Journal What do you Qwant to search ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
19
8
juil.
2013

Après un lancement en béta en février 2013, le moteur de recherche français Qwant a été lancé officiellement le 4 juillet, surfant probablement (volontairement ?) sur la vague PRISM, Snowden et vie privée.

Après quelques essais rapides afin de le tester, j'ai un avis mitigé, c'est à dire que je vais probablement l'utiliser pour certaines recherches, mais pas pour d'autres.

Par exemple pour une recherche plutôt technique sur les framework javascript MVC disponibles, les résultats fournis par Google me plaisent mieux que ceux retournés par Qwant : je cherche avant tout des sites web / technologies et le brassage proposé par Qwant n'est pas idéal.

En revanche, comme cela m'arrive souvent après avoir regardé (ou discuté d') un film, la manière de présenter les résultats proposés par Qwant est très appropriée. Par exemple, vous avez peut-être entendu parler du film Iron Sky ou encore de l'excellentissime film bulgare Zift ? Si vous n'en avez pas entendu parlé et que vous voulez un aperçu rapide de ce dont il s'agit, un des premiers réflexes est de chercher sur Wikipédia, Allociné ou autre. Mais c'est déjà une orientation choisie. Je trouve que dans ce type de cas, la vue "Mosaic" de Qwant est très appropriée.

D'une manière générale, lorsqu'on aborde un sujet au sens général, je trouve que l'information vraiment "multi-média" plus appropriée que le résultat d'un moteur de recherche classique où l'on doit déjà savoir quel type de document on recherche. "Au sens général" signifie dans ce contexte "avoir un premier aperçu du sujet".

Autre exemple où je trouve la présentation "multi médias" intéressante : je recherche un tutoriel sur le framework AngularJS dont j'ai entendu parler et dont j'aimerais voir la mise en oeuvre. Je suis a priori plutôt intéressé par des tutoriels écrits, mais il est vrai que parfois des tutoriels vidéos sont très bien faits. Alors ? Encore une fois je trouve la vue "Mosaic" intéressante.

Et vous, vous l'avez essayé ? Vous en pensez quoi ?

  • # lisibilité

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Personnellement je trouve les résultats vraiment peu lisible. Trop d'informations, trop chargé, trop de couleurs, trop de colonnes.
    Si Google a bien fonctionné, je dirais que c'est pour principalement deux raisons :

    1. les résultats : la pertinence est l'une des raisons majeurs, sans cela point de moteur de recherche
    2. l'interface : épurée, probablement au moins en partie involontairement - je parle des premières versions - et un résultat rapide et lisible

    Concernant la pertinence il faudrait faire des tests plus nombreux, le peu que j'ai fait je n'en tire par grand chose (enfin à part qu'ils n'ont évidemment pas encore l'index de Google).
    Et concernant l'interface c'est mauvais (de mon point de vue). Les vues sont illisibles. Et le pire c'est si on scroll. Par exemple la recherche sur mvc javascript, on arrive à avoir 3 colonnes sur 5 qui sont vides + une colonne shopping qui ne sert à rien. Au final la seule colonne intéressante présente ses résultats dans un espace ridiculement petit. Heureusement qu'on peut avoir des infos supplémentaires en cliquant les résultats, mais ça reste contraignant là où on peut le faire au survol chez la concurrence.

    Le problème c'est qu'il est quasiment impossible d'attaquer Google en frontal sur le domaine. D'où des tentatives (ce n'est pas la première) de faire les choses autrement.

    Il y a de l'idée, mais ça ne me donne absolument pas envie. Peut-être, comme tu le dis, dans d'autres contextes de recherche, à voir.

    • [^] # Re: lisibilité

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je vais dans ton sens pour des recherches sérieuses ; ceci dit, pour des recherches "curieuses", l'aspect "multi médias" et "fouilli" sont à mon avis des avantages.

      Je l'ai mis sur mon PC portable "de salon" comme moteur de recherche par défaut, on va bien voir ce que ça donne et si ça me saoûle ;)

    • [^] # Re: lisibilité

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      l'interface : épurée, probablement au moins en partie involontairement - je parle des premières versions - et un résultat rapide et lisible

      Je pense que c’était très volontaire des le début. Le leader de l’époque, Yahoo, avait une page d’accueil surchargée, incroyablement lente a charger avec les modems de l’époque. Je suis certain que la simplicité de l'interface était tout a fait volontaire et effectivement, une grosse raison de son succès.

