Journal Retour d'expérience sur un hébergeur Français

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
2
31
déc.
2016

Si vous ne voulez pas faire la même erreur…

Je suis passé de l'auto hébergement à la maison (adresse IP fixe, etc), à l'auto hébergement en ligne…

La raison principale était que certains emails étaient refusés à cause d'un reverse DNS non conforme (principalement par mail.ru). Même si les contrôles DKIM, SPF et DMARC étaient tous parfaitement valides.

Je prends donc un VPS, avec deux adresses IP, une en France et une au royaume uni.

Premier souci qui apparaît assez vite, impossible d'activer AppArmor. Le boot loader est SysLinux, et même en essayant, AppArmor ne se charge pas. Bon, tant pis.

Après un mois de stabilité relative, je valide le renouvellement automatique pour un an. Le paiement se fera tout seul dans quelques jours, me dit-on.

Le lendemain, mon serveur est inaccessible…Je me dit que j'ai fait une erreur, cela arrive. Je me connecte sur la l'interface web, je lance la console "kvm" (voir ci dessous), et j'attends… Au bout d'une heure, je laisse tomber, et appelle la hotline…

Finalement, dans la journée, le serveur est enfin accessible, ce qui me permet d'inspecter les logs, et pourquoi mon VPS - allumé, n'était pas accessible par internet: Xen kernel panic…(KVM? sic)

Bon, on a donc en fait un virtualiser Xen, avec des failles de sécurité DoS non corrigées?

Je veux donc annuler mon renouvellement d'un an, et là, surprise, un méchant bug dans l'interface m'affiche un prix par mensuel plus cher que le prix annuel.

Appel du service client, heureusement enregistré par mes soins (oui, mon smartphone fait ça tout seul). Le monsieur confirme le bug sur l'interface, me promet que ce sera corrigé, et me dit de retourner à mes occupations normales…

Les jours passent, le bug n'est pas corrigé, et je commence à recevoir des emails de menaces su ma facture non payée…

Je réponds en envoyant des captures d'écran de l'interface, le fichier son de l'enregistrement téléphonique, et au bout de quelques jours, une réponse du service client tombe:

Thank you for contacting XXX regarding your VPS Renewal. I can see the Auto Renewal was set for 12 months which is why this renewal was generated. However as a goodwill gesture I have cancelled this invoice and your VPS will now expire on 2017-01-05 

Retour sur l'interface, et là, bien sûr, le problème est toujours là… Se suivent plusieurs jours, où je reçois de nouvelles menaces (automatiques), et de nouvelles promesses du service client, de la même adresse email.

Le 30, nouvel incident technique, le disque dur additionnel monté chiffré sur /home est déconnecté du serveur. Heureusement, mon serveur de mail réponds encore, et postfix stocke tout dans /var…, et renvoie des warning sur les serveurs SMTP. J'ai donc perdu quelques jours de backup, et j'attends toujours qu'il soit à nouveau connecté. (Il apparaît connecté dans la console).

Pour des raisons légales, je tairais le nom de cette fabuleuse société qui depuis quelque jours, semble me dire « On Vous Emmerde ».

Retour bientôt à l'hébergement à la maison. J'ai changé de FAI ce qui me permettra d'avoir enfin le contrôle sur le reverse DNS, la seule erreur que j'avais avec l'ancien.

Pour le matériel, il me semble avoir trouvé mon bonheur ici: http://ebay.eu/2hD2yUR

  • # pourquoi pas

    Posté par . Évalué à -5.

    si j'ai bien compris avec ton nouveau fournisseur d'accès tu n'as pas le problème des blacklistes d'adresse ip pour les mails
    si tu as à la fibre ,c'est jouable,parce qu'avec l'adsl le débit montant c'est 1 Mbits/s environ

    pourtant un simple kimsufi sous debian comme j'ai,ça roule,ipv4 et ipv6 de base
    il te change le disque dur gratos si il est usé

    mais c'est vrai qu'en local l'avantage c'est que tu as la main dessus en cas de soucis

    ps:
    tu pourrais au moins donner un petit indice sur l'hébergeur sinon cela ne sert à rien

    • [^] # Re: pourquoi pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      D'après l'interface boguée, le support pas réactif et le « On Vous Emmerde » (OVE -> OVH ?) je dirais OVH.

      Cependant je suis chez eux depuis des années et je n'ai pas à me plaindre, pas autant que ça du moins.

