Journal Quel effet du pacte du logiciel libre sur le vote de la loi Hadopi ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
25
16
mar.
2010
Lors des élections législatives de 2007, Candidats.fr proposaient aux candidats de signer le pacte du logiciel libre de l'April. Depuis, aucune véritable évaluation de cette opération n'a été réalisée.

Je propose ici une analyse de l'impact de la signature du pacte du logiciel libre sur le vote de la loi Hadopi, les 12 mai 2009 et 15 septembre 2009. En effet, la loi Hadopi menace les libertés individuelles, mais aussi le logiciel libre, comme cela a été souligné par l'APRIL (http://www.april.org/fr/lhadopi-filtrera-aussi-le-logiciel-l(...) Or les signataires du pacte du logiciel libre s'étaient engagés à “défendre les droits des auteurs et des utilisateurs de logiciels libres [...]”.

Les résultats (analyse par ANOVA) montrent que l'orientation politique (gauche vs droite) des députés a eu une très grande influence sur leur vote sur la loi Hadopi (p

Sur les 12 députés de droite qui ont signé le pacte, 9 ont voté pour Hadopi. Voici les noms de ces “ traîtres ” :
* Michèle TABAROT (Alpes-Maritimes - 9è circonscription, UMP)
* Jean-Marc LEFRANC (Calvados - 5è circonscription, UMP)
* Patrick LABAUNE (Drôme - 1ère circonscription, UMP)
* Martine AURILLAC (Paris - 3è circonscription, UMP)
* Yves JEGO (Seine-et-Marne - 3è circonscription, UMP)
* Bernard CARAYON (Tarn - 4è circonscription, UMP)
* Georges MOTHRON (Val-d'Oise - 5è circonscription, UMP)
* François VANNSON (Vosges - 3è circonscription, UMP)
* Etienne PINTE (Yvelines - 1ère circonscription, UMP)

En conclusion, le pacte du logiciel libre n'a pas eu d'effet sur le vote de la loi Hadopi.

En revanche, le clivage gauche-droite est très pertinent pour analyser le vote de la loi Hadopi. Lors des débats, les députés de droite s'étant positionnés contre Hadopi ont été très médiatisés, au point que l'on pouvait penser que le clivage gauche-droite n'était pas pertinent. Il n'en est rien : le vote montre que l'opposition à Hadopi est ultra-minoritaire parmi les députés de droite.

Les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Sur 12 députés de droite qui ont signé le pacte du logiciel libre, 9 ont voté pour Hadopi. En 2012, faudra-t-il proposer à ces 9 députés de resigner le pacte du logiciel libre ?

On peut alors s'interroger sur la pertinence même d'un pacte qui s'adresse à tous les candidats, sans s'intéresser aux actes de ces candidats. On peut aussi s'interroger sur la stratégie des pactes, plutôt que de prendre parti pour ne travailler qu'avec les candidats ou partis politiques favorables au logiciel libre.

Si j'en crois la présence de défenseurs du logiciel libre sur certaines listes aux élections régionales, je ne suis pas le seul à tirer ces conclusions.

L'analyse complète en PDF et le script Python ayant servi à faire l'analyse (et incluant les données brutes) se trouve ici : http://laterrevuedailleurs.fdn.org/fr/politique/message_quel(...)
  • # mouais

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Mouais, a gauche. pas mal de mecs PS genre Jack Lang sont totalement "pour la survie des artistes".

    Bref, globalement je pense que la majorité des politiques de tout bords pensent:
    1) que Internet est un repaire de méchants pirates.
    2) que Internet est un espace qu'il faut contrôler.

    Bref, ils sont totalement sous éduqués sur ce plan là et suivent les lignes des partis (qui sont eux lobbytisé)
    • [^] # Re: mouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      A gauche, seul 3 députés ont voté pour Hadopi. Donc "pas mal" me semble exagéré...

