Journal Thttpgpd, ou comment OpenUDC a ressuscité le bon vieux thttpd.

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
16
5
nov.
2012

J'aurais pu proposer une dépêche, mais je n'ai aucune idée du temps de validation et encore moins de soigner le style ou la présentation de cette annonce.

Dans le cadre du projet OpenUDC - objectif en gros : faire mieux que bitcoin - j'ai commencé par étudier comment faire, rédiger des spécs, approfondir les technos, jeter plein d'idées initiales, en trouver de nouvelles, re-rédiger des spécs… ; bref, ça avance sûrement et sans précipitation.

Par rapport à bitcoin, nous sommes donc parti sur une architecture à 2 niveaux : des clients légers, pouvant être implémentés sur des systèmes embarqués et non connectés en permanence, et des noeuds en Pair à Pair.

Je n'aime pas ré-inventer la roue et, donc, j'utilise un maximum de technos et de software existant et éprouvé. Je regrette un peu de n'avoir pas pris le temps d'étudier pleinement XMPP, mais étant donné que le projet se devait déjà d'utiliser HTTP (pour HKP ou parce que les navigateurs web sont les interfaces par défaut). Je suis donc parti du bon vieux thttpd que j'avais beaucoup utilisé et qui représente un excellent rapport (performance+features)/(lignes de code+fioritures).

L'autre grosse techno sur laquelle nous nous basons étant OpenPGP, qui offre les meilleurs standards cryptographiques et surtout qui permet, grâce à la toile de confiance de pouvoir compter des individus uniques de manière totalement décentralisée (et donc sans passer par quelque chose de vilainement centralisé comme un état ou une entreprise…).

Bon bref, tout cela pour dire qu'en rajoutant des fonctionnalités OpenPGP dans un petit serveur http pour réaliser notre futur noeud OpenUDC (ludd pour les intimes), je me suis rendu compte que je faisais un outil pouvant s'avérer aussi pertinent pour tout ce qui est du "cloud" ou du "social network" décentralisé (petite pensée spéciale pour newebe notamment).

Et donc, j'ai revu la compilation de ludd qui, si l'on ne fait pas --enable-OpenUDC, compilera et installera thttpgpd un thttpd nettoyé, mis à jour, et fourré avec du -lgpgme ou du -lpthread.

Bon, tout est encore de l'alpha, mais ceux qui veulent peuvent déjà s'amuser :

Je viens de tagguer une version 0.2 disponible ici : https://github.com/Open-UDC/open-udc/tags
Vous pouvez voir ludd tourner ici :
http://www.domesticserver.org:11371/pks
Et le type "multipart/msigned" comme cela :

$ curl -v -H "Accept: multipart/msigned" "http://domesticserver.org:11371/pks/"

La TODO liste est très longue (et, le temps que je la rédige entièrement, j'y aurais codé 2 ou 3 trucs…).
Mais en gros :

Bref, ça serait bien que d'autres cerveaux se penchent sur l’intérêt d'un serveur HTTP sachant faire de l'OpenPGP, et y trouvent un mérite à s'investir. Je pense qu'il y a là des trucs sympa à faire, pour un web plus sûr et moins centralisé. Ma priorité perso n'étant pas thttpgpd, mais ludd (ie. OpenUDC).

Voili, voulou !

  • # Oups les fautes

    Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

    Qui arrachent la vue, désolé :-/. Pouvez-vous svp corriger.

    s,autre cerveaux se penche,autres cerveaux se penchent,
    s,et y trouve,et y trouvent,

    (entre autres je pense …)

    Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

    • [^] # Re: Oups les fautes

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Corrigé + quelques autres typo et syntaxe Markdown.

      boah faut pas stresser, attends 4-5 débuts de fil de discussion avant d'en initier un autre, si ça se trouve un modo sera passé par là entretemps pour les faire disparaître ; cela évite de détourner de la discussion de ton journal

  • # sthttpd

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Bonjour,
    Il y a un effort de pour maintenir thttpd vivant (http://opensource.dyc.edu/sthttpd). Je pense qu'ils serait intéressant que tu proposes certains de tes patchs.

