Journal Berlios.de ferme ses portes

Posté par (page perso) .
17
30
sept.
2011

La forge de logiciel libre, berlios.de, ouverte il y a 10 ans, ferme ses portes faute de financement, à la fin de l'année.

Il faut dire aussi que coté maintenance et évolution, ce n'était plus vraiment ça. Interface vieillote d'un (vieux?) gforge, pas pratique, au design trop triste.

Elle aura permis de lancer de nombreux projets (plus de 4700), mais je ne pense pas qu'elle sera beaucoup regrettée, des sites comme github ou bitbucket faisant le "job" de manière beaucoup plus efficace, moderne et agréable.

Si vous avez des projets sur berlios.de, il est temps de les migrer vers d'autres forges.

L'annonce : http://developer.berlios.de/forum/forum.php?forum_id=37450

  • # Auto-hébergement...

    Posté par . Évalué à 9.

    La forge de logiciel libre, [ici le nom de n'importe quelle forge], ouverte il y a [ici un nombre quelconque d'années] ans, ferme ses portes

    Voilà pourquoi je préfère auto-héberger mes projets.

    Soit à la maison pour des petits volumes, soit sur une machine en co-lo, ou encore une VM. Dans tous les deux derniers cas, un accès total à la machine (compte root) est indispensable. Par exemple :

    • chez moi pour deux-trois bricoles ;
    • sur une machine physique OVH pour un projet non-public (pour l'instant?) ;
    • sur une VM dans le cluster de OSUOSL pour le projet crosstool-NG.

    Dans tous les cas, je suis full administrateur de la machine, ce qui me permet de répliquer l'entièreté de la machine, quand je veux, bon me semble, et dans les conditions qui me conviennent.

    Un point de plus pour l'auto-hébergement !

    Ceci-dit, je trouve triste de voir disparaître une forge libre, au détriment de services propriétaires pour certains... :-(

    Hop,
    Moi.

    • [^] # Re: Auto-hébergement...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Voilà pourquoi je préfère auto-héberger mes projets.
      Soit à la maison pour des petits volumes, soit sur une machine en co-lo, ou encore une VM.

      Merci pour l'éclat de rire, j'ai failli renverser mon café.
      Parler d'auto-hébergement en "co-lo", c'est très fort, belle démonstration de la non compréhension du mot.

      Tu viens juste de dire que tu préfères être root sur l'hébergement que tu choisis, tu n'as pas parlé d'un quelconque avantage de l'auto-hébergement (ni vraiment parlé d'auto-hébergement)

      Et tu donnes un point au fait d'être root, mais ce point est... Connu depuis le début! Rien de nouveau.

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        il habite peut être dans un data center.

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par . Évalué à -1.

          il habite peut être dans un data center.

          Heu, quand même pas, non :-)

          Hop,
          Moi.

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par . Évalué à 9.

        belle démonstration de la non compréhension du mot

        "Auto-hébergement" ne veut pas forcément dire "chez soi".

        C'est surtout être maître du maximum d'infrastructure pour être le plus indépendant possible.

        Dans aucun cas l'indépendance totale n'existe :

        • en co-lo, ou en VM :
          • machine(s) de l'hébergeur
          • réseaux (internet et électrique) de l'hébergeur
        • à la maison :
          • réseau électrique : EDF, autres...
          • réseau internet: FAI (Free, Orange, SFR...)

        Le plus important dans l'auto-hébergement, à mon avis, c'est l'autonomie sur plusieurs points :

        • choix de la ou les solutions logicielles mise(s) en œuvre
        • choix de la politique d'accès : autorisation, filtrage réseau (aka firewall), etc...
        • autonomie de décision

        Ensuite, la localisation de la machine, c'est secondaire.

        Par exemple, j'ai des amis qui ne peuvent avoir internet chez eux que par de la 3G (et encore...). Donc impossible pour eux de s'auto-héberger à la maison. Mais ils ont mis un petit serveur dans un placard chez un pote à eux. Pour toi, ce n'est pas de l'auto-hébergement ? Pour moi, c'en est.

        Maintenant, dire qu'OVH n'est pas le meilleur (en fonction de certains critères, objectifs ou subjectifs) hébergeur de co-lo, ça se discute, oui. Pour moi, c'est une solution viable et pertinente.

        En ce qui concerne OSUOSL, c'est encore différent. Leur boulot est de fournir une infrastructure réseau et de virtualisation pour l'hébergement de projets FLOSS. De nombreux projets FLOSS phares y sont totalement ou partiellement hébergés, parmi les plus connus :

        • Linux
        • Apache, Inkscape, OpenOffice.org, PHP...
        • busybox, buildroot, uClibc...
        • Ångström, CentOS, Debian, Fedora, Gentoo, OpenEmbedded, Slackware...
        • Enlightenment, GNOME, KDE...
        • Freenode, Linux Foundation...
        • OLPC...

        Alors, franchement, une VM chez OSUOSL, ca vaut bien n'importe quel serveur à la maion, à mon avis...

        Hop,
        Moi.

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          "Auto-hébergement" ne veut pas forcément dire "chez soi". (...) Ensuite, la localisation de la machine, c'est secondaire

          OK. La prochaine fois qu'on parlera d'auto-hébergement, je parlerai d'Amazon EC2 (OVH, c'est pas assez marrant, Amazon c'est encore plus facile de faire bondire les auto-hebergeurs). Tu assumeras tes propos et viendras me défendre lors de mon lynchage que si, Amazon EC2 ça peut être de l'auto-hebergement, puisque ça répond à tes critères.

          Moi, ça me va : finalement, je fais de l'auto-hébergement sans le savoir!

          • [^] # Re: Auto-hébergement...

            Posté par . Évalué à 2.

            [...] Amazon EC2 ça peut être de l'auto-hebergement, puisque ça répond à tes critères.

            He bien non, ça ne répond pas à mes critères. Je me cite :

            Le plus important dans l'auto-hébergement, à mon avis, c'est l'autonomie sur plusieurs points :
            
            * choix de la ou les solutions logicielles mise(s) en œuvre
            * choix de la politique d'accès : autorisation, filtrage réseau (aka firewall), etc...
            * autonomie de décision
            
            

            Et dans EC2, tu n'as pas toute cette autonomie.

            Mais que vois-je ?! Il est 00:01:32 ! Donc on n'est plus trolldi... :-]

            Hop,
            Moi.

            • [^] # Re: Auto-hébergement...