      • [^] # Re: lisibilité

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Faut voir…
        Lire http://graphism.fr/pourquoi-le-design-de-google-est-si-pur par exemple.

        Le truc c'est que c'est normal que la page ait été beaucoup plus vide que celle de Yahoo par exemple : Yahoo était un portail comportant essentiellement un annuaire. Google arrivait là uniquement avec un moteur de recherche. Donc de toute façon aucun contenu à afficher.
        Et le reste, d'après le lien, c'était surtout qu'ils n'étaient pas très doués en html ou design.

        Ensuite, ils ont du vite se rendre compte que cette involontaire simplicité pouvait être une qualité.

        • [^] # Re: lisibilité

          Posté par . Évalué à -3.

          Et le reste, d'après le lien, c'était surtout qu'ils n'étaient pas très doués en html ou design.
          Ensuite, ils ont du vite se rendre compte que cette involontaire simplicité pouvait être une qualité.

          Pardon, mais si l'anecdote de ta première phrase est intéressante, c'est la seconde qu'il faut à mon avis retenir.

          Ça me rappelle diablement l'histoire d'Henri Becquerel découvrant par accident la radioactivité.
          Il laisse par hasard traîner des sels d'uranium dans un tiroir et à son retour, malgré l'obscurité, il se passe quelquechose de bizarre avec la plaque photographique qui était dans le tiroir.
          Le génie de Becquerel est de ne pas avoir juste jeté la plaque photographique et oublié son expérience mais compris qu'il y avait quelquechose d'étrange à creuser.

          De même il semble que les fondateurs de google ont découvert les vertus du minimalisme en matière de design par hasard
          Mais leur mérite est d'avoir résisté fermement pendant tant d'année à tout ce qui viendrait ruiner les vertus de cette découverte.

          Quand on voit le nombre de gens qui utilisent une merde comme Word (ou un clône) pour écrire plutôt qu'un éditeur minimaliste à syntaxe markdown ou encore le nombre de codeurs C++ qui ne comprennent pas l'intérêt de go c'est pas un petit mérite…

          • [^] # Re: lisibilité

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Quand on voit le nombre de gens qui utilisent une merde comme Word (ou un clône)

            Si Word est une merde, comment décrire LibreOffice?
            Cher, oui. Non libre, oui. Mais sinon il remplit mieux son rôle que tes exemples

            pour écrire plutôt qu'un éditeur minimaliste à syntaxe markdown

            Qui existait il y a 15 ans quand on a pris les habitudes
            Qui permet une mise en forme avec les styles même de base pour imprimer correctement… Heu, pardon

            on va dire qu'il y en a qui ne comprennent même pas l’intérêt de…

            • [^] # Re: lisibilité

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 09/07/13 à 10:40.

              Si Word est une merde, comment décrire LibreOffice?

              Mais pareil ! LibreOffice c'est la même chose que Word, ça n'a rien de minimaliste. C'est à des logiciels comme ça que je faisais référence :
              http://uberwriter.wolfvollprecht.de/ (pour Ubuntu)
              http://writeboxapps.com/ (pour chrome)

              Si le mot merde te choque, remplace le par pas du tout adapté pour écrire du texte au kilomètre ce qui est le boulot de la personne qui écrit.

              Une fois qu'il a produit son texte, et seulement à ce moment là, là ok il peut choisir le logiciel qu'il veut pour le mettre en page (même si à mon avis ce serait plutôt un boulot à sous-traiter à sa maison d'édition si il en a une)

              • [^] # Re: lisibilité

                Posté par . Évalué à 4.

                Une fois qu'il a produit son texte, et seulement à ce moment là, là ok il peut choisir le logiciel qu'il veut pour le mettre en page (même si à mon avis ce serait plutôt un boulot à sous-traiter à sa maison d'édition si il en a une)

                Je vais t'apprendre 2 trucs :

                • tous les utilisateurs de Word ne sont pas des écrivains de profession ;
                • la mise en page a un sens, elle n'a pas à être décorellée du travail d'écriture. Qu'elle ne se fasse pas en même temps que la première écriture est une chose, mais le choix par exemple de mettre l'emphase sur tel ou tel mot fait parti du travail d'écriture et peu, si ce n'est pas fait avec l'auteur, dénaturer l'œuvre original. La mise en page ça ne ce se limite pas à gérer les orphelines.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: lisibilité

                  Posté par . Évalué à 1.