    • [^] # Re: sthttpd

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Merci beaucoup de ce lien. Plutôt que de proposer des patchs (thttpgpd est bien plus éloigné de thttpd que sthttpd) je pense que tu peux aussi aussi proposer à Anthony le log des mes commits.

      https://github.com/Open-UDC/open-udc/commits/master?page=5

      Il a amélioré des trucs que je n'ai pas touché, et vice-versa.

      (Je pense entre autre au support du "Range:", à la globale sub_process assez crade, ou un test sur les fichiers à servir : un bug marrant de thttpd étant de faire un petit mkfifo dans l'arborescence www : une requête sur la fifo bloquait alors complètement le serveur).

      http://opensource.dyc.edu/gitweb/?p=sthttpd.git;a=shortlog

      Pour ma part je regarde ses commits et il a en effet pas mal de choses que je vais reprendre ! ^

      Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

  • # apports?

    Posté par . Évalué à  2 .

    Bonjour,

    Quels sont les problèmes de bitcoin? et qu'est-ce que OpenUDC compte apporter par rapport à cela? (la dépêche parle de nœud non connectés: à contrario de bitcoin?).

    merci pour ces précisions.

    • [^] # Re: apports?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      • [^] # Re: apports?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Si je résume ces articles, la faille du bitcoin est que c'est assimilé à une pyramide de ponzi. Et que les premiers arrivé gagne plus que les suivant.

        Or, ce n'est pas vrai.

        Le système de bitcoin donne un peu d'argent à ceux qui maintienne le réseau en minant. Ces gens sont donc payé pour leur services qu'ils offrent au réseau, De la même manière que les employés de banque et les gens qui travaille dans les usines à billets sont payés. Pas d'injustice ici.

        Or ici on critique le fait que les premiers ont eu une plus grosse part. Mais à l'époque ou les premiers minaient et recevaient beaucoup de bitcoins, ces bitcoins ne valaient rien. Ce n'est que après qu'ils ont pris de la valeur. Le reste est spéculation. Mais c'est le métier de spéculateur. Pas d'injustice. Ceux qui ont investit dans des action Apple au début on gagné beaucoup d'argent, et on ne crie pas à l'injustice. Jalousie, peut-être, mais injustice, non.

        Un autre problème mentionné et justement l'instabilité de la monnaie et le fait que ce n'est que une bulle. Les articles sont assez vieux, et effectivement, à l'époque, il y avait une bulle. Mais maintenant, comme prévu, la monnaie est devenue beaucoup plus stable.

        De plus, les article semblent faire l'erreur courante qui est de penser que c'est en minent qu'on obtiens des bitcoin:

        Aujourd’hui, la difficulté du mining est telle qu’il est parfois préférable d’acheter directement des bitcoin avec des euros plutôt que de faire chauffer sa bécane

        Ah bhe oui: Si je veux des $, je ne vais pas dans une machine a fabriquer des billets, je lest échange avec des vrai euro, ou contre des biens ou du travail. Le but d'une monnaie n'est pas d'en produire, c'est d'être échangé.

        D'ailleurs, les articles ne donnent même pas de réponse comment OpenUDC résout ces problèmes.

        • [^] # Re: apports?

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Or ici on critique le fait que les premiers ont eu une plus grosse part. Mais à l'époque ou les premiers minaient et recevaient beaucoup de bitcoins, ces bitcoins ne valaient rien.

          Je ne suis pas d'accord : les bitcoins minés au début ont autant de valeur que les bitcoins minés aujourd'hui. Pour schématiser, une heure de minage avant produisait 50 bitcoins; une heure aujourd'hui n'en produit plus qu'un. Peu importe la valeur en euros du bitcoin, un bitcoin d'avant vaut autant qu'un bitcoin d'aujourdhui. Du coup, une heure de travail d'avant (quand il n'y avait personne) vaut autant que 50 heures de travail aujourd'hui, alors qu'il s'agit exactement du même travail.