              Posté par . Évalué à 1.

              heuuu.
              si.
              Tu choisis ton os et tout le tralala.

              Apres, c'est sur que t'as pas le contrôle sur certains aspects du réseau, mais ça va être pareil chez OVH, je vois pas trop la différence.

              Ou alors tu t'appelles Octave.

              If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

              • [^] # Re: Auto-hébergement...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Chut : ils font pareil que plein de monde depuis des lustres, mais il ne l’appellent pas pas "dédié" ou "cloud", mais "auto-hébergement", car comme ça ils se sentent différent et pas vendu au cloud ou à un hébergeur. Mais en fait, c'est juste un dédié OVH ou du cloud de base comme le propose Amazon MC2, chez un hébergeur (donc pas auto-hébergé...)

                Ah marketing quand tu nous tiens!

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Pour toi, ce n'est pas de l'auto-hébergement ? Pour moi, c'en est.

          Disons que dire que les autres ça pue car on doit donner les clés à un pro, pour donner les clés à un "pote" (avec tous les risques que ça contient...), j'ai du mal à comprendre qu'on puisse imaginer que ce soit mieux.

          C'est de l'hébergement classique, mais chez un amateur à la QoS Internet pourrie et à l'intégrité inconnue (chez le pro, on a un contrat au moins), j'ai franchement du mal à voir le moindre avantage par rapport à un hébergeur en datacenter (à part le masochisme).

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par . Évalué à 9.

          Si je comprends bien c'est comme héberger un ami chez soi en l'envoyant dormir au Formule 1 du coin en lui filant des draps et des couvertures. C'est aussi comme une automobile qui ne serait mobile que si on la fait tirer par des animaux, ou encore, l'autonomie qui serait la capacité de satisfaire à ses besoins en achetant chez les voisins.

          Je ne voudrais pas avoir l'air moqueur mais j'ai appris que le préfixe auto signifiait « par soi-même ».

          Dans aucun cas l'indépendance totale n'existe

          Idem pour une automobile, elle perd sa qualité première sans carburant. Peu importe, le sujet n'est pas l'indépendance totale car cela impliquerait d'avoir aussi son propre réseau internet indépendant à soi, il s'agit de l'hébergement par soi-même. Lorsque le serveur, physique ou virtuel, est hébergé par un tiers, ce n'est plus de l'auto-hébergement.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Auto-hébergement...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      À quoi ça sert si on a un moyen de faire une réplication régulièrement et de manière automatisée (pour les dépôts de sources pas de problème, pour les gestionnaires de bugs je ne sais pas à quel point c'est possible de répliquer la DB)?

      Pour moi l'auto-hébergement est une hérésie en terme de consommation électrique, ça va complètement à contresens des efforts qu'on devrait faire. On aura toujours besoin d'avoir en permanence un ordi allumé (même si c'est un mini-PC qui consomme 20W, c'est déjà trop) et un modem.
      Ça me semble plus efficace d'avoir de l'hébergement mutualisé: si le site n'est pas accédé, il ne consomme pas d'énergie (ou presque) et que de l'espace disque.

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        si le site n'est pas accédé, il ne consomme pas d'énergie (ou presque) et que de l'espace disque.

        Comme pour l'auto hebergement quoi.

        Par contre des sites distribués à la manieres des freesite (freenet) me semblent une bonne idée, meme si la machine de l'auteur est éteintes, le site est distribué sur le réseau.

        Freenet a vraiment de bonnes idées je trouve ça dommage le tout java par contre.

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          si le site n'est pas accédé, il ne consomme pas d'énergie (ou presque) et que de l'espace disque.

          Comme pour l'auto hebergement quoi.

          Si tu as 10 requêtes par jour, ton ordi et ton modem consomment 99.99% du temps pour rien (même en veille partielle). Avec du mutualisé, tu vas avoir:
          - une consommation fixe (si des éléments ont pu se mettre en veille)
          - une surplus de consommation lorsque du traitement est fait
          Si tu mets beaucoup de sites à 10 requêtes/jour sur la même machine, la consommation d'un seul site tend vers "pas-beaucoup".

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par . Évalué à 1.

          Freenet a vraiment de bonnes idées je trouve ça dommage le tout java par contre.

          Ouais.
          Faudrait vraiment soit qu'ils changent de langage, soit que quelqu'un code son propre client Freenet dans un autre langage moins lourd...

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 7.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par . Évalué à 3.

          Je suis à 5W avec http://pcengines.ch/alix.htm.

          Hmmm... Jolies machines ! :-)

          Avec quelques ports USB2 en rab', ainsi que du giga-ethernet, ce serait un bonheur !

          Merci pour le pointeur !

          Hop,
          Moi.

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Très intéressant!
          Par contre je me demande si c'est assez puissant pour supporter du PHP et du MySQL. Si je mets un Wiki ou un forum, est-ce que ça tournera à vitesse raisonnable?

          Mon modem (qui fait téléphonie et Wi-fi) consomme 9W. Une Freebox V5 (sans le boîtier télé, avec le Freeplug qui l'alimente), c'est 10W.

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par . Évalué à 1.

        Ça me semble plus efficace d'avoir de l'hébergement mutualisé: si le site n'est pas accédé, il ne consomme pas d'énergie (ou presque) et que de l'espace disque.

        Ça fait un moment que j'entends que l'auto-hébergement ça consomme énormément plus que le mutualisé. Il y a des sources, des comparaisons fiables ?

        Parce que pour moi ça ne semble pas si évident que ça. Mon serveur consomme 20W tout compris. Combien consommerais-je si je ne m'auto-hébergerais pas ? Vraiment, je n'ai aucune idée.

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Parce que pour moi ça ne semble pas si évident que ça.

          Ah bon?

          Mon serveur consomme 20W tout compris.

          Parce que tu crois que tu as le monopole des petits serveurs?
          Tu crois que les serveurs à 10€/mois chez OVH et Online, c'est quoi? Tu les prends pour des idiots incapable d'optimiser leur conso? (vu que l’énergie c'est une très grosse partie du coût d'un serveur... Hum)
          Donc en conso, tu es au pire du pire égal. Au mieux, en mutualisé, tu as une machine à 200W avec 1000 petits sites dessus (facile de mettre 1000 sites, ils sont petits, sinon tu auto-héberge pas puisque quand tu as du vrai trafic, ben tu veux un minimum de disponibilité et le 1 Mbps de chez toi devient insuffisant), ça fait 0.2W par site. Tu ne peux pas te battre. Et encore 1000, je suis gentil, vu la charge des sites auto-hébergé qui doivent faire quelques pages par jour...