                  • je pensais pas seulement à Marc Levy et à la poignée d'auteurs de best-sellers. Un type qui écrit trois billets par semaine sur son blog, il écrit aussi. Il y a plein de programmeurs du dimanche qui utilisent vim ou eclipse, pourquoi les écrivains en herbe n'utiliseraient pas eux aussi des outils adaptés ?
                  • pour structurer le travail d'écriture, il y a la syntaxe markdown qui est simple et à mon avis suffisante (ok, à discuter)
                  • [^] # Re: lisibilité

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Il y a plein de programmeurs du dimanche qui utilisent vim ou eclipse,

                    tu parles de références pour les programmeurs… Si c'est pour dire "outils adapté" ça fait sourire.

                    pourquoi les écrivains en herbe n'utiliseraient pas eux aussi des outils adaptés ?

                    Qu'est-ce qui te fait dire qu'ils n'utilisent pas d'outils adaptés? Tu proposes quoi? Nan, parce que bon, tes premiers noms d'outils "adpatés" sont à mourir de rire, donc je n'ose pas imaginer la deuxième fournée.

                    pour structurer le travail d'écriture, il y a la syntaxe markdown qui est simple et à mon avis suffisante

                    lol. Je crois que c'est la seule chose qu'on peut dire la dessus.
                    Note : markdown dans ce cas serait un format d'enregistrement, pourquoi pas. Reste à trouver un bon éditeur, s'adressant à une population qui aime un outil confortable (et Word est confortable, en tous cas bien plus que tes exemples)

                    • [^] # Re: lisibilité

                      Posté par . Évalué à 1.

                      J'ai tout de même du mal à voir en quoi Word est confortable. Dans cette catégorie d'outils, il n'y a que pages qui ait grâce à mes yeux (et non je ne suis pas un fanboy), mais lui aussi atteint vite ces limites…
                      La gestion des tableaux, les templates qui cassent, la mise en page qui casse pour un oui ou un non… je suis bien contraint de l'utiliser, mais j'aimerai vraiment pouvoir me contenter d'un truc minimaliste, et passer une moulinette qui me fasse la mise en page. Un truc entre tex et markdown en fait

                    • [^] # Re: lisibilité

                      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 09/07/13 à 16:48.

                      Pourquoi tu ne m'expliques pas en quoi les outils qui respectent le concept que je propose (uberwriter, writebox, byword et iawriter sur mac, j'en connais pas sur windows mais c'est parce que je ne l'utilise pas) sont "à mourir de rire" pour la tâche que je leur assigne ? Ca nous ferait gagner du temps.

                      Moi je peux t'expliquer pourquoi Word me distrait de mille et une manière quand j'essaye d'écrire un texte non trivial avec lui.

                      • [^] # Re: lisibilité

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Moi je peux t'expliquer pourquoi Word me distrait de mille et une manière quand j'essaye d'écrire un texte non trivial avec lui.

                        Justement, tu peux expliquer ?

                        • [^] # Re: lisibilité

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Moi je peux t'expliquer pourquoi Word me distrait de mille et une manière quand j'essaye d'écrire un texte non trivial avec lui.

                          Justement, tu peux expliquer ?

                          Mmh le mieux c'est peut-être de regarder la vidéo sur le site de OmmWriter (cliquer sur "See it in action")
                          Moi c'est ça qui m'a intrigué même si ensuite je suis passé à un autre éditeur (pour avoir la syntaxe markdown et la sauvegarde automatique en ligne)

                          Pour essayer de mettre ça par écrit, je dirais pour reprendre Stephen Covey : First Things First
                          L'essentiel dans un premier temps, c'est le travail d'écriture et tout le reste qui t'empêche de te concentrer dessus est à écarter sans ménagement.
                          Que ça soit un obstacle physique (ex : ton bureau physique qui est bordélique) ou une fonctionnalité en trop dans le logiciel que j'utilise.

                          A savoir tout ce qui est un obstacle entre l'inspiration que j'ai dans la tête et les mots avec lesquels j'essaye de la traduire est une barrière à enlever sans ménagement. Donc déjà le logiciel doit se lancer en plein écran, doit avoir le moins de boutons possibles, ne doit pas me faire chier tous les 3 mots parce que j'ai fait une faute d'orthographe (merci, je suis allé à l'école et j'ai pas besoin qu'on me prenne la main sitôt dans la rédaction de mon brouillon) ou grammaticale ("phrase trop longue" bla bla bla, qu'est-ce qu'il en sait monsieur Word) ou de mise en forme prématurée (il y a plein de mises en forme que Word essaye de faire automagiquement mais qui en fait sont rarement pertinentes et donc là encore je dois corriger manuellement). Egalement est de trop les innombrables fonctionnalités qui visent à faire que ça s'imprime bien sur papier (encore une fois, c'est pas mon but pour le moment). Le copier/coller pourri de word qui essaye de préserver le formattage, pareil je m'en passe pour l'instant, je veux juste le texte. Je pourrais continuer mais je pense que vous avez compris le principe.