      • [^] # Re: pourquoi pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        D'après l'interface boguée, le support pas réactif et le « On Vous Emmerde » (OVE -> OVH ?) je dirais OVH.
        
        Cependant je suis chez eux depuis des années et je n'ai pas à me plaindre, pas autant que ça du moins.
        

        Je n'ai donc pas eu de chance…

        • [^] # Re: pourquoi pas

          Posté par (page perso) . Évalué à -10. Dernière modification le 01/01/17 à 10:07.

          Ou alors tu ne connais pas tant que ça la technique et les accuse un peu rapidos
          Ou alors t'es un chieur/emmerdeur qui va chercher la petite bête chez les autres
          Ou alors xxx… Tellement de possibilités


          Avant d'écrire un journal pour une expérience unique que tu fais semblant de pouvoir généraliser, tu ne t'es pas demandé si "tous" les autres y sont le problème n'est peut-être pas généralisable et ne mériterai pas forcément de déverser une telle rancœur dans un journal LinuxFr?

          (disclaimer : j'ai des serveurs chez eux depuis des années et testé plusieurs fois le service client, qui a toujours répondu correctement, certes pas dans la minute mais après je ne paye pas pour du H+1)

          PS : pas compris tes "problèmes légaux", la critique objective n'est pas illégale, après si tu sais toi-même que tu fais de la diffamation sans exception de vérité c'est une peu grave quand même d'aller la dedans en le sachant. Qui emmerde qui?

          • [^] # Re: pourquoi pas

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Que d’agressivité pour commencer l'année, que je te souhaite tout de même bonne…

            J'ai utilisé dernièrement Google (GCE, GKE), Digital Ocean, RackSpace, Free (dedibox), et je n'ai jamais eu ni autant de problème, ni surtout un tel manque de respect de la clientèle.

            Le but du journal est plus un retour d'expérience, peut être malchanceuse, d'après vos retours, qu'un coup de gueule. C'est aussi un avertissement sur une différence de qualité et de stabilité surprenante vis à vis de la concurrence.

            Aujourd'hui, j'attends toujours que mon disque supplémentaire soit rattaché au serveur principal.

            Je ne cite pas le FAI car la vérité est toujours subjective et prête à différentes interprétations. Je n'ai ni l'envie, ni le temps et ni les moyens de me lancer dans une bataille juridique incertaine, pour quelques heures d'inaccessibilité d'un service.

            Je reviendrais sans doute vers un hébergement maison, avec le matériel susmentionné, et donnerai un autre retour d'expérience…

            • [^] # Re: pourquoi pas

              Posté par . Évalué à 2.

              Le positionnement d'OVH a toujours été de vendre de l'hébergement de masse à pas cher (c'est-à-dire moins cher que l'immense majorité de la concurrence). Cela explique son succès, mais aussi la médiocrité des réponses apportées en cas de problème.

              Statistiquement, les services fonctionnent bien, mais si tu as un problème il ne faut pas compter sur la qualité du support (dans mon cas, un "serveur virtuel" OpenVZ qui se bloquait intempestivement et devait être redémarré en dur, mais où le support disait que ce n'était pas son problème parce que "ça pingue"—forcément, vu que la pile réseau tourne dans le noyau de l'hôte et pas dans le conteneur OpenVZ…). C'est un paramètre à prendre en compte, en fonction de la criticité de ce que tu héberges et du prix que tu es prêt à payer pour une alternative plus chère (sans que la qualité soit forcément meilleure, d'ailleurs : difficile de juger a priori…).

          • [^] # Re: pourquoi pas

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            j'ai des serveurs chez eux depuis des années et testé plusieurs fois le service client, qui a toujours répondu correctement, certes pas dans la minute mais après je ne paye pas pour du H+1

            J'utilise leurs services depuis très longtemps également. C'était le top du top. Mais depuis 2 ou 3 ans ils sont devenus nettement moins bons, et question service client c'est désormais au même niveau que tous les autres : nul de chez nul, avec réponses à côté de la plaque et erreurs.
            Également des problèmes techniques : sites indisponibles, certificats SSL qui se barrent puis reviennent tout seul (j'ai carrément arrêté de mettre l'URL principale de mon site pro en https tellement c'est instable).

