Journal GNOME va passer à GitLab

31
18
juil.
2017

Au cours des derniers mois, GNOME a étudié la possibilité de faire évoluer son infrastructure de développement, basé sur le couple cgit‐Bugzilla vers quelque chose de plus moderne, en raison de l’obsolescence de ces derniers (vieillissant, peu d’évolution, peu d’intégration, mauvais workflow…). Au point de faire fuir de potentiels nouveaux contributeurs (personnellement je ne peux que confirmer cela).

Cinq solutions techniques ont été un temps envisagées : GOGS, Gitea, Pagure, Phabricator et GitLab ; rapidement réduites aux deux dernières.

Après une (...)

Journal FusionForge & Docker

7
13
juin
2017

Après quelques efforts d'intégration (les scripts d'autoinstall ont été adaptés/modifiés), il est à présent possible de construire une image docker FusionForge. La communauté a publié les éléments nécessaires pour builder sa propre image. Il n'existe pas encore d'images "officielles" docker, c'est-à-dire publié sur un repository public.
Pour l'instant, l'image docker n'a pas pour vocation d'être utilisée en production. Certaines fonctionnalités nécessitent un intégration forte avec le système d'informations (mailing-lists par exemple) et l'approche utilisée est : "all-in-one" ce qui (...)

Conférence sur les méthodes agiles et les outils collaboratifs libres à Dijon, le 29 septembre

8
23
sept.
2015
Communauté

En partenariat avec l’agenceNTIC la société informatique Cadoles organise une conférence sur l’utilisation des méthodes agiles et des outils collaboratifs libres en entreprise (détails en seconde partie de la dépêche). Cette conférence aura lieu le mardi 29 septembre 2015 de 17h30 à 19h30 à la CCI Bourgogne, place des Nations Unies à Dijon. Cette manifestation s’inscrit dans le cadre du Mois de l’Innovation.

Programme de la rencontre

  • 17h30 Accueil des participants (Bourgogne Numérique)
  • 17h45 Les méthodes agiles au Pôle de Compétences Logiciels Libres du ministères de l’Éducation nationale par Luc Bourdot (Chef de Pôle de Compétences Logiciels Libres)
  • 18h10 On est devenus Agiles par Samuel Bernard (Alteca)
  • 18h30 Les outils collaboratifs libres par Cadoles (Philippe Caseiro & Ghislain Loaec)
  • 19h10 Verre de l’amitié

Journal SourceForge dans les choux

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
38
18
juil.
2015

Si vous hébergez votre code ou si vous téléchargez des logiciels libres sur SourceForge, vous avez pu constater que le site est mort depuis quelques jours. Une grosse panne, une attaque ? Mystère. En tout cas, en ayant marre des publicités pleines de virus, ayant lu récemment l'article sur les dérives de SourceForge sur https://linuxfr.org/news/sourceforge-de-pire-en-pire-usurpation-d-identite-du-projet-gimp , j'ai décidé de migrer vers une autre forge. J'avais essayé Gna! et Savannah il y a longtemps mais les bugs n'étaient pas corrigés (par exemple (...)

Journal Fermeture progressive de Google Code

22
13
mar.
2015

Google ferme (progressivement) Google Code : Bidding farewell to Google Code. D'ailleurs, Gitorious ferme également (progressivement) suite à l'acquisition de Gitorious par GitLab : GitLab acquires Gitorious to bolster its on premises code collaboration platform.

Google Code est un site pour héberger des projets libres avec code source (git, mercurial), wiki et suivi des tickets, comme Github, Bitbucket, Sourceforge, Gna, etc. Le site a été lancé en 2006 par Google, et va progressivement fermer. J'en comprends que le (...)

Journal Un bond en avant pour Gitlab.com

30
23
jan.
2015

Il y a foule chez les clones de github, mais je n'en vois qu'un qui puisse être qualifié de concurrent sérieux et c'est gitlab, surtout depuis hier, où ils ont rendu leur infrastructure d'intégration continue gratuite pour les projets publics.

Liens:

Gitlab est décliné en deux éditions, une communautaire et une entreprise.

Voici une comparaison rapide entre gitLAB (Community Edition, celle de gitlab.com) et gitHUB:

Journal GitLab, mais encore ?

17
2
déc.
2014

Me revoilà pour parler à nouveau de l'auto-hébergement, mais cette fois cela soulève quelques sombres interrogations qui subsiste dans mon esprit. Comme le titre l'indique, j'aimerais vous parler de GitLab et de savoir s'il y a véritablement un intérêt à préférer passer par cette solution plutôt qu'une autre et pourquoi pas communément sur GitHub. Forcément, lorsque l'on me propose un outil quasi similaire à ce dernier, je suis tout emballé rien qu'à l'idée de pouvoir le déployer sur mon serveur (...)