          Faut arrêter le fantasme que d'avoir une dispersion des hébergements c'est plus optimal, l'agrégation des ressources c'est le B.A.-BA de l'optimisation (tout autant économique qu’énergétique)

          • [^] # Re: Auto-hébergement...

            Posté par . Évalué à 7.

            Au lieu de me prendre pour un con, montre-moi des sources et des données intéressantes !

            Là tu parles pour un usage : le web en ne considérant QUE la consommation du serveur. Maintenant si on considère :
            – avoir un compte email gmail
            – avoir un espace web chez OHV par exemple
            – avoir un compte jabber chez im.apinc.org
            – avoir un partage de code sur github ou autre

            Et qu'on compte les conso des serveurs, matériels réseaux, des climatisations, éventuellement la construction et le recyclage des machines, etc. il me semble que ton 0.2w augmente un peu.

            Et l'intérêt justement est d'avoir une comparaison : l'auto-hébergement consomme-t-il 10X plus ? 100 000X plus ? Et là dessus pour le moment j'ai rien vu, donc si tu as des données fiables (ce que je ne doute pas vu le ton hautain et sans concession que tu emploie), je veux bien le lien.

            L'intérêt n'est pas de savoir qui consomme le moins, mais de savoir si l'auto-hébergement est écologiquement acceptable ou pas. Si on gagne en liberté, mais qu'on perd énormément niveau écologique, pour moi c'est pas top. Si par contre c'est kif kif ou même un peu plus consommateur, alors là ça vaux le coup.

            • [^] # Re: Auto-hébergement...

              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

              Au lieu de me prendre pour un con, montre-moi des sources et des données intéressantes !

              C'est quand même pas bien compliqué... Faut que je te dise exactement comment faire? Alors allons-y : prend le taux CPU et disque de ta petite machine chez toi. imaginons qu'en 95 percentile tu as 1% (déjà très rare pour un auto-hébergé). prenons large, admettons que la limite acceptable est 50%, ça fait que tu consommes 50x plus qu'en mutualisé.

              C'est écologiquement une hérésie.
              Maintenant, dit-moi ton taux CPU en moyenne, et je te dirais combien tu perds écologiquement... Si il faut qu'on fasse le calcul pour toi.

              C'est grave quand même de ne pas savoir faire quelques calculs simples, en plus de croire que les hébergeurs n'optimisent pas la le Watt par unité de performance.

              Si on gagne en liberté, mais qu'on perd énormément niveau écologique, pour moi c'est pas top.

              Ce n'est pas top, et ce n'est vraiment pas compliqué à démontrer. Et encore, on n'a pas parlé de l'énergie utilisée pour construire et transporter plein de petites machines à la place d'un gros.

              C'est quand même prendre 99% des gens (ceux qui font de l'hébergement) pour des cons que de croire ou vouloir faire croire que l'auto-hébergement a le moindre intérêt financier donc écologique, la conso étant un gros poste de coût en hébergement.

              Faudrait un peu arrêter l'insulte à l’intelligence.

              • [^] # Re: Auto-hébergement...

                Posté par . Évalué à 7.

                ça fait que tu consommes 50x plus qu'en mutualisé.

                Quid des coûts annexes, comme la clim ? Comment tu les prends en compte ? Et ces coûts annexes sont loin d'être négligeable ! C'est justement sur ça que l'auto-hébergement peut faire la différence : l'infrastructure est beaucoup plus réduite : des contraintes électriques beaucoup moins fortes, pas de climatisation, le matos change moins souvent, etc. Si tu négliges ça, comment la comparaison peut être valable ??

                Ensuite tu parles de consommation CPU, mais on n'utilise pas du tout les même CPU ! Quelle est la pertinence de ta comparaison si on ne connaît pas processeurs utilisés, parce que la différence de consommation très importante entre un petit proc adapté à l'auto-hébergement et ceux utilisés sur de gros serveurs…

                Par exemple en moyenne je suis en moyenne à 3% d'utilisation CPU sur un an, sur un Atom D425, 1.80GHz et je sais à peut-près calculer, sans doute les restes d'une formation scientifique…

                Faudrait un peu arrêter l'insulte à l’intelligence.

                Mon dernier post, puisque tu es borné, vilain troll : Donne-moi un exemple de combien consomme un datacenter par utilisateur (ou par usage : par site web, par email, etc.), tout compris. Par exemple, une première idée pourrait être d'avoir la consommation globale de l'infrastructure nécessaire à gmail, rapporté au nombre d'utilisateur.

                Je te demande des sources, des liens vers des études sérieuses sur le sujet et tu persistes à me sortir ta recette perso, que je trouve très approximative. Comme je ne me permet pas de douter de ton intelligence (ton historique sur linuxfr montre que tu n'es pas crétin), je doute de ton honnêteté du coup…

                C'est quand même prendre 99% des gens (ceux qui font de l'hébergement) pour des cons que de croire ou vouloir faire croire que l'auto-hébergement a le moindre intérêt financier donc écologique, la conso étant un gros poste de coût en hébergement.

                Pour l'instant j'ai vraiment l'impression que c'est l'inverse : je n'ai jamais nié que l'auto-hébergement consommait plus et était moins rentable financièrement, mais j'aimerais juste savoir dans quelles proportions.

                C'est comme les débats sur le nucléaire ou les OGM, si on veut réellement progresser dans la réflexion, alors il faut se baser sur des trucs fiables, incontestables. Pour l'instant pour l'auto-hébergement ça n'est pas vraiment le cas.

                • [^] # Re: Auto-hébergement...

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  Ensuite tu parles de consommation CPU, mais on n'utilise pas du tout les même CPU !

                  C'est bien connu : plus un CPU est puissant, plus il consommera par unité de puissance. Ou alors c'est l'inverse, et les gestionnaires prennent des grosses machines justement pour optimiser.

                  Bref, restons sur le comparable : pour une même puissance donnée, les hébergeurs savent aussi utiliser des Atom. Et sinon ils prennent des Xeons à W/puissance consommée bien meilleure. Tu perds à tous les coups.