                      • [^] # Re: lisibilité

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 09/07/13 à 17:02.

                        Pourquoi tu ne m'expliques pas en quoi les outils qui respectent le concept que je propose (uberwriter, writebox, byword et iawriter sur mac, j'en connais pas sur windows mais c'est parce que je ne l'utilise pas) sont "à mourir de rire" pour la tâche que je leur assigne ? Ca nous ferait gagner du temps.

                        Si ça ne te saute pas aux yeux, le problème est entre ta chaise et ton clavier.

                        Pour résumer pour ceux qui ont du mal : il y a un problème de non différenciation entre un format de stockage (certes parfois utilisé pour écrire à défaut d'avoir mieux) et une interface homme machine (ce qui est rigolo, c'est de vouloir rendre joli une interface de machine, les geeks ont des hobbys rigolos). Désolé, mais dans tes exemples, je n'arrive pas à trouver dans l'interface comment on fait des titres ou des puces. Parait qu'il faut apprend une syntaxe bizarre, mais ça, c'est pour les geeks, pas pour les écrivains.

                        exemple? "UberWriter is a writing application for markdown" sur le site. Ben ça tombe pas bien, je veux écrire en français, pas en Markdown (c'est quoi?)

                        mais franchement, je n'aurais jamais imaginer devoir expliquer ça, on doit essayer de se foutre de moi la tellement c'est gros…

                        • [^] # Re: lisibilité

                          Posté par . Évalué à 1.

                          il y a un problème de non différenciation entre un format de stockage (certes parfois utilisé pour écrire à défaut d'avoir mieux) et une interface homme machine

                          Oui, donc interface de Word = nulle à chier pour écrire du texte au kilomètre
                          Markdown, c'est pas un format de stockage

                          Désolé, mais dans tes exemples, je n'arrive pas à trouver dans l'interface comment on fait des titres ou des puces.

                          Euh pour les titres c'est ça

                          Titre
                          ===

                          Et les listes, c'est ça
                          - pomme
                          - poire
                          - abricot

                          Si tu crois qu'un écrivain (au sens large) n'est pas capable d'assimiler ça, tu ne feras jamais un bon écrivain car No one can write decently who is distrustful of the readers's intelligence, or whose attitude is patronizing.—Strunk and White, "The elements of style"

                          • [^] # Re: lisibilité

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            n'est pas capable d'assimiler ça

                            Personne ne parle de capacité.
                            On parle juste d'envie. Quand tu as le choix entre deux trucs, dont un est chiant à apprendre, rare sont les gens qui choisissent le truc chiant à apprendre, car on a autre chose à foutre.
                            Bon, il y a toi qui en plus fustige le truc simple, admettons… les gens en général vont passer leur chemin (et rigoler d'une telle bêtise).

                            Je ne connais pas Markdown (à part des trucs de base pour troller sur LinuxFr car LinuxFr n'aime pas les éditeurs "modernes") et je n'ai aucune envie d'apprendre une langue de programmation (ou mettre le nom du truc bâtard pour palier aux contraintes technologiques que n'a pas Word) de plus, rien à voir avec ma capacité à.

                            Par contre, j'ai l'impression que la capacité à comprendre que les autres essayent d'avoir des outils confortables quand ils peuvent échappent à certains. Rien de nouveau, je sais…

                            • [^] # Re: lisibilité

                              Posté par . Évalué à 3.

                              rare sont les gens qui choisissent le truc chiant à apprendre, car on a autre chose à foutre.

                              c'est sur que word est simple à apprendre

                            • [^] # Re: lisibilité

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Quand tu as le choix entre deux trucs, dont un est chiant à apprendre, rare sont les gens qui choisissent le truc chiant à apprendre, car on a autre chose à foutre.

                              Je voudrais troller, je te renverrais vers le bouquin de 984 pages pour apprendre Word pour qu'on soit sûr de savoir qui des logiciels que je propose ou de Word est le plus simple.

                              Mais je préfère te renvoyer vers le commentaire que je viens d'écrire qui explicite mon propos
                              http://linuxfr.org/users/lebouquetin/journaux/what-do-you-qwant-to-search#comment-1468724

                              • [^] # Re: lisibilité

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Il faut un bouquin pour les fonctions avancées de Word, oui.
                                Mais tu compares avec des outils où il faut un bouquin pour mettre en gras.