Tuleap 7.0 est disponible

Posté par (page perso) . Édité par ManonM, Nÿco, palm123, BAud, Yvan Munoz et GeneralZod. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
28
27
mai
2014
Technologie

Le 12 mai, la mouture 7.0 de Tuleap a été publiée. « Tuleap est une forge logicielle éditée par la société Enalean permettant le pilotage des projets, l’amélioration de la qualité des développements et facilitant la collaboration. La forge favorise la productivité, la traçabilité et la qualité des processus pendant le cycle de vie des projets. » Merci Wikipédia. Et « En informatique, une forge est un système de gestion de développement collaboratif de logiciel. » Encore merci Wikipédia.

logo Tuleap

FusionForge 5.3 disponible

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, ZeroHeure, BAud et palm123. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
18
12
avr.
2014
Communauté

La cinquième version de la branche 5.3 a été la bonne. Après 4 release candidates, la communauté FusionForge a publié la version 5.3 de sa forge logicielle. Le terme « forge logicielle » est un chapeau regroupant tous les outils de génie logiciel nécessaires au cycle de vie d'un logiciel. Cela inclut habituellement un gestionnaire de source, un espace de publication de fichiers ainsi qu'un outil de suivi des tâches, des anomalies et des demandes d'évolution.

FusionForge

Sans vouloir revenir sur le long historique de FusionForge, quelques mots de rappel : FusionForge est la reprise du code communautaire GForge, lui-même hérité de Sourceforge. On retrouve parfois dans le code des lignes datant de 1999. Écrit en PHP5, FusionForge met à disposition l'ensemble des fonctions de génie logiciel attendues pour la gestion de projet, le pilotage et les outils techniques modernes. La conception de FusionForge offre une capacité de gérer un très grand nombre de projets. Certaines forges ont plus de 1000 projets et plusieurs milliers d'utilisateurs inscrits.

Quelques exemples d'installation plus ou moins récentes et/ou importantes :

Sortie de Gitblit 1.4.x

32
24
mar.
2014
Gestion de versions

Gitblit est un outil de gestion de dépôt Git, à l’instar de Gitosis ou Gitolite. L’idée est de permettre de partager ses dépôts, gérer des droits d'accès, fournir des sauvegardes… tout en restant dans les murs de l’entreprise si nécessaire.

Pour les entreprises, justement, qui n’ont pas toujours de compétences Rails ou de culture des clefs SSH, Gitblit possède certains atouts. Au niveau administration, avec une application légère en Java, autonome ou hébergeable dans un Tomcat ou dans le Cloud.
Au niveau de la gestion des utilisateurs, Gitblit offre, au choix, des solutions généralement appréciées des entreprises : LDAP ou Active directory avec gestion des habilitations basée sur les groupes, Windows, PAM, Conteneur type Tomcat ou personnalisé. La gestion par clefs SSH sera apportée par la version 1.5.

Associé aux autres fonctionnalités plus courantes, Gitblit offre la possibilité de mettre en place un Github-like dans son entreprise.

Nouveau site communautaire de la forge libre Tuleap

Posté par . Édité par Xavier Teyssier, Xavier Claude et Benoît Sibaud. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
19
11
mar.
2014
Communauté

Tuleap est une forge logicielle libre publiée sous licence GPL, proposée par la société Enalean.
Depuis une plateforme centralisée, Tuleap permet aux équipes de développement de planifier et gérer leurs projets logiciels (agile ou non agile) avec une palette d'outils : un système de suivi de tickets (bugs, tâches, et.) personnalisable par projet, une intégration poussée avec Git et SVN pour le code source, Jenkins-Hudson pour l’intégration continue, Gerrit pour la revue de code, un plugin avec Mylyn pour suivre les tâches depuis Eclipse, ainsi qu'un gestionnaire de document par projet et des outils de collaboration.

Journal La guerre des forges

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
20
22
jan.
2014

Je code vraiment en dilettante et je n’avais fait de commit sur mon petit projet hébergé chez SourceForge depuis des lustres. Voire plus.

Et là, sur ce site, je suis tombé sur une bannière incitant à l’infidélité les codeurs, suppôts du Google Code, à l’incorporation de leur projet chez SourceForge depuis la forge Google.
Bon, ce ne doit pas être par grandeur d’âme…

J’ai relu mes mails, envoyé par SourceForge à ses ouailles, et je suis tombé sur celui-ci (...)

Forum général.hors-sujets Libération de code source

Posté par . Licence CC by-sa
7
17
déc.
2013

Bonsoir,

J'ai récemment contacté le créateur d'une application web car il manquait 2-3 fonctionnalités qui pratiques. Au passage, voyant que l'application n'avait pas évolué depuis longtemps, je lui dit qu'il serait bien de rendre l'application open source histoire qu'elle évolue plus rapidement et que je puisse y mettre ma contribution. (L'autre alternative était que je re-développe l'application from scratch)

Il me répond rapidement qu'il est passé à autre chose et qu'effectivement l'application n'évoluera sûrement plus. Il n'est pas contre un (...)

La forge libre Tuleap gagne le prix américain InfoWorld Bossie Award 2013

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, NeoX, palm123, Nÿco, tuiu pol et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
17
25
sept.
2013
Communauté

InfoWorld est un magazine d’information en ligne américain pour les responsables IT. Chaque année, le centre d’évaluation de InfoWorld étudie des outils pour les développeurs (bibliothèques, environnements, langages…) et récompense les meilleurs logiciels open source grâce aux Bossie Awards (Best of Open Source Software).

Pour 2013, InfoWorld a attribué un Bossie Award à la forge Tuleap en tant que meilleur outil open source pour le développement logiciel. Vingt-sept autres outils connus ont également été récompensés (la liste est disponible dans la seconde partie de la dépêche).