Internet JSAN : un « CPAN » pour JavaScript

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
16
juil.
2005
Internet
Ceux qui lisent les listes de la communauté Perl auront peut-être remarqué la mention d'un site venant d'ouvrir dans le style de CPAN : JSAN, JavaScript Archive Network. Ce site a pour objectif de rendre le même service à la communauté des développeurs Web que CPAN à celles des développeurs Perl.

CPAN est le Comprehensive Perl Archive Network, une grande collection de code source et de documentation dédiée au langage Perl.

JSAN est encore un peu dépeuplé, mais CPAN ne s'est pas construit en un jour. Gageons que le nombre de développeurs Javascript publiant leurs scripts ailleurs voudront ajouter à leur crédibilité en s'appuyant sur l'infrastructure de qualité mise en oeuvre pour JSAN.

Ça ajoutera aussi un peu plus de considération à ce langage mal aimé du Web (sauf depuis la sortie médiatique d'AJAX) qui a des choses à nous montrer.

Java Sortie de OpenNMS 1.0

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
2
mai
2002
Java

La version 1.0 de OpenNMS, outil intégré de supervision réseau, vient de sortir, après 1 an et demi de développement intense. Il permet la découverte d'équipements sur votre réseau, et ensuite de mettre en place des requêtes régulières (en utilisant le protocole, SMTP ou HTTP, par exemple) pour vérifier leur bon fonctionnement.


OpenNMS est écrit en Java, utilise Tomcat pour la présentation (Web), un second moteur assurant la gestion des interrogations des équipements.Il n'assure pas toutes les fonctionnalités que l'on retrouve dans des frameworks du type Tivoli/HPOV/Unicenter (essentiellement la partie graphique), mais l'essentiel est là, y compris la métrologie, basée sur RRDtool, successeur de MRTG.


La différence avec ces derniers est le coût, infime (GPL oblige) par rapport aux frameworks non libres, dispendieux en plus d'être surchargés fonctionnellement. L'installation est simple, pourvu que vous utilisiez les paquetages fournis (dont PostgreSQL et RRDtool, en RPM - RedHat, Mandrake moins bien supporté, ou Debian), mais nécessite une machine conséquente (256 Mo voire 512 Mo à 1 Go de RAM - Java oblige...)


Ne pas oublier sur le même sujet Nagios, successeur de NetSaint qui offre lui une cartographie (limitée) du réseau supervisé, et ntop qui supervise les flux réseaux qui passent à proximité, en permettant une identification des parts des protocoles (pratique pour les administrateurs réseaux que se demandent qui s'arroge toute la bande passante...)



Ne ratez pas non plus l'argumentaire sur la façon de choisir un produit de supervision, sur le site d'OpenNMS. Instructif.

Microsoft ReiserFS sous Windows

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags :
0
17
déc.
2001
Microsoft
Après des mois d'attente, un développeur d'outre Rhin a enfin commis ce que bon nombre de "dual booteurs" attendaient : un pilote ReiserFS pour Windows.
Ca marche pour l'instant sous W2K, sans aucune chance pour que les Windows 9x et ME soient supportés.

Le programme est pour l'instant très succint : lire un répertoire, copier un fichier de ReiserFS vers Windows, le tout en accès en lecture seule, mais je n'aimerais pas que ça change ;-)
Il fonctionne en ligne de commande et a encore quelques problèmes qui devraient se résoudre au fil de vos rapports de bogues.

Linux Microsoft se lâche...

Posté par . Modéré par Val.
Tags : aucun
0
14
juin
2001
Linux
Encore un texte bourré de FUDs proposé par Microsoft, relevé par Linux Weekly News.
A lire (au format Word uniquement) sur le site de Microsoft, à ne pas redistribuer (licence + copyright interdisant la citation, à voir avec le droit français...)
Un modèle de contre-vérités, de mélange des genres (les infos citées sont joyeusement magmatisées entre le faux et le vrai, de sorte qu'il devient dur de retrouver ses petits (ex: seul le noyau Linux est gratuit, la distribution ne l'est pas).

Bref, à lire de suite, surtout si vous faites de l'argent avec Linux et que votre client débarque affolé...