                  Par exemple en moyenne je suis en moyenne à 3% d'utilisation CPU sur un an, sur un Atom D425, 1.80GHz et je sais à peut-près calculer, sans doute les restes d'une formation scientifique…

                  Ben tu as un calcul minimal : tu bouffes 20x plus qu'en mutualisé qui utiliserait le même CPU. Chiffre minimal, car les hébergeurs prennent des machines au W/perf inférieur en réalité, pour optimiser encore plus.

                  l'infrastructure est beaucoup plus réduite : des contraintes électriques beaucoup moins fortes, pas de climatisation, le matos change moins souvent, etc. Si tu négliges ça, comment la comparaison peut être valable ??

                  Forcément, si tu changes aussi les conditions à faire éclater les machines... Si les datacenteur ne sont pas à 30° l'été, c'est pas pour le plaisir, c'est pour que le matos claque le moins souvent possible. Donc toi sans clim tout ça, tu augmentes juste le risque que ça pête. C'est un choix. Mais ça fait vraiment des conditions pourries pour la QoS... Après, si tu acceptes une QoS pourrie un max, pourquoi pas. Mais il reste que ton CPU tourne à vide (il baisse un peu sa conso certes...) et bouffe un max d’électricité tout en chauffant ton appart même l'été.

                  Des études, il y en a plein pour comment optimiser les datacenters. Il n'y a pas d'études contre les auto-hebergements, peut-être parce que c'est tellement énorme qu'il n'y a pas besoin d'étude pour se rentre compte qu'écologiquement et financièrement, et en Qos, ben... C'est du n'importe quoi.

                  • [^] # Re: Auto-hébergement...

                    Posté par . Évalué à 10.

                    Donc toi sans clim tout ça, tu augmentes juste le risque que ça pête

                    Ben voila, un magnifique exemple de mauvaise foi !

                    Même sans climatisation, chez moi la température dépasse rarement les 25°C… Ton datacenter nécessite une clim, un appartement ou une maison classique pas du tout, les conditions ne sont pas les même…

                • [^] # Re: Auto-hébergement...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  C'est comme les débats sur le nucléaire ou les OGM, si on veut réellement progresser dans la réflexion, alors il faut se baser sur des trucs fiables, incontestables.

                  Oui, bien sûr, et quand on montre les chiffres sur le nucléaire (coût financier et humain contre les autres technologies par exemple), les gens prennent en compte les données objectives... Non, ça reste "putain tu te rends compte 1000000 de morts à Tchernobyl!!!" sans regarder les millions de morts pour la même puissance produite ailleurs ("c'est pas pareil")

                  Désolé, ça a déjà été essayé, et quand en face la parce a décidé que ça ne pouvait pas être autrement, elle ne change quand même pas d'avis. Alors ne compte pas sur moi pour prendre le temps de donner plus de chiffres, déjà que ceux que je file montrent qu'écologiquement c'est pas la peine d'aller plus loin, la différence étant tellement gigantesque en regardant "en gros", par design de la solution.

                • [^] # Re: Auto-hébergement...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Par exemple, une première idée pourrait être d'avoir la consommation globale de l'infrastructure nécessaire à gmail, rapporté au nombre d'utilisateur.

                  C'est pas directement gmail, mais en gros la consommation d'un utilisateur de Google (gmail, youtube, maps, etc) pendant 1 mois aurait besoin de la même énergie qu'une ampoule de 60W allumée pendant 3 heures...
                  1 an de GMail c'est environ 1,2 kg CO2

                  http://www.google.com/green/the-big-picture.html

                  • [^] # Re: Auto-hébergement...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Super la prochaine fois donne l'équivalence énergétique en km/chou-fleur. Après conversion Gmail c'est selon ces chiffres 0.25W/utilisateur. Pas négligeable, mais pas trop mauvais. Mais on devrait pouvoir arriver à faire en auto-hébergement un ordre de grandeur de plus pour plus cher et moins fiable. Donc ça peut se tenter ;)

                  • [^] # Re: Auto-hébergement...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Merci pour le lien, voila le genre d'info que je recherche :-)

                    Donc selon google, un utilisateur consomme en 1.46kgCO2

                    Donc si un kWh électrique produit 0,09 kg CO2 en France, je consomme pour mon serveur :
                    20*24*365 = 175 kWh pour un an, soit entre 15 et 16 kgCO2.

                    J'ai donc à la louche un ratio de 10 avec google, ça reste honnête.

                    http://www.greenit.fr/article/energie/combien-de-co2-degage-un-1-kwh-electrique

                    • [^] # Re: Auto-hébergement...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      un ratio de 10 avec google, ça reste honnête

                      Oué enfin ça fout quand même une belle claque à l'auto-hébergement.

                      Non pas que je sois contre (je le fais également) mais on ne peut pas se servir décemment de l'aspect consommation face à des géants du genre (car pour eux aussi 1kW de plus un peu partout ça revient très très cher, donc ils cherchent à le réduire au maximum et à optimiser leurs résultats).

                      Le vrai (et le seul qui me vienne tout de suite à l'esprit) intérêt à l'auto hébergement c'est le contrôle (des logiciels, des données, des accès). Et c'est déjà suffisant.

                      • [^] # Re: Auto-hébergement...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Oué enfin ça fout quand même une belle claque à l'auto-hébergement.

                        Il ne faut pas comparer que la gestion des mails, mais tous les usages de la machine.

                        http://devnewton.bci.im

                        • [^] # Re: Auto-hébergement...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Oué alors c'est bien pour ça que ça ne parle pas que de gmail...

                          C'est pas directement gmail, mais en gros la consommation d'un utilisateur de Google (gmail, youtube, maps, etc)

                          C'est bien la conso de tous les service google (mails mais aussi youtube, docs, maps, etc). Mais bon, c'est autant dans le commentaire que dans le lien.
                          Ha oui, et donc ça correspond quand même pas mal à l'utilisation d'un serveur perso, en général mail + hébergement (et souvient rien de très complexe)

                          • [^] # Re: Auto-hébergement...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            (pardon, je parle surtout de la partie 1 mois de google équivalent à 3h de 60W)

                          • [^] # Re: Auto-hébergement...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Je doute de la pertinence de l'étude quand je lis:

                            Dans notre discipline à nous (l’informatique), les émissions sont essentiellement liées à la consommation électrique. D’où l’intérêt de disposer d’un équivalent CO2 pour le kWh.

                            Le problème me semble plus complexe: par exemple, je doute que les 25000 employés de Google aillent au travail en VTT...

                            http://devnewton.bci.im

                            • [^] # Re: Auto-hébergement...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              En tout cas au niveau d'un datacenter la conso est vraiment le plus important et le plus cher. Plus que les machines si on regarde sur quelques années.