                                Ne pas comprendre la différence est grave (complètement déconnecté de la réalité)

                                • [^] # Re: lisibilité

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  Je crois que tu n'as pas lu mon commentaire avec notamment la vidéo qui explique OmmWriter en 2'57
                                  Pour passer aux autres, d'accord, il y a un investissement de 20 minutes supplémentaires, soit un temps considérable pour quelqu'un qui va passer des heures et des heures avec son éditeur de texte :-)

                            • [^] # Re: lisibilité

                              Posté par . Évalué à 1.

                              J'sais pas, ce gars est pas technique, dans le sens informaticien, c'est un photographe, PAOiste, et il semble être tombé amoureux de markdown.

                              Depending on the time of day, the French go either way.

                    • [^] # Re: lisibilité

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Note : markdown dans ce cas serait un format d'enregistrement, pourquoi pas.

                      Parce que tu perds toutes les informations de haut niveau d'un point de vue stylistique ? Tu sais qu'un bout de texte est en gars mais tu ne sais pas si c'est un titre et de quel niveau.

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: lisibilité

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Juste mon avis pour avoir, pendant quelques temps du moins, codé des softs pour le monde de la presse et de l'édition.
                    Si on parle de saisie, il faut vraiment décorréler deux choses : la sémantique et la mise en forme (graphique). Oui c'est un peu comme dans html et css en fait ;-)
                    Si on tappe du texte, on peut vouloir mettre en avant un mot / une phrase, faire apparaître une citation, gérer les titres, etc.
                    Tout ceci se fait sur deux plans. L'un au niveau de la saisie : l'action de dire "ce texte est une citation". L'autre au niveau du rendu : on rend les citation en italique, 12pt, bla bla bla.
                    Par contre, lorsque je créais des éditeurs dédiés on représentait tout ça par des styles, genre la citation est soulignée en jaune, le titre 1 est en gras en rouge, mais ce n'est qu'une aide.
                    Le tout était sorti dans un format indépendant de la forme auquel on appliquait au final (souvent loin de l'écriture) la mise en forme.

                    Et mine de rien pour ça, des logiciels comme word ou open/libre office sont pas si mal car ils permettent facilement de gérer des styles, d'appliquer des styles et, ensuite, d'appliquer la mise en forme. Et si c'est parfois confus pour les utilisateurs c'est surtout par méconnaissance.

                    Bon attention, je ne dis pas que pour écrire un billet de blog du markdown ne convient pas hein ;-) ni même pour écrire un grand texte, mais ce n'est pas non plus forcément le plus adapté.

                    • [^] # Re: lisibilité

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Si on parle de saisie, il faut vraiment décorréler deux choses : la sémantique et la mise en forme (graphique).

                      Les markup langage que je connais (dont markdown) ne permet pas cela.

                      Hors LibO/Word, je ne connais que LaTeX qui permette ça.

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: lisibilité

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Reste plus qu'à ce mettre à HTML.

                        • [^] # Re: lisibilité

                          Posté par . Évalué à 2.

                          C'est pas un mauvais format de ce point de vu.

                          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: lisibilité

                    Posté par . Évalué à 3.

                    pourquoi les écrivains en herbe n'utiliseraient pas eux aussi des outils adaptés ?

                    Pourquoi est ce qu'ils devraient avoir une maison d'édition ?

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: lisibilité

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Tu as raison, oublie cette remarque sur la maison d'édition.

                • [^] # Re: lisibilité

                  Posté par . Évalué à 0.

                  mais le choix par exemple de mettre l'emphase

                  Je ne suis pas expert dans le domaine, mais j'ai connu quelqu'un travaillant chez un éditeur qui m'éxpliquait que ce travail ce faisait a posteriori, notamment lorsque l'on connaissait le format de sortie. En fait son travail était justement de reconstruire la mise en page à chaque nouvelle édition

                  • [^] # Re: lisibilité

                    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 09/07/13 à 17:05.

                    Oui son travail était probablement de définir comment on fait une emphase en fonction de la composition choisie (est ce qu'on met en italique ou pas etc) et pas de choisir qu'est ce que l'on met en emphase (du moins pas sans en référer à l'auteur).