      Après, il y a ce que les députés pensent, ce qu'ils disent et ce qu'ils font... Moi je me suis contenté d'analyser ce qu'ils ont fait -- c'est sans doute le plus objectif.
      • [^] # Re: mouais

        Posté par . Évalué à 10.

        Si ils ont voté pour ou contre, c'est principalement à cause des consignes de vote de leurs partis.

        Ce truc biaise sacrément toutes les interprétations que tu peux avoir.
        • [^] # Re: mouais

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Mais je ne dis pas le contraire...

          Par contre, si certains partis ont des consignes de vote "anti-Hadopi" et d'autre "pro-Hadopi", c'est bon à savoir. Surtout quand on entend dire que "Hadopi transcenderait le clivage gauche-droite"...!
          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 2.

            Par contre, si certains partis ont des consignes de vote 'anti-Hadopi' et d'autre 'pro-Hadopi',...

            Et ça n'a certainement rien à voir avec des consignes 'anti-gouvernement' et d'autre 'pro-gouvernement'.

            Faut se réveiller un peu... ce n'est pas la première fois qu'un député de gauche vote contre un projet de loi proposé par un gouvernement de droite (et vice versa d'ailleur!).
        • [^] # Re: mouais

          Posté par . Évalué à 6.

          C'est bien de là que vient la totale non pertinence des législatives comme vote local: qu'est-ce que ça change par rapport à la proportionnelle, vu qu'à la fin on a un godillot d'un parti ou d'un autre?

          Réponse: Ça permet à deux partis en particulier de rafler plus de places... Comme ils ont la majorité à l'Assemblée à eux deux, ça ne risque pas de changer!
        • [^] # Re: mouais

          Posté par . Évalué à 7.

          Trop facile de dedouaner ton depute sous pretexte qu'il vote comme son groupe...

          Chaque depute est libre de voter comme il veut, en consequence tous les deputes doivent assumer leur vote aupres des citoyens et non se refugier derriere des pretendues consignes de vote du parti !

          Je trouve que surveiller ce que ton depute vote ou ne vote pas a l'assemblee est une analyse bien plus pertinente pour accorder son vote que de se baser sur un pretendu programme.
    • [^] # Re: mouais

      Posté par . Évalué à 5.

      'Mouais, a gauche. pas mal de mecs PS genre Jack Lang'
      J.Lang situé à gauche ou socialiste? Hum .....Les temps ont changé.....
      D'autres noms à citer ?

      "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

  • # Attention aux mentions légales !

    Posté par . Évalué à 2.

    Je rappelle qu'à la suite de ce genre de texte il est de bon ton de mettre un avertissement à l'intention du lecteur :



    ATTENTION : S'abstenir de voter nuit gravement à la démocratie.


    ou encore


    Faites vous aider pour recommencer à voter.


    Sinon on se fait traiter de poujadiste incivique prêt à toutes les excuses pur masquer son irresponsabilité crasse et son laxisme moribond.

    Merci de votre attention.
    Jérôme Herman
    • [^] # Re: Attention aux mentions légales !

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      S'abstenir de voter nuit gravement à la démocratie.
      C'est exactement pour cela que je ne vote pas :-)
      Je constate simplement que la démocratie telle qu'elle existe ne donne que des résultats problématiques (nous sommes gouvernés par des arrivistes, alors que nous devrions être gouvernés par des sages). Le QI moyen du votant, 100 je suppose, fait que celui qui cause le mieux dans le poste est élu. Pas besoin de moi pour voter donc. Un simple troupeau bêlant suffit.

      Pas la peine de me dire que si tout le monde votait ça changerait quelque chose. Encore une fois c'est le QI moyen qui fait foi ici. Aucun espoir de voir poindre des choix pertinents.

      Et puis je voterais pour qui ? Bonne question.
      J'ai pas mal de fric, donc je voterais à droite histoire de conserver/augmenter mon patrimoine (spectaculaire ces dernières années pour ceux qui connaissent. J'ai quadruplé les revenus de mon foyer, je paye un peu moins d'impôts tout compris). Mais la plupart des "idées" de droite me font gerber. Tout comme celles de bien-à-gauche.
      Je serais plutôt tendance équité/amour/paix/entraide... y'a pas en rayon.
    • [^] # Re: Attention aux mentions légales !