                              Le problème me semble plus complexe: par exemple, je doute que les 25000 employés de Google aillent au travail en VTT

                              Oué mais ça ça n'a rien à voir avec Google.
                              Sinon, lorsqu'on compare avec de l'autohébergement il faut rajouter :

                              • la consommation du deuxième ordi qui sert d'accès au serveur qui n'a pas d'interface
                              • de la lampe utilisée pour éclairer le pc lors de la maintenance du super serveur
                              • de la consommation du scoot du livreur de pizza le soir où le serveur a craché et qu'il a fallu le remonter
                              • ...
                              • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                Oué mais ça ça n'a rien à voir avec Google.

                                Les employés de Google n'ont rien avoir à avec Google???

                                Je sens une perturbation dans la Force Logique.

                                http://devnewton.bci.im

                                • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                  La perturbation elle est surtout dans la la logique qui voudrait compter les transports des employés de Google dans le "bilan énergétique" des services Google.
                                  Déjà le fait que ça ait une quelconque importance est juste une supposition sans fondement (à moins que tu nous ai caché des infos).
                                  Ensuite ce serait pertinent s'il y avait une quelconque différence entre le fait que ces gens bossent pour Google ou non (car si non, dans ce cas le bilan serait répartir différemment mais au global similaire).
                                  Ensuite, comme je disais mais finalement tu n'as pas répondu sur la partie intéressante, dans ce cas il faudrait comparer avec tous les frais annexes à l'autohébergement. Sachant (d'après les commentaires plus haut) que Google consomme déjà 10x moins que l'autohébergement, m'étonnerait vraiment que ça pourrait changer.
                                  La perturbation elle est dans ton raisonnement à mon avis.

                                  • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    Les frais annexes que tu as listé sont en fait des frais fixes que tout le monde utilise, autohébergeur ou cloudeur.

                                    Google consomme déjà 10x moins que l'autohébergement

                                    Selon une étude DeMerde Corp?

                                    http://devnewton.bci.im

                                    • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      Les frais annexes que tu as listé sont en fait des frais fixes que tout le monde utilise, autohébergeur ou cloudeur.

                                      Ha non, point du tout.
                                      Lorsque j'héberge mes mails chez Google je ne fais pas la maintenance de mon serveur de mail.
                                      Lorsque j'héberge mes mails sur ma machine propre à moi je fais la maintenance de mon serveur de mail.

                                      Selon une étude DeMerde Corp?

                                      Retourne lire le lien un peu plus haut.
                                      Ensuite compare les résultats avec ce que va te consommer un hébergement @home.

                                      • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                        Mon expérience de maintenance est positive: j'ai installé mon serveur mail au début de l'année et je n'y ai pas touché depuis.

                                        Concernant cette étude, j'ai déjà exprimé mes doutes à son sujet...

                                        http://devnewton.bci.im

                                        • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                          Oué enfin quelques mois de maintenance (ou non) sur un serveur de mail c'est franchement pas représentatif de quoi que ce soit.
                                          Et concernant tes doutes. Lesquelles ? Le fait que les emissions dépendent essentiellement de l'électricité ?
                                          Tu as des éléments qui te font douter ?
                                          Tu as des infos ?
                                          Tu bosses dans le milieu ?

                                          Parce que sinon moi je peux dire que j'ai des doutes sur ta capacité à avoir un jugement correct sur l'étude. C'est super facile de douter de quelque chose dans le vent, non ?

                                          • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            Je viens de me rendre compte que ce que tu appelles une étude, c'est un calcul à la louche fait avec des chiffres tirer d'une communication d'entreprise et d'un site qui indique lui même faire des approximations.

                                            http://devnewton.bci.im

                                            • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                              Non, je ne parle que des papiers de google. Le x10 ça c'est juste un truc annexe que je n'ai pas vérifié.
                                              Mais même si on prend en compte des approximations dans le truc de google, on peut peut-être avoir certains doutes (que tu n'as pas vraiment exprimé à part dire "j'ai des doutes") mais j'ai comme l'impression que c'est un poil plus sérieux que de dire "j'ai des doutes c'est pas vrai".
                                              A moins que, encore une fois, tu ais des informations, auquel cas ça m'intéresse.

                                            • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                              c'est un calcul à la louche

                                              Parce que ton uptime, ton taux de casse de machine, et j'en passe, c'est pas fait à la louche et de manière non rigoureuse (genre "pas eu de problème pour mon cas perso donc tous les autohebergements seront super ça cassera pas et ils ne perdront aucun mail")?

                                              • [^] # Re: Auto-hébergement...

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                Je dis juste deux choses:

                                                • calculer une empreinte écologique, c'est compliqué et j'attends toujours qu'on me sorte une étude sérieuse.
                                                • l'autohébergement, ce n'est pas difficile puisque j'y arrive et ceux qui prétendent le contraire sont des gros noobs qui peuvent retourner sous doudoulinux :-)

                                                http://devnewton.bci.im

                    • [^] # Re: Auto-hébergement...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      J'ai donc à la louche un ratio de 10 avec google, ça reste honnête.

                      Si pour toi x10 dans la tronche c'est honnête, forcement... Je peux faire *10 sur ta facture d'électricité? Très pratique, on résoudra le problème nucléaire très rapidement à ce niveau de prix avec que de l'écolo.

                      Faut arrêter le délire, x10 c'est juste gigantesque comme différence. On voit bien la mentalité d'occidental consommateur qui veut son confort (idéologoque donc dans le cas de l'auto-hébergement) au prix de pourrir la planète. Et après certains veulent faire croire que l'auto-hébergement, c'est "écolo" car pas de clim chez soit...

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pour moi l'auto-hébergement est une hérésie en terme de consommation électrique

        Le secret, c'est d'utiliser la même machine comme serveur mail/chat/web/forge, comme radio le matin, comme proxy anti nazi le jour, comme desktop le soir...

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Avoir la même machine pour faire du mail/chat/web je veux bien. Mais pour mon usage bureautique, je vais mourir à chaque fois que je veux retoucher une image (à chaque retour de vacances j'en ai une floppée) ou lire une vidéo HD.

          • [^] # Re: Auto-hébergement...

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Tu n'as pas compris : tu prends ta machine puissante pour faire tout, et après tu vas dire que laisser ta machine à plus de 100W (c'est ce qu'indique mon Wattmetre sur ma machine alors que je fais très peu de choses) allumées 24/24 pour dispo quand tu n'es pas chez toi est écologique...