            Ils sont donc passés de « les quasi-meilleurs du monde et les moins chers » à « comme tout le monde et pas cher ». Un hébergeur comme un autre désormais :-(

          • [^] # Re: pourquoi pas

            Posté par . Évalué à 6.

            D'abord bonne année à tous.

            Quand je lis

            Avant d'écrire un journal pour une expérience unique que tu fais semblant de pouvoir généraliser, tu ne t'es pas demandé si "tous" les autres y sont le problème n'est peut-être pas généralisable et ne mériterai pas forcément de déverser une telle rancœur dans un journal LinuxFr?

            suivi de :

            (…) j'ai des serveurs chez eux depuis des années et testé plusieurs fois le service client, qui a toujours répondu correctement, certes pas dans la minute mais après je ne paye pas pour du H+1)

            je suis forcé d'y voir également une généralisation. Même "positive" je vois qu'à partir d'un cas personnel on en tire une conclusion générale.
            Ensuite, je suis également chez OVH depuis des années avec un retour et un support que j'ai trouvé (à moi donc) positifs. Cela n’empêche que c'est SON journal, il met ce qui lui semble juste, et je l'ai trouvé intéressant d'autant plus que c'était dans une démarche de prévention. Il n'a même pas cité l'hébergeur à aucun moment, d'ailleurs c'était les premières questions…

            Peut on espérer une année 2017 sans tes interventions désagréables?

            • [^] # Re: pourquoi pas

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              je suis forcé d'y voir également une généralisation. Même "positive" je vois qu'à partir d'un cas personnel on en tire une conclusion générale.

              Non, Zenitram cherchait juste à montrer que le posteur du journal ne pouvait pas généraliser de son côté. Zenitram n'a nullement dit que OVH c'était parfait pour tout le monde mais seulement que son expérience avec eux a été différente.

              C'est l'auteur du journal qui tente de discréditer OVH et qui donc généralise à partir de son cas.

              Après tout le journal commence par :

              Si vous ne voulez pas faire la même erreur…

              Ce qui sous-entend que tout le monde y serait ou sera confronté à son problème personnel avec eux.

              Cela n’empêche que c'est SON journal, il met ce qui lui semble juste, et je l'ai trouvé intéressant d'autant plus que c'était dans une démarche de prévention. Il n'a même pas cité l'hébergeur à aucun moment, d'ailleurs c'était les premières questions…

              Honnêtement, pour régulièrement regarder sur Internet les expériences des gens auprès d'une entreprise, je trouve cela très pénible les gens qui déversent leur bile sur une marque ou un produit sans jamais citer le nom.

              Car tu sais qu'il y a une merde mais impossible d'être sûr si cela concerne la marque ou le produit qui t'intéresse ou non. En gros tu as le doute sur tout le secteur d'activité ce qui n'avance à rien pour personne. Si on veut souhaiter éviter que d'autres personnes subissent les mêmes déboires que soi, le minimum est de donner ce genre d'informations. Sinon c'est juste râler pour râler ce qui a un intérêt discutable.

              • [^] # Re: pourquoi pas

                Posté par . Évalué à 5.

                Et si "Si vous ne voulez pas faire la même erreur…" signigfiait plutôt un truc du genre "Renseignez-vous bien sur votre hébergeur avant de lui confier votre hébergement" plutôt que "OVH c'est pourri" ?

                Parce que moi, ce que j'ai compris du message, c'est plutôt un truc du genre "je regrette d'être passé chez un hébergeur, je préfère l'auto-hébergement complet" plutôt que "tel hébergeur c'est pourri" (d'ou le fait de ne pas citer le nom de son hébergeur). Autrement dit : "j'aurais du tout laisser chez moi".

                • [^] # Re: pourquoi pas

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Parce que moi, ce que j'ai compris du message, c'est plutôt un truc du genre "je regrette d'être passé chez un hébergeur, je préfère l'auto-hébergement complet" plutôt que "tel hébergeur c'est pourri" (d'ou le fait de ne pas citer le nom de son hébergeur). Autrement dit : "j'aurais du tout laisser chez moi".

                  Oui mais non.
                  Il mentionne à peine au début et à la fin son auto-hébergement. Par contre il va prendre le moindre élément à charge contre OVH et le détailler sans soucis sur pratiquement tout son texte.

