Journal Le G8 s'engage sur les données ouvertes

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
15
20
juin
2013

Bonsoir Nal,

Les membres du G8 viennent de signer un accord pour la promotion de l'open data.
Voir par exemple l'article de fondapol dont l'open data est un thème récurrent.

J'ai survolé la chartre (traduction non officielle française) pourtant pleine à ras bord de bonnes intentions, pour rapidement vérifier ce qui nous intéresse : l'engagement sur les licences et les formats. Je vous propose quelques extraits.

Ne rêvons pas, pas d'engagement concret sur les licences. Cependant, après s’être engagé sur la gratuité et la facilité de l'accès (pas besoin de s'enregistrer), on peut lire :

nous convenons que plus les personnes et les organisations qui utilisent nos données seront nombreuses, plus les avantages sociaux et économiques de l’ouverture des données seront substantiels. Cela s’applique aux usages à fins commerciales tout autant qu’aux usages à fins non commerciales.

Puis dans l'annexe du document, dont le but est de donner une série « évolutive » de lignes directrices susceptibles d’être modifiées

Nous encouragerons la diffusion de données sous des licences ouvertes ou d'autres instruments pertinents, tout en respectant les droits de propriété intellectuelle éventuels, afin que la réutilisation des informations, qu’elle soit à des fins commerciales ou non, ne fasse l'objet d'aucune restriction ou d'aucune redevance sauf dans des circonstances exceptionnelles ;

En ce qui concerne les formats de diffusion utilisés:

24) Nous diffuserons les données en formats ouverts dans toute la mesure du possible, ce qui permettra de s’assurer que les données soient accessibles au plus grand nombre d’utilisateurs possible et pour le plus grand nombre de fins possible ;

Et dans l'annexe:

Nous mettrons à disposition les données dans des formats ouverts et pratiques
de sorte que l'ensemble des applications usuelles d’analyse du Web puisse facilement extraire, télécharger, indexer et analyser les fichiers. Par formats ouverts nous entendons des formats tels les fichiers CSV non propriétaires, dont les spécifications sont accessibles à tous gratuitement, permettant aux données qu’ils contiennent d’être accessibles par différents logiciels.

Alors faut il se réjouir de ces formulations juridiques ? Je pense que oui. Tout simplement parce qu'il me parait impossible techniquement de justifier l'utilisation d'un format fermé, une fois cet accord signé.
De même pour la licence, si elle n'est pas libre, en relisant les engagements, on se dit qu'on s'en rapproche énormément.

C'est bien gentil tout ça, mais nous on veut du concret. Alors c'est prévu pour quand?

20) Nous diffuserons les données dès que possible

  • # Un format ouvert oui, mais accessibles par différents logiciels !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    C'est bien gentil tout ça, mais nous on veut du concret. Alors c'est prévu pour quand?

    Je commencerais à y croire le jour ou le service public mettra à disposition des formulaires PDF utilisables avec autre chose que Acrobat Reader.

    • [^] # Re: Un format ouvert oui, mais accessibles par différents logiciels !

      Posté par . Évalué à 5.

      okular marche souvent très bien avec leur pdf.

      • [^] # Re: Un format ouvert oui, mais accessibles par différents logiciels !

        Posté par . Évalué à 5.

        Pour certains formulaires le lien ne pointe pas directement sur le PDF mais sur une fonction javascript qui lance le visualisateur de PDF en js (pdf.js je crois) qui te sort pas le formulaire mais un message : « installez Acrobat ». Donc, ou bien je suis neuneu ou bien il a raison.

        Mais quand il y a le lien direct vers le pdf, alors là pas de problème en effet, avec epdfview par exemple.

        Acrobat : 41 MB le bousin pour Linux quand même. Je l'utilise au boulot sous Windows, c'est clair que 3 ou 4 secondes pour se lancer et ouvrir un PDF d'une page sur un quadri-core i7 à 3.4 GHz ça fait un peu peur. Avec ça et les mises à jour sans arrêt c'est vraiment une plaie à utiliser ce logiciel…

  • # Coquille courante

    Posté par . Évalué à 4.

    chartre --> charte

    Chartre étant un l'ancien terme, devenu désuet. Selon le CNRTL, charte est apparu vers le XIII ème siècle et le sens des deux termes s'est dissocié au fil du temps.

    PS : il n'y a pas de possibilité de mettre du texte en exposant avec Markdown ?

    • [^] # Re: Coquille courante

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      PS : il n'y a pas de possibilité de mettre du texte en exposant avec Markdown ?

      Il suffit de mettre un accent circonflexe avant le texte.

      • [^] # Re: Coquille courante

        Posté par . Évalué à 10.

        Tupeuxenmettreplusieursc'estrigolo!

        • [^] # Re: Coquille courante

          Posté par . Évalué à -9.

          La marotte faites-vous du latex ?

          • [^] # Re: Coquille courante

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 23/06/13 à 17:20.

            Non mais je vais peut-être m'y mettre, j'ai bien envie de tester Lyx pour le prochain document que j'aurais à faire.

            Je viens de lire ton mail. Je ne veux pas répondre par mail. N'importe quel sujet, comme tu veux, tant que ce n'est pas illégal. J'aviserai mais il y a vraiment beaucoup de chance que je le publie.

  • # Wouhou \o/

    Posté par . Évalué à 10.

    Le G8 s'engage !!!

    Ils ont même signé une charte \o/

    Je déborde d'enthousiasme vu l'efficacité de leurs actions et l’acharnement quasi maladif qu'ils ont à respecter les chartes qu'ils signent en général.
    Et tout ça ASAP !

    Can't wait.

  • # Et pendant ce temps...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    à Veracruz Fermanagh on cache la misère que l'on ne saurait voir avec des … stickers. En voilà une solution d'avenir.

    • [^] # Re: Et pendant ce temps...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'ai lu qu'à Belfast les « décorations » pour faire bonne face ont coûté deux millions de livres ;) (ça fait deux millions d'euros et quelques)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.