          Quand on disait qu'avant un bitcoin valait 1 euro, chaque mineur avait un équivalent de 50 euro par heure de travail; aujourd'hui, si le bitcoin vaut 10 euros, les premiers mineurs ont pour 500 euros par heure de travail, et les nouveaux entrants ont pour 10 euros par heure de travail. Peu importe la valeur exacte d'un bitcoin en une autre monnaie; un bitcoin d'avant vaudra toujours 50 fois plus qu'un bitcoin d'aujourd'hui.

          Pour continuer ta phrase : ces bitcoins ne valaient rien, mais ils valent quelque chose aujourd'hui et sont déjà dans ma poche

          • [^] # Re: apports?

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            La personne qui avait miné 50 bitcoins en peu de temps quand le bitcoin valait 1€, il aurais pu les échanger contre 50€ ou contre des actions Apple.
            Une personne qui avait 50€ à l'époque pouvait aussi s'acheter 50 bitcoins avec son argent, ou des actions Apple.

            Mais ceux qui on choisis de garder des bitcoins ont fait de la spéculation. Rien ne garantissait que les bitcoins allaient prendre de la valeur, ils auraient pu garder la même valeur, ou perdre de la valeur. Les mineurs de l'époque qui n'y croyaient pas vendaient leur bitcoins dès qu'il les avaient minés.

            Alors oui, la monnaie a beaucoup varié à ces débuts. Mais maintenant, c'est plutôt stable. Donc cet argument n'est plus du tout valable aujourd'hui.

            • [^] # Re: apports?

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Bitcoin, c'est une monnaie décentralisée qui, mis à part la décentralisation, a toutes les caractéristiques d'une monnaie. À ce titre, elle est politiquement neutre et permet la spéculation, la richesse et la pauvreté.

              OpenUDC, si je comprend bien (et j'y ai passé pas mal de temps), a pour objectif de créer une monnaie techniquement liée à une idéologie politique. En gros, on ne peut utiliser OpenUDC qu'en se pliant à certains fondements politiques.

              Est-ce une bonne idée ?

              • [^] # Re: apports?

                Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                Comme diraient certains : "Tout est politique", je veux dire que derrière bitcoin il y a aussi une orientation "politique".

                OpenUDC est plus souple que bitcoin, la création monétaire se fait sur la base d'individus qui se mettent d'accord pour se partager une quantité de création monétaire.

                De ce fait OpenUDC permet d'appliquer la TRM qui dit combien de monnaie doit être crée en fonction du temps et de l’espérance de vie. Mais OpenUDC pourrait aussi très bien faire du bitcoin : une minorité d'individus créent de la monnaie pour eux, et attendent que d'autres viennent y prêter de la valeur.

                (NB: en plus OpenUDC n'utilise pas cette connerie de "proof of work" anti-écologique et qui à terme accélère l'affaiblissement des algorithmes de hachage…).

                Or nous avons crée OpenUDC justement pour pouvoir expérimenter la TRM. Et si la majorité d'Individus qui rejoignent la première monnaie ne veulent plus faire de TRM mais acceptent une pyramide ou une autre (comme celle des bitcoins ou de l'euro…) ben cette pyramide resurgira … :-(

                C'est pour cela que nous ne sommes pas chaud pour accepter dans notre première monnaie des personnes qui critiquent de trop la TRM ou vantent de trop les bitcoins ou les autres monnaies actuelles.

                Ceci dit ces personnes peuvent avec OpenUDC recréer des monnaies à la bitcoin ou à l'euro. On pourrait même se servir d'OpenUDC comme moyen de paiement dans ces monnaies déjà existantes …

                OpenUDC tente juste de définir un protocole ouvert d'échange et de création monétaire.

                Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

              • [^] # Re: apports?

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 06/11/12 à 09:36

                Selon Ploum :
                En gros, on ne peut utiliser OpenUDC qu'en se pliant à certains fondements politiques.
                Est-ce une bonne idée ?