            Ca se mort en permanence la queue...

            Pourquoi ne pas assumer que le seul intérêt de la chose est d'être indépendant d'un hébergeur qui "centraliserait tout" (sic : il y a des centaines d'hébergeurs et de datacenteurs dans le monde...), c'est pas assez sexy et on prendrait les gens pour des illuminés?

            • [^] # Re: Auto-hébergement...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ce que je n'ai pas compris, c'est pourquoi "devnewton" propose d'utiliser la même machine, alors que d'autres partisans de l'auto-hébergement parlent d'avoir deux machines (une légère comme serveur et une pour usage desktop) ce qui me semble plus logique (mais ayant un moins bon bilan que le mutualisé, de manière intuitive).

              • [^] # Re: Auto-hébergement...

                Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                Ce que je n'ai pas compris, c'est pourquoi "devnewton" propose d'utiliser la même machine, alors que d'autres partisans de l'auto-hébergement parlent d'avoir deux machines

                Parce que pour chaque "avantage" de l'auto-hébergement, comme il se fait descendre, il faut trouver une parade (incompatible avec les autres parades pour les autres "avantages" descendus en flèche) pour pouvoir dire "si si il y a des avantages, tout plein, c'est pas une bêtise!"

                L'auto-hébergement a quelques avantages très très précis (je l'utilise moi-même), mais ce n'est pas suffisant pour les gens voulant promouvoir ça (ben oui, comme c'est utile que dans des cas très très précis, pas facile de vendre ça dans une discussion au hasard), faut bien inventer plein d'avantages (incompatibles entres eux mais pas grave on "oublie" de le dire).

              • [^] # Re: Auto-hébergement...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Je propose ça, parce que c'est ce que je fais, car ça convient à mon usage et à mon portefeuille.

                http://devnewton.bci.im

                • [^] # Re: Auto-hébergement...

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  Tu utilise une machine <20W pour tous les jours en desktop?

                  Certes, c'est utilisable, mais ça reste un besoin très très exceptionnel (en général, les gens demandent un minimum de puissance pour du traitement d'image, des jeux... Ou alors tu as besoin d'un gros disque ou autres trucs pas facile à trouver pour pas cher en mutualisé) et pas du tout généralisable (les gens que je connais qui ont ce genre de besoin "basique" n'ont pas l'utilité d'un auto-hébergement, ils savent à peine se servir du web et c'est pour ça qu'ils ont que peu de besoin de puissance).

                  Sinon, laisser ta machine de 100W allumée ne serait pas rentable pour ton portefeuille par rapport à un mutualisé, donc j'imagine que ce n'est pas ça.

                  • [^] # Re: Auto-hébergement...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    A part les jeux commerciaux qui de toute façon n'existent pas trop sous Linux et les vidéos HD qui ne servent à rien sur mon écran de moins d'un mètre, je ne me sens pas limité. Après la plupart des gens utilisent un windows bloated mal entretenu, je conçois que LEUR besoin de puissance soit plus grand :-)

                    http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Auto-hébergement...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              tu prends ta machine puissante pour faire tout, et après tu vas dire que laisser ta machine à plus de 100W (c'est ce qu'indique mon Wattmetre sur ma machine alors que je fais très peu de choses) allumées 24/24 pour dispo quand tu n'es pas chez toi est écologique...

              Et cpufreq &Co, ça sert à quoi ?

              • [^] # Re: Auto-hébergement...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Parce que CPUFreq ça permet aux composants de descendre en dessous de leur consommation minimale ne serait-ce pour que le composant fonctionne ? Sans déconner vous croyez vraiment que les hébergeurs pro savent pas optimiser infiniment mieux (en même temps, c'est leur taff) leur infra que vous ?

                Ça me fait chier (:-D) mais je suis d'accord avec Zenitram : citez d'autres avantages réels pour l'auto-hébergements, mais parlez pas de conso optimisée avec votre machinplug qui consomme que 20 watts quand les hébergeurs pro collent des centaines de clients sur un truc qui doit en consommer 100...

    • [^] # Re: Auto-hébergement...

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Il est bien connu que tous les développeurs ont envie de passer du temps à s'occuper des détails techniques d'une forge auto-hébergée.
      C'est comme si un administrateur système était obligé d'écrire lui-même les logiciels qu'il utilise.

      En dehors de l'informatique, certaines personnes ont une vraie vie.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 0.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Si tu développes pour ton plaisir, tu auras assez de temps (10 minutes) pour faire
          apt-get install trac git apache2

          moui moui moui, bien sûr. la conf des vhosts, des bases de données, la sécurisation du serveur, de l’accès git, des accès des contributeurs au dépôt et j'en passe et des meilleurs.. tout ça en 10 minutes ??

          Tu ne serais pas un peu de mauvaise foi ? ;-)

          • [^] # Re: Auto-hébergement...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Tu ne serais pas un peu de mauvaise foi ? ;-)

            Tu fais beaucoup de projets persos avec des centaines de devs qui demandent une super infrastructure?

            http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: Auto-hébergement...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              je ne parles même pas des gros projets. les miens sont des petits projets, avec quelques contributeurs. Mais que tu ais un ou cent contributeurs, ça revient au même : il faut configurer ta machine. et un simple apt-get install, désolé, mais ce n'est pas suffisant. Mais alors pas du tout. ça te mache une bonne partie du travail, certes, mais absolument pas suffisant.

              un exemple, sshd : la config par défaut dans debian, c'est autorisation des accès avec mots de passe, autorisation du login en root. Perso, ces deux trucs, ça me gène, donc faut que j'aille modifier la conf de sshd.
              Autre exemple : tu veux utiliser backup-manager pour réaliser des backups réguliers : bah là aussi, il faut que tu conf, parce que le truc, il va pas deviner tout seul ce que tu veux sauvegarder, comment tu veux le sauvegarder, et où tu veux le sauvegarder.

              Et des détails comme ça, des petites tâches comme ça, y en a plein. Mis bout à bout, désolé, mais ça prend pas 10 min, mais quelques heures.

              Même si tu es seul sur ta machine.

              Si l'installation d'une machine prête à l'emploi, ça dure 10 minutes chez toi, ou même une demi-heure, c'est soit parce que tu as installé une image prête à l'emploi que tu as déjà confé auparavant et que tu réutilises. Soit tu en a rien à fiche parce qu'elle est chez toi non connectée au net, soit tu es inconscient. Et donc si ça se trouve, ta machine est déjà root-kité et participe à l'insu de son plein gré à un botnet :-)

              Je veux bien croire que des vrais admin sys, dont c'est le métier, ils te montent from scratch un serveur web, avec tout les services mail, bind, git, backup et tout le toutim, beaucoup plus vite que je ne le ferai, mais on ne me fera jamais croire que ça prend 10 minutes.