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: lisibilité

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Oubli, j'ai confondu emphase et césure…
                      Ceci dit l'emphase fait bien partie de la structure de ton document, pas de sa mise en page

                      • [^] # Re: lisibilité

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Il faut que ton outil et ton format soit capable de stocker ce genre d'informations. C'est tout ce que je dis.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: lisibilité

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  L'emphase a justement une valeur sémantique mais ce n'est en aucun cas de la mise en page ; la mise en page serait de décider que l'emphase est à mettre en gras ou en italique par exemple. Dans le cas de LaTex ces questions sémantiques sont bien traitées avant la mise en page et donc pendant la phase d'écriture.

                  Séparer la mise en page de la rédaction elle-même est un fondement de l'écriture imprimée depuis que l'imprimerie existe.

                  • [^] # Re: lisibilité

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Je n'ai pas dis le contraire. Juste que markdown ne permet pas cette distinction.

                    Dans le cas de LaTex ces questions sémantiques sont bien traitées avant la mise en page et donc pendant la phase d'écriture.

                    Bof, si c'est effectivement possible, LaTeX permet très facilement d'utiliser directement des balises de mises en forme et beaucoup de document sont fait ainsi. Donc oui on peut bien faire, mais à mon avis généralement c'est mal fait.

                    Séparer la mise en page de la rédaction elle-même est un fondement de l'écriture imprimée depuis que l'imprimerie existe.

                    Ouai, faut l'dire vite alors. Déjà je vois pas bien le rapport avec l'imprimerie. Ensuite quand ton regarde plutôt la dactylographie, on remarque que les machines à écrire ne permettent pas cette distinction. Pour revenir aux imprimeries s'il y a une distinction c'est uniquement une limitation technique (on écris à la main sur un papier et il n'y a que le master qui peut être imprimé).

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: lisibilité

              Posté par . Évalué à 3.

              Quand on voit le nombre de gens qui utilisent une merde comme Word (ou un clône)

              Si Word est une merde, comment décrire LibreOffice?

              C'est pas parce que les autres ne sont pas terribles qu'il ne faut pas reconnaître les défauts du premier.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: lisibilité

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Après avoir lu (c'est long) le texte, je croire que tu n'as pas compris l’intérêt de C++ par rapport à Go

            ou encore le nombre de codeurs C++ qui ne comprennent pas l'intérêt de go c'est pas un petit mérite…

            Les trucs que je comprend bien et m'ont bien fait rire :
            - "memory is always zeroed" ah ouais quand même, bonjour la perf pour les gros blocs de mémoire qu'on n'a pas besoin de mettre à 0… Bon, OK, Go n'est pas fait pour la perf (on n'a pas le choix, en C/C++ c'est une option)
            - "no const or other type annotations", "no templates", "no exceptions" ça tombe bien, en C++ c'est optionnel, on peut mais on n'est pas obligé. En Go on ne peut pas. Ben si tu veux faire pareil que Go, c'est simple : tu n'utilises pas. Pas besoin d'un nouveau langage.

            etc… Je comprend la première phrase "instead most Go programmers come from languages like Python and Ruby. Very few come from C++." : ben ouais, les gens venant de C++ peuvent faire dans le même style que Go sans changer complètement de langage (pas de perte de compatibilité etc…)

            La meilleure pour la fin :
            "C++ programmers don't come to Go because they have fought hard to gain exquisite control of their programming domain, and don't want to surrender any of it. To them, software isn't just about getting the job done, it's about doing it a certain way"

            Pour rester dans ta/leur façon de penser, je propose qu'on parle comme un enfant de 5 ans, faire plus est trop compliqué (alors que des adultes sont capable d'être compris par un enfant de 5 ans avec un peu d'adaptation) et on peut déjà faire tellement de choses, les adultes sont stupides à avoir un langue si compliquée (et tu te rends compte! le nombre d'adultes qui ne connaissent pas toutes les extensions de la langue, ils ne connaissent pas le dictionnaire en entier, faut virer les mots du dictionnaire, les options sont interdites sinon on passe pour stupide)

            Hum hum… Tu en as d’autres des blagues comme ça?

            • [^] # Re: lisibilité

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              ou encore le nombre de codeurs C++ qui ne comprennent pas l'intérêt de go c'est pas un petit mérite…

              Hum hum… Tu en as d’autres des blagues comme ça?

              C'est, surtout, que go a changé de cible. Initialement prévu pour faire plutôt du système (et en ce sens un remplaçant au C, avec un côté plus évolué ce qui aurait pu en faire un remplaçant au C++) il a bifurqué vers un langage plutôt remplaçant ce qu'on fait en ruby ou python. Plus au niveau, plus "scripting" mais en étant compilé. La cible est plutôt de ce côté là.