                  Il ne mentionne pas le FAI qui aiderait à faire de l'autohébergement alors qu'il mentionne sans soucis le produit presque phare de la société OVH histoire de bien l'identifier. Si le but est de favoriser l'autohébergement pour avoir le contrôle sur l'infra, le minimum est de détailler un peu cet aspect là, ici tu n'as rien. Par contre tout ce qui touche à OVH tu as des détails à foison.

                  L'autohébergement c'est vraiment un détail dans son texte par rapport au reste, d'où cette interprétation. Déverser sa bile suite à une mauvaise expérience.

              • [^] # Re: pourquoi pas

                Posté par . Évalué à 1.

                C'est l'auteur du journal qui tente de discréditer OVH […]

                je trouve cela très pénible les gens qui déversent leur bile sur une marque ou un produit sans jamais citer le nom.

                L'auteur ne cite pas OVH explicitement, tu lui reproches de discréditer OVH tout en ne mentionnant pas qu'il s'agit d'OVH, ce qui ne te permet pas de te défier des produits d'OVH (!). J'ai du mal à comprendre la logique…

                • [^] # Re: pourquoi pas

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Pourtant il cite allégrement le nom d'un produit de la dite société. Cela ne rend pas le nom d'OVH très visible mais cela reste présent.

                  C'est comme si le gars parlait des soucis de son iPhone et du service client de son constructeur sans jamais mentionner Apple. N'importe qui peut faire le lien (ce qui est chiant mais possible) surtout ceux qui connaissent le milieu.

                  Donc si cela attaque bien allègrement OVH même si le nom est masqué. Note qu'il masque le nom d'OVH par peur de poursuites, sans cela il l'aurait fait allègrement.

                  • [^] # Re: pourquoi pas

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Pourtant il cite allégrement le nom d'un produit de la dite société.

                    J'ai peut-être mal lu, mais je ne vois pas. Il parle d'un VPS sans donner plus de précision sur le produit. « VPS » est un terme générique.

                    • [^] # Re: pourquoi pas

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Le slogan « On Vous Emmerde » est une imitation de « On Vous Héberge ? », célèbre slogan d'OVH.

                      • [^] # Re: pourquoi pas

                        Posté par . Évalué à 3.

                        J'ai bien compris, merci. Mais ce n'est pas la même chose que de « citer allégrement le nom d'un produit de la dite société ». À moins que tu penses qu'OVH soit le nom d'un produit d'hébergement en plus d'être le nom de la société qui le commercialise…

            • [^] # Re: pourquoi pas

              Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 02/01/17 à 11:48.

              Peut on espérer une année 2017 sans tes interventions désagréables?

              Perso je me demande pourquoi tu me demandes à moi mais pas à l'auteur du journal (mon "désagréable", subjectif, n'est pas pire que la bile déversée dans le journal, qui est plus visible qu'un commentaire). Perso ça me fait toujours sourire ce "s'il te plait dégage avec tes interventions désagréable" alors que je mes réactions sont pour la plupart une réaction à quelque chose de très désagréable, justement (la forme est peut-être différente, mais ça reste désagréable), et qu'on ne dit rien à l'auteur auquel je répond.

              2 poids, 2 mesures.

              cela n’empêche que c'est SON journal, il met ce qui lui semble juste,

              C'est MON commentaire, je met ce qui me semble juste, bizarre que tu me critiques alors que tu le défends.

              2 poids, 2 mesures.

              et je l'ai trouvé intéressant d'autant plus que c'était dans une démarche de prévention.

              de la prévention? ha ha ha.
              Non : des commentaires de ce type, tu en trouveras pour TOUS les hébergeurs, et même toutes les entreprises, car il est impossible de contenter les chieurs (et il y en a un paquet) qui vont penser qu'ils ont raison à 100% et que l'autre est merdique.

              Alors, s'il te plait, peut on espérer une année 2017 sans tes interventions désagréables (dans le sens où c'est un peu n'importe quoi), ou est-ce que la demande est à sens unique?
              Parce que ton intervention est franchement désagréable, tu sais…

              PS : pour le reste, Renault a bien résumé (autant le journal désagréable que ma réaction), c'est aussi désagréable quand les gens interprètent ce qu'il veulent imaginer sur une personne plutôt que de lire le commentaire et le comprendre.