              • [^] # Re: Auto-hébergement...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                un exemple, sshd : la config par défaut dans debian, c'est autorisation des accès avec mots de passe, autorisation du login en root. Perso, ces deux trucs, ça me gène, donc faut que j'aille modifier la conf de sshd.

                Tu compare des choses incomparable, ces configurations, tu ne sais pas si elles ont été fait sur la forge que tu utilise (et tu t'en fous).

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Auto-hébergement...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  c'est bien ce que j'essaie de dire : avec une forge, ce n'est plus de ma responsabilité de configurer tel ou tel service, et je n'ai pas à m'en occuper. Je ne sais peut être pas comment c'est configuré, et à la limite, je m'en fiche, puisque c'est le choix que je fais.

                  Si je fais de l'auto hébergement, je suis responsable de ma machine, je me dois de la sécuriser un minimum, et j'ai tout à configurer. Et j'ai bien dit "dois", car j'ai des devoirs, en particulier quand elle est chez un hébergeur (dedibox, kimsufi ou autre) : c'est contractuel. Par exemple, si j'ai un défaut de sécurisation et qu'au final la machine fout le bocson sur le réseau, à cause d'une intrusion malveillante, l’hébergeur peut couper ma machine sans avertissement préalable. C'est dans le contrat.

                  Bref, tout pour en revenir à l'origine de la discussion : faire de l'auto hébergement, ça prend du temps, et ça ne se fait pas en 10 min.

                  • [^] # Re: Auto-hébergement...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    je m'en fiche, puisque c'est le choix que je fais.

                    Ce que je veux dire, c'est que tu n'as aucune assurance là dessus, peut-être qu'on peut se connecter en root ou avec un mot de passe sur les machines et tu n'en sais rien. Et si les gestionnaire de la forge font n'importe quoi, tu peux tout aussi bien te retrouver sans hébergement parce que leur hébergeur à eux leur aura couper les machines pour les raisons que tu cites.

                    en particulier quand elle est chez un hébergeur (dedibox, kimsufi ou autre) : c'est contractuel

                    Ce n'est plus de l'auto-hébergement

                    faire de l'auto hébergement, ça prend du temps, et ça ne se fait pas en 10 min.

                    Ce que je dis, c'est que le service n'est pas le même et n'est pas forcément comparable.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Auto-hébergement...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Ca veut dire que tu ne sécurises pas ta machine perso???

                    http://devnewton.bci.im

              • [^] # Re: Auto-hébergement...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Merci Capitaine Evidence!

                Tu pourrais aussi compter le temps d'achat de la machine, du coup de fil à EDF pour avoir de l'électricité, de recherche de ton appartement voire le temps de construction de l'immeuble.

                Sinon aujourd'hui pour un nouveau projet, oui ça me prends moins de 10 min: je crée un dépôt Fossil, je le mets sur mon serveur web et j'ai un gestionnaire de version, un bug tracker et un site. (Le système de sauvegarde est déjà en place, il faut être idiot pour ne pas en avoir).

                http://devnewton.bci.im

                • [^] # Re: Auto-hébergement...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Fossil, c'est peut être bien, mais ça ne correspond pas forcément à ce que l'on veut pour héberger un projet. Et il y a toujours le fait que la machine, il faut la configurer et la maintenir... avec une forge existante, je n'ai pas à faire tout ça.

                  • [^] # Re: Auto-hébergement...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Bref, je dis juste que l'autohébergement ça n'a jamais été aussi facile qu'aujourd'hui.

                    Mais si tu es content avec le cloud et que tu te fiches d'être indépendant, tu trouveras toujours que ça demande trop d'effort.

                    http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par . Évalué à 4.

        Il est bien connu que tous les développeurs ont envie de passer du temps à s'occuper des détails techniques d'une forge auto-hébergée.

        Plutôt d'accord avec toi.

        Cependant, laisser aveuglément les clés à un tiers, c'est s'exposer à des désagrément. Plus tu délègues de service à ce tiers, plus tu es dépendant de lui. Si tu lui délègues des services basiques (eg. machine + réseau), plus tu es autonome ; à contrario, plus les services que tu lui délègues sont de haut niveau (eg. forge), plus tu es dépendant de lui. Le jour où il ferme, si tu veux migrer tes données vers un autre hébergement, tu es embêter.

        Mais des questions se posent, en effet :

        • que dois-je gérer moi-même ?
        • que puis-je déléguer ?

        Les réponses se font en analysant :

        • ses propres compétences
        • le temps nécessaire à acquérir ce qui manque
        • le temps disponible à investir au quotidien
        • les offres disponibles

        Ce sont les questions que je me suis posées.

        J'ai appris plein de trucs, j'ai déjà migrer un projet en passant de chez moi à OSUOSL (pour des problèmes de bande passant et stabilité réseau). Bilan : downtime=0s.

        Et franchement, le jeu en valait, et en vaut toujours la chandelle !

        Pour d'autres, les réponses seront, ou ont été, autres. Et tant mieux / tant pis. C'est chacun qui voit.

        [...] certaines personnes ont une vraie vie.

        Oui, c'est mon cas. Mais la nuit existe, pas que pour dormir ! D'ailleurs, c'est là que c'est le plus tranquille pour coder, debugger, troller^Wdiscuter... ;-)

        Hop,
        Moi.

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par . Évalué à 2.

          ok, pour des emails, des données persos voire confidentielles, mais pour héberger un dépôt mercurial (ou autre), sachant qu'on a déjà les données sur son disque dur, ça ne me semble pas nécessaire. Et l'autohébergement n'est pas forcément plus fiable qu'une forge (cf. le petit projet sur kernel.org...)

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Auto-hébergement...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            (cf. le petit projet sur kernel.org...)

            Ce n'est pas un bon exemple : les mecs derrières sont très bons. C'est l’intérêt du projet qui a fait que. On ne peut pas comparer avec ce qu'il se passe dans la vie de tous les jours pour la majorité des gens.

            • [^] # Re: Auto-hébergement...

              Posté par . Évalué à 1.

              c'était une boutade...

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        ont envie de passer du temps à s'occuper des détails techniques d'une forge auto-hébergée.