                L'interprétation est fausse. On ne peut utiliser les termes d'un contrat que si on accepte ce contrat. A contrario la proposition qui consiste à dire "tenez ceci est bon pour vous" sans avoir précisé, décliné et déterminé les termes du contrat et avoir obtenu l'acquiescement est de l'ordre de l'escroquerie. Les exemples sont suffisamment nombreux pour cela.

                BitCoin est clair sur son code, donc de ce fait il s'agit bien d'une proposition de contrat tout comme OpenUDC. Sur ce point il n'y a rien à dire. Par contre l'acquiescement pose problème, car il y a des contractants qui regardent un peu plus loin que le bout de leur nez et qui font attention à là où ils mettent les pieds. Ainsi les contrats qui concernaient les subprimes étaient bien clairs eux aussi. Et alors ? Est-ce que la clarté suffisait donc pour les accepter sans y réfléchir tant pour les créateurs de ces pièges à faillites que pour les contractants ?

                Il ne suffit pas de déclarer "tout le monde peut l'utiliser donc c'est bien" ceci est donc une assertion réfutée.

                Que dit OpenUDC ? Qu'il se réfère à la TRM et donc tout d'abord au principe de relativité de toute valeur. Tout individu étant libre de décider ce qui est valeur ou pas, la TRM ne dit pas que le Bitcoin ne peut pas avoir de valeur. La TRM ne dit pas non plus que Bitcoin ne pourrait pas avoir des périodes de "stabilité de sa valeur", ni même que cette valeur ne peut pas "monter", "chuter", ou "faire faillite" le long de son existence en tant que valeur.

                Non OpenUDC dit donc la chose suivante : nous voulons non pas créer une valeur, mais une MONNAIE. Une monnaie qui soit COMPATIBLE AVEC les trois libertés économiques dans l'espace (personne n'est avantagé devant la création monétaire à un instant "t"), mais aussi dans le TEMPS. Chaque nouvel entrant d'une monnaie relativiste est assuré de pouvoir être dans la même situation relative devant la création monétaire QUE les premiers entrants et QUE les prochains entrants, il n'y a donc pas NON PLUS d'individu priviliégié DANS LE TEMPS devant une monnaie relativiste.

                Et c'est tout !

                Ensuite OpenUDC NE DIT PAS qu'un individu serait OBLIGE de rejoindre sa monnaie relativiste et qu'un individu a tout à fait le droit de rejoindre le Bitcoin ou toute autre système monétaire qui respecte ou pas les trois libertés économiques dans l'espace-temps.

                Donc faire un procès à OpenUDC n'a aucun sens. Un individu se trouve donc devant BitCoin et OpenUDC qui ne sont pas établis selon le même code de fonctionnement, parce qu'ils n'obéissent pas aux mêmes impératifs. Et alors ? Où est le soucis ? Qui cela gêne-t-il ?

                Après OpenUDC critiquera les fondements du Bitcoin parce que son analyse est que au bout d'une espérance de vie, OpenUDC prédit que ce système monétaire là ne pourra que s'effondrer ou violer les trois libertés économiques. Et c'est à cause de cette analyse temporelle qu'un individu qui rejoint OpenUDC, souhaite donc respecter les Droits de l'Homme dans l'espace et dans le temps et qu'il choisit sans ambiguïté de rejoindre un système monétaire qui les respecte dans son fondement même.

                Après en effet chacun prend ses responsabilités et le résultat tranchera.

                OpenUDC attendant son résultat dans une espérance de vie, soit 80 ans, n'est pas pressé pour cela. Mais il n'en prédit pas moins ce qu'il adviendra.

                • [^] # Re: apports?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                  Y'a quand même un gros problème de communication. Tu dis qu'il y a des gens qui "descendent" OpenUDC.

                  Je pense pour ma part que personne ne comprend vraiment ce que c'est. J'ai pas mal discuté avec toi, avec jbar, j'ai lu et relu le site plusieurs fois… et je ne comprend toujours pas ! Y'a des questions basiques qui n'ont pas de réponses. Le coup du système politique, je pensais que c'est toi même qui m'avait confirmé quand j'ai sorti cette interprétation mais visiblement, ce n'est pas le cas.