              Pour résumer : 2 poids, 2 mesures, ou l'hôpital qui se fout de la Charité, ou paille/poutre, bien en évidence, est-ce agréable? Quand on demande à quelqu'un d'être agréable, vaut mieux commencer par l'être, ce serait plus constructif. Note que je suis bien plus agréable quand j'apporte un précision à une personne qui ne part pas dans la désinformation ou le désagréable / attaque de personnes pas comme elles.

              • [^] # Re: pourquoi pas

                Posté par . Évalué à 6.

                Perso je me demande pourquoi tu me demandes à moi mais pas à l'auteur du journal (mon "désagréable", subjectif, n'est pas pire que la bile déversée dans le journal, qui est plus visible qu'un commentaire). Perso ça me fait toujours sourire ce "s'il te plait dégage avec tes interventions désagréable" alors que je mes réactions sont pour la plupart une réaction à quelque chose de très désagréable, justement (la forme est peut-être différente, mais ça reste désagréable), et qu'on ne dit rien à l'auteur auquel je répond.

                2 poids, 2 mesures.

                Tu mens : toute intervention désagréable sur la forme ici est traitée de la même façon, qu'elle vienne de toi oui de qqn d'autre (pour preuve la réaction à mes commentaires désagréables sur Python il y a quelques jours). On réagit peut-être plus vite pour toi parce que tu es un habitué de ce genre de commentaire.

                C'est MON commentaire, je met ce qui me semble juste, bizarre que tu me critiques alors que tu le défends.

                2 poids, 2 mesures.

                Franchement je n'ai pas envie de répondre à ce genre de truc niveau cours de récre ("c'est pas moi qui a commencé c'est lui").

                Non : des commentaires de ce type, tu en trouveras pour TOUS les hébergeurs, et même toutes les entreprises,

                Ben c'est marrant, personnellement quand j'ai lu le journal, je ne l'ai pas pris comme une critique d'OVH mais comme une critique de l'hébergement style OVH.

                Ce sont les deux premières phrases ainsi que la fin qui m'ont poussé à l'interpréter ainsi :

                Si vous ne voulez pas faire la même erreur…

                Je suis passé de l'auto hébergement à la maison (adresse IP fixe, etc), à l'auto hébergement en ligne…

                […]

                Retour bientôt à l'hébergement à la maison. J'ai changé de FAI ce qui me permettra d'avoir enfin le contrôle sur le reverse DNS, la seule erreur que j'avais avec l'ancien.

                • [^] # Re: pourquoi pas

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Là je peux pas mieux dire, même sentiment.

                  Il met ce qui lui passe par la tête dans son espace, et il à fait part de son expérience. J'ai du mal à voir une critique "OVH c'était nul, n'y allez pas" même en forçant. Il parle nettement de comparaison entre hébergé et auto-hébergé.

                  Punaise et après on s'étonne que des gars s'écharpent sur des textes religieux.

  • # quelles raisons légales ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Je ne vois pas quelles raisons légales t'empêchent de donner le nom de l'hébergeur tant que tu restes factuel (ce qui me semble le cas ici). Parce que là ça ne sert qu'à dire que tu es revenu à un hébergement chez toi ce qui n'est pas une information justifiant un journal.

  • # VPS

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Bon, on a donc en fait un virtualiser Xen[…]

    Ben oui, tu a signé pour un VPS, soit un Virtual Private Server. Tu peux t'estimer heureux d'avoir du full virtualisé (matériel compris) sous Xen, plutôt qu'un containeur genre LXC ou OpenVZ où là tu n'as carrément pas la main sur la version du noyau qui tourne sur ta VM.

    • [^] # Re: VPS

      Posté par . Évalué à 2.

      En même temps à 2 ou 3€ / mois, on va pas se plaindre mais c'est clair que c'est le service minimum.

    • [^] # Re: VPS

      Posté par . Évalué à 3.

      Par expérience je préfère prendre un vrai serveur (même si un peu plus cher) plutôt qu'une machine virtualisée.
      Ensuite par dessus tu fais toi même tes VMs avec l'hyperviseur que tu aimes et du coup tu peux sous louer une VM à un copain ;-)

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # .

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    je lance la console "kvm" (voir ci dessous)

    Xen kernel panic…(KVM? sic)

    Je sais pas si j'ai bien compris la râlerie mais si c'est pour dire "on m'avait annoncé du QEMU/KVM mais c'est du Xen", je pense que c'est toi qui as mal compris et qu'ils parlaient plutôt de ce KVM là pour accès à distance : https://en.wikipedia.org/wiki/KVM_switch

    • [^] # Re: .

