GNMS 2.1 - Gnome Network Management System

Posté par . Édité par Florent Zara et NeoX. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
Tags :
19
13
fév.
2013
Supervision

GNMS (Gnome Network Management System) est un outil graphique de supervision réseau écrit en Ruby/Gtk pour Linux. Chaque élément réseau est représenté par une icône dont la couleur change en fonction de son état.

Sans passer par la case rc3, cette version 2.1 est surtout une mise à jour pour suivre les évolution des bibliothèques GTK. La partie graphique a du être réécrite afin, par exemple, de prendre en charge goocanvas en place de canvas qui était devenu obsolète. Une icône de notification a été ajoutée et est désormais visible lorsque un élément du réseau change fréquemment de statut. La partie auto-découverte de nouveaux éléments a aussi été mise à jour (notamment par SNMP et LLDP).

Cette nouvelle version est la première version disponible sous forme de GEM Ruby, ce qui facilite grandement l'installation des dépendances entre les différentes bibliothèques Ruby.

THC-Hydra disponible en version 6.2

Posté par . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
27
10
avr.
2011
Sécurité

Une nouvelle version de THC-Hydra vient de voir le jour. Cet outil libre, sous licence GPLv3, né il y a plus d’une dizaine d’années, est utilisé pour auditer les mots de passe des services réseau.

Comme à son habitude depuis la reprise des développements l’année dernière, cette version apporte son lot de corrections et d’ajouts de nouveaux modules, comme le support des protocoles IRC et XMPP.

GNMS version 2 RC1

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
7
8
juil.
2009
Gnome
GNMS (Gnome Network Management System) est un outil graphique de supervision réseau écrit en Ruby/Gtk pour Linux. Chaque élément réseau est représenté par une icône dont la couleur change en fonction de son état.

La version actuelle peut utiliser différentes technologies standards comme SNMP, WMI, Syslog ou des scripts personnalisables afin de déterminer l'état courant des matériels; de plus l'utilisation d'outils externes comme Nmap et Xprobe2 permettent d'identifier les services ouverts/fermés ainsi que le système d'information installé a fortiori.

Pour prévenir des changements d'états, GNMS offre plusieurs méthodes de notification comme l'envoi de message par mail, par Syslog, par SMS, par messagerie instantanée (compatible Jabber), il est aussi possible de jouer un son ou d'exécuter un script particulier. Le stockage des informations se fait par le biais d'une base SQLite, une exportation est possible au format XML.