                  Donc je crois que sur le très petit nombre de personnes qui a entendu parler d'OpenUDC, il y a un très faible pourcentage qui a vraiment compris. Pour moi, vous êtes deux à comprendre OpenUDC et tout ce qu'on peut lire c'est "Bitcoin, c'est mal, c'est Ponzi alors que OpenUDC c'est bien".

                  Ben désolé, mais ce n'est pas convaincant. Et je pense que la toute grande majorité ne donneront pas le dixième du temps que j'ai donné pour être convaincu. Donc, avant d'aller plus loin, il faut retravailler votre idée.

                  Une idée qui n'est pas facilement explicable a, pour moi, très peu de chances d'être une bonne idée.

                  • [^] # Re: apports?

                    Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 06/11/12 à 10:06

                    Une idée qui n'est pas facilement explicable a, pour moi, très peu de chances d'être une bonne idée.

                    Comme la Relativité Générale d'Albert Einstein je suppose ? Une idée difficile à expliquer donc forcément une mauvaise idée ?

                    OpenUDC est très clair, chaque membre reçoit la même part de monnaie pendant toute sa vie au sein de la communauté. Chacun reçoit donc 100 UDC par mois, réactualisé par rapport à la masse monétaire, c'est donc un petit % de la masse monétaire pour chacun, pour chaque individu tous les mois.

                    Je ne vois pas en quoi il faille plus de 5 minutes pour comprendre ce point.

                    Ce qui est plus difficile à comprendre ce sont les fondements et les calculs qui mènent à savoir quel % assure la symétrie temporelle. Si on veut vraiment comprendre tout dans le détail il faut faire un effort sur ce point particulier. Et selon notre point de vue il convient qu'un contractant comprenne vraiment ce qu'il fait et les conséquences de ce qu'il fait sur le long terme.

                    C'est pour cela que nous ne nous contentons pas de dire "venez c'est bien, chacun est égal devant la création monétaire et reçoit un dividende universel de 100 par mois". Parce que idées courtes faillites douloureuses.

                    On peut aussi lire ce post http://www.creationmonetaire.info/2011/05/le-flux-lhomme-la-monnaie.html

                    • [^] # Re: apports?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 06/11/12 à 10:49

                      OpenUDC est très clair, chaque membre reçoit la même part de monnaie pendant toute sa vie au sein de la communauté. Chacun reçoit donc 100 UDC par mois, réactualisé par rapport à la masse monétaire, c'est donc un petit % de la masse monétaire pour chacun, pour chaque individu tous les mois.

                      Non ça c'est la TRM et la règle à maintenir pour la première monnaie OpenUDC (mais les utilisateurs de cette monnaie pourront la changer, toi aussi tu mourras un jour Galuel n’imposons donc rien non plus aux générations futures, peut-être que toi aussi que tu as fais quelques petites erreurs ou imprécisions, comme d'autres avant toi :-p … ou moi sans doute :-] ).

                      C'est un mauvais abus de langage que de confondre le protocole OpenUDC avec ce pourquoi nous l'avons crée.

                      Il y a dans OpenUDC des innovations qui peuvent servir à d'autres choses qui nous échapperont : cf. entre autres Thttpgpd (la "star" de ce journal) premier serveur web qui se sert d'OpenPGP non seulement pour sécuriser le canal de Transmission (ce qui viendra avec le support de la RFC 6091 - GnuTLS), mais aussi pour authentifier les échanges et les données transmises. Ce qui pourrait être utile, non seulement pour newebe mais aussi pour éviter les bots ou les multi-comptes sur n'importe quel site où les gens sont invité à donner leur avis … linufr.org par exemple ;-) .

                      OpenUDC est un protocole d'échange et de création monétaire, sans point de centralisation particulier et authentifiant des individus grâce à OpenPGP. C'est tout. (Et c'est déjà pas mal !-).

                      Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

                      • [^] # Re: apports?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        Je vais jeter un oeil à ce Thttpgpd, ça pourra m'être utile pour la suite de Newebe. Et même si ça colle pas ça me donnera sans doute des idées. Merci jbar!