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Effectivement, je n'avais pas pensé à ça.

      Je consière KVM (Kernel Virtual Machine) comme un choix plus judicieux pour un serveur de virtualisation, et c'est surtout la suprise de trouver Xen, moins standardisé dans le noyau Linux, AMHA.

      Concernant les autre KVM, j'en ai utilisé, et même des KVMoIP (KVM over IP), bien pratique avant l'arrivée des ports ILO sur certain serveurs HP et Dell.

      • [^] # Re: .

        Posté par . Évalué à 6.

        Je consière KVM (Kernel Virtual Machine) comme un choix plus judicieux pour un serveur de virtualisation, et c'est surtout la suprise de trouver Xen, moins standardisé dans le noyau Linux, AMHA.

        Ton avis est certainement plus pertinent et informé que celui des gens qui ont conçu la solution et qui sont chargé de son opérationnel ;)

        Et c'est pas comme si tout AWS tournait sur Xen.

        Je n'ai aucun avis sur OVH, mais faire attention à son avis de bricolo du dimanche par rapport des boîtes qui exploitent des infras à grosses échelles. Au pire, payer quelques mecs pour maintenir Xen, c'est rien quand tu exploites un tas de machine qui vaut quelques centaines de millions d'euros.

        • [^] # Re: .

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          La raison pour laquelle OVH tourne sur Xen est purement historique.
          Google utilise kvm et kubernete, et je trouve ça plus stable qu'Amazon.
          Je suis payé, pour bricoler, mais pas le dimanche…

          • [^] # Re: .

            Posté par . Évalué à 9.

            Donc tu affirme que:

            • ton expérience est statistiquement significative
            • il y a causalité être le choix kvm / xen et la stabilité de la plateforme

            Je suis sur qu'une telle découverte intéresserait beaucoup de monde et devrait être documentée.

            C'est difficile avec admettre dans une industrie qui ne veut rien apprendre et ou tout devient legagy dans l'heure ou il a été produit, mais l'argument historique n'est pas sale. Toutes les décisions sont prises dans un contexte donné avec des pour et des contre. L'expertise autour d'une techno et de son utilisation / exploitation est souvent beaucoup plus significative que la différence intrinsèque entre deux technos. La rationalité économique voudrait que le status quo soit renversé lorsque les clients remettent en cause ce choix: tout le monde se casse chez GCE qui est BEAUCOUP plus stable pour un coût similaire.

          • [^] # Re: .

            Posté par . Évalué à 4.

            "La raison pour laquelle OVH tourne sur Xen est purement historique."

            Hum. Source ? Parce que, d'une source très sûre, OVH ne vend pas de Xen ni pour VPS ni pour autre chose. Que du KVM. Tiens, une source pour confirmer mes dire : https://www.ovh.com/fr/vps/ (chercher KVM)

            • [^] # Re: .

              Posté par . Évalué à 2.

              Oui c'est même re précisé dans la vidéo.

              kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: .

            Posté par . Évalué à -7.

            haha j'aime cette réponse.

            Elle me fait penser à :

            Titre de l'image

            Tiens bon !!

            • [^] # Re: .

              Posté par . Évalué à 10.

              Brûle en enfer, ô toi qui préfère poster des images pour un contenu purement textuel. En plus, la typo est moche. Et oui, je suis grognon.

              • [^] # Re: .

                Posté par . Évalué à -4.

                J'aime bien ce ton à connotation liturgique, j'ai effectivement l'impression depuis quelques années que les échanges ont pris la forme d'un catéchisme au sein d'un mouvement sectaire.
                C'était d'ailleurs mon propos en filigrane: "attention de bien aller dans le sens du courant petit poisson".

                Certes la typo est moche, n'empêche le contenu reste entier.

                Je te salue bien fort car je ne crois pas à l'enfer.
                Bisous tout pleins.

                Et oui j'aime tout le monde, même si parfois c'est dur.

                • [^] # Re: .

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  j'ai effectivement l'impression depuis quelques années que les échanges ont pris la forme d'un catéchisme au sein d'un mouvement sectaire.

                  Tu trouves que mon jpeg pourri avec mes couleurs merdiques sans contraste et ma typo illisible ne sont pas un medium pertinent pour diffuser ma fausse citation déformée via le Hyper Text Transfer Protocol, tu es sectaire.