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne vote pas car je n'ai pas confiance dans les ordinateurs de vote.
    • [^] # Re: Attention aux mentions légales !

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Je vote rarement dans les urnes mais je vote tous les jours à la caisse. Je crois que c'est plus important et plus efficace : réfléchir à ce que l'on achète. Chaque biffeton est un bulletin de vote, mais peu de gens le savent et encore moins en font la publicité.
  • # Quel rapport ?

    Posté par . Évalué à -1.

    Desole, mais je vois pas trop le rapport entre HADOPI et le pacte.

    Le pacte demande d'encourager l'utilisation des LL et standards ouverts : http://www.candidats.fr/documents/Le_Pacte_Du_Logiciel_Libre(...)

    Ce qui n'a absolument rien a voir avec HADOPI
    • [^] # Re: Quel rapport ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Regarde le communiqué de presse de l'April : "L'HADOPI filtrera aussi le Logiciel Libre. L'April condamne". Je cite :

      L'April a pris connaissance du rapport communiqué par le Conseil Général des Télécommunications (CGTI) au ministère de la Culture. Elle constate que ce rapport clarifie l'interprétation du projet de loi HADOPI en énonçant clairement qu'une des finalités est d'imposer des logiciels propriétaires de filtrage sur le poste client.
      • [^] # Re: Quel rapport ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Oui bon faut pas deconner non plus, le pacte dit :

        "Faire développer et utiliser prioritairement des logiciels libres et des standards
        ouverts dans les établissements, administrations, services et lieux publics placés
        sous l'autorité de ma collectivité ou gérés par des partenaires ;
        Accompagner systématiquement ces initiatives en sensibilisant aux logiciels
        libres et aux standards ouverts les publics amenés à en bénéficier."

        Tu m'excuseras, mais les logiciels de filtrage sur le poste client ca n'a franchement pas grand-chose a voir.

        Je ne parlerais pas non plus du communique de l'APRIL qui est franchement d'un ton repugnant, avec des grands crus du genre :

        actuel secrétaire général de l'inutile ARMT2 qui se rêve en secrétaire général de la liberticide HADOPI. Pour accéder à cette promotion, ce dernier n'hésite pas à proposer ce que demandent depuis des années les producteurs de disques et de films

        Qui n'est rien d'autre qu'une attaque pourrie et basse.
        • [^] # Re: Quel rapport ?

          Posté par . Évalué à 4.

          En même temps, toute personne censée défendre les intérêts du peuple, un tant soit peu informée des tenants et aboutissants de Hadopi et qui la défend est immédiatement classé dans mon esprit comme pourrie et basse.

          Qui sème le vent...
  • # On ne peut rien en déduire

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    >>> En revanche, le clivage gauche-droite est très pertinent pour analyser le vote de la loi Hadopi.

    Comme l'a dit plus haut sanao je ne pense pas que ce soit pertinent pour analyser spécifiquement la loi Hadopi.
    En fait la gauche a voté contre la loi presque uniquement parce que c'était une loi proposée par un gouvernement de droite.
    Si c'était une loi sur la tonte des moutons alors la gauche aurait également voté contre quasiment mécaniquement...et on ne devrait pas en déduire quoi que ce soit sur un clivage gauche/droite à propos de la tonde des moutons !
    Je précise que c'est pareil quand la droite est dans l'opposition: Elle vote automatiquement contre tout ce que propose le gouvernement de gauche et ce quel que soit le sujet.
    • [^] # Re: On ne peut rien en déduire

      Posté par . Évalué à 0.

      Si c'était une loi sur la tonte des moutons alors la gauche aurait également voté contre quasiment mécaniquement...et on ne devrait pas en déduire quoi que ce soit sur un clivage gauche/droite à propos de la tonde des moutons !