              • [^] # Re: lisibilité

                Posté par . Évalué à 3.

                Initialement prévu pour faire plutôt du système […]

                Leur wrapping des appels système étaient (j'ai pas vérifié si ça a évolué) pas terrible. C'était un truc fait de manière automatique et ça avait le cul entre deux chaise pour vérifier les erreurs soit tu fait comme en C soit comme ailleurs en go. Faut-il faire les deux vérif' ou pas ? Ça fait doublon.

                D'autre part ils se sont beaucoup rapproché de la communauté github (est-ce une communauté, on parlera de faune si vous préférez) et je ne crois pas que ce soit là que l'on trouve aujourd'hui le plus de développeurs C++, mais plutôt ceux qui font du ruby ou du python.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Test peu concluant

    Posté par . Évalué à 7.

    J'en pense… que je n'utiliserais pas ce truc.

    Pour la plupart des requêtes, la grande majorité des colonnes est inutile. L'interface est donc très mal optimisée, les réponses pertinentes tiennent sur quoi, 10% de l'écran?

    Le point bloquant à mon avis c'est l'accès en deux temps. Clic on agrandit, clic on va sur le site. Personnellement, je suis beaucoup trop habitué à utiliser Google comme serveur DNS pour que ce comportement me plaise…

    • [^] # Re: Test peu concluant

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il me semble que Google se base sur le profilage qu'il fait de nous pour augmenter la pertinence des résultats. Il suffit faire une recherche sur le nom d'un projet libre qui est aussi un nom commun pour que, oh miracle, le projet libre soit en première ligne. Si ça c'est pas du profilage de résultat…

      Donc, nous dire "Le nouveau moteur de recherche est moins pertinent que Google"… Oui, forcement. Dans la recherche Google, vous avez saisi plein d'infos en plus sans le savoir.

      • [^] # Re: Test peu concluant

        Posté par . Évalué à 4.

        Peut-être que je joue l'avocat du diable (mais je n'en ai pas l'impression), mais je dirais "et alors"? Un algorithme qui analyse mes choix précédents pour me proposer des résultats plus pertinents, ce n'est pas forcément malsain, si?

        En plus, pour être franc, je pense que ce n'est pas complètement juste—c'est peut-être même faux). Je viens de faire l'essai avec mon Firefox normal, Firefox en mode "Private Browsing", et Konqueror, un navigateur que je n'utilise jamais, et quand je cherche "Octave", c'est GNU Octave qui sort en premier, et les résultats sont identiques partout. À moins de tracker mon IP ou se personnaliser les résultats en fonction des informations sur l'OS, j'ai l'impression que la sortie est la même pour tout le monde.

        Dans l'ensemble, je me demande à quel point Google personnalise les résultats. En ce qui me concerne, je trouve que les pubs manquent la plupart du temps de pertinence, comme si Google me les balançait au hasard, ou sur la base de mot-clés trouvés dans les requêtes ou dans les emails. J'ai un peu l'impression que la personnalisation des pubs, c'est ce que Google annonce pour faire raquer les annonceurs, mais qu'en pratique, cette possibilité n'est pas vraiment mise en place de manière générale—ponctuellement, on sait qu'ils le font, mais quelle proportion des pubs cela représente-t-il?

        • [^] # Re: Test peu concluant

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Un algorithme qui analyse mes choix précédents pour me proposer des résultats plus pertinents, ce n'est pas forcément malsain, si?

          Va dire ça à ceux qui hurlent sur la "protection de la vie privée" et voudrait aucun stockage…

        • [^] # Re: Test peu concluant

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je dit pas de c'est malsain, je dit juste que sa biaise les comparatifs de moteur de recherche…

  • # https ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je découvre avec ce journal l'existence de Qwant. J'ai tenté https://qwant.com et https://www.qwant.com mais rien … je dirais que pour un moteur de recherche qui prétend

    QWANT garantit aussi l’anonymat de chacun.

    c'est un peu limite, surtout qu'il n'y a aucune raison de ne pas fournir du https aujourd'hui. S'ils veulent surfer sur la vague de PRISM et tout ça, commencer par du https aurait été plus pertinent qu'inventer les "Qookie Freedom". Bref, il existe assez d'autres moteurs de recherches qui font sérieusement ce qu'ils prétendent faire.