                  OK salut pas à bientôt.

  • # Pour mon cas, ca va

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'ai 3 VPS chez OVH, je n'ai jamais eu de souci.
    L'un d'eux était un serveur mail. J'ai du repasser en serveur dédié non pas pour une question de performance ou de problème technique mais pour un problème d'espace disque. Parce que l'inconvénient chez les VPS, c'est l'espace disque super cher.
    Par contre, j'ai pris le dédié chez chez SoYouStart, une marque d'OVH, les serveurs y sont nettement moins coûteux.

    Par ailleurs, je teste actuellement leur offre dédié à base de processeur ARM pour du backup (toujours SoYouStart). 12€ HT pour 2To, c'est vraiment pas mal. Et mes premiers testes sont vraiment satisfaisant. J'ai un kimsuffi pour le backup actuellement, c'est largement suffisant niveau performance, mais le débit est limité à 100M. L'offre ARM est à 250M (jusque 1GP inter-OVH), ce qui m'a fait aller vers cette offre.

    Ca fait quelques années que je tourne sur du OVH, et c'est plutôt positif pour mon cas. Après, il y a toujours des choses que nous aimerions voir améliorer mais bon, c'est comme tout, on veut toujours plus ;)

    • [^] # Re: Pour mon cas, ca va

      Posté par . Évalué à -1.

      Bonjour,

      L'offre Soyoustart ARM m’intéresserait, pensez-vous qu'il est possible d'en faire un serveur web (nginx, php, serveur ftp) pour environ 5-6 sites soit 800 à 2000 visites par jour, le processeur est-il assez puissant ?

      Merci !

  • # J'ai rien compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    AppArmor marche pas sur Xen, et donc le SMTP fait des siennes a cause du DKIM XXX. C'est ca ?
    C'est fou. Avec l'age, je veut juste un truc qui marche…

    • [^] # Re: J'ai rien compris

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      AppArmor marche sur xen, mais il est possible que ça ne marche pas sur xen de la façon dont c'est mis en place chez OVH. AppArmor a besoin d'un support kernel, donc prendre un VPS me parait prendre des risques par rapport à une machine physique à ce niveau la (vu qu'on sans doute pas trop toucher au kernel).

      Et J'avais souvenir que les VPS d'OVH était des chroots openvz, mais ça a du changer visiblement.

      Mais sinon, oui, l'histoire ne fait que rappeler la base des hébergeurs à bas prix, à savoir les humains du support coute de l'argent. Si le tarif est de 3€ par mois, ça fait 36€ par an, ou 360€ sur 10 ans. Une panne qui requiert d'appeler le support tout les 10 ans va bouffer la majorité du bénéfice fait sur les 360€ (car tu dois retirer de tout ça le prix du serveur à amortir, le réseau, l’électricité, la place dans le DC).

      J'ai pas trop d'idée des prix de 2017, mais si je regarde les tarifs 2015 que j'ai dans ma boite mail:
      un dell Poweredge R630, avec 128G de ram, 3.2T en SSD, 2 xeon E5-2690 à 2.6Ghz, ça a couté (aprés remise) ~14 000$.

      On va doubler la ram pour aujourd'hui, et supposer que le cpu et le disque sont suffisant. Si tu files 2G à tout les clients dessus, tu peux en mettre 128 par serveur. Comme tu sais que tout le monde utilise pas tout, on va monter à 200 utilisateurs par machine. Chaque utilisateur doit te rapporter 70$ pour que ça soit rentable. Si on fait une grosse conversion à la louche 1$ = 1€ (parce que c'est mes calculs, les gens sont libres de faire du plus précis en réponse), ton serveur sera payé au bout de 2 ans… si l’électricité est gratuite (ce qui est pas le cas), si la place dans le DC est gratuit (ce qui est pas le cas), si l'accès internet est gratuit (ce qui est pas le cas), et que personne n'appelle le support (ce qui est pas le cas).

      Si chacun a une panne en 2 ans, et que le support passe 30 minutes dessus, ça nous fait 100h de travail. Soit 3 semaines, on va rajouter par dessus la formation, les congés, les meetings etc, et on arrive à une personne à temps plein du support par serveur si il y a une panne tout les 2 ans. Donc tu va payer quelqu'un pendant 1 mois. Je laisse les gens pinaillé sur le tarif du support sur 1 mois, je vais dire 3000€ en cout pour la boite au pif (cotisations sociales comprise), ça fait une surcharge de 15€ par client.