                        • [^] # Re: apports?

                          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                          Comme je l'ai dit le plus important est cette doc qui spécifie une façon d'authentifier via OpenPGP des requêtes HTTP ainsi que des datas (POST, responses…) : https://github.com/Open-UDC/open-udc/blob/master/docs/HTTP_OpenPGP_Authentication.draft.txt

                          Si j'avais le temps je m'amuserais bien à faire des noeuds de serveurs HTTP (gérant OpenPGP) qui se synchronisent des données encryptées symétriquement dont ils n'ont eux même pas la clé. La clé symétrique (par exemple une par répertoire) étant à coté (dans un sous-répertoire dédié par exemple) chiffré avec la clé publique de chaque personne ayant le droit d'accéder à la ressource.

                          Et de faire ensuite le module Firefox pour faire le déchiffrement (ou le chiffrement lors de l'envoie de données) à la volé en fonction de la clé privé OpenPGP (cf. https://grepular.com/FireGPG_on_Firefox_5 ).

                          (Bref une sorte de retroshare mais dans un navigateur).

                          Je moinsse, tu moinsses, il moinsse, nos bots moinssent ...

            • [^] # Re: apports?

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              J'ai l'impression que tu te contredis.

              Tu dis que les premiers bitcoins, faciles à obtenir, ne valaient rien. Il fallait les garder, en attendant la spéculation. Ça n'avait aucun intérêt de les revendre aussitôt, au contraire, c'était un paris que seuls les premiers entrants pouvaient faire (je me souviens de l'histoire du gars qui avait - sois-disant - perdu 500 000 $ parce qu'il s'était fait voler 1 fichier, son portefeuille, non sécurisé. Ah, ça, on peut toujours chiffrer les échanges). Et tu as l'air de dire que la spéculation ne fait fait pas partie de l'écosystème du BC. Mais dans ce cas, 1 BC = 1 BC, mais les premiers coûtait 1h de temps machine quand les dernier en coûtent 50 (par ex). Y'a donc un souci.

              Ton image des gens qui bossent sur des planchent à billet n'est pas bonne, ou alors il faut dire qu'à rendement constant, ils gagnent de moins en moins.

              L'image même d'une ressource finie qu'il faut miner est explicite : il faut piocher de plus en plus pour récolter de moins en moins.

              Tu me diras, ça n’empêche personne de chercher de l'or actuellement. Mais justement, le temps des mecs qui faisaient fortune avec une pioche, une batée et une mule est révolu. soit tu as perdu la raison et tu te retrouves orpailleur en Guyane ou au Burkina Faso, soit tu as accumulé assez d'or pour faire tourner le business et faire ça à une échelle rentable.

              Je ne suis pas au courant du cours actuel du BC, mais je serais curieux de savoir si ça couvre la dépense en électricité de son extraction.

              • [^] # Re: apports?

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Ça n'avait aucun intérêt de les revendre aussitôt, au contraire,

                Le bitcoin aurait pu perdre toute sa valeur. Donc c'était un risque de les garder.

                Et tu as l'air de dire que la spéculation ne fait fait pas partie de l'écosystème du BC

                J'ai pas dit ça. J'ai dit que ce n'est pas le but du bitcoin. La spéculation sur une monnaie est un mal nécessaire si tu préfères. Et maintenant, le cours du bitcoin est beaucoup plus stable qu'avant.

                Je ne suis pas au courant du cours actuel du BC, mais je serais curieux de savoir si ça couvre la dépense en électricité de son extraction.

                Non, et c'est normal. LE BUT D'UNE MONNAIE N'EST PAS DE MINER
                Pourquoi les gens ce focalisent sur cet aspect ? C'était juste un moyen de bootsrapper la monnaie.

                Je ne reçois pas des € sans rien faire. Je dois travailler pour ça, et je reçois un salaire de mon employeur qui a des €.
                Pareil avec le bitcoin, si tu en veux, tu peux trouver un employeur qui paye en bitcoin (ça doit être rare), ou tu achètes avec des €. Mais tu ne les mines pas.