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

    • [^] # Re: https ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Sans compter que lorsqu'un utilisateur se connecte à son compte, les informations sont, bien entendu, envoyées en clair, que sur la page d'accueil, Facebook et Google nous voient passer (Google Analytics et Facebook … ben parce que Facebook ça doit être partout et c'est comme ça). J'ai pas oser créer un compte utilisateur, mais je serais tenté de dire que les informations sont envoyées en clair …

      Bref votre anonymat est bien plus protégé avec Facebook ou Google qu'avec Qwant.

      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

      • [^] # Re: https ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Bref votre anonymat est bien plus protégé avec Facebook ou Google qu'avec Qwant.

        Que Qwant ne soit pas mieux que les autres, je dis pas ; mais de là à dire que l'on est mieux protégé avec Facebook ou Google… Les évènements récents tendent à montrer qu'il faut s'en méfier…

        • [^] # Re: https ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Avec Facebook ou Google on sait que le gouvernement des USA peut accéder à nos données et les gouvernements qui y accèdent via le gouvernement des USA. Avec Qwant, chaque petit élément réseau que nos données traversent peut accéder à nos données soit potentiellement tous les gouvernements ainsi que plein de gens ne faisant pas partie d'un gouvernement mais pas forcément plus sympathique.

          Donc oui, avec Qwant nos données ne sont pas protégées du tout. Avec Google ou Facebook, elles le sont un minimum, au moins durant la transmission entre l'utilisateur du service et le fournisseur du service.

          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: https ...

          Posté par . Évalué à 6.

          mais de là à dire que l'on est mieux protégé avec Facebook ou Google

          Tu ne peux pas être moins bien protégé.

          Joue un peu avec firebug et autre et tu verras la masse d'information que Qwant donne à Twitter, Google (via Youtube et Analytics), Shopping, FB. Dire le contraire c'est juste une blague.

          Maintenant c'est pire par ce qu'ils sont même pas capable de mettre du SSL du coup non seulement leurs amis sont au courant mais n'importe qui qui se trouve au milieu.

          Et enfin réflechi à long terme. Comment le site se finance ? C'est facile de dire qu'on ne log rien sur les utilisateurs quand on en a 5 et qu'on a pas besion d'avoir un modèle économique viable. Mais à long terme ca donne quoi ? Non par ce que le refrain du "on garde juste les données permettant de fournir un meilleur service" c'est exactement ce que reproche certains aux grosses .dot. C'est juste qu'ils sont incapables d'en faire quoi que ce soit actuellement ;)

      • [^] # Re: https ...

        Posté par . Évalué à 1.

        https ne protège pas l'anonymat.
        Il s'assure juste que personne ne peut lire la communication entre deux points.

  • # Virer la partie marketing

    Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 08/07/13 à 14:23.

    le moteur de recherche

    Ce n'est pas un moteur de recherche, mais un agrégateur (prenant comme source… Google, entre autre).
    c'est même écrit dans les liens que tu fournis…

    Vous en pensez quoi ?

    Que la partie protection de la vie privée est un gros fail (faudrait qu'ils commencent par la base de la protection, soit un lien sûr entre moi et le site en question, et comme il n'y a pas d'https…)

    • [^] # Re: Virer la partie marketing

      Posté par . Évalué à -1.

      le moteur de recherche

      Ce n'est pas un moteur de recherche, mais un agrégateur (prenant comme source… Google, entre autre).
      c'est même écrit dans les liens que tu fournis…

      Si c'est écrit sur un article wikipédia avec une source qui date de + de 4 mois, pourquoi en douter ?

      • [^] # Re: Virer la partie marketing

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Peut-être parce que c'est la principale remarque (avec quelques tests faits par les gens trop curieux qui ne voulait pas croire sur parole) qui a été fait quand l'entreprise a fait sa pub un peut trop "je me la pète", sans que cette entreprise ne démente clairement depuis, juste en évitant de répondre à la question à chaque fois qu'on lui demande la source des données?

        Tu crois sérieusement qu'il y a une révolution avec un truc qui déchire derrière la chose? Wow…

        • [^] # Re: Virer la partie marketing

          Posté par . Évalué à 2.

          sans que cette entreprise ne démente clairement depuis, juste en évitant de répondre à la question à chaque fois qu'on lui demande la source des données?

          Ils disent clairement leurs sources de données sur leur blog. http://blog.qwant.com/qwant?lang=en

          En gros pour le moment ils ne gèrent que le social. Pour le reste c'est du repompage de service tiers.

  • # orientation choisie

    Posté par . Évalué à -3.

    Je ne suis pas né de la dernière pluie, on m'la fait pas avec les deux hyperliens à orientation forcée.

    CC-BY-NC-SA

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.