        Il y a Fossil pour ça.

        http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Auto-hébergement...

      Posté par . Évalué à 2.

      Voilà pourquoi je préfère auto-héberger mes projets.

      Itou.

      Mes rares projets pas bidons sont auto-hébergés avec Mercurial. Puis de temps en temps je mets des sauvegardes sur Google-code ou Bitbucket.

      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par . Évalué à 3.

        ça s'appelle un push tes sauvegardes non ? ;) Je fais pareil.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Auto-hébergement...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      L'auto-hébergement, c'est rigolo quand on est jeune et qu'on a du temps. Mais au bout d'un moment, c'est trop chronophage.

      L'un de mes plus gros projet, je l'ai d'abord hébergé sur berlios, puis j'ai presque tout mis sur un serveur dédié, pour pouvoir faire tout ce que je veux : le mail, le dépôt svn puis mercurial (avec configuration ssh &co pour les contributeurs), le forum, le portail, le dns, le bugtracker.

      Le souci, c'est que tout cela, faut l'entretenir, ça prend énormément de temps, surtout pour un gars comme moi qui ne fait pas de l'admin sys tout les jours, et qui doit alors se replonger régulièrement le nez dans les manuels. Et ça prend des longues soirées quand il y a des problèmes techniques, voir des longues journées quand il faut changer de machine...

      Alors petit à petit, j'évacue tous les trucs qui m’embêtent le plus vers des services externes. DNS et mail chez gandi, dépôt sur bitbucket et maintenant github (cool, plus de compte contributeur à gérer !). Le bug tracker va sûrement migrer lui aussi sur github. La machine ne sert plus que pour du site web, et pour lancer quelques taches cron spécifiques (build..).

      Et ça me prend encore trop de temps... Mon métier, c'est le code, pas l'admin sys :-)

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Mais au bout d'un moment, c'est trop chronophage. (...) Mon métier, c'est le code, pas l'admin sys :-)

        Tu veux dire... Que c'est justement la raison d'être des forges et du pourquoi les gens les utilisent en "abandonnant" des super-pouvoir? ;-)

      • [^] # Re: Auto-hébergement...

        Posté par . Évalué à 4.

        Au départ ça prend du temps à mettre en place c'est clair. Mais après perso ça ne me prend pratiquement rien en temps, en dehors des problèmes matériels ou ajouts de nouveaux services.

        Perso là mon serveur doit me prendre 10 min par mois pour le surveiller. Bon après mon métier c'est l'admin système ;-)

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par (page perso) . Évalué à -5.

          Perso là mon serveur doit me prendre 10 min par mois pour le surveiller.

          Je t'embauche pour le prix de 10 minutes par mois pour gérer mes serveurs (mon admin va pas être content, il est bien plus cher). Super, Un admin pour gérer 1000 serveurs (nombre de 10 minutes dans le mois). Mais attention : si ça dépasse 10 minutes, tu assumes tes dires, pas de facturation additionnelle hein.

          • [^] # Re: Auto-hébergement...

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Tu ne connais pas ses besoins et donc tu auras droit aux 10 minutes à conditions que tu ais les mêmes besoins que lui.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Auto-hébergement...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je suis à moitié auto-hébergé : mon compte mail est chez Google, mais j'ai un serveur (VM) à moi avec des sites web dessus et des clones de mes dépôts git.

          A la base, j'hébergeais mon mail moi-même. J'ai laissé tombé quand une mise à jour de distrib (LTS => LTS) m'a cassé ma config postfix + postgrey + virtual domains. Je n'ai pas eu l'énergie de me replonger dans les manuels car l'installation initiale m'avait pris bien 2 jours complets. C'était une expérience intéressante (j'ai appris plein de trucs), mais je n'avais plus envie de m'amuser à maintenir tout ça.

          En passant, l'un des gros avantages des systèmes de gestion de version décentralisés, c'est qu'on s'en tape si l'hébergement principal tombe (la preuve avec kernel.org). Donc on ne dépend pas tant que ça du fournisseur de service. C'est plus chiant avec le mail.

          • [^] # Re: Auto-hébergement...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            En passant, l'un des gros avantages des systèmes de gestion de version décentralisés, c'est qu'on s'en tape si l'hébergement principal tombe (la preuve avec kernel.org).

            Le problème d'une forge, c'est que ce n'est pas que le gestionnaire de source mais aussi d'autres services autour comme le bug tracker ou le wiki. Et, même si certaines forges permettent de le récupérer, ce n'est pas simple de les réintégrer dans un autre système.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Périnité

    Posté par . Évalué à 4.

    Au dela de troll sur l'auto-hebergement, quid de la pérénité des données sur berlios ? Il y aura t'il des archives de disponibles ? les logiciels hébergés seront ils disponibles sur des mirroirs FTP ?

    Il doit y avoir des miliers de projets tombés dans l'oublie qui risquent d'être ainsi perdus..

    • [^] # Re: Périnité

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      un mail a été envoyé à tous les utilisateurs de la forge (c'est comme ça que je l'ai appris). Après à eux de décider si il faut ou non migrer ou laisser disparaître leur projet. de toute façon, si un projet de la forge est tombé dans l'oublie, c'est soit qu'il n'était pas assez intéressant pour qui que ce soit et alors ça ne va manquer à personne, ou soit il a été forké ou migré depuis longtemps ailleurs.

      On va dire que la dure loi de la sélection naturelle va faire son oeuvre :)

      • [^] # Re: Périnité

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        nous avons eu pour l'instant très peu de demandes d'hébergement supplémentaires liées à la fermeture de berlios.de sur http://tuxfamily.org ; peut-être sont-ils allés sur sourceforge ou http://gna.org ? (bon il reste jusqu'en décembre pour migrer, mais bon...).

        S'il y a des fonctionnalités spécifiques de cette forge qui vous tenaient à cœur, c'est le moment de l'indiquer pour avoir le temps de les ajouter :-) (je note bugtracker, wiki, forum qui sont possibles sur TuxFamily mais à instancier par chacun dans son espace web).

        • [^] # Re: Périnité

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Est-ce que tuxfamily est vraiment un équivalent? C'est tellement configurable, que c'est presque de l'autogestion.

          http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: Périnité

        Posté par . Évalué à 3.

        Ça fait quand même potentiellement une énorme base de code qui va disparaitre. Ça n'est pas par ce qu'un projet est tombé dans l'oubli qu'il n'est pas intéréssant ou ne le sera pas un jour. Snif.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.