                • [^] # Re: apports?

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Désolé je déterre un peu le sujet, mais je ne pouvais pas laisser ce message comme dernière argumentation …

                  Je ne reçois pas des € sans rien faire. Je dois travailler pour ça, et je reçois un salaire de mon employeur qui a des €.
                  Pareil avec le bitcoin, si tu en veux, tu peux trouver un employeur qui paye en bitcoin (ça doit être rare), ou tu achètes avec des €. Mais tu ne les mines pas.

                  Et tu trouves normal que TU doive travailler pour obtenir des € (bitcoins) là où ton employeur lui a bénéficié de la création monétaire (minage de bitcoins) ? Pourquoi n'aurais-tu pas aussi ce droit ? Cet employeur a juste dû faire tourner son PC 5h (à l'époque) pour obtenir les 50 bitcoins. Aujourd'hui on n'en obtiendrai même pas un. La seule option pour obtenir cette monnaie serait de réaliser les souhaits de cet employeur ? Je trouve ça profondément injuste.

                  C'est la fameuse symétrie temporelle prêchée par Galuel : chacun doit être égal devant la création monétaire, à tout instant (participants présents et futurs). Ainsi, si cet employeur a pu obtenir 50 bitcoins en minant pendant 5h, nous devrions aussi pouvoir le faire. Mieux : si ces 50 bitcoins représentaient à l'époque 10% de la masse totale de bitcoins, nous devrions aujourd'hui pouvoir aussi en miner 10% en 5h. Si aujourd'hui la masse de bitcoins est de 2.000, nous devrions pouvoir miner 200 bitcoins en 5h.

                  Pourquoi les gens ce focalisent sur cet aspect ?

                  Parce que la création monétaire de bitcoin, tout comme celle de l'euro, est tout à fait injuste : seuls quelques-uns bénéficient de la création de nouveaux bitcoins, les autres peuvent juste aller se soumettre pour en obtenir.

  • # Ça a probablement déjà été soulevé…

    Posté par . Évalué à  2 .

    … mais le cerveau humain n'interprète pas réellement l'ordre des lettres d'un mot excepté les extrémités . Et OpenUDC, … … :)
    J'espère que le projet est international!
    (est il envisageable de rajouter un u dans le nom? et un domaine en .xxx ?)

  • # Bitcoin, la monnaie sans valeure... future

    Posté par . Évalué à  3 .

    Bitcoin n'a pas de valeur, juste une capitalisation à un instant T, basée sur de très faibles échanges avec d'autres monnaies.

    Actuellement, Bitcoin est seulement une monnaie permettant l'échange avec d'autres monnaies, c'est tout.

    Bitcoin à lui seul ne permet pas les échanges entre les personnes (dépendant des autres monnaies)

    Bitcoin, comme toute monnaie sans création monétaire (elles sont très rares, aujourd'hui je ne connais pas de réelle monnaie sans création monétaire) à terme, va bloqué l'économie basée sur celui-ci, au lieu de la développer, et donc mourir de lui-meme. (En accentuant les déséquilibres monétaires l'économie se bloque, cf: la crise actuelle)
    (la valeur réelle d'une monnaie se mesure en fonction du nombre et de la valeur des transactions basées sur cette-même monnaie et non d'un cours de change)

  • # STEED

    Posté par . Évalué à  2 .

    STEED serait le prochain projet de Werner Koch (le mainteneur de GnuPG).
    En gros, ils souhaiterait simplifier l'échange des clés de personnes en ne se basant plus sur les keyserver (qui ont certains problèmes) mais plutot en utilisant les serveurs DNS qui exposeraient les clés disponibles sur leur serveur. Ca permetterait de chiffrer directement pour la bonne personne sans même configurer son GPG.

    Pour le moment, le projet n'a été qu'annoncé, mais rien n'a été fait et Werner cherche un moyen de financer ce projet avant de le commencer.
    Peut être qu'il y'aurait des synergies à avoir avec ce projet/idées.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.