieu de l'hébergement, et que c'est pas un critère anodin, c'est vrai.

        L’endroit où est basée la société est important aussi. Compte tenu justement du Patriot Act, il n’est pas évident pour une société américaine de refuser aux agences américaines l’accès aux données situées sur ses serveurs à l’étranger.

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Pays

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      quelqu’un connaît-il des fournisseurs fiables (par rapport au respect de la vie privée) en Suède
      (ou dans un autre pays qui respecte encore la vie privée… s’il y en a) ?

      Chez Gandi, ils proposent d'héberger votre serveur ailleurs qu'en France, notamment au Luxembourg.
      Reste à savoir si ce pays respecte la vie privée.

    • [^] # Re: Pays

      Posté par . Évalué à 3.

      Leaseweb.

  • # Cloud ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Quel rapport avec de l'hébergement cloud ?

    • [^] # Re: Cloud ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Bin le cloud c'est vague, mais en général, c'est un hébergement de service online, non ?

      Donc si tu veux mettre en place ton "cloud", il te faut un serveur. D'où l'objet de ce journal, où je donne en exemple une solution pour héberger Yunohost à $5 par an.

      • [^] # Re: Cloud ?

        Posté par . Évalué à 2.

        "le cloud, c'est vague".

        Non, c'est très précis, il faut lire l'ISO/IEC 17788:2014.

      • [^] # Re: Cloud ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Bin le cloud c'est vague

        J’aurais plutôt dit « nébuleux »… ;-)

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

  • # Suspect

    Posté par . Évalué à 4.

    : VirtWire. Attention les yeux.

    Ouais, attention les yeux dès qu'on creuse en dehors des pages tarifs et paiement.
    Tout est une coquille vide, jusqu'aù compte github twitter et autre, tout comme
    les sites générés pour le phishing et autre arnaques.
    Pour moi c'est douteux.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.