      IE, à peu prés 5 mois d'utilisation sont la juste pour traiter un incident d'une demi heure.

      Donc ouais, le moyen d'être aussi bas, c'est
      1) réduire le nombre d'incident via l'automatisation
      2) réduire le temps passé sur chaque ticket
      3) payer moins le support

      si le support est pourri, c'est sans doute les conséquences de 2 et 3.

      • [^] # Re: J'ai rien compris

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 03/01/17 à 11:34.

        Et J'avais souvenir que les VPS d'OVH était des chroots openvz, mais ça a du changer visiblement.

        Oui, la nouvelle gamme (2016 je crois) est passée sous KVM. C'est un progrès…

        si le support est pourri, c'est sans doute les conséquences de 2 et 3.

        Excellente démonstration.

  • # Quel FAI ?

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai changé de FAI ce qui me permettra d'avoir enfin le contrôle sur le reverse DNS, la seule erreur que j'avais avec l'ancien.

    Par curiosité, quel FAI permet-il d’avoir le contrôle sur le reverse DNS ?
    Pour autant que je sache, Free permet de changer le reverse DNS une fois, sans retour possible, et les autres FAI grand public, pas du tout.

    Parmi les autres FAI, je ne sais pas si beaucoup proposent la fibre (Nerim la propose apparemment… sur Paris uniquement).

    Quant au SDSL, apparemment il demande une ligne dédiée (utilisation des fréquences utilisées par la voix sur une ligne normale), et les débits semblent faibles (j’avais lu, il y a déjà un certain temps, que la technologie équivalente à l’ADSL 2 et 2+ n’avait pas été développée pour le SDSL ; ça n’a peut-être pas changé), sauf à prendre plusieurs paires (ce qui est bien plus cher). Qui plus est, même le SDSL n’est certainement pas disponible partout (et peut-être que l’ADSL par des FAI qui permettent plus de contrôle que les FAI grand public non plus).

    Du coup, l’auto-hébergement me semble assez limité si tu veux à la fois un vrai contrôle du reverse DNS et un bon débit montant (évidemment, il y a des solutions pour les entreprises, comme une ligne dédiée… à des prix pour les entreprises aussi).

    Maintenant, s’il y a une possibilité dont je ne suis pas au courant, ça m’intéresse de savoir laquelle. Il reste toujours celle de se contenter d’un débit montant de 1 Mb/s (certainement suffisant pour un serveur mail… tant que tu n’es pas trop pressé d’accéder aux fichiers joints depuis l’extérieur).

    Enfin rien qu’un FAI disponible partout avec un vrai contrôle du reverse DNS, je serais curieux de le connaître.

    Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Quel FAI ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      OVH (télécom) le propose ! Et ils sont disponibles partout :)

      Personnellement je viens de fêter mes deux ans chez eux et j'en suis content…

    • [^] # Re: Quel FAI ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour autant que je sache, Free permet de changer le reverse DNS une fois, sans retour possible, et les autres FAI grand public, pas du tout.

      Free permet de changer le Reverse DNS autant de fois que tu veux. Ce qui n'est pas possible, c'est de revenir au nom initial, aléatoirement généré.

      OVH permet aussi de changer le Reverse DNS autant de fois que tu veux, et c'est disponible partout (souvent en collecte SFR, malheureusement).

      • [^] # Re: Quel FAI ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Chez OVH on peut aussi modifier les reverses de ses IPv6. Ça n'avait pas l'air possible quand j'étais chez Free, mais ça a peut-être changé depuis ?

    • [^] # Re: Quel FAI ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 03/01/17 à 22:51.

      FDN peut déléguer les reverse DNS IPv4 et IPv6.

  • # Xen ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Je ne savais pas qu'OVH utilisait Xen, je pensais que c'était du OpenVZ sur les VPS 2014, et qu'ils étaient passés sur Linux-KVM depuis. C'est l'offre VPS SSD ou VPS Cloud ?

    Autrement je suis client OVH depuis de nombreuses années et dans l'ensemble ça marche bien, mais je suis d'accord pour dire que le support client est toujours laborieux. Les problèmes sont toujours résolus mais il ne faut pas être pressé, surtout pendant les vacances.

    C'est du lowcost…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.