      Pourtant il m'a toujours semble que les gens de gauche n'aimaient pas se faire tondre alors que ceux de droite semblaient l'apprecier...
    • [^] # Re: On ne peut rien en déduire

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est exactement comme ça que je l'interprète aussi. Je voulais le mettre en commentaire mais déjà fait !

      D'ailleurs dans les campagnes de votes, on parle plus de votes anti-machin (anti-sarko, anti-hadopi, etc) que de vote pour quelque chose. Mon impression : avoir un vrai programme ne fait pas partie des priorités du discours d'un parti, le plus simple c'est d'être contre l'autre en critiquant systématiquement ses actions.

      Finalement, "tu m'étonnes John" que les gens votent une fois pour la gauche, une fois pour la droite. Dès qu'il y a un parti en place, les gens ne sont pas content, alors ils votent pour l'autre, et ainsi de suite. Finalement je pense qu'aucun parti ne peut avoir de plan sur le long terme vu qu'ils ne restent jamais assez longtemps en place. L'un va détruire ce que l'autre avait mis en place, ou ne rien faire = pas de prise de risque, c'est le prochain qui se ramassera les problèmes (cas des retraites), l'autre va tenter de rattraper le coup (donc se faire critiquer car il y a changement), etc.
    • [^] # Re: On ne peut rien en déduire

      Posté par . Évalué à -1.

      La Gauche défend l'égalité des citoyens. Selon la Gauche, la culture n'appartient pas à une élite mais concerne tous les citoyens, les riches comme les pauvres. Pour preuve le fait que les politiques culturelles pratiquées par les collectivités locales de gauche s'intéressent d'avantage aux cultures contemporaines et populaires qu'à la culture bourgeoise conservatrice. Hadopi lutte contre la réduction des inégalités culturelles donc Hadopi est nativement et culturellement une usine à gaz de Droite.

      "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

      • [^] # Re: On ne peut rien en déduire

        Posté par . Évalué à 2.

        T'as raison... la droite cékedéméchan... et la gauche c'est que des gens altruistes qui n'ont aucune ambition personnelle.
        • [^] # Re: On ne peut rien en déduire

          Posté par . Évalué à 0.

          La Droite n'a aucun intérêt à ce que les citoyens soient cultivés et réfléchissent. Ce n'est pas un hasard si l'état UMP est en train diminuer les heures de philo et le budget des sciences humaines. L'UMP a bien voté Hadopi, un outil qui s'attaque au Net, moyen de culture personnelle. La culture est l'ennemie de la Droite, et réciproquement.....

          "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

          • [^] # Re: On ne peut rien en déduire

            Posté par . Évalué à 0.


            La culture pour tous est l'ennemie de la Droite, et réciproquement.....

            Merci.
            Faut bien justifier l'Hadopi entre gens civilisés quand même.
    • [^] # Re: On ne peut rien en déduire

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si les députés votent uniquement en fonction de leur appartenance à la majorité ou à l'opposition, une initiative comme le pacte du logiciel libre est totalement inutile et vouée à l'échec, puisque le pacte n'influera pas leur vote... CQFD.
      • [^] # Re: On ne peut rien en déduire

        Posté par . Évalué à 3.

        Dans une perspective de court terme peut être, par contre dans une perspective de pédagogie et d'information, à condition qu'ils lisent avant de signer, c'est une autre histoire.

        C'est peut être une bonne manière d'aborder un député qui lira jamais Linuxfr, par exemple. La prochaine fois qu'il entendra parler de logiciel libre il réfléchira peut être un peu plus "tiens, logiciel libre, ça me dit quelque chose", etc.
  • # Attention aux Ego démesurés...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je ne peux résister à poster un lien que retraçant l'historique d'une certaine page de wikipédia:
    http://www.lepost.fr/article/2010/03/15/1988917_quand-jego-v(...)
    Vivement que l'UMP fasse une loi contre les sauvageons qui vandalisent notre patrimoine culturel sur internet...(2°)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.